Coma · PDF file coma 1. Évaluation de la profondeur du coma 2. Recherche des signes de...

Click here to load reader

  • date post

    05-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    2
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Coma · PDF file coma 1. Évaluation de la profondeur du coma 2. Recherche des signes de...

  • Coma

    Dr Anaïs Codorniu

    Service de Réanimation Chirurgicale Polyvalente

    Hôpital BEAUJON

    [email protected]

    [email protected]

    11/12/2018 1

    mailto:[email protected]

  • Sommaire

    I. Définition et physiologie

    II. Diagnostic différentiel

    III. Evaluation clinique du coma

    IV. Etiologies

    V. Conséquences et prise en charge

    VI. Etat de mort encéphalique

    VII. Take home message

    11/12/2018 2

  • •coma : trouble de la conscience de soi et de l’environnement non immédiatement réversible

    •Komatos « sommeil profond »

    •en clinique:

    personne inconsciente

    absence d’ouverture des yeux spontanée ou provoquée, d’émission verbale et de réponse aux ordres

    11/12/2018 3

    I. Définitions du coma

  • Définition de la conscience

    • conscience éveil (« awakeness ») ou éveil vigilance

    = activité de la S.R.A.A et projection thalamique

    • conscience de soi et de l’environnement (« awareness ») ou éveil relationnel

    = activité thalamo-cortical

    11/12/2018 4

  • 11/12/2018 5

    Afférences sensitivo sensorielles sur la partie latérale de la FRA Projections du cortex (activatrices ou inhibitrices)

    Efférences vers le noyau réticulaire thalamique pour activer le cortex vers l’hypothalamus & le cortex préfontal (éveil émotionnel)

  • Neurophysiologie des troubles de la conscience

    •Atteinte de la Substance Réticulée Activatrice Ascendante (SRAA) du tronc cérébral

    et/ou

    •Atteinte thalamique bilatérale ou hypothalamique

    et/ou

    •Atteinte hémisphérique bilatérale

    11/12/2018 6

    COMA

  • Neuroanatomie des troubles de la conscience

    1. Lésion sous-tentorielle (attinte focale) Exemples : Hémorragie/infarctus ou tumeur du TC

    2. Lésion sus-tentorielle diffuse NB : ou une atteinte focale seulement si retentissement diffus (HTIC, épilepsie, …) Exemples : HSD, abcès, infarctus malin…

    3. Atteinte cérébrale diffuse Exemples : méningite, hémorragie méningée, intoxication

    11/12/2018 7

  • II. Diagnostics différentiels

    1. hypersomnie (narcolepsie)

    2. « locked-in » syndrome

    3. mutisme akinétique

    4. conversion hystérique

    5. état végétatif chronique (EVC) – état pauci-relationnel EPR ou état de conscience minimale ECM

    11/12/2018 8

  • 1. L’hypersomnie

    • Clinique : accès de sommeil rapidement réversible par stimulation

    • Étiologie : hypersomnie essentielle, narcolepsie, syndrome d’apnée du sommeil, trypanosomiase africaine (maladie du sommeil)

    11/12/2018 9

  • 2. Le « locked-in » syndrome

    Lésion de la protubérance (faisceaux cortico-spinal et cortico-nucléaire)

    Étiologies : thrombose du tronc basilaire, myélinolyse centro-pontine

    Clinique :

    Tétraplégie

    Diplégie faciale

    Paralysie labio-glosso-pharyngo-laryngée

    Paralysie de la latéralité des yeux

    Il persiste l’ouverture des yeux et les mouvements de verticalité des yeux

    11/12/2018 10

  • 3. Le mutisme akinétique

    • Neuro-anatomie : souffrance frontale interne bilatérale

    • Étiologies : lésions frontales bilatérales, infarctus bilatéral de l’artère cérébrale antérieure, hydrocéphalie aiguë

    • Clinique • Trouble majeur de l’attention, négligence motrice et sensitive • Persistance des mouvements conjugués des yeux et du

    clignement à la menace

    11/12/2018 11

    http://www.google.fr/imgres?q=mutisme&um=1&hl=fr&client=firefox-a&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1202&bih=591&tbm=isch&tbnid=3Vl2klp7GInoOM:&imgrefurl=http://psicoeducacio.blogspot.com/2010/05/mutisme-selectiu.html&docid=9XiRnHpcWDhHgM&imgurl=http://1.bp.blogspot.com/_2LZUSjQW2fk/S-2z2xjK4zI/AAAAAAAAAQY/IV2iCx2j-9Q/s1600/mutisme+selectiu.jpg&w=320&h=238&ei=1GAoT8MHz7vyA_6g4cwD&zoom=1&iact=hc&vpx=541&vpy=152&dur=413&hovh=145&hovw=194&tx=122&ty=82&sig=114821791583545408908&page=1&tbnh=120&tbnw=160&start=0&ndsp=23&ved=1t:429,r:3,s:0

  • 4. La conversion hystérique

    • Etiologie: maladie psychiatrique

    • Clinique - résistance à l’ouverture des yeux - clignement à la menace - évitement de la face lors de la chute

    provoquée du membre supérieur - respiration par la bouche au

    pincement du nez

    Doit rester un diagnostic d’élimination

    11/12/2018 12

  • 5. L’état végétatif chronique

    11/12/2018 13

    • Définition : éveil vigilance sans conscience de soi ou de son environnement

    • Etiologie : • coma post-traumatique +++ (après délai 1 an) • coma non-traumatique (après délai 6 mois)

    • Clinique • Ouverture des yeux • Cycles veille-sommeil conservés • Absence de conscience • Fonction respiratoire et circulatoire stabilisées

  • L’état de conscience minimale

    11/12/2018 14

    • Etiologie : • coma post-traumatique +++ • coma non-traumatique

    • Clinique • Ouverture des yeux • Cycles veille-sommeil conservés • Conscience conservée mais fluctuante • Réponses motrices fluctuantes • Fonction respiratoire et circulatoire stabilisées

  • III. Évaluation clinique du coma

    1. Évaluation de la profondeur du coma

    2. Recherche des signes de localisation

    3. Recherche d’une défaillance respiratoire due au coma

    4. Recherche d’une défaillance circulatoire

    11/12/2018 15

  • Évaluation de la profondeur du coma: le score de GLASGOW

    • Échelle et Score de Coma de Glasgow (Écosse)

    Teasdale G, Jenett B. Assessment of coma and impaired consciousness. A practicle scale. Lancet 1974 ; 2 : 81-4

    Teasdale G, Jenett B. Assessment and prognosis of coma after head injury. Acta Neurochir 1976 ; 34 : 45-55

    • Stimulations nociceptives validées :

    1. pression sus-orbitaire

    2. appui du lit de l'ongle avec un stylo

    • On retient, en cas d’asymétrie, la meilleure réponse

    • A répéter++++

    11/12/2018 16

  • 11/12/2018 17

    •Trauma Crâne Grave : Glasgow Coma Score ≤ 8

    •Trauma Crâne Moyen : Glasgow Coma Score 9 à 12

    •Trauma Crâne Léger : Glasgow Coma Score 13 à 15

    Classification de la Trauma Data Bank (USA)

  • Recherche des signes de localisation: Les anomalies pupillaires

    11/12/2018 18

    mydriase myosis

    unilatérale •Engagement

    temporal

    unilatéral

    Unilatéral •Signe de Claude-

    Bernard Horner

    (Σ)

    •Signe d’Argyll-

    Roberston

    Bilatérale

    non réactive

    •Engagement

    temporal

    bilatéral

    •Botulisme

    •Diphtérie

    Intermédiaire

    Bilatéral peu

    réactive

    Punctiforme

    non réactif

    •Engagement

    diencéphalique

    •Engagement

    protubérentiel

    Bilatérale

    réactive

    •Toxique

    (barbiturique,

    tricyclique,

    éthanol,

    amphétamine)

    •Hypothermie

    grave

    Bilatéral

    réactif

    •Toxique

    (morphine,

    pesticides

    organophosphorés

    , sarin)

  • Examen de l’attitude de la tête au corps

    • Lésion hémisphérique

    déviation conjuguée des yeux vers la lésion

    Le patient se détourne de son hémiplégie

    • Lésion protubérantielle

    déviation conjuguée des yeux à l’opposé de la lésion

    Le patient regarde son hémiplégie

    11/12/2018 19

  • IV. Etiologies : pour faire simple

    11/12/2018 20

    coma

    traumatique non traumatique

  • 1. Comas traumatiques

    1. Oedème cérébral (« brain-swelling »)

    2. Lésions axonales diffuses (lésions de la SB)

    3. Hématome extra-dural

    4. Hématome sous-dural

    11/12/2018 21

  • Œdème cérébral

    11/12/2018 22

  • Hématome extradural

    • Saignement entre la dure mère et la voute crânienne

    • D’origine veineuse ou du à un saignement de l’artère méningée moyenne

    • Aspect de lentille biconvexe

    11/12/2018 23

  • Hématome sous dural aigu

    11/12/2018 24

  • Lésions axonales diffuses

    • Lésions de la substance blanche

    • Décélération

    11/12/2018 25

  • 2. Comas non traumatiques

    11/12/2018 26

    Coma sans signe de

    localisation ni syndrome

    méningé

    Coma avec syndrome

    méningé

    Coma avec signe de

    localisation

    •Toxique Vasculaire

    •Métabolique Dé