Vuln©rabilit© et adaptation du littoral tunisien   l ... du plan...

download Vuln©rabilit© et adaptation du littoral tunisien   l ... du plan d’eau au d©triment des mar©cages

of 34

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Vuln©rabilit© et adaptation du littoral tunisien   l ... du plan...

  • Banlieue sud de Tunis

    Vulnrabilit et adaptation du littoral tunisien llvation du niveau de la mer

    due aux changements climatiques

    Maputo 18-22 April 2005

  • Plus de 1300 Km de Ctes

    Plus de 500 km de Plages Sablonneuses

    Une centaine de Zones Humides

    Une soixantaine dles et lots

    Seulement 220 Km de Ctes Occupes

    (81)(13)

  • NaturellesChangement climatique;

    Subsidence;

    Dficit sdimentaire;

    Anthropiques

    Risques de pollution marine (300M de tonnes de ptrole/an)

    Pressions sur le littoral

  • Dcroissante

    Efficaces

    Croissante

    Absentes

    Situation actuelle Situation actuelle

    A lchelle nationaleConcentration des activits littorales

    Mesures de protection et dadaptation

    +1.3 C

    +38 cm

    +2.5 C

    +55 cm

    +2 C

    +50 cm

    A lchelle globale et lhorizon 2100Augmentation de la temprature

    lvation du niveau de mer

    Scnario Minimum de risque

    Scnario Maximum de risque

    ScnarioRfrence

    Hypothses

    Les SCENARIOS

    Hypothses combines de lIPCC (scnarios IS92a, IS92e et IS92c du GIEC), et du dveloppement des activits ctires en Tunisie.

  • tat futur lhorizon 2100Actuel Min-R SC-R Max-R

    Extrme Nord 0,16 0,54 0,66 0,71Golfe de Tunis 0,16 0,54 0,66 0,71

    Golfe dHammamet 0,00 0,38 0,50 0,55Sfax 0,00 0,38 0,50 0,55

    Ile de Kekennah 0,00 0,38 0,50 0,55Gabs -0,13 0,25 0,37 0,42

    le de Jerba 0,00 0,38 0,50 0,55Extrme Sud 0,00 0,38 0,50 0,55

    lvation moyenne des niveaux de la mer sur les ctes tunisiennes lhorizon 2100 par rapport ltat actuel NGT (mtres)

  • ANALYSE DE LA VULNERABILITE DES PRINCIPAUX SECTEURS SENSIBLES A LEANM

    LEANM mettrait en pril certaines formations aquifres et autres rserves deau douce souterraines par intrusion des eaux marines (rgion de Sfax, Sahel, Cap Bon , rgion de Bizerte)

    Les ressources en eaux

    Puit romain environ 300 m de Sebket Korba (4 6 g/l)

    Puit environ 20 m de SebketKorba (7 8 g/l)

  • Les milieux humides ctiers P autour 1m

    Envahis progressivement

    Modifications des peuplements

    Les lagunes de P > 2 m

    Extension de leur surface proportionnelle au linaire de basse altitude de leurs rives

    En zones continentales

    Pas dimpacts significatifs

    Lac dIchkeul (1160 ha de terre envahies par les eaux).

    Du point de vue biologique limpact de lEANM

    Passage un peuplement marin de biodiversit nettement plus leve

    Baisse de la production halieutique

    Les milieux humides

  • L'cosystme marin

    Une lgre translation vers le haut des peuplements strictement marin

    Modifications dans la composition des peuplements notamment qualitative

    L'EANM + Le rchauffement de la mer, en raison des CC.

    Eucrate crenata et Pinctada radiataGolfe de Gabs

    Photos ZAOUALI

    lhutre Pinctada radiata, et, depuis une dizaine dannes, les crevettes Trachypenaeuscurvirostris et Metapenaeusmonoceros ainsi que le crabe Eucrate crenata.

  • les forts littorales

    Relativement peu vulnrables lEANM

    Bonne acclimatation des espces

    Implantation en altitude suffisante

    Au niveau des oasis maritimes lEANM

    Un retrait de la ligne de cte

    Salinisation des nappes prjudiciable aux palmiers

  • agricultureL LEANM

    Pertes de terres agricoles par rosion ou salinisation (10569 ha).

    Sensibilit du secteur des agrumes, le secteur irrigu.

    Survie difficile des espces cultives sur le littoral.

    LnergieProduction de lnergie lectrique (Rades, Sousse et Gabs)

    Production du ptrole en offshore (Miskar, Circina et Ashtart) peu vulnrables.

    Raffinage du ptrole (Bizerte)

  • Lindustrie des produits de pche, vulnrabilit lie soit celle des ressources soit celle des infrastructures.

    Lindustrie lourde des phosphates(Sfax, Skhira et Gabs)

    lIndustrie

    Le Tourisme LEANM affectera lesthtique et ltendue des plages

    Les trois principaux ples touristiques du pays (Hammamet, le Sahel et Jerba)

    Les infrastructures, notamment celles trs proches de la cte (Sousse et Jerba)

  • Affectes moins par lEANM que par les impacts dune augmentation des tempratures moyennes de l'eau.

    Aquacultureche et lLa P

    Changements des espces actuelles au profit d'espces plus thermophiles. Changement qualitatif des espces exploitables de la cte de Mahdia

    Zarzis (crevettes, poulpes et palourdes)

    La pche artisanale Kerkennienne(chrafi) risque dtre limite

    Diminution de la production halieutique lagunaire

    Pcheries fixes (Bordigue), Bhiret El Biban, arrive des daurades dans les piges (mois de Novembre)

    Charfia Kerkennah

    Ph.ZAOUALI

  • lEANM, affecterait la manire dont lamnagement du territoire serait pens.

    Amnagement du territoireet Infrastructures

    Installation dactivits conomiques loin des ctes

    Augmentation des cots de lexportation

    Mise en uvre de mesures de sauvegarde des ctes et protection des infrastructures

    Cots conomiques et sociaux importants.

  • Analyse de la vulnrabilit des zones littorales

  • La cte Nord

    Zone risque rduit :

    EANM + Pression anthropique forte menacent les parties basses des rivages des villes de Bizerte et de Tabarka

    Des falaises accoresDes champs dunaires tendusPlutt un budget sdimentaire excdentaire

  • EANM + Action Anthropique

    Fort dmaigrissement des plages

    Mur de la Corniche

    Jete Nord du port

    Destruction de la dune bordire

    Boulevard en front de mer

    Les zones potentiellement affectes par lEANM

    Partie ouest du lac de Bizerte

  • Plan deau

    Augmentation des surfaces du plan deau au dtriment des marcages

    Perte des terres cultives les plus basses

    1160 ha de terre susceptibles dtre envahi

    Risque de subir le contre coup de la marinisation du lac

    Le Lac dIchkeul

  • Le golfe de Tunis

    Sidi Ali El Mekki

    Lagune de

    Ghar El Melh

    Sebkhet Ariana

    Golf de Tunis

    Espaces envahis par une remonte de 0.5m

    Espaces perdus 6440 hectare

    Espaces envahis en considrant les surcotes

    Zone trs vulnrable lEANM

    Rupture du cordon de la lagune de Ghar El Melh

    Forte rduction des terres agricole s de la plaine dUtique (basse Vale de la Medjerda)

    Plages au nord du secteur dAriana et la sebkha annexe au domaine maritime

    Rduction des plages de la banlieue sud et inondation frquentes des sebkhas qui les bordent.

    Lensemble du complexe portuaire de Tunis sera touch.

    La faade ouest du cap bon sera peu touche

  • Accentuation de lrosion marine

    Les espaces qui risquent dtre annexs la mer 1965 ha

    Un cas positif celui de la fort dEL Madfoun dont les dunes bien dveloppes sont fixes par la fort

    Risques importants pour les infrastructures htelires et les potentiels touristiques et balnaires.

    Zone trs vulnrable lEANM

    Le golfe de Hammamet

    Impact de lEANM sur les ctes du golfe de Hammamet

  • Impact de lEANM sur la sebkha El Melah dans le golfe de Gabs

    Le golfe de Gabs et ses abords mridionaux

    Les falaises, le plus souvent tailles dans des formations tendres subiront une rosion de plus en plus rapide

    Les plages sableuses, seront appeles, migrer vers l'intrieur des terres ou disparatre.

    Modification sensible des maris maritimes et sebkhas qui seront annexs la mer.

  • Les les et lots

    LEANMLes les relief accus seront peu affectes

    (Galite, Zembra, Zembretta)

    Les les plates et particulirement celles qui sont habites apparaissent particulirement vulnrables (Kerkennah, Jerba, Kuriates et Kneiss)

  • Impacts de lEANM sur les ctes des de Kerkennah

    L'rosion risque de devenir de plus en plus importante et de s'acclrer

    La salinisation continuera de gagner du terrain.

    La superficie des marais et sebkhas, qui sera perdue peut tre value environ 70 km, soit environ le tiers de sa surface totale.

    Les les de Kerkennah

    Zones susceptibles dtre annexes la mer

  • L'le de Jerba

    Consquences lourdes pour les plages et les amnagements touristiques.

    Les Plages seront menaces de disparition cause l'impossibilit de migrer vers l'intrieur des terres.

    Un linaire de cte long de 25 km et quip d'htels risque de devenir sans plages naturelles.

    Les sebkhas littorales volueront vers des milieux plus souvent envahis par les eaux voir de type lagunaire.

  • Une EANM pourrait se traduire par des modifications spectaculaires, voire une disparition complte de larchipel.

    Larchipel des Kneiss

  • Particulirement vulnrables l'EANM.

    Le plus petit d'entre eux pourrait tre carrment submerget disparatrait

    Des consquences importantes sur la biodiversit, surtout les rares colonies de nidification de tortues caouanes

    Les les Kuriates

    Jeunes Caretta venant dclore , Ile Kuriat

  • Le Golfe de Tunis les ouvrages internes des ports la cte 1.2m NGT seront atteins par LEANM et qq ouvrages extrieurs de protection (digues, pis, brise lames, etc...)

    Vulnrabilit faible lEANMLes infrastructures portuaires

    Lextrme nord, les ouvrages internes (quai, appontements, etc.) des ports seront atteins par LEANM

    Le golfe de Hammamet, impact faible sur les envasements et les agitations dans les enceintes des ports

    Le golfe de Gabs, impact faible sur les les agitations dans les enceintes des ports cause des hauts fonds

  • Les ouvrages dassainissement

    Les rseaux dassainissement deau use:Risques pour les zones basses du grand Tunis et Sf