J’appelle mes frères-dossier juillet 16 - .J’appelle mes frères et je dis : Ça va commencer.

download J’appelle mes frères-dossier juillet 16 - .J’appelle mes frères et je dis : Ça va commencer.

of 17

  • date post

    11-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of J’appelle mes frères-dossier juillet 16 - .J’appelle mes frères et je dis : Ça va commencer.

  • 1

    Jappelle mes frres de Jonas Hassen Khemiri

    Traduction Marianne Sgol-Samoy

    Un projet de la Compagnie du Rouhault Mis en scne par Nomie Rosenblatt

    Avec Priscilla Bescond, Mounya Boudiaf Maxime Le Gall et Slimane Yefsah

    Cration hiver 2017/18

    Premires intentions Dossier Juillet 2016

  • 2

    Dabord ce texte Durant lanne 2015 nous avons t frapps par une terreur nouvelle. Bouleverss, bahis, fragiliss, apeurs, nous avons trembl et pleur ensemble. Et puis il a fallu mettre des mots pour penser, ouvrir des dbats, se parler, se confronter. Les politiques, les mdias, les associations ont pris la parole, ont pans les plaies et tent de rpondre notre effarement. Ils ont voulu accompagner une population franaise meurtrie qui vivait chez elle ce que jusque-l elle voyait se passer ailleurs. Des artistes aussi ont cherch des rponses ou du moins un moyen de conjurer le sort. Aprs les attentats de Stockholm en 2010, Jonas Hassen Khemiri avait crit une tribune dans un important quotidien sudois intitule Jappelle mes frres. Il la rcrite pour Libration aprs les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015. Cest alors que jai dcouvert la pice du mme nom. Lauteur y traite ouvertement des problmes dintgration des immigrs et de leurs enfants, des questions lies aux sentiments dexclusion, dappartenance, de stigmatisation et de crise identitaire, en suivant la journe dun jeune homme maghrbin dans une ville europenne touche par le terrorisme.

    Rsum

    Une voiture pige a explos semant linquitude dans la ville. Sans doute un acte terroriste. Amor, jeune homme issu de limmigration, arpente la ville, rencontre des gens, croise des regards et reoit des appels tlphoniques de ses proches. Doit-il faire profil bas ? Qui est-il aux yeux des autres et ses propres yeux ? Quelle identit adopter ? Le sentiment de mfiance qui sinsinue peu peu en lui devient tellement oppressant quil va jusqu douter de sa propre innocence

    Scne 1. Introduction 1 endosse le rle dAmor. 1 (Amor). Jappelle mes frres et je dis : Il vient de se passer un truc compltement fou. Vous avez entendu? Un homme. Une voiture. Deux explosions. En plein centre. Jappelle mes frres et je dis : Non personne na t arrt. Personne nest suspect. Pas encore. Jappelle mes frres et je dis : a va commencer. Prparez-vous.

    Je suis reste sidre par la forme dploye pour traiter dun tel sujet. La puissance de lcriture, la densit rythmique, le montage despace-temps et les variations dadresses en font un texte fort, pens pour le plateau et pour les acteurs. La frontalit avec laquelle Amor, le personnage principal, sadresse au public tout au long de la pice, son humour mais aussi la colre, la violence, la peur qui vibrent en lui mont accrochs cette journe dans la ville comme dans une longue nuit derrance dont je suis sortie essouffle, tendue et dboussole.

  • 3

    Jeune femme blanche, ne en France de parents franais, parisiens, du bon ct des barrires culturelles et sociales, jai choisi de faire du thtre porte par le soutien culturel et la confiance de ma famille. Je suis entre dans la vie professionnelle par les grandes portes officielles des conservatoires et des institutions publiques. Citadine, je suis habitue la diversit depuis lenfance. Lessence du mtier que jai choisi est lobservation de lhumain, la rencontre avec lautre et le travail en quipe avec des gens venus de partout, forts de leur savoir-faire et de leurs diffrences. Je dfends ds que je le peux, ds que je le dois, la fraternit, lcoute et le malheureusement galvaud vivre ensemble Et pourtant, la lecture de Jappelle mes frres a branl mes certitudes en me faisant passer de lautre ct du miroir. Quelles sont les ralits qui se cachent derrire les mots uss dintgration, de tolrance, de fraternit ? Jai pens quil fallait que quelquun monte ce texte, rapidement et puissamment. Jai pens quil fallait quAmor, qui nest ni un hros, ni un modle, juste un jeune homme perdu et apeur par les prjugs, par le regard que les autres portent sur lui et par extension enferm dans le regard quil porte sur lui-mme, soit vu, entendu, ressenti. Je nai pas pens que je pouvais le faire, moi-mme pige par une autocensure trique.

    Et puis une rencontre Cest ma rencontre avec la comdienne Mounya Boudiaf qui a dclench pour moi la possibilit de memparer de cette histoire qui ne semble pas tre la mienne. Cest parce quil y a chez Mounya une vibration similaire celle de la pice et cest parce que nous nous sommes comme reconnues toutes les deux que je me suis dcide. Toutes ces questions qui restaient mes yeux politiques et mdiatiques sincarnaient dans toute leur perplexit en une jeune et lumineuse jeune femme de trente ans qui dans la mme conversation ma dit chez nous en Algrie , nous les franais et cest comme a quon dit dans le Nord, je suis chti moi tu sais ! . Tout avait du sens. Rien ne se contredisait, rien ne se choquait. Ce tout ma sembl la fois si naturel pour elle et si dur faire entendre pourtant. Jai compris alors que mes principes rpublicains, la devise de mon pays et tous les discours auxquels jadhre ne sont rien face au rel. Ne sont rien face au quotidien de millions de gens de mon ge qui marchent comme moi dans la ville sous le regard des passants. Mais je dois le reconnatre, jtais intimide par ltendue de ces questions et lampleur de la responsabilit qui mincomberait face ces enjeux, ce texte, ce personnage complexe. Jai dcid de proposer des extraits latelier amateur dont javais la charge pour trois mois.

  • 4

    Enfin, ce groupe damateurs Latelier amateur de la Comdie de Bthune se tient une fois par semaine. La vingtaine de participants travaille avec diffrents artistes invits sur des sessions de quelques mois. En charge de la session janvier-mars 2016, jai propos un atelier nomm Du chur au groupe. Nous approchons le chur antique avec Sophocle, le coryphe avec Shakespeare, le groupe en scnes simultanes avec Vinaver et le chur contemporain avec Jappelle mes frres. La pice est crite pour deux comdiennes et deux comdiens. Elle est dcoupe en onze scnes dont quatre interludes dans lesquels Amor est entour du chur des Amplificateurs de voix pris en charge par les trois autres comdiens. Ce sont ces interludes que je traverse avec les 18 amateurs gs de 20 72 ans.

    Scne 5. Interlude

    Amor est seul sur scne. 2, 3 et 4 entrent et endossent les rles des amplificateurs de voix.

    1 (Amor). Jappelle mes frres et je dis : Amplificateur de voix. Maintenant a commence. Amplificateur de voix. Le jour est venu. Amplificateur de voix. Lheure a sonn. 1 (Amor). Rveillez-vous ! Amplificateur de voix. H ! Rveillez-vous ! Amplificateur de voix. Il est temps de se lever. Amplificateur de voix. Levez-vous. 1 (Amor). Rasez-vous la barbe. Amplificateur de voix. Enfilez des habits propres et soigns. Amplificateur de voix. Nota bene : 1 (Amor). Vos habits doivent tre anonymes. Amplificateur de voix. Mais pas trop anonymes. Amplificateur de voix. Pas anonymes au point de sortir de leur anonymat. Amplificateur de voix. Exactement. Amplificateur de voix. Le but est de se fondre dans la masse. Amplificateur de voix. Le but est dtre invisible. 1 (Amor). Laissez votre foulard palestinien la maison. Amplificateur de voix. Ne portez pas de sac suspect. Amplificateur de voix. Voil. Maintenant vous tes prts.

    En leur proposant des exercices formels doccupation despace, de regards et dinteractions simples sur les thmes de la mfiance, des prjugs, de la suspicion et de la gne, je dcouvre quel point ils sont traverss physiquement par ces sentiments. Le groupe nest compos que de blancs mais ils ont senti leur chelle ce que peuvent ressentir quasiment quotidiennement une grande partie de nos concitoyens. Il est apparu vident que nous avons tous t lexclu quelque part et cette sensation de malaise nous lavons tous prouve. Sen rappeler, le retraverser par lacte thtral, partager cette gne avec Amor, cest se dplacer et changer de point de vue sur une problmatique qui semble loin de nous.

  • 5

    Toutes leurs impulsions taient justes et le jeu parfois maladroit de certains stait crdibilis. Lorsque nous avons ajout le texte ces exercices et compos lunivers mental dAmor 18, toute la profondeur de la pice a t rvle ainsi que ltendue des questionnements quelle propose. Le chur crit pour trois comdiens est devenu une crature protiforme puissante et complexe. Une ampleur nouvelle a t donne au groupe et par contamination chacun de ses membres.

    Alors, ce projet. Toute luvre de Jonas Hassen Khemiri est axe sur la place de ltranger dans les socits occidentales, les identits multiples, la place du langage, de la langue et la complexit ncessaire de ces questions.

    Lauteur N en 1978 Stockholm dun pre tunisien et dune mre sudoise, Jonas Hassen Khemiri est considr comme lun des auteurs sudois les plus importants de sa gnration. En 2003, la publication de son premier roman Un il rouge, lui vaut une notorit considrable en Sude. Son deuxime roman Montecore, un tigre unique reoit de nombreuses rcompenses. Sa langue romanesque imprgne de thtralit amne le Thtre National de Stockholm lui commander sa premire pice en 2006. Invasion ! sera joue pendant deux ans en Sude, et cre en France en 2010 par Michel Didym au Thtre Nanterre-Amandiers. Sa cinquime pice Jappelle mes frres a t cre au Thtre National de Malm et slectionne la Biennale sudoise de thtre en 2013. En France, elle a t monte par la Compagnie Les entichs en 2014.