Bulletin des ©nergies renouvelables

download Bulletin des ©nergies renouvelables

of 40

  • date post

    06-Aug-2015
  • Category

    Documents

  • view

    93
  • download

    7

Embed Size (px)

description

Revue sur les énergies renouvelables en Algérie

Transcript of Bulletin des ©nergies renouvelables

Semestriel N 8 Dcembre2005Bulletin desEnergies RenouvelablesMinistre de lEnseignement Suprieur et de la Recherche ScientiquePublication du Centre de Dveloppement des Energies RenouvelablesEISSN/ISSN 1112-3850 Dpt lgal 2062-2002CDERPar Dr A.CHERIGUI (page 6)H2H2OH2OO2O2LHydrogne vecteur nergtique : Mythe ou ralit ?SommaireComit de rdactionAZIZA Madjda AminaMRAOUI abdelhamidSERRAT LyesImpressionEN-NAKHLA (Bouzareah)ennakhla_imprimerie@hotmail.comLardactiontientremerciertoutesles personnesquiontcontribularalisation de ce numro. Toutes suggestions et critiques visantlamliorationdenoseffortssontles bienvenues.Lasoumissiondarticlespeutsefairepar email. Le bulletin des nergies Renouvelabes peut tre consult et tlcharg par internet ladresse : http://www.cder.dz/bulletin/Lesinformationsdonnesdanslesarticles sont sous la responsabilit de leurs auteurs.Publi par le C.D.E.RB.P 62 Route de lobserva-toire, Village ClesteBouzarahTl : 021 90 15 03 / 90 14 46Fax: 021 90 15 60 / 90 16 54email : ber@cder.dzhttp://www.cder.dz/bulletin/Directeur de publicationMaouf BELHAMELResponsable de rdactionKHARCHI Razikaraz_kharchi@cder.dzInfographieCERBAH Daliagnrateur photovoltaque (CDER bouzareah)four solaire (CDER bouzareah)aro-gnrateur (CDER bouzareah) EISSN/ISSN 1112-3850 Dpt lgal 2062-2002Production de biogaz (CDER bouzareah)ExprimentationHydrogne(PileCombustible), CDER Bouzarah.BulletinSubventionnparleMinistredelEnseignementSuprieuretdelaRechercheScientiqueEditorial 11er workshop International sur lHydrogne : Vecteur nergtiquedorigine renouvelable.2 Lancement ofciel du Point dInformation National sur lesProgrammes Cadres de Recherche & Dveloppement Europens 4PROJET ME8/AIDCO/2001/0132/SMAP-4/ Colloque Internationalsur les Ressources en Eau Souterraines dans le Sahara - CIRESS 5 Hydrogne vecteur nergtique : Mythe ou ralit ?6DrAbdenacer CHERIGUI Production dHydrogne par Gazication du Bois et du Charbon de Bois8Dr Kamel HALOUANILes moteurs combustion interne carburant mixte(gaz naturel-hydrogne)10Dr Farid HAROUADI La lire Hydrogne Energtique : tat Actuel,Verrous Technologiques et Perspectives12Bouziane MAHMAH Coagulation-oculation en lit uidis Prtraitement able et ininterrompu 15Benamer CHEKNANE Dtermination du Prol de vitesses et du taux de turbulence par la Vlocimtrie Ultrasonore Pulse (VUP)16Mhamed HAMMOUDI Pourquoi lhydrogne?18 Les lires renouvelables en Europe20Le projet olien-hydrogne dUtsira22 Compagne pour les Energies Renouvelables 24Installation du nouveau directeur de lUDES 26Site du Laboratoire Hydrogne en rseau /Association A2H2 27

Nouvelle rorganisation de lEPST Energies Renouvelables 28 Runion du CS / Renouvelement de la SNCP / Runion de la CNEC 29 Bulletin desEnergies RenouvelablesN8 Dcembre 2005 1EditorialPour le Centre de Dveloppement des Energies Renouvelables et les units de recherche qui lui sont rattaches, aprs ltape laborieuse qui a consist en la mise en conformit de lorganisation scienti-que avec les textes lgislatifs et rglementaires rgissantles E.P.S.T, le d majeur ach aujourdhui dans la hirarchie des priorits reste, sans conteste, celui du dveloppement de la ressource humaine qualieetletravailenquipe,mmesionveutminimiserleur importance face aux contraintes nancires.Nous avons toujours considrs que nous tions, par rapport aux autres tablissements de recherche,privilgis dans une trs large mesure, par notre rattachement direct au Ministre de lEnseigne-ment Suprieur et de la Recherche Scientique tenant compte des innies possibilits qui nous sont oertes en matire de possibilits de formation diplmante surtout pour lesjeunes qui ont opt de prime abord pour un avenir dans le secteur de la recherche plein temps et qui ambitionnent en parallle de parfaire leurs tudes doc-torales pour contribuer galement aux charges denseignements.A la n de cette anne 2005, le nombre de chercheurs domicili sur le site de Bouzarah, lexclusion de ceux domicilis dans la wilaya de Ghardaa, dAdrar et de Tipaza, a atteint le chire de 125 dpas-sant de beaucoup lobjectif x il y a une dizaine dannes grce un eort soutenude formation spcialise intensive tous azimuts et de longue haleine an daligner le CDER et ses units de recherche sur les niveaux et les standards des centres dexcellence de recherche spcialise de renomme internationale et particulirement ceux du pourtour mditerranen qui activent plein temps dans le secteur de la recherche sur des thmatiques similaires aux ntres et avec qui nous souhaitons engager et entretenir des relations de collaborations approfondies et durables.Si le taux dencadrement indispensable de haut niveaudes quipes de recherche est trs satisfaisant Bouzarah, il nen est pas de mme pour les nouvelles structures qui nous sont directement rattaches domicilies lintrieur du pays malgr les incitations nancires de nature fort diverses accordes parltat. Ce taux doit tre renforc particulirement Adrar et Ghardaa parce quil est lindicateur le plus viable, mme si dautres considrations objectives videntes interviennent comme notamment labsence dun environnementde recherche favorable et dune dynamique scientique et technologi-quesoutenuequepeuventcrerlesplesuniversitairesimpliqus dans la recherche applique et le dveloppement technologique et les grandes coles dingnieurs de proximit : Il va sans dire cependant quelacroissancedecetauxrestemalheureusementencorelente, trs laborieuse et trop contraignantes pourtoutes ces structures do-micilies lintrieur du pays.Unprogrammespcialdedveloppementexceptionnelpources WilayateduSud,sanspareildepuislindpendance,atdcid parsonexcellenceMonsieurlePrsidentdelaRpublique:Cette fois-ci, nous sommes convaincu plus que jamais que la Recherche/Dveloppement en tirera certainement grand prot pour asseoir et de manire srieuse nos units de recherche en les dotant de moyens puissants,toutfaitapproprisetmodernespourassurer,tout dabord, les connexions internet avec des dbits satisfaisants, le d-veloppement de la tlmesure pour les exprimentations en ligne et in-situ, le dveloppement de la visioconfrence et toute la logistique debaseindispensablelactivitscientiqueetsurtoutaudve-loppement technologique qui a fait cruellement dfaut parce quil na jamais t accompagn de moyens aussi consquents.Un eort exceptionnel a t consenti par le centre,ces toutes dernires annes, pour faciliter le plus possible lchange et lassistance en direction de cesnouvellesstructuresderecherchedanslecadredelanouvelle rorganisation de lE.P.S.T. Les nouvelles technologies de linforma-tion et de la communicationvont renforcer encore davantage les liensexistantsendirectiongalementdeslaboratoiresspcialiss dans les mmes thmatiques domicilis au sein des universits pour leur apporter le soutien indispensable en matire de donnes et din-formations brutes, dinstrumentation et dquipements onreux quil sagira de partager et doptimiser pour permettre aux jeunes docto-rants de faire avancer leurs travaux de recherches et pour les plus anciens quil ne faut pas sacrier, leurs carrires scientiques.Unespacedexpressionscientiquededimensioninternationale consacr par la revue des nergies renouvelables en ligne dans une bibliothque virtuelle a t mis la disposition des chercheurs al-griens avec le parrainagede lUNESCO, le soutien nancier du ministre de lenseignement suprieur et la recherche scientique et toute la logistique scientique du CDER : Une exprience de plus de sept annes dexistence qui ne cesse dvoluer favorablement. La richesse et la qualit de sa base de donnes en tmoignent.Dans le cadre du dveloppement durable, une relle perspective a t ouverte par les chercheurs du CDER avec lHydrogne dorigine re-nouvelable dont lintrt scientique, conomique et environnemen-taln chappe personne. Cette lirestratgique mobilise de gros moyens de recherches aujourdhui de part le monde et des rsultats tangibles sur des applications concrteset concurrentielles par rap-port aux solutions traditionnelles dans les domaines de lnergie, du transport, de lhabitat sont aujourdhui disponibles. Pour apporter lclairage indispensable autour de cette lire. le C.D.E.R. senor-gueillitdelorganisationduWorkshopInternationallacitdes sciences dAlger qui a regroup dimminents experts internationaux et de nombreux spcialistes algriens qui ont collabors la mise en placedune vritable plate forme de coopration internationale qui permettrait notre pays de se doter dans un dlai raisonnable dunInstitutAlgrienspcialissurlHydrogneentantquunit derechercherattacheauC.D.E.R.danscettephaseinitialean damorcer cet ambitieux processus vers une conomie de lhydrogne que nous savons de longue haleine et fort complexe.Le Conseil Scientique, tenant compte des besoins considrables de formation de haut niveau en matire dEnergies Renouvelables et de dveloppement de lhydrogne,a propos louverture dune cole doctorale en Algrie ds septembre prochain an de rpondre aux aspirationstoutfaitlgitimesetdeplusenpluspressantesdes jeunes chercheurs algriens.Un pari sur lavenir et un vritable d que nous pourrions relever, tous ensemble, avec le soutien de pays amis dans un cadre de col-laboration mutuellement protable, avec galement le soutien des autres dpartements ministriels qui vont bncier directement des retombes de ces qualications avanceset de ces nouvelles tech-nologies dont limpact long terme reste malheureusement encore insouponn et totalement occult dans les programme de dvelop-pement et avec, bien videment, le soutien des directions centrales de notre ministre pour assurer une prise en charge rapide, eective et in situ tout en veillant au niveau scientique et la qualit des enseignements de ces nouvelles thmatiques qui vont sinscrire par-faitement dans les orientations directricesdesrformesen cours dans notre pays.Dr M. BELHAMEL, Directeur de Recherche, Directeur du CDER Lorsque les hommes travaillent ensemble, les montagnes se changent en or Proverbe Chinois2EvnementsEn ce jour du solstice dt, le 21 juin de lan deux mille cinq, sest tenu un grand rassemblement scientique la Cit des Sciences d