Anatomie Physiologie Humaine

download Anatomie Physiologie Humaine

of 29

  • date post

    07-Aug-2015
  • Category

    Documents

  • view

    75
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of Anatomie Physiologie Humaine

Mais quek je voisun hamburger

Notions danatomie et de physiologie humaine

PREPARATION THEORIQUE AU BREVET DE PLONGEUR CAPACITIARE NIVEAU IV

Marc TISON Moniteur Fdral 2me degr

Notions danatomie et de physiologie humaine 1 Lappareil respiratoireloxygne indispensable la vie et rejeter le rsultat des combustions physiologiques, le dioxyde de carbone et la vapeur deau.

Rle : Lappareil respiratoire permet de ventiler pour apporter lorganisme

Description : On divise classiquement le systme ventilatoire en deux parties. Les voies ariennes suprieuresLair pntre par les narines dans les fosses nasales o il se rchauffe. Il circule dans larrire-gorge puis passe dans la trache par le larynx. Ce dernier est un volumineux conduit toujours bant grce un empilage danneaux cartilagineux. Son ouverture peut tre ferme (dglutition) par le jeu de la luette et de lpiglotte sur la glotte.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil respiratoireLes poumonsLa trache se divise ensuite en deux bronches, chacune pntrant dans lun des deux poumons. Les poumons sont des masses spongieuses entoures dun double feuillet protecteur : la plvre. Les poumons sont contenus dans une cage osseuse ferme par le diaphragme dans sa partie infrieure. La cage thoracique est forme de 12 paires ctes partant de la colonne vertbrale; les 10 paires suprieures sont soudes au sternum. Les poumons sont en fait rpartis en cinq lobes, 3 droite, 2 gauche. Les bronches se subdivisent ensuite en bronchioles de plus en plus petites pour aboutir aux lobules pulmonaires dun volume d1cm3 environ. Trache Bronche s

Plvre paritale

Plvre viscrale Diaphragme 12 paires de ctes

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil respiratoireLe lobule pulmonaire est constitu dune srie de petits sacs; les alvoles. Celles-ci sont entoures dun fin rseau de capillaires permettant les changes gazeux entre lair et le sang. Les alvoles sont la structure de base du poumon; pour un adulte leur surface totale dveloppe est de lordre de 150 200m2 (mais chez lHomme, 2/3 sont fonctionnels). Une mince pellicule lubrifiante appel surfactant tapisse la paroi de lalvole, lpithlium . Le surfactant pour rle damortir lextension ou la rtractation de lalvole. Chez lHomme, certaines alvoles peuvent tre obstrues pour diffrentes raisons, soit pathologique, comme pour lasthme ou anatomique comme les alvoles clapets. Ces obstructions peuvent faire courir des risques au plongeur.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil respiratoireLe rythme respiratoire.Phnomne actif. Le diaphragme sabaisse aid par les muscles obliques qui tirent actif sur la cage thoracique. Augmentation du volume. Les poumons, colle la cage thoracique par les deux feuillets pleuraux augmente galement de volume.

LexpirationPhnomne passif. passif Le diaphragme remonte sa position normale, les muscles intercostaux se relchent, la cage thoracique diminue de volume, lgre surpression qui chasse lair des poumons.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil respiratoireLe rythme respiratoire.Lamplitude, le rythme et la frquence ventilatoire varie selon les individus et leur activit. Un cycle respiratoire (respiration courante) dure environ 3 secondes, lexpiration tant plus longue que linspiration dans un rapport de 2 1. La frquence est le cycle respiratoire par minute. Trs lgrement diffrente entre les hommes, 12 16/m et les femmes 14 18/m, elle est de 20/m chez lenfant.

Les volumes pulmonaires.Au repos, une inspiration ou volume courrant reprsente environ 0,5 l. Sur une inspiration force, les volumes pulmonaires augmentent de 2,5 l., cest le volume inspiratoire de rserve. Une expiration force chasse prs de 1,5 l., cest le volume expiratoire de rserve. La capacit vitale est laddition de ces trois volumes et reprsente sensiblement 4,5 l. A la suite dune expiration force, il reste toutefois prs de 1,5 l de volume rsiduel incompressible. Le volume pulmonaire total selon les individu est de 5 6 l. Dans les voies ariennes suprieures, 0,2 l. sont inutilises.Espace mort anatomique ou volume rsiduel V.R.I. Capacit vitale

V.C. V.R.E.

Notions danatomie et de physiologie humaine 2 Lappareil cardiovasculairecorps loxygne mais aussi les lments nutritifs indispensables au mtabolisme. Le sang transporte galement les dchets rejets lextrieur (poumons, reins et peau). Il rpartit travers tout le corps leau et la chaleur et avec ses anticorps, il protge lorganisme.

Rle : aprs la ventilation, le sang va vhiculer et apporter toutes les cellules du

Description : lappareil cardiovasculaire, pour remplir son rle, est composdune pompe, le cur et dun ensemble de conduits pour canaliser le sang : artres artrioles capillaires veinules veines

Le cur : Cest un muscle creux divis en deux

compartiments indpendants assurant la sparation entre les deux tats du sang; hmatos - riche en oxygne (rouge vif) et carbonat, riche en gaz carbonique (rouge noir).

Chaque compartiment est lui mme divis en deux cavits communiquant par une valvule ; la partie rceptive ou oreillette, la partie motrice ou ventricule paroi musculaire paisse.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil cardiovasculaireLes Vaisseaux Sanguins - On appel vaisseaux sanguins, lensemble desconduits qui assurent le transport du sang travers les circuits complexes de lorganisme et chaque vaisseaux a ses propres caractristiques.

Les artres et artrioles : Les artres partent du cur (artre pulmonaire aorte). Vaisseaux de gros diamtre, elles permettent un dbit sanguin important. Les artres ont pour principales caractristiques dtre lastique afin dabsorber londe de choc des contractions du cur. Les artres transforment le dbit discontinu en dbit continu. Dun diamtre infrieur aux artres, les artrioles en sont une subdivision. Caractristiques sensiblement identiques aux artres. Parois paisses - lisses - lastiques. Les artrioles dterminent la distribution sanguine dans les capillaires.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil cardiovasculaireLes capillaires : Ce sont les plus petits vaisseaux de lorganisme. Leurs parois sont trs fines et permables car elles permettent les changes gazeux et nutritif de tous les organes du corps. Le rseau est extrmement complexe et dense, environ 150.000 km de surface dchange plus ou moins utilis par lorganisme en fonction de son activit. Lit capillaire

sphincters

Des sphincters sont disposs un peu partout autour des capillaires, permettant de palier dventuels problmes hmorragiques.Globule rouge dans le capillaire

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil cardiovasculaireLes veinules et les veines : Elles ramnent le sang des cellules vers le cur. La circulation sy effectue sous leffet de chasse constitu de petites pousses successives. Les veines sont garnies de valvules en nid de pigeon, sorte de petits clapets anti-retour interdisant le reflux du sang carbonat en amont de la circulation. Ces vaisseaux sont peu extensibles et possdent la principale caractristique davoir un lgre contractibilit (vasoconstriction).

masse liquide denviron 7 8% du pois du corps humain soit environ 6 litres. Dun aspect rouge vif ou rouge noir et un peu visqueux, le sang est un liquide opaque, odeur fade et lgrement sal.

Le sang : Il reprsente (selon les individus) une

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil cardiovasculaireLes globules rouges ou hmaties.Les hmaties sont en quelque sorte des cellules sans noyau qui se chargent du transport de loxygne et de lazote dans le cadre des changes gazeux. Hmatie + O2 = oxyhmoglobine Hmatie + CO2 = carbhmoglobine

Les globules blancs ou leucocytes : Elles participent la dfense du corps contre les agents infectieux et sont la base du systme de limmunit cellulaire.

Les plaquettes sanguines ou thrombocyte : Elles ontun rle de coagulation du sang et en cas dhmorragie ils permettent la formation de caillots sanguins.

Le plasma : Il est constitu essentiellement deau 90% et de protine. Il reprsenteenviron 55% de la masse sanguine totale. Son rle : vhiculer les lments nutritifs - Les hormones - Les gaz dissous notamment lazote mais aussi du CO2 - Les dchets (ure) - Les calories pour assurer une temprature constante au corps.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil cardiovasculaireFonctionnement du systme Cardiovasculaire : Le cur possde unsystme autonome qui lui assure un rythme propre. Celui-ci est rgul grce au systme neuro-vgtatif par lintermdiaire dun nerf acclrateur et dun nerf ralentisseur.

Les oreillettes se contractent simultanment (systole auriculaire) et envoie le sang dans le ventricules. Chaque contraction des ventricules (systole ventriculaire) repousse le sang dans les artres et la prsence de valvules empche le sang de refluer. Londe de choc provoque par le passage du sang est appele pouls. Il est de 70 coups/mn environ chez un individu normal et au repos. Aprs les contractions, chaque dilatation permet lentre du sang apport par les veines. Le cur fonctionne ainsi selon une alternance de contractions et de relchements du myocarde, cest la rvolution cardiaque. Ce cycle qui stend dune contraction une autre se dcompose de la faon suivante : 1/10e /s - Systole auriculaire - contraction des oreillettes 3/10e /s - Systole ventriculaire - contraction des ventricules 4/10e /s - Diastole - repos - remplissage des oreillettes. Le cur se repose ainsi un temps gal celui de son activit.

Notions danatomie et de physiologie humaine Lappareil cardiovasculaireLa circulation sanguine : On distingueclassiquement deux circulations sanguines distinctes : La petite circulation et la grande circulation.

aux poumons pour son oxygnation.

La petite circulation : Elle conc