Le street art ou art urbain .Le mot sticker vient du verbe anglais « to stick » qui veut dire «

download Le street art ou art urbain .Le mot sticker vient du verbe anglais « to stick » qui veut dire «

of 21

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Le street art ou art urbain .Le mot sticker vient du verbe anglais « to stick » qui veut dire «

  • 1 Arts visuels 18/11/15

    Le street art ou art urbain

    Luvre, ce nest pas limage elle-mme, mais ce quelle provoque

    dinterrogation sur le lieu. Ernest Pignon-Ernest (artiste plasticien n en 1942 Nice, l'un des initiateurs de l'art urbain en France).

    Dfinition

    Le Street Art est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes les formes dart

    ralises dans la rue ou dans des endroits publics. En franais, on lappelle art de rue ou art

    urbain . Cest un art instantan, rapide, interdit, dont le but est de faire passer un message, sans

    autorisation.

    Le Street Art peut prendre des formes multiples :

    - graffiti, avec ou sans pochoirs

    - stickers (autocollants)

    - dessin, peinture

    - mosaque

    - installation ou sculpture

    - intervention sur le mobilier urbain (abribus, panneaux, poubelles)

    - illusions doptique sur le sol et sur faades (trompe-lil)

    - art sonore (installations jouant avec les postures dcoute, field recording , sculptures et

    instruments, performances)

    Le Street Art peut tre discret et occuper de trs petits espaces (dessins, stickers) ou tre

    monumental et trs visible, comme, par exemple, des structures gonflables.

    Il sagit principalement dun art destin au grand public, phmre et en constant renouveau. Cette

    forme dart va au-devant des gens sans quils laient forcment souhait. Elle permet de toucher des

    personnes qui nentreraient pas dans un muse ou dans une galerie dart.

    Les artistes de rues sapproprient lespace urbain pour contester, bousculer, dranger, revendiquer,

    dnoncer, interroger, soutenir... Ils ont des motivations artistiques (faire connatre leur art) mais

    souvent aussi politiques ou sociales (faire passer un message).

    Bien que le Street Art ne soit pas toujours lgal, sa valeur artistique est incontestable. Les artistes de

    Street Art ne cherchent pas vandaliser les espaces publics, mais plutt changer notre regard sur la

    ville et sur lart.

    Un peu dhistoire

  • 2 Arts visuels 18/11/15

    Les arts de la rue sont un mode dexpression ancien puisque ds la prhistoire, les murs sont un

    support privilgi accueillant peintures et gravures. Dans lantiquit dj, on peint ou on grave les

    faades: publicits, inscriptions revendicatives, insultes mme! Au XXme sicle, le mme esprit

    perdure, comme le montrent des graffitis raliss en France sous loccupation allemande ou durant

    les vnements de Mai 1968.

    La rue est avant tout un lieu de rencontre qui favorise la diffusion, les changes, laffrontement des

    ides. Cest la raison pour laquelle les uvres de la rue se distinguent de celles destines aux

    collectionneurs ou aux muses. Il ne sagit pas dobjet de contemplation destins un petit nombre

    damateurs, mais duvres livres au regard de tous, souvent voyantes et dmonstratives.

    Sous diffrentes formes, travers les poques, lart sest impos dans nos rues. Bien quphmre et

    souvent illgal, le graffiti occupe dsormais une place part entire dans lart contemporain.

    Le graffiti

    Le mot graffiti reprsente avant tout une forme d'expression extrmement ancienne qui consiste

    apposer sa marque, sa signature sur un mur. La particularit de cet art est qu'il se dploie dans

    l'espace public, s'affiche au grand jour et est donc accessible tous. Le sujet du graffiti est vaste et

    vari. Le graffiti tel qu'on le connait aujourd'hui est n dans les annes 1960 au cur de New-York.

    Graffiti est un mot masculin, pluriel: graffitis venant du mot italien sgraffito ou sgraffite qui

    signifie coup de griffe, gratignure, mais surtout stylet . Ce mot apparat au milieu du XIXe sicle

    en mme temps que l'on dcouvre les fresques de Pomp.

    Dans le graffiti mme, des divisions se font :

    - le tag est une signature ou une marque. Il

    vient de l'anglais to tag (tiqueter). Ses

    lettres stylises forment un nom, souvent le

    pseudonyme de l'artiste. D'une seule couleur

    le plus souvent, de taille gnralement

    rduite et ralis d'un geste rapide l'aide de

    l'arosol, de pinceau, de marqueur ou de

    sticker.

    Taki 183 est le premier tagueur tre

    mdiatis. Le 21 juillet 1971, le New York

    Times lui consacre un article intitul Taki 183

    Spawns Pan Pals (Taki 183 lance une nouvelle

    mode). Contrairement aux autres tagueurs qui restent plutt cantonns dans leurs quartiers,

    Taki traverse toute la ville. Il est coursier et emprunte rgulirement les transports en

    commun. Cest ce qui lui permet de laisser sa marque partout sur son passage. Dada n148

  • 3 Arts visuels 18/11/15

    - le throw up ou flop est une forme

    intermdiaire entre le tag et le graff ou la fresque. Il

    se dfinit par un lettrage qui reprend galement le

    nom du writer en lettres plus grandes, plus

    volumineuses. On peut lui rajouter des ombrages, il

    arrive qu'il soit bicolore mais reste relativement peu

    travaill.

    - le graff, le masterpiece, la pice ou encore la fresque reprsente un ensemble de lettres,

    souvent le nom du writer mais cette fois ci, sa composition est trs complexe et sophistique

    avec des lettres parfois totalement dcomposes et rinventes. Il arrive souvent que la

    fresque soit ralise par plusieurs

    graffeurs c'est dire par une crew .

    Dans cette technique on allie les formes

    et les couleurs puis on ajoute des

    ombrages permettant de faire ressortir le

    graff qu'on appelle aussi contours .

    Souvent la couleur utilise pour

    l'ombrage est oppose celle du graff.

    Des personnages, des dcors, des

    flches, des commentaires se mlent

    au lettrage.

    Le propre du graffiti est dtre ralis sur un support qui ntait pas prvu cet effet : un mur, une

    porte, un lampadaire, un wagon de mtro, un camion le graffiti sexpose partout. De nos jours, on

    distingue deux grandes familles de writers :

    - les trainsits : sattaque uniquement aux trains ; cest la branche considre comme la plus

    authentique. Malgr lillgalit et les risques quils prennent, les graffeurs qui ont commenc

    peindre des trains sattachent trs vite ces sensations fortes et se dtournent des murs.

    - Les muralists : ou fresqueurs, la majorit des graffeurs en font partie. Ils recherchent plus

    laspect cratif du graffiti que les sensations fortes. Dada n148

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-arthttp://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

  • 4 Arts visuels 18/11/15

    La ralisation dun graff : tape par tape

    Dada n148

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

  • 5 Arts visuels 18/11/15

    La peinture murale

    La peinture murale est une forme de graffiti; ce ne sont pas des

    lettres qui sont reprsentes mais plutt une illustration.

    Le pochoir (http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art)

    Il apparat plus ou moins au dbut des annes 80 comme

    une nouvelle forme dexpression du Street Art lorsque les

    murs de Paris taient saturs de graffitis. En effet, des

    artistes de lpoque comme Blek le Rat, Nemo ou encore

    Miss. Tic se mettent utiliser cette technique pour se

    diffrencier des fameux graffitis New-Yorkais.

    Le pochoir galement appel Stencils est une technique

    assez simple consistant dcouper dans un matriau

    rigide comme du carton, du plastique, du bois, du mtal...

    Lartiste dessine ou dcalque le motif provenant dune

    image, dune photographie avec lequel il bombera

    par la suite les murs de la ville.

    Rues de Porto, Portugal

    Girl with balloon de Banksy, 2003

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

  • 6 Arts visuels 18/11/15

    Le sticker (http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art)

    Le mot sticker vient du verbe anglais to stick qui veut dire

    coller . On traduit donc ce mot en franais par le mot

    autocollant .

    Le sticker, graffiti papier ou encore le Stick Art est en fait un

    autocollant qui marche normment ces derniers temps. Ce

    succs est sans doute d sa technique la plus simple et discrte

    quil soit dans lunivers du Street Art. Il ny a rien de plus simple

    que de sortir de son sac une pile dautocollants quon a conu

    chez soi, de les coller rapidement l o ils nous semblent les

    mieux vus sans pour autant prendre trop de risque.

    Laffiche (http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art)

    Dj ancr depuis longtemps dans la tradition populaire, laffiche est un moyen de communication

    simple mais efficace reconnue comme un art ds le XIXme sicle grce des artistes peintres

    comme Chret, Bonnard ou encore Toulouse-Lautrec.

    Les graffeurs ou les artistes du Street Art des annes 80 se la rapproprient pour renouveler leurs

    mthodes : le plus souvent sauvage ou illgale, laffiche est un autre moyen artistique de

    revendiquer.

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

    http://www.le-dessin.fr/dossier-street-arthttp://www.le-dessin.fr/dossier-street-arthttp://www.le-dessin.fr/dossier-street-arthttp://www.le-dessin.fr/dossier-street-art

  • 7 Arts visuels 18/11/15

    Le trompe lil

    Qui na jamais t surpris par une faade

    dimmeuble reprsentant, par exemple, la vie qui

    peut se drouler lintrieur de ce btiment, par un

    objet qui semble sortir de son cadre, par une

    perspective qui nous faire croire que nous avano