DOSSIER TECHNIQUE COMPTEURS D’EAU ALT AÏR ressources... · Un robinet de fermeture (vanne...

download DOSSIER TECHNIQUE COMPTEURS D’EAU ALT AÏR ressources... · Un robinet de fermeture (vanne d'arrêt)

of 21

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of DOSSIER TECHNIQUE COMPTEURS D’EAU ALT AÏR ressources... · Un robinet de fermeture (vanne...

  • DOSSIER TECHNIQUE COMPTEURS DEAU ALTAR de SAPPEL

    Compteur deau SAPPEL Altar V4 Composite

    Compteur deau SAPPEL Altar V3 Laiton

    Compteur deau SAPPEL Altar V4 Laiton

  • SOMMAIRE

    A GENERALITES SUR LES COMPTEURS DEAU Page 1

    I. Compteur deau Mise en situation Page 1

    II. Types de compteurs deau et mode de fonctionnement Page 1

    II-1. Caractristiques techniques gnrales Page 1

    II-2. Compteur de vitesse Page 1

    II-3. Compteur volumtrique Page 1

    III. Genres de compteurs deau Page 2

    III-1. Compteur principal (compteur de premire prise) Page 2

    III-2. Compteur divisionnaire Page 2

    IV. Relev de consommation Page 2

    IV-1. Relev manuel Page 2

    IV-2. Radio-relve ou radio relev Page 2

    B CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES COMPTEURS DEAU Page 3

    I. Un compteur deau ne voit pas tout, cest un filtre Page 3

    II. Les classes mtrologiques Page 4

    III. La signature dun compteur ou courbe dtalonnage Page 4

    C PRESENTATION DES COMPTEURS DEAU ALTAR DE SAPPEL Page 5

    I. Compteur deau SAPPEL Altar V3 avec corps en laiton Page 5

    II. Compteur deau SAPPEL Altar V4 avec corps en laiton Page 7

    III. Compteur deau SAPPEL Altar V4 avec corps en composite Page 8

    IV. Caractristiques des compteurs deau SAPPEL Altar V4 Page 9

    D ANALYSE FONCTIONNELLE DU COMPTEUR DEAU ALTAR V4 Page 10

    I. Elments de ltude du besoin Page 10

    I-1. Enonc du besoin Page 10

    I-2. Valider le besoin Page 10

    II. Elments de lanalyse fonctionnelle du besoin Page 11

    II-1. Identification des fonctions de service Page 11

    II-2. Caractrisation des fonctions de service : Extrait du Cahier des Charges Fonctionnel Page 11

    III. Elments de lanalyse fonctionnelle technique Page 12

    E REPRESENTATIONS GRAPHIQUES ET NOMENCLATURES Page 13

    I. Perspective clate du compteur deau Altar V4 composite de SAPPEL Page 13

    II. Perspective clate du totalisateur des compteurs deau Altar V4 laiton et V4 composite de SAPPEL (avec ogomtre) Page 14

    III. Perspective du systme de piston rotatif des compteurs deau Altar V4 laiton et V4 composite de SAPPEL

    Page 15

    IV. Perspective du rducteur du totalisateur des compteurs deau Altar V4 laiton et V4 composite de SAPPEL + ogomtre Page 16

    V. Nomenclature du compteur deau Altar V4 composite de SAPPEL Page 17

    VI. Nomenclature du totalisateur des compteurs deau Altar V4 laiton et V4 composite de SAPPEL (avec ogomtre)

    Page 17

  • Dossier Technique : Compteurs dEau ALTAR de SAPPEL

    Page 1 sur 17

    A - GENERALITES SUR LES COMPTEURS DEAU

    I. Compteur deau Mise en situation :

    Un compteur d'eau permet de mesurer la consommation d'eau d'une installation.

    La mesure de la consommation est un problme ancien, que ce soit pour un usage agricole (irrigation), industriel ou domestique. La mesure des volumes d'eau consomms est utile plusieurs titres : dimensionnement des quipements, contrle des pertes d'eau, rpartition des cots de production, etc.

    Un compteur deau est bas sur le principe que l'on ne peut pas mesurer prcisment la quantit d'eau passe dans une canalisation : il s'agit donc d'une estimation du dbit rel. La seule mthode fiable serait de mesurer le volume rempli dans un rcipient en un temps dfini.

    Le cot de traitement de l'eau est trs important. La surveillance et le calcul exact des consommations deviennent une exigence des consommateurs (pollueur/payeur). L'installation de compteurs d'eau individuels (logements, industries et commerces, collectivits, etc.) est inluctable.

    II. Types de compteurs deau et mode de fonctionnement :

    Tout compteur comporte un numro de srie, numrique ou alphanumrique, grav dans le matriau de la carcasse, sur le cadran ou sur le volet mobile protecteur de la fentre de l'index. Il est souvent muni d'un scell, plac sur le raccordement amont, pour prvenir toute tentative d'utilisation frauduleuse.

    II-1. Caractristiques techniques gnrales :

    Un compteur est pos au dbut du rseau dont on veut surveiller la consommation. Un robinet de fermeture (vanne d'arrt) permet de couper son alimentation afin de faciliter son dmontage. Il est recommand de placer ce robinet proximit du compteur.

    Les installations sont parfois quipes dun rducteur de pression plac aprs le compteur deau car une pression leve peut endommager le rseau. Un compteur d'eau ne fonctionne que dans la plage de pressions pour laquelle il a t conu. Il est quip d'un totalisateur sec ou noy. Le passage de l'eau fait tourner un rotor ailettes ou un piston excentrique. Un systme d'engrenages chappement entrane le dplacement par cliquets successifs d'une flche ou une roue dente. En systme dcimal, chaque fois qu'une roue dente a effectu dix pas, elle fait avancer la roue suivante d'un pas.

    Un compteur standard peut indiquer la consommation jusqu'au dcilitre (4 chiffres rouges) mais l'usage retient uniquement une facturation au m3 (chiffres noirs).

    II-2. Compteur de vitesse : Le compteur de vitesse fonctionne comme les moulins eau. Une turbine tourne dans le liquide et transmet sa rotation un systme de comptage. Ce dernier totalise le nombre de rotations ce qui permet de dterminer la quantit d'eau pass dans les canalisations en connaissant le rapport : 1 tour de turbine / quantit d'eau pass dans le compteur. Il est peu sensible aux impurets contenues dans l'eau. Susceptible de ne pas dtecter les fuites lgres. Il se pose horizontalement.

    II-3. Compteur volumtrique :

    Le compteur volumtrique contient un cylindre, qui se remplit rgulirement avec le passage de leau (admission/refoulement) et fait tourner un piston. Ce piston entraine un lment magntique en rotation qui lui-mme entraine le systme daffichage du volume (totalisateur avec un compteur mcanique ; dit ogomtre). Il est sensible aux impurets contenues dans l'eau. Il peut enregistrer les faibles dbits. Il peut tre install horizontalement ou verticalement.

    Arrive principale

    Vanne

    Scell

    Compteur

    Robinets Rseau secondaire

  • Dossier Technique : Compteurs dEau ALTAR de SAPPEL

    Page 2 sur 17

    III. Genres de compteurs deau :

    Les compteurs d'eau se rangent en deux catgories : compteurs principaux (premire prise) et compteurs divisionnaires. Pour des besoins ponctuels, la construction d'un immeuble, un chantier de ravalement de faade, il est fait usage de compteurs temporaires appels compteurs de chantier, poss par le Service des eaux concern.

    III-1. Compteur principal (compteur de premire prise) :

    Le compteur principal d'une installation est gnralement celui auquel est raccorde l'arrive d'eau destine desservir le site (un immeuble, une proprit, un btiment industriel, un terrain agricole). Ce compteur qui appartient habituellement la Socit distributrice est plac sous la surveillance de l'abonn. Son installation est subordonne la conclusion d'un contrat de fourniture entre la Socit concessionnaire et le client (l'abonn). Selon la nature des activits desservies par ce compteur, la rglementation exige la pose d'un dispositif de scurit interdisant tout risque de refoulement : disconnecteur, clapet anti-retour.

    III-2. Compteur divisionnaire :

    On appelle compteur divisionnaire ou sous-compteur ou compteur de rpartition, un compteur situ en aval d'un autre compteur, gnralement dnomm compteur principal ou compteur de premire prise.

    Cette installation est destine calculer la consommation d'une installation particulire :

    les diffrents logements d'un immeuble. C'est le cas le plus frquent. les activits d'un site, par nature (production, arrosage, nettoyage, etc.).

    IV. Relev de consommation :

    L'index du compteur principal est relev par les agents de la Socit distributrice. La gestion des compteurs divisionnaires peut faire l'objet d'un contrat de sous-traitance qui peut inclure jusqu'au transfert de proprit des compteurs. Cela peut donner lieu une facturation de location de compteur.

    IV-1. Relev manuel :

    Contrle visuel des index (du totalisateur).

    IV-2. Radio-relve ou radio relev :

    Le compteur est quip d'un systme de contact dont l'extrmit est dporte par fil vers un endroit aisment accessible par un agent releveur (il s'agit l d'un tlrptiteur). La radio relve ou le radio relev s'effectue grce une tte mettrice, fixe (voire clipse) sur le compteur, qui envoie, par ondes radio, les donnes de consommation un appareil rcepteur "antenne radio" que le releveur dplace en fonction du taux de rception. Les systmes les plus complexes prvoient une consultation distance par liaison tlphonique (filaire ou radio) : il s'agit l de tl relve ou tl relev.

  • Dossier Technique : Compteurs dEau ALTAR de SAPPEL

    Page 3 sur 17

    B - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES COMPTEURS DEAU

    I. Un compteur deau ne voit pas tout, cest un filtre :

    L'eau qui circule dans les tuyaux se comporte de la mme manire qu'un signal lectrique. Sa vitesse change en permanence comme l'intensit d'un courant lectrique. Si on prend la courbe ci-dessous reprsentant le dbit dans le temps, on pourrait aussi bien penser la mesure d'un courant lectrique qu' celle du dbit de l'eau.

    Exemple d'une courbe de variation du dbit de l'eau dans un tuyau

    Un compteur d'eau est un appareil qui mesure des volumes deau. La prcision de la mesure est fonction du dbit. C'est pourquoi tout compteur a une courbe d'erreur de mesure qui dpend des dbits.

    Exemple de courbe d'erreur de mesure d'un compteur d'eau (en orange) dans un canal de tolrance rglementaire (en bleu)

    La courbe d'erreur du compteur, en orange, peu