LA VALEUR AJOUTÉE LA VALEUR ... - Accueil - .LA VALEUR AJOUTÉE LA VALEUR AJOUTÉE DE L'AGRICULTURE

download LA VALEUR AJOUTÉE LA VALEUR ... - Accueil - .LA VALEUR AJOUTÉE LA VALEUR AJOUTÉE DE L'AGRICULTURE

of 20

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LA VALEUR AJOUTÉE LA VALEUR ... - Accueil - .LA VALEUR AJOUTÉE LA VALEUR AJOUTÉE DE L'AGRICULTURE

  • AINHAUTE SAVOIE

    VALAIS

    VAUD

    GENEVE

    ULCAUNION LMANIQUE

    DES CHAMBRES D'AGRICULTURE

    LA VALEUR AJOUTE LA VALEUR AJOUTE DE L'AGRICULTURE DE L'AGRICULTURE DE L'ARC LMANIQUEDE L'ARC LMANIQUE

    LA VALEUR AJOUTE DE L'AGRICULTURE DE L'ARC LMANIQUE

    SYNTHSE DE L'TUDE

    print plaquette:arc lmanique 5.6.2008 8:42 Page 1

  • 02

    EQUIPE DU PROJETEQUIPE DU PROJET

    Michel Contin Chambre dagriculture de Haute-Savoie

    Franois Erard Directeur dAgriGenve

    Blaise FontannazChambre valaisanne dagriculture

    Jean-Luc Kissling Secrtaire Gnral, Promterre

    Jean-Louis Peltier Chambre dagriculture de lAin

    Nathanal Schildknecht Comptabilit et gestion dentreprise, AgriGenve

    Erwin Stucki Ancien responsable de lAntenne romande de lInstitut dconomie rurale, ETH Zurich. Adjoint du Directeur Agroscope Changins

    Marguerite Paus Institut dconomie rurale, ETH Zurich

    Franz Murbach Section Environnement, dveloppement durable, agriculture, Office fdral de la statistique

    Guy Bianco Ancien Directeur de la Chambre valaisanne dagriculture, Directeur de lEcole dagriculture de Chteauneuf

    Plaquette dite par lULCA sous lgide du Conseil du Lman

    print plaquette:arc lmanique 5.6.2008 8:42 Page 2

  • 03

    Avertissement des auteurs

    La prsente plaquette est un rsum de ltudesur la valeur ajoute de lagriculture de larclmanique (mai 2006) ralise par lantenne romande de lInstitut dEconomie Rurale delETH Zurich en collaboration avec la SectionEnvironnement, dveloppement durable etagriculture de lOffice fdral de la statistique,ainsi que les reprsentants des dpartementsfranais de lAin et de la Haute-Savoie et des cantons suisses du Valais, de Vaud et deGenve. Ltude et la plaquette ont t cofinan-ces par le Conseil du Lman et les cantons etdpartements.Ltude complte et dtaille, disposition auprs des auteurs, sadresse un public sp-cialis et intress par le dveloppement m-thodologique et par les rsultats dtaills. Leprsent document, dit par lUnion lmaniquedes chambres dagriculture sous lgide duConseil du Lman, met en vidence les princi-paux rsultats de ltude. Elle sadresse auxmilieux professionnels et politiques, ainsi qutoute personne intresse.Les donnes prsentes sont le rsultat duntravail destimation ralis partir de plusieurssources statistiques. En France, nous avons pudisposer des Comptes rgionaux de lagricul-ture au niveau des dpartements, ainsi que dutableau des entres-sorties et des comptes deproduction et dexploitation par branche d tail-le des Comptes nationaux. En Suisse, la colla-boration entre les diffrentes institutionsre prsentes dans lquipe du projet a permisdlaborer les Comptes rgionaux de lagricul-ture un niveau cantonal.Lanalyse et la comparaison de valeur mon-taire dans des espaces conomiques distinctsposent le problme de lquivalence des indi-cateurs. Pour attnuer cette difficult, nousavons frquemment eu recours lanalyse desrsultats en terme de comparaison des valeursrelatives (en pourcent, en unit de surface,demploi et en parit de pouvoir dachat).Pour des raisons de disponibilit de donnesstatistiques dfinitives, la majeure partie desrsultats porte sur la moyenne des annes1999 2001. Sagissant de lvaluation des effets induits de la branche agricole dans lessecteurs situs en amont et en aval, ce sontles donnes de lanne 2001 qui ont t rete-nues. Du point de vue des conditions clima-tiques et agronomiques, lexercice 2001 estconsidr comme une anne moyenne sansparticularit majeure. Toutes les valeurs sontvalues prix courants (nominal).

    Le Conseil du Lman tient remercier particulirement:

    Mme Marguerite Paus de lInstitut dconomie rurale de lETH Zurich,cheville ouvrire de ltude,

    M. Franz Murbach de la Section Environnement, dveloppement durable et agriculture de lOffice fdral de la statistique pour son appui dterminant,

    les reprsentants des Chambres dagriculture, pour leurs validations rgionales,

    les entreprises lmaniques qui ont bien voulu rpondre notre enqute ponctuelle, et dont les donnes nous ont permis dobtenir de meilleures estimations.

    Enfin, nous exprimons notre vive reconnaissance M. Guy Bianco, ancien directeur de la Chambre dagriculture valaisanne, qui fut le principal instigateur de ltude.

    Remerciements

    TABLE DES MATIRES

    Le Conseil du Lman 04

    Prface du prsident du Conseil du Lman 05

    Objet de ltude 06

    Les agricultures rgionales 07

    De la production agricole... 08

    ... la valeur ajoute 09

    Des politiques agricoles... 10

    ... aux revenus de lagriculture... 11

    ... aux investissements et la consommation des mnages agricoles 12

    Lagriculture gnre des richesses... 13

    ... des fournisseurs 14

    ... aux clients de lagriculture... 15

    ... aux emplois induits 16

    Synthse 17

    Conclusion 18

    Abrviations et rfrences utiles 19

    print plaquette:arc lmanique 5.6.2008 8:42 Page 3

  • 04

    LE CONSEIL DU LMAN LE CONSEIL DU LMAN

    Le Conseil du Lman

    Compos des dpartements de l'Ain (01) et de la Haute-Savoie (74) et des cantons de Genve (GE), de Vaud (VD) et duValais (VS), le Conseil du Lman a t cr en 1987. Il est pr-sid par le canton de Genve durant les annes 2006-2007.

    Cet organisme transfrontalier dveloppe son action en faveurde l'conomie, de la culture, de l'ducation, du sport, destransports, des populations frontalires, de l'environnement etdu tourisme.

    Les milieux socio-professionnels, fdrs en Unions lma-niques, sont partenaires du Conseil du Lman depuis 1993:

    Partenariat avec l'Union lmanique des Chambres de commerce et d'industrie (ULCC):

    - dition trimestrielle des Chiffres clefs de l'espace lmanique,

    - informations sur les accords bilatraux,

    - actualisation de l'enqute sur les flux de consommation dans le bassin lmanique.

    Partenariat avec l'Union lmanique de l'artisanat et des mtiers (ULAM):

    - rdition du guide Travailler en pays voisin,

    - lettre d'information translmanique de l'ULAM (diffusion lectronique),

    - journes de rencontres avec les chefs d'entreprises,

    - plaquette La formation professionnelle en France et en Suisse, dite en novembre 2005.

    Partenariat avec l'Union lmanique des Chambres d'agriculture (ULCA):

    - journes d'changes entre les membres de l'ULCA et des agriculteurs venant des 5 entits du Conseil du Lman et de Chambres d'agriculture extrieures l'espace lmanique,

    - tude sur la valeur ajoute de l'agriculture prsentedans cette plaquette.

    Le Conseil du Lman a galement dit les documents suivants:

    - lagenda Expositions salons foires,- la carte Panorama du Lman.

    Retrouver lensemble des activits du Conseil du Lman en ligne:www.conseilduleman.org

    Superficie et population de larc lmanique

    Source: www.conseilduleman.org (F 2002 CH 2003)

    (F 2002 - CH 2003) GE VD VS 01 74 AL

    Population(en millier dhab) 428 628 281 533 655 2525

    Superficie km2 282 3212 5225 5762 4388 18869

    Densit de population Hab/km2 1493 200 53 89 144 134

    France Suisse

    Lausanne

    SionGenve

    Annecy

    Genve Vaud Valais Ain Haute-Savoie

    Bourg-en-Bresse

    FRANCE SUISSE

    Ain Haute-Savoie Valais

    PrsidentM. Robert CramerCoordination

    administrative

    Secrtariatgnral

    Commissionschaque entit prside

    une commission

    Education et cultureM. Claude RochConseiller d'Etat

    valaisan

    Comit Assemble plnire

    Bureau Excutif

    Groupes de travail

    Populations frontalires et

    affaires sociales M. Jean-Claude Mermoud

    Conseiller d'Etatvaudois

    Groupes de travail

    Transports et communications

    M. Louis DuretConseiller gnral de la Haute-Savoie

    Groupes de travail

    Environnement et amnagement

    du territoireM. Robert Cramer Conseiller d'Etat

    genevois

    Groupes de travail

    Economie et tourismeM. Daniel Juliet

    Conseiller gnralde l'Ain

    Groupes de travail

    Vaud Genve

    Conseil du Lman, cr le 19 fvrier 1987

    Le territoire de larc lmanique couvre 18'869 km2 et comprend1'300 communes. Les dpartements franais reprsentent 54%du territoire et regroupent 55% de lensemble des communes.

    La population slve plus de 2.5 millions dhabitants. La den-sit moyenne de population est de 134 hab./km2.

    Lespace transfrontalierENCADR

    print plaquette:arc lmanique 5.6.2008 8:42 Page 4

  • 05

    PRFACE DU PRSIDENT DU CONSEIL DU LMAN

    PRFACE DU PRSIDENT DU CONSEIL DU LMAN

    Chre lectrice, Cher lecteur,La plaquette que vous tenez entre les mains est le fruitdun travail de longue haleine rendu possible par leConseil du Lman. La volont de lUnion lmaniquedes chambres dagriculture est de montrer, au traversdes nombreuses donnes conomiques analyses,les effets dentranement produits par lactivit agri-cole des cinq entits rgionales de la rgion trans-frontalire. Au-del de la valeur montaire stricte des biens pro-duits par les entreprises agricoles, viticoles, arbori-coles, marachres et horticoles, lactivit diteprimaire gnre des richesses induites qui se tradui-sent leur tour par des emplois. Cest ainsi qu la va-leur ajoute directe, mesurant le poids conomiquedu secteur pris isolment, sajoutent les effets gn-rs en amont et en aval, tant par les achats et chargesexternes (consommations intermdiaires) que par lesinvestissements. Lagriculture produit ainsi bienplus de valeur que ne le fait apparatre la pure statis-tique de sa participation au produit intrieur brut.Ces valeurs induites en amont et en aval sont encorecompltes par les prestations dites de multifonction-nalit qui, outre la production de denres alimen-taires, contribuent lentretien du territoire et delhabitat dcentralis. Cest ainsi quen plus desquelques 57'000 quivalents plein temps