Ecrire avec la TdB

of 25 /25

Transcript of Ecrire avec la TdB

Page 1: Ecrire avec la TdB
Page 2: Ecrire avec la TdB

2

La Tapisserie de Bayeux, par sa lisibilité, sa présentation dynamique et la richesse des si-tuations qu’elle montre, se prête à différentes activités d’expression écrite en lien avec le champ historique.

Avant tout travail, la visite sur le Musée de la Tapisserie de Bayeux est recommandée. A dé-faut, il est possible de se procurer une reproduction complète de l’œuvre au 1/7ème. Le service éducatif de la Tapisserie de Bayeux propose par ailleurs des dossiers, des fiches pédagogiques ainsi que des parcours-découverte destinés à appréhender la célèbre broderie aussi bien comme document historique qu’œuvre d’art et ce avant, pendant et après la visite à Bayeux.

Pour mieux comprendre l’histoire racontée sur la broderie, ce dossier fournit, en préalable à l’écriture, deux documents :

- « Les évènements » page 3 - 4 pages « Turold raconte » page 4 à page 7

Différents supports prétextes à des activités d’écriture sont proposés :

- écrire un court récit historique ou un résumé de l’événement à partir d’une chronologie page 8 - un reportage : créer une page de journal en confrontant deux points de vue page 9 à page 10 - écrire les bulles d’une Bande Dessinée page 11 à page 16 - mettre en place des dialogues page 17 à page 18 - écrire une saynète page 19 - décrire des « images » pour écrire un récit page 20 à page 24

- Quelques indications pour l’incitation à l’écriture –

Écrire un court récit historique ou un résumé de l’événement à partir d’une chronologie Le récit historique et résumé sont des exercices difficiles dont l’approche est souvent collec-tive. L’événement n’est pas inventé ce qui contraint à une certaine rigueur. Pour ces activités un ta-bleau chronologique est proposé (on pourra se restreindre à l’année 1066). Après avoir lu le dérou-lé des évènements, il s’agira dans la première partie de discerner le moment (quand ?), les princi-paux personnages (qui ?) et les lieux (Où ?). Dans la seconde partie on introduira les moments clés et leur enchaînement où seront introduits les repères temporels (le mois suivant, auparavant, quelques temps après…) et les repères dramatiques (c’est alors, quand soudain, aussitôt…). Enfin la troisième partie conduira à présenter la conclusion, les conséquences (de) ou des évènements. Une réduction raisonnée du ou des textes produits aboutira au résumé.

Un reportage : créer une page de journal en confrontant deux points de vue Un journaliste rend compte de ce qu’il a vu, observé, remarqué, noté au sujet d’un événe-ment réel : la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066. Le reportage doit donner envie de le lire d’où l’utilité d’un court chapeau attractif (un résumé ou une ou deux informa-tions importantes) placé au début du texte et qu’on peut terminer par une question. En bref, on utili-sera « je » ou « nous » ; on décrira les personnages et on explique ce qui se passe dans l’ordre chronologique ; on donnera la parole aux acteurs de l’événement (deux points, italique, verbe intro-ducteur, guillemets, tirets selon les cas...) ; on utilisera le présent ; on donnera des explications dans le récit ou dans des encadrés qui pourront également être le coin des spécialistes… Cette ac-tivité peut conduire à confronter deux points de vue : le normand et l’anglais avec tout le jeu qui consiste à « exagérer » les opinions.

Page 3: Ecrire avec la TdB

3

Écrire les bulles d’une bande dessinée : On prétend souvent que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée de l’his-toire. Certes, elle est loin d’être uniquement une frise décorative mais elle ne répond cependant pas aux codes de la B.D. moderne tels qu’ils ont été introduits dans les fiches ci-après. Ces codes sont le découpage d’une histoire en plusieurs vignettes, la présence de bulles permettant les dialo-gues, l’ajout d’onomatopées pour les bruits et les variations typographiques dans/entre les dialo-gues et la narration. La Tapisserie présente cependant certains traits avec la B.D. : Un goût de la simplification (chaque scène est centrée sur 2/3 héros) et un amour du geste expressif. Ses textes bien que n’exprimant jamais directement les paroles ont une fonction comparable. Comme pour la B.D. qui n’accorde souvent que peu de place à l’environnement et à la perspective, les nuances psychologiques des personnages sont absentes. Notons que ces éléments caractérisent aussi les illustrations des manuscrits du XIe siècle. Par son dynamisme, la Tapisserie, « story-board », se rapproche autant du dessin animé et du film que de la B.D. : narration continue, emploi de panora-miques et de ralentis, juxtaposition répétitive de motifs semblables, flash-back (?) ou découpage filmique... (Cette activité renvoie aux activités de mise en place des dialogues).

Mettre en place des dialogues Les situations visibles sur la Tapisserie de Bayeux permettent la mise en place de dialogues. On rappellera brièvement ici quelques règles. Un dialogue est une conversation entre plusieurs personnes, ici un dialogue écrit. Le temps idoine du dialogue est le présent et les personnes sont le « je » et le « nous ». Un dialogue est souvent fait de questions, de réponses et de phrases ex-clamatives. On utilisera les signes de ponctuation indispensable pour écrire un dialogue (deux points, guillemets, tirets de changement d’interlocuteur…) Le vocabulaire doit correspondre aux personnages et aux situations avec le souci d’enrichir les phrases (ajouts d’adjectifs, ne pas se restreindre aux seules onomatopées et aux « oui » « non » secs et brefs. Les deux fiches ci-incluses doivent servir de support à l’écriture de dialogues mais on pourra s’en extraire dans un se-cond temps en pensant à présenter la situation et à conserver le nom du personnage qui prend la parole voire introduire des didascalies (Ce qui peut déboucher sur l’écriture de saynètes, voir ci-après).

Écrire une saynète Le service éducatif de la Tapisserie de Bayeux diffuse auprès des enseignants un document « La Tapisserie en scène(s) » qui propose la mise en place d’un atelier d’écriture pour l’expression théâtrale à partir de la Tapisserie de Bayeux. La saynète est une petite pièce de théâtre. L’identité et le nombre de personnages sont défi-nis auparavant et les règles du dialogue sont appliquées. On indiquera entre parenthèses et écrira en italique les gestes, les attitudes, les déplacements et les sentiments des personnages : les di-dascalies.

Décrire des « images » pour écrire un récit Il s’agit de l’activité « première » d’expression : dire ce que l’on voit et, le dire dans un second temps par écrit. La qualité et l’importance du texte est à définir à l’avance. Pour des facilités de lec-ture les scènes de la Tapisserie de Bayeux ont été rassemblées et reproduites en noir et blanc. Ce sont essentiellement des situations « dynamiques » de la préparation de la conquête à la bataille de Hastings propices à l’enrichissement lexicale des phrases et à la production de textes « fermés » et concis.

En fonction des objectifs de l’enseignant et du niveau des enfants, de nombreuses autres si-tuations d’écritures peuvent être bien sûr mises en place. Alors, à vos stylos !

Page 4: Ecrire avec la TdB

4

LES ÉVÈNEMENTS La Tapisserie de Bayeux est une longue broderie de laine sur toile de lin de près de 70 m de long sur 50 cm de large réalisée au XIe siècle et conservée aujourd’hui dans un musée à Bayeux. Elle raconte en 58 “images” ou scènes, les circonstances et le déroulement de l’expédition en Angleterre d’une armée commandée par le duc Guillaume de Normandie. Voici cette histoire :

En l’an 1064, le roi d’Angleterre Édouard le Confesseur reçoit son beau-frère, Harold, comte (earl) de Wessex, en son palais de Winchester . Il le charge de se rendre en Normandie avertir son cousin, le duc Guillaume le Bâtard , qu’à défaut d’héritier direct, il l’a choisi comm e son successeur. Mais au lieu d’aborder les côtes de Norman die, Harold débarque sur les terres du comte Guy de Ponthieu qui le fait prisonnier pour en sout irer une rançon. C’est une pratique courante à cette époque. Un messager avertit Guillaume de la captivité de Harold. Contraint ou ayant touché une rançon payée par Guillaume, Guy de Ponthieu remet Harold au duc Guillaume qui l’invite dans son château de R ouen. Là, Harold délivre le message du roi Édouard à Guillaume qui l’écoute attentivement. Guillaume invite Harold à se joindre à une expédition guerrière contre le comte breton Conan. Les villes de Dol, Rennes et Dinan sont atta quées avec succès par l’armée de Guillaume. Conan doit capituler. A la suite de cette expéditio n, Guillaume “ donne les armes ” à Harold dont il a apprécié la vaillance au cours des combats. L’ Anglais devient ainsi l ’homme lige du duc Guillaume. Il lui doit fidélité. De retour à Bayeux, Harold prête serment s ur des reliques ( châsses ) à Guillaume : il se serait alors formellement engagé à reconnaître Guil laume comme successeur légitime du roi Édouard et à lui fournir assistance tant politique que matérielle à la mort de celui-ci. S’il rompt son serment, il devient un parjure .

Harold regagne l’Angleterre et vient faire le récit de son voyage au roi Édouard. Le 5 janvier 1066, le roi Édouard meurt et est inhumé à l’abbaye de Westminster qui vient juste d’être dédicacée. Le lendemain de sa mort, l’ assemblée des notables anglais, le Witangemot , propose la couronne à Harold ; celui-ci, en dépit de la promesse faite à Guillaume, accepte et est couronné roi. Fin avril 1066, on peut suivre dans le cie l anglais le passage d’une comète, présage funeste à cette époque. (Il s’agit de la célèbre Comète de Halley qui traverse notre ciel tous les 76 ans). Informé de l’usurpation de Harold, Guillau me fait construire des navires pour débarquer en Angleterre. La flotte rassemblée à Dives, à la mi-a oût 1066, se transporte ensuite à Saint-Valéry-sur-Somme, puis le 28 septembre, après avoir traver sé la Manche en une nuit, débarque à Pevensey.

Dans les jours qui suivent, les soldats pillent les environs pour se procurer de la nourriture. Un festin est ensuite organisé pour nou rrir l’armée de Guillaume mais bientôt on annonce l’approche des guerriers de Harold qui vien t d’écraser des envahisseurs norvégiens dans le Nord de l’Angleterre. Les deux armées se rencontrent sur le cham p de bataille, près de Hastings. La cavalerie normande, aidée des archers, est le fer de lance de l’armée de Guillaume tandis que l’armée anglaise compte essentiellement des fantassins armé s de la grande hache danoise. Plusieurs attaques normandes échouent devant le mur de boucli ers des Anglais retranchés en haut d’une colline. Les deux frères de Harold, Gyrd et Leofwin e, sont tués. Un moment, le bruit court que Guillaume a été tué mais il se retourne et se fait reconnaître des siens qui reprennent alors courage. En raison d u tir des archers normands, les Anglais subissent de lourdes pertes et leurs défenses finis sent par céder. C’est alors que le roi Harold reçoit une flèche dans l’œil droit ; il succombe, a chevé par des cavaliers normands. Le roi Harold mort, c’est la débandade chez ses troupes qu i fuient les Normands. Au soir du 14 octobre 1066, Guillaume a remporté la victoire.

Ainsi s’achève, pour nous, la Tapisserie de Bayeux hélas mutilée par le temps. On suppose que la fin de la broderie montrait le couronnement de Guillaume devenu le Conquérant à l’abbaye de Westminster le jour de Noël 1066.

Page 5: Ecrire avec la TdB

5

Je m’appelle Turold, tu peux me voir sur la célèbre Tapisserie de Bayeux. Cette broderie raconte, en images, les circonstances et le déroulement de

l’expédition en Angleterre de l’armée de Guillaume, duc de Normandie. Elle s’achève par la bataille de Hastings qui permet à Guillaume d’être couronné roi

d’Angleterre. Voici cette grande histoire...

... Un matin de l’année 1064, le roi Édouard le Confesseur en son palais d’Angleterre confie une mission à Harold de Wessex.

Mais Harold après avoir traversé la Manche, débarque par erreur sur la côte du Ponthieu.

Là, Harold est fait prisonnier par Guy, le comte de ce pays.

Il doit fournir une rançon pour

retrouver sa liberté.

Heureusement, mon maître, le duc Guillaume, envoie des messagers pour le faire libérer.

Harold peut se rendre à Rouen pour rencontrer Guillaume.

Quelle mission ? Sans doute aller dire à Guillaume, duc de Normandie, que

Édouard le désignait comme son successeur...

A

Page 6: Ecrire avec la TdB

6

Dans son palais, le duc Guillaume reçoit Harold qui lui fait part de sa mission.

Ensuite, Harold accompagne Guillaume parti faire la guerre aux Bretons.

Dol... Rennes et ... ...Dinan

Victorieux des Bretons, Guillaume rentre à Bayeux...

Les châteaux de Dol, Rennes puis Dinan sont pris. Guillaume donne les armes à Harold qui a prouvé sa valeur au combat.

...C’est alors que se produit la fameuse scène où Harold prête serment sur des reliques sacrées !!!

Harold, a-t-il juré fidélité à Guillaume ? Lui a-t-il promis de lui laisser le trône d’Angleterre à la mort du roi Édouard ? Quoiqu’il en soit celui qui trahit son

serment est un parjure et doit s’attendre à être puni...

Ayant accompli sa mission,

Harold rentre en Angleterre.

Fin de l’année 1064.

B

Page 7: Ecrire avec la TdB

7

5 janvier 1066, le roi Édouard le

Confesseur meurt.

Le 6 janvier, les notables anglais proposent la couronne à Harold.

Harold accepte et est aussitôt couronné roi. Fin avril 1066, la comète de Halley traverse le ciel de l’Angleterre. Est-elle le présage d’un malheur pour le pays ?

Pendant ce temps en Normandie, Guillaume a été informé de la trahison de Harold.

Notre duc rassemble une flotte, au besoin en faisant construire de nouveaux bateaux, pour traverser la Manche...

Dans la nuit du 27 au 28 septembre 1066, les navires des Normands

traversent la mer. Le débarquement a lieu à Pevensey.

C

Page 8: Ecrire avec la TdB

8 D

Guillaume réunit un conseil de guerre.

Débarqués, les Normands organisent un grand repas.

Les Normands se préparent au combat et construisent une motte.

La rude bataille de Hastings s’engage : les Normands sont à cheval, les Anglais à pied.

Au soir du 14 octobre 1066, Guillaume,

vainqueur des Anglais, va devenir le roi d’Angleterre !

Le combat est longtemps indécis lorsque Harold reçoit une flèche

dans l’œil et meurt.

Page 9: Ecrire avec la TdB

9

CHRONOLOGIE CHRONOLOGIE CHRONOLOGIE CHRONOLOGIE ET LIEUX ET LIEUX ET LIEUX ET LIEUX DDDDE LAE LAE LAE LA CONQUÊTE CONQUÊTE CONQUÊTE CONQUÊTE

1051 Édouard le Confesseur aurait promis à son cousin Guillaume le Bâtard, duc de Normandie, sa succession sur le trône d’Angleterre.*

1064, le voyage en Normandie de Harold de Wessex et l’expédition de Guillaume en Bretagne

L’Anglais Harold, comte de Wessex et conseiller du roi Édouard, parti de Bosham, est fait prisonnier par Guy, comte de Ponthieu, et emmené à Beaurain. Libéré, il est reçu par le duc Guillaume à Rouen. En compagnie de Harold, passage à gué du Couesnon au Mont-Saint-Michel ; attaques successives de Dol, Rennes et Dinan ; retour à Bayeux où Harold prête le serment sur des reliques d’être fidèle à Guillaume et de lui laisser le trône d’Angleterre à la mort du roi Édouard. Harold, de retour en Angleterre, rend compte au roi de son voyage.

1066, l’année de la Conquête

5 janvier Mort d’Édouard le Confesseur roi d’Angleterre. 6 janvier Harold est couronné roi d’Angleterre. mi-janvier Informé, Guillaume décide de conquérir l’Angleterre. Saison d’été Concentration des troupes et des bateaux normands dans l’estuaire de la Dives. 8 septembre La garde territoriale (fyrd) anglaise qui a été mobilisée rentre dans ses foyers.* 12 septembre Départ des navires de Dives-sur-Mer pour Saint-Valéry-sur-Somme. 18 ou 19 sept. Le roi de Norvège Harald Hardrada débarque près de York, dans le Nord de l’Angleterre.* 25 septembre Harold écrase les Norvégiens à Stamford Bridge : le roi Harald est tué.* 29 septembre L’armée de Guillaume le Bâtard débarque à Pevensey dans le Sud de l’Angleterre. 4 ou 5 octobre Harold, prévenu du débarquement, part de York pour aller à Londres le 6 octobre. 11 octobre Harold et son armée renforcée par le fyrd (miliciens territoriaux) quittent Londres. 13 octobre Harold et son armée atteignent Caldbec Hill, près de Battle Hill, lieu de la bataille. 14 octobre Les Normands et leurs alliés écrasent les Anglais à Battle. Le roi Harold est tué. 21 octobre Prise de Douvres.* 29 octobre Prise de Cantorbéry.* nov.-déc. Guillaume le Bâtard devenu le Conquérant s’approche de Londres par l’Ouest.* 25 décembre (Noël) Guillaume est couronné roi d’Angleterre dans l’abbatiale de Westminster à Londres.*

[*Les évènements présentés en italique ne sont pas montrés sur la Tapisserie de Bayeux.]

Bayeux Dives

Pevensey Battle

Hastings

Douvres

Falaise

Rouen

St-Valéry

NORMANDIE

BRETAGNE

PONTHIEU

Londres

Bosham

Manche Beaurain

Mont-St.-Michel

Dol Dinan

50 km

N

Cantorbéry

Angleterre

Caen

Page 10: Ecrire avec la TdB

10

Le CONQUÉRANT Un article de notre envoyé spécial au camp normand de Hastings

La bataille de Hastings ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Guillaume, notre héros : …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

VICTOIRE ! À HASTINGS, LES NORMANDS ONT VAINCU LES ANGLAIS

Guillaume le vainqueur, déclare : « L’Angleterre nous revient de droit ! »

Harold de Wessex, le vil parjure est mort au cours du combat. Dieu a jugé !

Premier journal normand édité sur le sol anglais co nquis de droit ! - Dimanche 15 octobre 1066 - n°1

Page 11: Ecrire avec la TdB

Le journal de la résistance anglaise face à l’envah isseur normand - Dimanche 15 octobre 1066 - N°1

De notre journaliste présent sur le champ de bataille de Hastings.

La bataille de Hastings : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Harold, notre héros : …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

JOUR DE DEUIL LE ROI HAROLD EST MORT !

MASSACRÉ PAR L’ENVAHISSEUR NORMAND EN DÉFENDANT SON PAYS !

Le RRRRÉÉÉÉSISTANT ANGLAISSISTANT ANGLAISSISTANT ANGLAISSISTANT ANGLAIS

11

Page 12: Ecrire avec la TdB

12

SERVICE ÉDUCATIF DE LA TAPISSERIE DE BAYEUX - Gilles PIVARD, PROFESSEUR DES ÉCOLES

LA BANDE DESSINÉE QUI N’EST PAS UNE BANDE DESSINÉE

LA TAPISSERIE DE BAYEUX LA TAPISSERIE DE BAYEUX LA TAPISSERIE DE BAYEUX LA TAPISSERIE DE BAYEUX EN 60 BULLES....

Cette histoire commence il y Cette histoire commence il y Cette histoire commence il y Cette histoire commence il y a fort longtemps, c’était au temps a fort longtemps, c’était au temps a fort longtemps, c’était au temps a fort longtemps, c’était au temps du Moyen Âge et des premiers du Moyen Âge et des premiers du Moyen Âge et des premiers du Moyen Âge et des premiers

chchchchââââteaux forts. teaux forts. teaux forts. teaux forts. ÀÀÀÀ cette époque où triomphait cette époque où triomphait cette époque où triomphait cette époque où triomphait la loi du plus fort, la vie était rude la loi du plus fort, la vie était rude la loi du plus fort, la vie était rude la loi du plus fort, la vie était rude et la société fondée sur l’inégalité. et la société fondée sur l’inégalité. et la société fondée sur l’inégalité. et la société fondée sur l’inégalité. Il y avait alors ceux qui priaient, Il y avait alors ceux qui priaient, Il y avait alors ceux qui priaient, Il y avait alors ceux qui priaient,

ceux qui combattaient et ceux qui ceux qui combattaient et ceux qui ceux qui combattaient et ceux qui ceux qui combattaient et ceux qui travaillaient... travaillaient... travaillaient... travaillaient...

...Un matin de ...Un matin de ...Un matin de ...Un matin de l’année 1064, l’année 1064, l’année 1064, l’année 1064, Édouard, roi Édouard, roi Édouard, roi Édouard, roi d’Ad’Ad’Ad’Annnngleterre, gleterre, gleterre, gleterre,

convoque en son convoque en son convoque en son convoque en son palais, son beaupalais, son beaupalais, son beaupalais, son beau----frère, Harold. frère, Harold. frère, Harold. frère, Harold.

Il lui demande de Il lui demande de Il lui demande de Il lui demande de traverser la mer traverser la mer traverser la mer traverser la mer pour porter un pour porter un pour porter un pour porter un message au duc message au duc message au duc message au duc de Nde Nde Nde Normandie, ormandie, ormandie, ormandie, Guillaume. Il lui Guillaume. Il lui Guillaume. Il lui Guillaume. Il lui dit qu’il veut que dit qu’il veut que dit qu’il veut que dit qu’il veut que le duc devienne le duc devienne le duc devienne le duc devienne roi après sa mort.roi après sa mort.roi après sa mort.roi après sa mort.

1. Ce que dit Édouard :1. Ce que dit Édouard :1. Ce que dit Édouard :1. Ce que dit Édouard :

2. Ce que dit Harold : 2. Ce que dit Harold : 2. Ce que dit Harold : 2. Ce que dit Harold :

Harold Harold Harold Harold part part part part

aussitôtaussitôtaussitôtaussitôt pour le pour le pour le pour le port de port de port de port de Bosham. Bosham. Bosham. Bosham.

3. Ce que dit Harold : 3. Ce que dit Harold : 3. Ce que dit Harold : 3. Ce que dit Harold : 4. Ce que dit Harold : 4. Ce que dit Harold : 4. Ce que dit Harold : 4. Ce que dit Harold :

Bientôt, un vent violent se lève et le bateau Bientôt, un vent violent se lève et le bateau Bientôt, un vent violent se lève et le bateau Bientôt, un vent violent se lève et le bateau de Harold est emporté loin vers l’Est.de Harold est emporté loin vers l’Est.de Harold est emporté loin vers l’Est.de Harold est emporté loin vers l’Est.

Au matin, la tempête s’est calmée. Les marins voient une terre inconnue. Harold décide d’y poser le pied....Au matin, la tempête s’est calmée. Les marins voient une terre inconnue. Harold décide d’y poser le pied....Au matin, la tempête s’est calmée. Les marins voient une terre inconnue. Harold décide d’y poser le pied....Au matin, la tempête s’est calmée. Les marins voient une terre inconnue. Harold décide d’y poser le pied....

5. Ce que dit Harold : 5. Ce que dit Harold : 5. Ce que dit Harold : 5. Ce que dit Harold :

Harold est emmené auprès du comte de Ponthieu qui exige une rançon en échange de sa Harold est emmené auprès du comte de Ponthieu qui exige une rançon en échange de sa Harold est emmené auprès du comte de Ponthieu qui exige une rançon en échange de sa Harold est emmené auprès du comte de Ponthieu qui exige une rançon en échange de sa libération. Heureusement pour Harold, un esplibération. Heureusement pour Harold, un esplibération. Heureusement pour Harold, un esplibération. Heureusement pour Harold, un espion de Guillaume prévient le duc. ion de Guillaume prévient le duc. ion de Guillaume prévient le duc. ion de Guillaume prévient le duc.

6. Ce que dit le comte de 6. Ce que dit le comte de 6. Ce que dit le comte de 6. Ce que dit le comte de Ponthieu :Ponthieu :Ponthieu :Ponthieu :

7. Ce que dit 7. Ce que dit 7. Ce que dit 7. Ce que dit l’espion normand :l’espion normand :l’espion normand :l’espion normand :

Page 13: Ecrire avec la TdB

13

On entend souvent dire que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée On entend souvent dire que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée On entend souvent dire que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée On entend souvent dire que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée de l’histoire. Certes, elle est loin d’êtrede l’histoire. Certes, elle est loin d’êtrede l’histoire. Certes, elle est loin d’êtrede l’histoire. Certes, elle est loin d’être uniquement une frise décorative mais elle ne uniquement une frise décorative mais elle ne uniquement une frise décorative mais elle ne uniquement une frise décorative mais elle ne

réponds cependant pas aux codes de la B.D. moderne.réponds cependant pas aux codes de la B.D. moderne.réponds cependant pas aux codes de la B.D. moderne.réponds cependant pas aux codes de la B.D. moderne.

Les envoyés de Guillaume font la navette entre les cours de Guy et du duc pour négocier la liberté de Harold. Les envoyés de Guillaume font la navette entre les cours de Guy et du duc pour négocier la liberté de Harold. Les envoyés de Guillaume font la navette entre les cours de Guy et du duc pour négocier la liberté de Harold. Les envoyés de Guillaume font la navette entre les cours de Guy et du duc pour négocier la liberté de Harold.

8. Ce que dit Guy de 8. Ce que dit Guy de 8. Ce que dit Guy de 8. Ce que dit Guy de Ponthieu :Ponthieu :Ponthieu :Ponthieu :

9. Ce que dit 9. Ce que dit 9. Ce que dit 9. Ce que dit l’envoyé de l’envoyé de l’envoyé de l’envoyé de Guillaume :Guillaume :Guillaume :Guillaume :

10. Ce que dit 10. Ce que dit 10. Ce que dit 10. Ce que dit Harold :Harold :Harold :Harold :

11. Ce que 11. Ce que 11. Ce que 11. Ce que dit Guy de dit Guy de dit Guy de dit Guy de Ponthieu :Ponthieu :Ponthieu :Ponthieu :

12. Ce que dit Guillaume :12. Ce que dit Guillaume :12. Ce que dit Guillaume :12. Ce que dit Guillaume :

13. Ce que dit Guillaume :13. Ce que dit Guillaume :13. Ce que dit Guillaume :13. Ce que dit Guillaume :

14. Ce que dit Harold :14. Ce que dit Harold :14. Ce que dit Harold :14. Ce que dit Harold :

15. Ce que dit Guillaume :15. Ce que dit Guillaume :15. Ce que dit Guillaume :15. Ce que dit Guillaume : 16. Ce que dit Guillaume :16. Ce que dit Guillaume :16. Ce que dit Guillaume :16. Ce que dit Guillaume :

Au cours d’une expédition militaire menée par Guillaume en Bretagne, Dol, Au cours d’une expédition militaire menée par Guillaume en Bretagne, Dol, Au cours d’une expédition militaire menée par Guillaume en Bretagne, Dol, Au cours d’une expédition militaire menée par Guillaume en Bretagne, Dol, Rennes et Dinan tombent.. Au cours des combats, HaroldRennes et Dinan tombent.. Au cours des combats, HaroldRennes et Dinan tombent.. Au cours des combats, HaroldRennes et Dinan tombent.. Au cours des combats, Harold montre tant de montre tant de montre tant de montre tant de

brbrbrbraaaavoure que Guillaume décide de lui donner les armes qui le font chevalier.voure que Guillaume décide de lui donner les armes qui le font chevalier.voure que Guillaume décide de lui donner les armes qui le font chevalier.voure que Guillaume décide de lui donner les armes qui le font chevalier.

ÀÀÀÀ la frontière normande, Guillaume vient chercher Harold. la frontière normande, Guillaume vient chercher Harold. la frontière normande, Guillaume vient chercher Harold. la frontière normande, Guillaume vient chercher Harold. Le duc normand l’emmène dans son palais pour l’entendre.Le duc normand l’emmène dans son palais pour l’entendre.Le duc normand l’emmène dans son palais pour l’entendre.Le duc normand l’emmène dans son palais pour l’entendre.

On prétend souvent que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée de On prétend souvent que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée de On prétend souvent que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée de On prétend souvent que la Tapisserie de Bayeux serait la première Bande Dessinée de l’histoire. Certes, elle est loin d’être unil’histoire. Certes, elle est loin d’être unil’histoire. Certes, elle est loin d’être unil’histoire. Certes, elle est loin d’être uniquement une frise décorative mais elle ne quement une frise décorative mais elle ne quement une frise décorative mais elle ne quement une frise décorative mais elle ne

répond cependant pas aux codes de la B.D. moderne tels qu’ils ont été introduits ici.répond cependant pas aux codes de la B.D. moderne tels qu’ils ont été introduits ici.répond cependant pas aux codes de la B.D. moderne tels qu’ils ont été introduits ici.répond cependant pas aux codes de la B.D. moderne tels qu’ils ont été introduits ici.

En 1064, le roi d’Angleterre Édouard le Confesseur reçoit Harold de Wessex en son palais. Il doit avertir le duc de Normandie,Guillaume le Bâtard, qu’à défaut d’héritier direct, il l’a choisi comme son successeur. Au lieu d’aborder les côtes de Normandie, Harold débarque sur les terres de Guy de Ponthieu qui le fait prisonnier pour en tirer rançon. Après négociations, Guy remet Harold au duc Guillaume qui l’emmène chez lui. Là, Harold délivre le message du roi puis se joint à une expédition guerrière contre le breton Conan II. Dol, Rennes et Dinan sont attaquées avec succès et Conan doit capituler. Le duc Guillaume “donne les armes” à Harold qu’il a apprécié lors des combats.

Page 14: Ecrire avec la TdB

14

LA BANDE DESSINÉE QUI N’EST PAS UNE BANDE DESSINÉE

LA TAPISSERIE DE BAYEUXLA TAPISSERIE DE BAYEUXLA TAPISSERIE DE BAYEUXLA TAPISSERIE DE BAYEUX Les codes modernes de la B.D. sont le découpage d’une histoire en plusieurs vignettes, Les codes modernes de la B.D. sont le découpage d’une histoire en plusieurs vignettes, Les codes modernes de la B.D. sont le découpage d’une histoire en plusieurs vignettes, Les codes modernes de la B.D. sont le découpage d’une histoire en plusieurs vignettes, la présence de bulles permettant les dialla présence de bulles permettant les dialla présence de bulles permettant les dialla présence de bulles permettant les dialogues, l’ajout d’onomatopées pour les bruits ogues, l’ajout d’onomatopées pour les bruits ogues, l’ajout d’onomatopées pour les bruits ogues, l’ajout d’onomatopées pour les bruits

et les variations typographiques dans/entre les dialogues et la narration.et les variations typographiques dans/entre les dialogues et la narration.et les variations typographiques dans/entre les dialogues et la narration.et les variations typographiques dans/entre les dialogues et la narration.

L’armée normande rentre de L’armée normande rentre de L’armée normande rentre de L’armée normande rentre de Bretagne. et s’arrête à Bayeux où siège Bretagne. et s’arrête à Bayeux où siège Bretagne. et s’arrête à Bayeux où siège Bretagne. et s’arrête à Bayeux où siège l’évêque Odon, frère de Guillaume. l’évêque Odon, frère de Guillaume. l’évêque Odon, frère de Guillaume. l’évêque Odon, frère de Guillaume. Là, le duc demande à HarLà, le duc demande à HarLà, le duc demande à HarLà, le duc demande à Harold de lui old de lui old de lui old de lui prprprprêêêêter serment de fidélité sur les ter serment de fidélité sur les ter serment de fidélité sur les ter serment de fidélité sur les

reliques de la cathédrale.reliques de la cathédrale.reliques de la cathédrale.reliques de la cathédrale.

17. Ce que dit Guillaume :17. Ce que dit Guillaume :17. Ce que dit Guillaume :17. Ce que dit Guillaume : 18. Ce que dit Harold :18. Ce que dit Harold :18. Ce que dit Harold :18. Ce que dit Harold :

Harold rentre en Angleterre et rend compte de Harold rentre en Angleterre et rend compte de Harold rentre en Angleterre et rend compte de Harold rentre en Angleterre et rend compte de sa mission au vieux roi Édouard. sa mission au vieux roi Édouard. sa mission au vieux roi Édouard. sa mission au vieux roi Édouard.

19. Ce que dit Harold :19. Ce que dit Harold :19. Ce que dit Harold :19. Ce que dit Harold : 20. Ce que dit Édouard20. Ce que dit Édouard20. Ce que dit Édouard20. Ce que dit Édouard : : : :

21. Ce que dit le prêtre : 21. Ce que dit le prêtre : 21. Ce que dit le prêtre : 21. Ce que dit le prêtre : 22. Ce que dit Édouard :22. Ce que dit Édouard :22. Ce que dit Édouard :22. Ce que dit Édouard :

Plusieurs mois ont passé, le saint roi Édouard meurt. Alors des Anglais proposent la couronne à Harold.Plusieurs mois ont passé, le saint roi Édouard meurt. Alors des Anglais proposent la couronne à Harold.Plusieurs mois ont passé, le saint roi Édouard meurt. Alors des Anglais proposent la couronne à Harold.Plusieurs mois ont passé, le saint roi Édouard meurt. Alors des Anglais proposent la couronne à Harold.

23. Ce que disent 23. Ce que disent 23. Ce que disent 23. Ce que disent les Anglais :les Anglais :les Anglais :les Anglais :

24. Ce que dit 24. Ce que dit 24. Ce que dit 24. Ce que dit Harold :Harold :Harold :Harold :

L’Anglais est devenu ainsi l’homme lige du duc Guillaume et lui doit fidélité. De retour à Bayeux, Harold prête serment sur des reliques (châsses) à Guillaume : il se serait alors formellement engagé à reconnaître Guillaume comme successeur légitime du roi Édouard et à lui fournir assistance tant politique que matérielle à la mort de celui-ci. S’il rompt son serment, il deviendrait un parjure. Harold regagne l’Angleterre et vient faire le récit de son voyage à son roi. Le 5 janvier 1066, Édouard meurt et est inhumé à l’abbaye de Westminster qui vient juste d’être dédicacée. Le lendemain de sa mort, l’assemblée des notables anglais, le Witangemot, propose la couronne à Harold.

14

Page 15: Ecrire avec la TdB

15

Harold hésite… Il a promis Harold hésite… Il a promis Harold hésite… Il a promis Harold hésite… Il a promis d’aider Guillaume à devenir d’aider Guillaume à devenir d’aider Guillaume à devenir d’aider Guillaume à devenir roi mais c’est un étranger… roi mais c’est un étranger… roi mais c’est un étranger… roi mais c’est un étranger… Les Anglais confirment le Les Anglais confirment le Les Anglais confirment le Les Anglais confirment le

choix du successeuchoix du successeuchoix du successeuchoix du successeur du roi. Il r du roi. Il r du roi. Il r du roi. Il est Anglais et les Anglais lui est Anglais et les Anglais lui est Anglais et les Anglais lui est Anglais et les Anglais lui proposent la couronne !proposent la couronne !proposent la couronne !proposent la couronne !

Il accepte. Et son sacre a donc Il accepte. Et son sacre a donc Il accepte. Et son sacre a donc Il accepte. Et son sacre a donc lieu le 6 janvier 1066. lieu le 6 janvier 1066. lieu le 6 janvier 1066. lieu le 6 janvier 1066.

25. Ce que disent les 25. Ce que disent les 25. Ce que disent les 25. Ce que disent les Anglais :Anglais :Anglais :Anglais :

26. Ce que dit 26. Ce que dit 26. Ce que dit 26. Ce que dit l’archevêque l’archevêque l’archevêque l’archevêque Stigand :Stigand :Stigand :Stigand :

Quelque temps plus tard, une comète passe… et la nouvelle du sacre de Harold est parvenue en Normandie. Quelque temps plus tard, une comète passe… et la nouvelle du sacre de Harold est parvenue en Normandie. Quelque temps plus tard, une comète passe… et la nouvelle du sacre de Harold est parvenue en Normandie. Quelque temps plus tard, une comète passe… et la nouvelle du sacre de Harold est parvenue en Normandie.

28. Ce que dit Harold :28. Ce que dit Harold :28. Ce que dit Harold :28. Ce que dit Harold :

27. Ce qu’ils disenr :27. Ce qu’ils disenr :27. Ce qu’ils disenr :27. Ce qu’ils disenr :

31. Ce que dit l’évêque 31. Ce que dit l’évêque 31. Ce que dit l’évêque 31. Ce que dit l’évêque Odon :Odon :Odon :Odon :

30. Ce que dit Guillaume :30. Ce que dit Guillaume :30. Ce que dit Guillaume :30. Ce que dit Guillaume :

29. Ce que dit le 29. Ce que dit le 29. Ce que dit le 29. Ce que dit le Normand :Normand :Normand :Normand :

Suivant les ordres du duc, toute la Normandie s’agite pour préparer l’expédition militaire en AngleterreSuivant les ordres du duc, toute la Normandie s’agite pour préparer l’expédition militaire en AngleterreSuivant les ordres du duc, toute la Normandie s’agite pour préparer l’expédition militaire en AngleterreSuivant les ordres du duc, toute la Normandie s’agite pour préparer l’expédition militaire en Angleterre

La Tapisserie présente cependant certains traits avec la La Tapisserie présente cependant certains traits avec la La Tapisserie présente cependant certains traits avec la La Tapisserie présente cependant certains traits avec la B.D.B.D.B.D.B.D.: Un goût de la simplification : Un goût de la simplification : Un goût de la simplification : Un goût de la simplification ((((chaque scène est centrée sur 2/3 héchaque scène est centrée sur 2/3 héchaque scène est centrée sur 2/3 héchaque scène est centrée sur 2/3 hérosrosrosros) et un amour du geste expressif. Ses textes ) et un amour du geste expressif. Ses textes ) et un amour du geste expressif. Ses textes ) et un amour du geste expressif. Ses textes bien que n’exprimant jamais directement les paroles ont une fonction comparable.bien que n’exprimant jamais directement les paroles ont une fonction comparable.bien que n’exprimant jamais directement les paroles ont une fonction comparable.bien que n’exprimant jamais directement les paroles ont une fonction comparable.

Harold, en dépit de la promesse faite à Guillaume, accepte et est couronné roi le 6 janvier 1066. Fin avril 1066, on peut suivre dans le ciel anglais le passage d’une comète, présage funeste à cette époque. (Il s’agit de la célèbre Comète de Halley qui traverse notre ciel tous les 76 ans). Informé de l’usurpation de Harold, Guillaume rassemble une importante flotte de navires dans l’estuaire de la Dives et appelle tous ses vassaux et tous les hommes tentés par l’aventure à se joindre à lui. Il fait aussi construire des navires pour débarquer en Angleterre. La flotte concentrée à Dives, à la mi-juillet 1066, se transporte en septembre dans l’estuaire de la Somme à Saint-Valéry.

Page 16: Ecrire avec la TdB

16

Après la longue attente d’un vent favorable, un soir, l’armée s’embarque et traverse la Manche en une nuit.. Après la longue attente d’un vent favorable, un soir, l’armée s’embarque et traverse la Manche en une nuit.. Après la longue attente d’un vent favorable, un soir, l’armée s’embarque et traverse la Manche en une nuit.. Après la longue attente d’un vent favorable, un soir, l’armée s’embarque et traverse la Manche en une nuit..

… Comme pour la B.D. qui n’accorde souvent que peu de place à l’environnement et … Comme pour la B.D. qui n’accorde souvent que peu de place à l’environnement et … Comme pour la B.D. qui n’accorde souvent que peu de place à l’environnement et … Comme pour la B.D. qui n’accorde souvent que peu de place à l’environnement et à la perspective, les nuances psychologiques deà la perspective, les nuances psychologiques deà la perspective, les nuances psychologiques deà la perspective, les nuances psychologiques des personnages sont absentes. Notons s personnages sont absentes. Notons s personnages sont absentes. Notons s personnages sont absentes. Notons que ces éléments caractérisent aussi les illustrations des manuscrits du XIque ces éléments caractérisent aussi les illustrations des manuscrits du XIque ces éléments caractérisent aussi les illustrations des manuscrits du XIque ces éléments caractérisent aussi les illustrations des manuscrits du XIèmeèmeèmeème siècle. siècle. siècle. siècle.

33. Ce que dit Guillaume :33. Ce que dit Guillaume :33. Ce que dit Guillaume :33. Ce que dit Guillaume :

34. Ce que dit un 34. Ce que dit un 34. Ce que dit un 34. Ce que dit un Normand :Normand :Normand :Normand :

43. Ce que dit 43. Ce que dit 43. Ce que dit 43. Ce que dit Odon :Odon :Odon :Odon :

44. Ce que dit 44. Ce que dit 44. Ce que dit 44. Ce que dit Guillaume :Guillaume :Guillaume :Guillaume :

45. Ce que 45. Ce que 45. Ce que 45. Ce que dit Robert de dit Robert de dit Robert de dit Robert de Mortain :Mortain :Mortain :Mortain :

Débarqués,Débarqués,Débarqués,Débarqués, lesleslesles hommeshommeshommeshommes dudududu ducducducduc organisentorganisentorganisentorganisent un grand festinun grand festinun grand festinun grand festin etetetet l’Étatl’Étatl’Étatl’État----majormajormajormajor normandnormandnormandnormand établitétablitétablitétablit sonsonsonson planplanplanplan dededede bataille. bataille. bataille. bataille.

37. Ce que dit 37. Ce que dit 37. Ce que dit 37. Ce que dit Robert de Robert de Robert de Robert de Mortain :Mortain :Mortain :Mortain :

35. Ce qu’il dit :35. Ce qu’il dit :35. Ce qu’il dit :35. Ce qu’il dit :

36. Ce que dit 36. Ce que dit 36. Ce que dit 36. Ce que dit Odon :Odon :Odon :Odon :

38. Ce que dit 38. Ce que dit 38. Ce que dit 38. Ce que dit le serviteur :le serviteur :le serviteur :le serviteur :

39. Ce 39. Ce 39. Ce 39. Ce qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :

40. Ce 40. Ce 40. Ce 40. Ce qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :

42. Ce 42. Ce 42. Ce 42. Ce qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :

41. Ce 41. Ce 41. Ce 41. Ce qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :qu’il dit :

32. Ce que dit un 32. Ce que dit un 32. Ce que dit un 32. Ce que dit un marin normand :marin normand :marin normand :marin normand : 32. Ce que dit un 32. Ce que dit un 32. Ce que dit un 32. Ce que dit un marin normand :marin normand :marin normand :marin normand :

Le 28 septembre, après avoir traversé la Manche en une nuit, l’armée normande débarque à Pevensey sur la côte sud de l’Angle-terre, non loin de Hastings. Dans les jours qui suivent, les soldats pillent les environs pour se procurer de la nourriture. Un grand festin est ensuite organisé pour nourrir l’armée de Guillaume. Les hommes s’entraînent et construisent un camp retranché pour pouvoir résister à une attaque ennemie. Guillaume et son état-major mettent sur pied un plan de bataille mais bientôt on annonce l’approche rapide des guerriers de Harold qui viennent d’écraser des envahisseurs norvégiens dans le Nord de l’Angleterre, près de York.

Page 17: Ecrire avec la TdB

FinFinFinFin 17

Par son dynamisme, la Tapisserie, Par son dynamisme, la Tapisserie, Par son dynamisme, la Tapisserie, Par son dynamisme, la Tapisserie, «««« storystorystorystory----boardboardboardboard », », », », se rapproche autant du dessin animé et se rapproche autant du dessin animé et se rapproche autant du dessin animé et se rapproche autant du dessin animé et du film que de la B.D. : narration condu film que de la B.D. : narration condu film que de la B.D. : narration condu film que de la B.D. : narration continue, emploi de panoramiques et de ralentis, tinue, emploi de panoramiques et de ralentis, tinue, emploi de panoramiques et de ralentis, tinue, emploi de panoramiques et de ralentis, jujujujuxxxxtaposition répétitive de motifs semblables, flashtaposition répétitive de motifs semblables, flashtaposition répétitive de motifs semblables, flashtaposition répétitive de motifs semblables, flash----back (?) et découpage filmique... back (?) et découpage filmique... back (?) et découpage filmique... back (?) et découpage filmique...

La bataille s’engage, violente et sanglante. Les Normands à cheval attaquent les fantassins anglais sans relâche. La bataille s’engage, violente et sanglante. Les Normands à cheval attaquent les fantassins anglais sans relâche. La bataille s’engage, violente et sanglante. Les Normands à cheval attaquent les fantassins anglais sans relâche. La bataille s’engage, violente et sanglante. Les Normands à cheval attaquent les fantassins anglais sans relâche. Les lances, leLes lances, leLes lances, leLes lances, les haches s’entrechoquent. Bientôt, les morts, nombreux, couvrent le champ de bataille. s haches s’entrechoquent. Bientôt, les morts, nombreux, couvrent le champ de bataille. s haches s’entrechoquent. Bientôt, les morts, nombreux, couvrent le champ de bataille. s haches s’entrechoquent. Bientôt, les morts, nombreux, couvrent le champ de bataille.

47. Ce que dit 47. Ce que dit 47. Ce que dit 47. Ce que dit Guillaume :Guillaume :Guillaume :Guillaume :

46. Ce que dit 46. Ce que dit 46. Ce que dit 46. Ce que dit Odon :Odon :Odon :Odon :

49. Ce que dit Harold :49. Ce que dit Harold :49. Ce que dit Harold :49. Ce que dit Harold : 48. Ce que dit 48. Ce que dit 48. Ce que dit 48. Ce que dit l’éclaireur anglais :l’éclaireur anglais :l’éclaireur anglais :l’éclaireur anglais :

Les chevaux sont mis à rude épreuve. Guillaume paye de sa Les chevaux sont mis à rude épreuve. Guillaume paye de sa Les chevaux sont mis à rude épreuve. Guillaume paye de sa Les chevaux sont mis à rude épreuve. Guillaume paye de sa personne, tant qu’un instant on le croit mort : c’est l’inquiétude !personne, tant qu’un instant on le croit mort : c’est l’inquiétude !personne, tant qu’un instant on le croit mort : c’est l’inquiétude !personne, tant qu’un instant on le croit mort : c’est l’inquiétude !

54. Ce que dit Guillaume :54. Ce que dit Guillaume :54. Ce que dit Guillaume :54. Ce que dit Guillaume :

55. Un Normand :55. Un Normand :55. Un Normand :55. Un Normand : 56.56.56.56. Un Normand :Un Normand :Un Normand :Un Normand :

AAAAprès plusieurs attaques normaprès plusieurs attaques normaprès plusieurs attaques normaprès plusieurs attaques norman-n-n-n-des, la défense anglaise cède. Harold des, la défense anglaise cède. Harold des, la défense anglaise cède. Harold des, la défense anglaise cède. Harold reçoit une flèche dans l’œil. Des reçoit une flèche dans l’œil. Des reçoit une flèche dans l’œil. Des reçoit une flèche dans l’œil. Des

cavaliers s’approchent et l’achèvent. cavaliers s’approchent et l’achèvent. cavaliers s’approchent et l’achèvent. cavaliers s’approchent et l’achèvent.

Les Anglais Les Anglais Les Anglais Les Anglais s’enfuient… s’enfuient… s’enfuient… s’enfuient… Guillaume Guillaume Guillaume Guillaume

est leest leest leest le vainqueur !!!vainqueur !!!vainqueur !!!vainqueur !!!

59. Ce que dit le 59. Ce que dit le 59. Ce que dit le 59. Ce que dit le Normand :Normand :Normand :Normand :

60.60.60.60. Anglais :Anglais :Anglais :Anglais :

50. Ce que disent les Anglais:50. Ce que disent les Anglais:50. Ce que disent les Anglais:50. Ce que disent les Anglais: 51. Ce que disent les Anglais:51. Ce que disent les Anglais:51. Ce que disent les Anglais:51. Ce que disent les Anglais: 52. Ce que disent les Normands:52. Ce que disent les Normands:52. Ce que disent les Normands:52. Ce que disent les Normands:

58. Harold :58. Harold :58. Harold :58. Harold :

53.53.53.53. Ce que dit le Ce que dit le Ce que dit le Ce que dit le Normand :Normand :Normand :Normand :

54.54.54.54. Un Normand :Un Normand :Un Normand :Un Normand :

57.57.57.57. Un Normand :Un Normand :Un Normand :Un Normand :

Le 28 septembre, après avoir traversé la Manche en une nuit, l’armée normande débarque à Pevensey sur la côte sud de l’Angle-terre, non loin de Hastings. Dans les jours qui suivent, les soldats pillent les environs pour se procurer de la nourriture. Un grand festin est ensuite organisé pour nourrir l’armée de Guillaume. Les hommes s’entraînent et construisent un camp retranché pour pouvoir résister à une attaque ennemie. Guillaume et son état-major mettent sur pied un plan de bataille mais bientôt on annonce l’approche rapide des guerriers de Harold qui viennent d’écraser des envahisseurs norvégiens dans le Nord de l’Angleterre, près de York.

Page 18: Ecrire avec la TdB

18

À Bayeux, Harold prête serment sur des reliques sacrées : il laisserait le trône d’Angleterre au duc Guillaume à la mort du roi Édouard.

Le roi d’Angleterre, Édouard le Confesseur, envoie Harold , comte de Wessex, en mission chez son cousin, Guillaume, duc de Normandie.

À la mort du roi Édouard, Harold est choisi par les notables anglais et devient roi d’Angleterre malgré son serment. Il est sacré roi.

CRÉER DES DIALOGUESCRÉER DES DIALOGUESCRÉER DES DIALOGUESCRÉER DES DIALOGUES

Date : 1064 Lieu : palais

de Winchester, une ville du

sud de l’Angleterre.

A

Date : 1064 Lieu : Bayeux, une ville de Normandie.

B

Date : le 6 janvier 1066 Lieu : église abbatiale de Cantorbéry, une ville du sud-est de l’Angleterre.

1. Édouard : « .................................. .................................................................................................................................................................................................................................................................. »

2. Harold : « ..................................... .........................................................................................................................................................................................…...… »

3. Guillaume : « ............................... ...........................................................................................................................................................................................................................................................…....... »

4. Harold : « ..................................... ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ »

5. Les Anglais : « .............................. ...........................................................................................................................................… »

7. L’archevêque Stigand : « ............. ............................................................................................................................................................… »

6. Harold : « ..................................... ...........................................................................................................................…….… »

1. 2.

4. 3.

5. 6. 7.

C

Page 19: Ecrire avec la TdB

19

Date : nuit du 27 au 28 septembre 1066 Lieu : mer de la Manche, entre St-Valéry-sur-Somme et

CRÉER DES DIALOGUESCRÉER DES DIALOGUESCRÉER DES DIALOGUESCRÉER DES DIALOGUES

Date : 14 octobre 1066 Lieu : champ de bataille de Battle, près de Hastings, ville sud de l’Angleterre.

E

8. Un marin : « ................................. ...................................................................................................................................................................................................................................................…............. »

9. Un marin : « ................................. ..........................................................................................................................................................................................…......… »

13. Un soldat anglais : « ................... .........................................................................................................................................……....… »

15. Un cavalier normand : « ............ .............................................................................................................................................................… »

14. Le roi Harold : « ........................ ....................................................................................................................................….........… »

9. 8.

F

Guillaume fait construire une flotte pour transporter ses troupes en Angleterre. Les navires de Guillaume traversent la Manche de nuit.

Les Normands et les alliés de Guillaume affrontent les Anglais de Harold lors de la sanglante bataille de Hastings le 14 octobre 1066.

Le roi Harold reçoit une flèche dans l’œil et est tué peu après par trois cavaliers normands. À Noël, Guillaume est couronné roi d’Angleterre.

D

10. 11. 10. Un cavalier normand : « ............ .........................................................................................................................................……….....… »

12. Eustache de Boulogne : « ........... ..............................................................................................................................................................… »

11. Guillaume : « ............................. ....................................................................................................................................…....… »

Date : 14 octobre 1066 Lieu : champ de bataille de Battle, près de Hastings, dans le sud de l’Angleterre.

13. 14. 15.

12.

Page 20: Ecrire avec la TdB

Je suis Guillaume surnommé le Bâtard (car ma mère n’est pas noble), duc de Normandie et descendant de Rollon qui reçut du roi de France cette belle et vaste région. Je suis à la tête d’une des plus importantes principautés territoriales de France et le roi de ce pays me craint. Mon duché est en paix et prospère. Je contrôle tous les rouages de l’administration. J’ai, en cette année 1064, 37 ans et je suis l’époux de Mathilde, fille du comte de Flandre.

Je me nomme Eudes ou Odon de Conteville ; je suis l’un des fils né de l’union de Herluin de Conteville et d’Arlette qui est aussi la mère du duc de Normandie, Guillaume le Bâtard. Je suis donc le demi-frère du duc Guillaume, mon aîné de 9 ans. Mon frère m’a fait nommer évêque de Bayeux en 1050 : j’avais alors environ une quinzaine d’années ! ce qui est courrant à mon époque. Cela permet au duc de contrôler le clergé (= le personnel religieux) de son duché en nommant des évêques qui lui sont fidèles. Je poursuis la construction de la cathédrale de Bayeux commencée par mon prédécesseur.

Je suis Robert de Conteville, comte de Mortain ; je suis le second fils né de l’union de Herluin de Conteville et d’Arlette qui est aussi la mère du duc de Normandie, Guillaume le Bâtard. Je suis donc le demi-frère du duc Guillaume et le frère de l’évêque de Bayeux, Odon. Vers 1050, mon frère et seigneur, le duc Guillaume, m’a confié la charge de comte de Mortain qu’il avait confisqué à un cousin infidèle. Ce comté, situé dans le sud-ouest du duché normand surveille la frontière entre la Normandie et la Bretagne.

GU

ILLA

UM

E

OD

ON

R

OB

ER

T

ÉÉÉÉCRIRE UNE SAYNCRIRE UNE SAYNCRIRE UNE SAYNCRIRE UNE SAYNÈÈÈÈTE (TE (TE (TE (DIALOGUESDIALOGUESDIALOGUESDIALOGUES))))

Le prétexte : L’armée nor-mande du duc Guillaume a débarqué en Angleterre. La troupe est affamée après une traversée de la Manche de nuit, un grand festin est organisé. L’état-major normand dîne en compagnie du duc. La conversation porte sur les combats à venir… car Ha-rold arrive ! Consignes : Écrire des dialogues entre ces trois personnages ; on peut in-troduire des didascalies.

Odon

Robert Guillaume

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..…..

20 20

Page 21: Ecrire avec la TdB

21

LES PRÉPARATIFS DE LA TRAVERSÉE DE LA MANCHELES PRÉPARATIFS DE LA TRAVERSÉE DE LA MANCHELES PRÉPARATIFS DE LA TRAVERSÉE DE LA MANCHELES PRÉPARATIFS DE LA TRAVERSÉE DE LA MANCHE Le duc Guillaume décide de faire construire une flotte de navires pour traverser la Manche.

Objectif : noter les informations dégagées pendant l’examen de ce document puis élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation.

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.....................................................................

Scènes 35 à 37 extraites de la Tapisserie de Bayeux.

Page 22: Ecrire avec la TdB

22

Objectif : noter les informations dégagées pendant l’examen de ce document puis élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation.

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.....................................................................

LA TRAVERSÉE DE LA MANCHELA TRAVERSÉE DE LA MANCHELA TRAVERSÉE DE LA MANCHELA TRAVERSÉE DE LA MANCHE Nuit du 27 au 28 septembre 1066, de Saint-Valéry-sur-Somme à Pevensey : 127 km ou 63 milles marins.

Scènes 38 et 39 extraites de la Tapisserie de Bayeux. Plage de PEVENSEY

Page 23: Ecrire avec la TdB

23

Objectif : noter les informations dégagées pendant l’examen de ce document puis élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation.

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.....................................................................

REPAS SUR LE SOL ANGLAISREPAS SUR LE SOL ANGLAISREPAS SUR LE SOL ANGLAISREPAS SUR LE SOL ANGLAIS Aussitôt débarqués les Normands se mettent en quête de nourriture et organisent un banquet.

Scènes 40 à 43 extraites de la Tapisserie de Bayeux.

Page 24: Ecrire avec la TdB

24

LA PRÉPARATION DE LA BATAILLE LA PRÉPARATION DE LA BATAILLE LA PRÉPARATION DE LA BATAILLE LA PRÉPARATION DE LA BATAILLE Les Normands s’entraînent au combat, édifient une motte et s’informent des mouvements des Anglais.

Objectif : noter les informations dégagées pendant l’examen de ce document puis élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation.

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.....................................................................

Scènes 44 à 47 extraites de la Tapisserie de Bayeux.

Page 25: Ecrire avec la TdB

25

Objectif : noter les informations dégagées pendant l’examen de ce document puis élaborer et écrire un récit d’au moins une vingtaine de lignes en respectant des contraintes orthographiques, syntaxiques, lexicales et de présentation.

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.............................................................................

.....................................................................

LA BATAILLE DE HASTINGSLA BATAILLE DE HASTINGSLA BATAILLE DE HASTINGSLA BATAILLE DE HASTINGS Journée du samedi 14 octobre 1066 : 8000 combattants de part et d’autre.

Scènes 48 à 58 extraites de la Tapisserie de Bayeux.