DIALYSE CHEZ LES OCTOGÉNAIRES

Click here to load reader

  • date post

    03-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    32
  • download

    1

Embed Size (px)

description

DIALYSE CHEZ LES OCTOGÉNAIRES. Ludivine BACQUET Infirmière service Hémodialyse Centre hospitalier 1, avenue Michel de l’Hospital 02321 Saint-Quentin Cedex. Problématique Augmentation de l’espérance de vie dans la population générale +4 mois/ an - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of DIALYSE CHEZ LES OCTOGÉNAIRES

  • DIALYSE CHEZ LES OCTOGNAIRESLudivine BACQUET

    Infirmire service HmodialyseCentre hospitalier1, avenue Michel de lHospital02321 Saint-Quentin Cedex

  • Problmatique

    Augmentation de lesprance de vie dans la population gnrale+4 mois/ an augmentation de la prvalence de lIRC

    ge moyen de mise en dialyse 66.3 ans en 2006 en France (registre rein)

    Amliorations des techniques dpuration extrarnalecontre indication exceptionnelle

    Spcificit des personnes gesCo morbidit ( vasculaires, cancers)Troubles cognitifsIsolement socialSurvie forcment limite

  • Questionnement mdico-social

    Quels rsultats sur la survie ?

    Existe-il des indicateurs prdictifs de la survie?

    Quelles dpendances amne la dialyse chez la personne ge?

    Comment est vcue la dialyse chez la personne ge ?

  • Questionnement thiqueMettre ou ne pas mettre en dialyse?La juste dcisionLa bonne dmarche

    Lobstination draisonnable?

    La question de larrt de traitement?

    Les soins palliatifs et la dialyse?La transitionLa dialyse palliative

  • Plan de lintervention

    tude de la survie

    tude de quelques lments influenant la survieNutritionDlais de prise en chargeAbord vasculaire

    Facteurs de dpendance Attentes de nos patients gs dialysslments de rflexion thique sur la prise en charge en dialyse des octognaires

  • Epidmiologiege > 80 ans.

    ges extrmes : 80-98 ans.

    33 femmes ; 33 hommes. (soit 19,5% de la population dialyse sur cette priode)

    Proportion de 39 dcs / 27 vivants.

    tude rtrospective sur 7 ans sur total 66 patients incidents (06/2000 07/20007)

  • Survie actuarielle de notre population 50% de dcs 3 ansSurvie identique celle du registre rein

  • Survie actuarielle selon sexe Pas de diffrence significativefemmehomme

  • Commentaires Prise en charge des octognaires en augmentationen 1991 : 5.5% de la pop totale dialyseen 2005 : 12% de la pop totale dialyse

    Population octognaire sur reprsente (19%)dans notre centre

    Registre REIN 2006 37 % > 75 ans

  • Lalbuminmie = indicateur de prcision pour mesurer ltat nutritionnel ;

    Analyse tous les 3 mois ;

    rfrences (en g/L):

    < 25g/L : dnutrition svre voir fataleDe 25 30g/L : dnutrition majeure>30g/L : dnutrition modre

    TAT NUTRITIONNEL

  • Nos rsultats

    ALBUMINEMIE MOYENNE :

    pour les dcds : 29 g/L

    pour les vivants : 32 g/L

  • albumine >35

    Survie actuarielle selon taux dalbumine au dbut de lEER albumine

  • Commentairessurvie en mois des patients de + 75 ans,(registre rein de 2006 de la socit de nphrologie)

    La nutrition, un facteur clef de la survieDittiqueSupplmentation per Os ou IVContrles frquentsDose adquate de dialyse

  • ABORDS VASCULAIRESType dabord choisi influence la qualit de la dialyseMeilleure dose de dialyse obtenue sur abord double voie

    Moins deffets nfastes avec FAV que KT central

    Peut on conclure une plus grande survie sur FAV que sur KT?

  • Survie actuarielle selon abord vasculaire Pas de diffrence significative

    FAVKT

  • CommentairesRsultats contraires la littratureHypothsesDouble voie systmatique sur nos KT

    Contrle de la dialysance chaque sanceMesures correctives rapidesAbsence de sous dialyse

    Protocole prvention infection

    FAVNombreuses r-interventionsSouvent haut dbit sur humro-basiliqueSouvent dbit limite sur radiale

    Des localisations revoir ?

  • Prise en charge (PEC) tardivePEC tardive en dialyse par retard dadressage ou isolement social, fait perdre des chances de dure de vie Pas dabord vasculairePas dinformation du patientPas de prise en charge prcoceDes facteurs de risques vasculairesDe la nutritionDu contrle de la TA et de lanmie

    Ncessit dune prcocit dans la PEC pour organisation du traitement de dialyseOuverture sur travail en rseaumergence de la Nphrogriatrie

  • Survie actuarielle selon dlai de la prise en charge Pas de diffrence Significative entre PEC > 1 an avant la dialyseEt PEC < 1 an

  • CommentairesPart de prise en charge tardive incompressible chez loctognaireRapidit de certaines dcompensations mdicamentsdshydratationPathologie noplasique associe

    Nombreuses dcisions de dialyse pour cause cardiaque (OAP)

    Politique de dialyse adquateKT/V trs lev (patient petit poids)surveill

  • Dpendance fonctionnelledu latin suspendere tre suspendu ; synonyme : degrs dautonomie

    dpendance +++ = grabatisation = risque lev de dcs= comorbidits invalidantes

    Grille de NORTONvaluation 1 an avant dcs

  • Grille de NORTONpas de dpendance si total aux environs de 20dpendance leve si score total < 10

  • RsultatsScore moyen pour les dcds = 10.6pour les survivants = 16.1

    cart de 5.5 points !!!!

  • ENQUTE AUPRS DES PATIENTS SURVIVANTS

    Enqute sur questionnaire simpleBnfices de la dialyseInconvnients de la dialyseProblmes majeurs entrans par la dialyse

    Sur patients survivants

  • CommentairesLa majorit des patients affirme quils conseilleraient le traitement

    Bnfice unique : augmentation de dure de leur existence

    2 principaux inconvnients ou problmes retenusDpendanceasthnie

    Peu de douleur

  • Rflexion thique : la dcisionQuestion de la dcisionmettre ou ne pas mettre en dialyse ?allger le traitement ?arrter le traitement ?Notion de bnfice / risque, poids du traitement, prjudice subi, contrainte, souffrance.Abandonner la bonne dcision pour une juste dcision ?Dabord un problme de bonne dmarche ?valuationAvis du patient, de lentourage, des soignantsRespect, coute, ngociationProjet de vieDpossession du pouvoir technique, soignant

  • Lobstination draisonnableLoi Lonetti

    Frontire floue entre ce qui est raisonnable et draisonnable

    Spcificit de la fin de vie en dialyseUne mort impossible ou difficile envisagerLa dialyse une succession de morts et de viesToute puissance de la technique

    Une question que souventOn ne veut pas On ne peut pasOn ne sait pasOn nessaye pas daborder

  • Soins palliatifs fin de viePauvret de la rflexionPeu darticles1 seul lit ddi soins palliatifs en nphrologie en France

    Arrt de dialyse Caractre violent de larrt pour le soign et les soignantsAbandon pour le malade ?

    volution vers des soins de confort ? Lesquels ? O ?Anticiper la question de la fin de vie ?Recherche dune dialyse palliative ?

  • Merci tous nos patients dtre restsen vie au del de leurs 80 ans !Ceci ma permis de mener cette tude bien.

    Au del de leurs survies chiffres, je souhaite que les annes venir leurs apportent une qualit de vieprservant toute leurs capacits mme intellectuelles.

    Le vieux penseur de FRAGONARD