Vincent van Gogh – Les lettres - actes-sud.fr · Vincent van Gogh – Les lettres Edition...

of 8/8
Vincent van Gogh – Les lettres Edition critique complète illustrée Sous la direction de Leo Jansen, Hans Luijten et Nienke Bakker 6 volumes 1872-1890 Lettres 1-902 Actes Sud Van Gogh Museum Huygens Institute 2 Préface Depuis que leur première publication les a popularisées il y a plus d’un siècle, les lettres de Vincent van Gogh n’ont cessé de susciter l’intérêt et l’admiration. Aussitôt perçus comme une inépuisable source d’information sur la vie captivante et l’œuvre exceptionnelle de Van Gogh, ces écrits ont été largement salués pour leurs qualités intrinsèques : originalité du ton, force évocatrice du style, vivacité de la langue. Sans ce don pour l’écriture, les épreuves, les espoirs et les difficultés de Van Gogh ne lui auraient inspiré qu’une longue litanie. En réalité, sa correspondance est d’une telle originalité qu’elle s’élève au-dessus de la simple sphère individuelle pour atteindre l’universalité de toute grande littérature. Dans leur très grande majorité, les lettres de Van Gogh sont adressées à son frère Theo. La plus ancienne que l’on connaisse remonte au 29 septembre 1872 et la dernière, à quelques jours avant sa mort le 29 juillet 1890. Après la mort de Vincent, Theo pensa de son devoir de faire comprendre et apprécier cette œuvre, avec la collaboration d’un petit groupe d’artistes et de critiques favorables. Cependant, Theo n’ayant survécu que six mois à Vincent, cette responsabilité échut à sa veuve, Jo van Gogh-Bonger, et à un ami de Van Gogh, le peintre Emile Bernard. C’est en organisant des expositions de ses œuvres et en publiant ses lettres que ceux-ci contri- buèrent à la célébrité de Van Gogh. Si les lettres de Van Gogh ne furent en aucun cas écrites en vue d’être publiées, les idées innombrables que l’on y trouve en ont fait la proie des biographes, historiens d’art, psychologues ou écrivains de fictions. On peut s’y inté- resser en raison de leurs qualités littéraires, des indications qu’elles comprennent sur la place de Van Gogh dans le contexte artistique et intellectuel français ou néerlandais de son époque, des informations qu’elles fournissent sur les matériaux et techniques de ses tableaux et de ses des- sins, mais aussi, bien entendu, en ce qu’elles documentent ses expériences publiques et sa vie intérieure. On y apprend quantité de choses sur l’opinion de Van Gogh sur les autres artistes. Elles révèlent ainsi son admiration pour un large éventail de peintres : certes, Rembrandt, Eugène Delacroix et Jean-François Millet comptèrent parmi ses modèles à suivre, mais à divers moments de son parcours, il trouva aussi l’inspiration chez des artistes de son entourage immédiat, tels qu’Anton Mauve, Emile Bernard et Paul Gauguin. Aussi riches que soient les lettres de Van Gogh, elles restent silencieuses sur quantité de choses et il serait erroné de les comparer à un journal. « Ecrire n’est qu’ un moyen mal fichu pour s’expliquer mutuellement les choses », confia Van Gogh à son frère. Voilà qui semble paradoxal, venant de quelqu’un ayant un talent épistolaire aussi manifeste. Cependant, il était conscient plus que qui- conque de ce paradoxe, ce qui devrait inciter le lecteur ou le chercheur à la prudence en matière d’interpréta- tion et d’exégèse de ses lettres. Quoi qu’il en soit, les lettres de Van Gogh constituent une aide précieuse pour restituer l’ordre chronologique de son œuvre et pour comprendre les ambitions qui la sous- tendent. Elles donnent aussi un aperçu de la personnalité volontaire de l’artiste et de ses heurs et malheurs. En outre, elles révèlent des éléments essentiels de son évolution intellectuelle, tant durant sa carrière artistique que dans les années qui la précédèrent. Ces lettres permettent de comprendre son parcours artistique. Ainsi, on y observe comment, se contentant d’abord de dessiner avec l’appui de livres et de manuels, Van Gogh s’essaya à des matériaux tels que la pierre noire, la craie lithographique et la plume de roseau, et à des instruments comme le cadre à perspective. On le voit se lancer dans diverses « campagnes » de travail et trouver des stimulations dans ses lectures, ses contacts avec d’autres artistes et ses visites de musées. On comprend ses idées sur l’utilisation de la couleur et comment son ambition première de se faire « peintre paysan » se mua peu à peu en celle d’être un « peintre moderne ». Outre les idéaux de l’« atelier du Midi », on découvre ce qu’il pensait du travail de ses contemporains et dans quelle direction il souhaitait voir se diriger l’art moderne. Cette liste n’est pas exhaustive : elle ne fait qu’illustrer l’incroyable richesse des informations et des idées que renferment ces lettres. Les lettres que Van Gogh écrivit à ses amis artistes forment un groupe à part au sein de sa correspondance. L’importance de la correspondance avec Gauguin et Bernard, par example, va au-delà de l’étude du seul Van Gogh, car elle représente un maillon essentiel de l’his- toire de l’art : ces discussions amicales sur l’abstraction, la couleur, le travail de l’imagination et la rupture avec la réalité au profit de l’évocation et du symbolisme touchent aux racines de l’art moderne. Jusqu’en 1886, Van Gogh écrivit presque toujours en néerlandais (les lettres dans cette langue représentent environ les deux tiers de la totalité des lettres parvenues jusqu’à nous) et presque toujours en français après cette date. Il existe aussi quelques lettres rédigées en anglais. Grâce à ses lectures et à ses contacts avec des franco- phones, il maîtrisait bien le français. Pourquoi, étant hollandais, correspondait-il en français même avec les membres de sa famille ? La réponse est simple : doué pour les langues et à force d’être entouré de Français, il s’était déshabitué du néerlandais et se sentait plus à l’aise en français. De plus, Theo, lui aussi, vécut plusieurs années en France. Dans ses lettres, Van Gogh utilisait des mots et un phrasé de tous les jours. Il ne répugnait pas à un certain senti- mentalisme, quoique son style soit exempt de lyrisme littéraire. Il n’employait que très rarement une langue soutenue ou des termes intellectuels, et s’il ne pouvait l’éviter, il s’en excusait. A travers ce style direct et sans fioritures, il révéla souvent son côté humain et montra sa propre vulnérabilité tout en exprimant ses idéaux, en se lançant dans des discussions et en partageant avec le lecteur son indignation, sa mélancolie et plus tard sa maladie mentale. Dans l’isolement qu’il devait à son caractère, tout prenait l’air d’un combat avec le monde qui l’entourait et avec lui-même. Préface
  • date post

    08-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    224
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Vincent van Gogh – Les lettres - actes-sud.fr · Vincent van Gogh – Les lettres Edition...

  • Vincent van Gogh Les lettresEdition critique complte illustre

    Sous la direction de Leo Jansen, Hans Luijten et Nienke Bakker

    6 volumes

    1872-1890Lettres 1-902

    Actes SudVan Gogh MuseumHuygens Institute

    2

    Prf

    ace

    Depuis que leur premire publication les a popularises il y a plus dun sicle, les lettres de Vincent van Gogh nont cess de susciter lintrt et ladmiration. Aussitt perus comme une inpuisable source dinformation sur la vie captivante et luvre exceptionnelle de Van Gogh, ces crits ont t largement salus pour leurs qualits intrinsques : originalit du ton, force vocatrice du style, vivacit de la langue.

    Sans ce don pour lcriture, les preuves, les espoirs et les difficults de Van Gogh ne lui auraient inspir quune longue litanie. En ralit, sa correspondance est dune telle originalit quelle slve au-dessus de la simple sphre individuelle pour atteindre luniversalit de toute grande littrature.

    Dans leur trs grande majorit, les lettres de Van Gogh sont adresses son frre Theo. La plus ancienne que lon connaisse remonte au 29 septembre 1872 et la dernire, quelques jours avant sa mort le 29 juillet 1890. Aprs la mort de Vincent, Theo pensa de son devoir de faire comprendre et apprcier cette uvre, avec la collaboration dun petit groupe dartistes et de critiques favorables. Cependant, Theo nayant survcu que six mois Vincent, cette responsabilit chut sa veuve, Jo van Gogh-Bonger, et un ami de Van Gogh, le peintre Emile Bernard. Cest en organisant des expositions de ses uvres et en publiant ses lettres que ceux-ci contri-burent la clbrit de Van Gogh.

    Si les lettres de Van Gogh ne furent en aucun cas crites en vue dtre publies, les ides innombrables que lon y trouve en ont fait la proie des biographes, historiens dart, psychologues ou crivains de fictions. On peut sy int-resser en raison de leurs qualits littraires, des indications quelles comprennent sur la place de Van Gogh dans le contexte artistique et intellectuel franais ou nerlandais de son poque, des informations quelles fournissent sur les matriaux et techniques de ses tableaux et de ses des-sins, mais aussi, bien entendu, en ce quelles documentent ses expriences publiques et sa vie intrieure. On y apprend quantit de choses sur lopinion de Van Gogh sur les autres artistes. Elles rvlent ainsi son admiration pour un large ventail de peintres : certes, Rembrandt, Eugne Delacroix et Jean-Franois Millet comptrent parmi ses modles suivre, mais divers moments de son parcours, il trouva aussi linspiration chez des artistes de son entourage immdiat, tels quAnton Mauve, Emile Bernard et Paul Gauguin.

    Aussi riches que soient les lettres de Van Gogh, elles restent silencieuses sur quantit de choses et il serait erron de les comparer un journal. Ecrire nest quun moyen mal fichu pour sexpliquer mutuellement les choses , confia Van Gogh son frre. Voil qui semble paradoxal, venant de quelquun ayant un talent pistolaire aussi manifeste. Cependant, il tait conscient plus que qui-conque de ce paradoxe, ce qui devrait inciter le lecteur ou le chercheur la prudence en matire dinterprta-tion et dexgse de ses lettres.

    Quoi quil en soit, les lettres de Van Gogh constituent une aide prcieuse pour restituer lordre chronologique de

    son uvre et pour comprendre les ambitions qui la sous-tendent. Elles donnent aussi un aperu de la personnalit volontaire de lartiste et de ses heurs et malheurs. En outre, elles rvlent des lments essentiels de son volution intellec tuelle, tant durant sa carrire artistique que dans les annes qui la prcdrent.

    Ces lettres permettent de comprendre son parcours artistique. Ainsi, on y observe comment, se contentant dabord de dessiner avec lappui de livres et de manuels, Van Gogh sessaya des matriaux tels que la pierre noire, la craie lithographique et la plume de roseau, et des instruments comme le cadre perspective. On le voit se lancer dans diverses campagnes de travail et trouver des stimulations dans ses lectures, ses contacts avec dautres artistes et ses visites de muses. On comprend ses ides sur lutilisation de la couleur et comment son ambition premire de se faire peintre paysan se mua peu peu en celle dtre un peintre moderne . Outre les idaux de l atelier du Midi , on dcouvre ce quil pensait du travail de ses contemporains et dans quelle direction il souhaitait voir se diriger lart moderne. Cette liste nest pas exhaustive : elle ne fait quillustrer lincroyable richesse des informations et des ides que renferment ces lettres.

    Les lettres que Van Gogh crivit ses amis artistes forment un groupe part au sein de sa correspondance. Limportance de la correspondance avec Gauguin et Bernard, par example, va au-del de ltude du seul Van Gogh, car elle reprsente un maillon essentiel de lhis-toire de lart : ces discussions amicales sur labstraction, la couleur, le travail de limagination et la rupture avec la ralit au profit de lvocation et du symbolisme touchent aux racines de lart moderne.

    Jusquen 1886, Van Gogh crivit presque toujours en nerlandais (les lettres dans cette langue reprsentent environ les deux tiers de la totalit des lettres parvenues jusqu nous) et presque toujours en franais aprs cette date. Il existe aussi quelques lettres rdiges en anglais. Grce ses lectures et ses contacts avec des franco-phones, il matrisait bien le franais. Pourquoi, tant hollandais, correspondait-il en franais mme avec les membres de sa famille ? La rponse est simple : dou pour les langues et force dtre entour de Franais, il stait dshabitu du nerlandais et se sentait plus laise en franais. De plus, Theo, lui aussi, vcut plusieurs annes en France.

    Dans ses lettres, Van Gogh utilisait des mots et un phras de tous les jours. Il ne rpugnait pas un certain senti-mentalisme, quoique son style soit exempt de lyrisme littraire. Il nemployait que trs rarement une langue soutenue ou des termes intellectuels, et sil ne pouvait lviter, il sen excusait. A travers ce style direct et sans fioritures, il rvla souvent son ct humain et montra sa propre vulnrabilit tout en exprimant ses idaux, en se lanant dans des discussions et en partageant avec le lecteur son indignation, sa mlancolie et plus tard sa maladie mentale. Dans lisolement quil devait son caractre, tout prenait lair dun combat avec le monde qui lentourait et avec lui-mme.

    Prface

  • 3

    Prface

    Le projet Lettres de Van Gogh En 1914, Jo van Gogh-Bonger crivait : Lorsque, jeune marie, jentrai en avril 1889 dans notre appartement de la Cit Pigalle, Paris, je trouvai en bas dun petit bureau un tiroir plein de lettres de Vincent, et semaine aprs semaine, je vis se multiplier les bientt familires enveloppes jaunes lcriture caractristique. Theo van Gogh entassa quantit de lettres, photographies, factures, livres de comptes et autres documents, parfois en morceaux. A sa mort en 1891, ils restrent dans sa succession grce Jo, leur fils Vincent Willem et la Fondation Vincent van Gogh, et ils sont aujourdhui conservs au Van Gogh Museum dAmsterdam.

    Les 902 lettres publies dans la prsente dition cons-tituent la totalit de la correspondance connue : elle consiste en 819 lettres de la main de Van Gogh et 83 son adresse. A ces lettres sajoutent 25 documents (appels ici Manuscrits apparents) consistant en un certain nombre de pages parses, dont chacune faisait sans doute partie dune lettre sans que lon soit parvenu retrouver laquelle, et de plusieurs lettres ou brouillons de lettres non envoys.

    Lhistoire de la publication de ces lettres (voir vol. 6) est intimement lie la rception de luvre de Van Gogh : on sy est intress au fur et mesure que son uvre tait reconnue. Partie la plus importante de la corres-pondance de Van Gogh, lensemble de lettres son frre Theo fut publi en trois volumes aux Pays-Bas ds 1914, cette publication et les suivantes tant en gnral destines un vaste lectorat. Durant les quarante annes qui sui-virent furent publis divers choix de lettres, tandis que la clbrit de Van Gogh ne cessait de saccrotre. En 1952, son neveu Vincent Willem van Gogh publia le premier des quatre volumes dune dition complte : Verzamelde brieven (Ensemble des lettres) fut un important jalon dans lhistoire de la publication de la correspondance de Van Gogh. Traduite dans son intgralit, cette dition parut en anglais (1958), franais (1960) et allemand (1965). Dans la prface du premier volume, V. W. van Gogh exprimait son souhait de contrebalancer les interprtations sauvages, lgendes et mythes sur Van Gogh. Je tiens dire que cette dition est de nature exclusivement docu-mentaire , crivait-il.

    Ces ouvrages constiturent le point de rfrence essen-tiel pour un demi-sicle de recherches internationales sur Van Gogh. En contrepartie du catalogue raisonn de J.-B. de la Faille (publi en 1928 et rvis en 1970), on peut incontestablement y voir la plus importante source dinformation sur Van Gogh au xxe sicle. Cependant, il manquait encore ces lettres une dition savante et mise jour. Ainsi que lcrivait en 1987 le grand spcialiste de Van Gogh Jan Hulsker : Ldition idale des lettres compltes [] devrait tre plus exacte dans la restitution des textes, les lettres tant replaces dans lordre correct la lumire des recherches les plus rcentes, et elle devrait tre annote, quoique avec parcimonie.

    En 1990, le Van Gogh Museum marqua le centenaire de la mort du peintre par une nouvelle dition complte de sa correspondance. Elle bnficia des connaissances nouvelles sur lordre et la datation des lettres rassembles depuis lapparition de la grande dition prcdente, les Verzamelde brieven de 1952-1954, et de lajout de vingt et une lettres. Reli en quatre volumes jaunes, ce nouvel ouvrage, De Brieven, reprsentait alors ldition de la

    correspondance la plus complte qui ait jamais vu le jour, mais toutes ces lettres ntant publies quen nerlandais, cet accroissement de leur corpus ne profita qu un lecto-rat limit.

    Cest finalement le Van Gogh Museum qui releva en 1994 le dfi lanc par Hulsker en lanant le projet Lettres de Van Gogh avec le Huygens Institute de La Haye. La prsente publication en est le fruit. Elle saccompagne dune dition scientifique et intgrale sur Internet (www.vangoghletters.org), qui contient lensemble des lettres originales, de plus amples annota-tions et des fac-simils. Cette dition a le grand mrite de corriger de nombreuses interprtations inexactes et manques de ldition de 1952-1954, sur laquelle taient fondes les traductions. Pour la premire fois, la moindre uvre voque par Van Gogh est reproduite (dans la mesure o les diteurs sont parvenus liden-tifier) en regard des lettres. Outre cette iconographie exhaustive (ldition de 1952-1954 ne prsentait que des reproductions de croquis de lettres), la prsente dition comporte diverses amliorations substantielles par rap-port toutes les ditions jamais publies.

    Retranscrit nouveau, le texte des lettres en nerlandais et en anglais a t retraduit dun bout lautre, de faon le restituer le plus fidlement possible sans enjoliver ni amliorer le style qui est celui de Van Gogh. Les lettres en franais sont publies telles que Van Gogh les a crites ; les diteurs ne sont intervenus que lorsque la langue de Van Gogh tait incomprhensible pour le lecteur (voir vol. 6). Le volume 6 comporte tout un assortiment dinformations supplmentaires, dont un essai sur lactivit dpistolier de Van Gogh, des cartes, des listes de concor-dances et des index permettant au lecteur de naviguer dans lensemble de cette dition. Le lecteur y trouvera aussi des renseignements sur la famille et les correspondants de Van Gogh, une chronologie de sa vie, un glossaire des matriaux et des techniques ainsi quune prsentation du contexte biographique et historique des lettres.

    Le Van Gogh Museum et le Huygens Institute ont engag des moyens matriels et humains sans prcdent dans le projet Lettres de Van Gogh , dont est ressortie la prsente dition. Celle-ci tire en outre tous les avantages possibles de lensemble des recherches sur luvre et la correspondance de Van Gogh qui ont t menes durant plus dun sicle. Elle procurera une mine de donnes fiables et un plaisir constant au lecteur, quil soit un spcialiste de Van Gogh ou un simple amateur.

    Les pages qui suivent sont extraites du volume 4 du prsent coffret: Arles, 1888-1889.

    A loccasion du lancement de la nouvelle dition des lettres de Van Gogh, le Van Gogh Museum Amsterdam organise, du 9 octobre 2009 au 3 janvier 2010, lexposition Lettres de Van Gogh. Lartiste parle. Pour de plus amples informations, consultez le site www.vangoghmuseum.nl

    4

    Arle

    s, ju

    in 18

    88

    Thmes rcurrentsVenue deGauguin Arles (602)Projet deTheo defaire venir Willemien etLies Paris etde lesloger chez lui (615)Voyage auxSaintes-Maries-de-la-Mer (617)

    Mon cher Theo Si Gauguin veut accepter et sil ny aurait vaincre que le dplacement pour entrer en affaire, mieux vaut ne pas le laisser languir. Jai donc crit tout en nayant gure le temps, ayant deux toiles sur le chevalet [1] 6. Si tu trouves la lettre claire assez envoie la 7, si non pour nous aussi en cas de doute mieux vaudrait sabstenir 8. Et faudrait pas que des chses que tu ferais pour lui drangent le projet de faire venir les surs et surtout pas nos besoins toi & moi. Car si nous ne nous maintenons pas en tat de vigueur nous mmes, comment prtendre se mler des drangements des autres. Mais actuellement nous sommes sur la voie de demeurer en vigueur et donc faisons le possible droit devant nous. je tenvoie ci-inclus chantillon toile pour Tasset, toutefois je ne sais sil faut continuer sa toile 9. Si tu menvoies la prochaine lettre Dimanche matin il est probable que je refile ce jour-l 1h Stes Maries pour y passer la semaine 10. je lis un livre sur Wagner que je tenverrai aprs 11 quel artiste un comme ca dans la peinture, voila ce qui serait chic. a viendra. Sais tu quil y a

    6 Rue Collogon, Rue de Rennes le 7 & 8 Juin de 1 7 heures. lexposition des tableaux et dessins deRegamy a

    cela peut tre trs intressant, en voil qui ont voyag partout lui & son frre 12. Poigne de main. t. t.Vincent. Je crois la victoire de Gauguin et autres artistes mais entre alors et aujourdhui il y a longtemps et quand bien mme quil aurait la chance de vendre une ou deux toiles ce serait mme histoire. Gauguin en attendant pourrait crever comme Mryon, decourag 13. cest mauvais quil ne travaille pas enfin, nous verrons la rponse.

    Arles, mardi 5 ou mercredi 6 juin 1888 621A Theo van Gogh (f)

    1. Laseconde toile tait sans doute lill. 622.1 ou622.2.

    2. Vincent joignit cette lettre Theo pour quil lalise etla fasse suivre Gauguin, lequel lenvoya son tour Emile Schuffenecker durant ladeuxime semaine dejuin (voirMerlhs 1989, p.68).

    3. Issu deladage hippocratique Dans ledoute, abstiens-toi .

    4. Cf.lettre614.

    5. VanGogh reut unmandat tlgraphique lelundi matin (lettre623), mais leslettres623 et625 indiquent quil navait toujours pas lesmoyens deretourner auxSaintes-Maries-de-la-mer.

    6. Sans doute Richard Wagner, Musiciens, potes etphilosophes (1887), traduit etprsent par Camille Benot.

    a. Lire : Rgamey.

    7. Lexposition prive dans latelier deFlix Rgamey (frre de Guillaume Rgamey) tait annonce dans LIntransigeant du5juin 1888.

    8. Charles Meryon stait laiss mourir defaim lasile deCharenton.

    Thmes rcurrentsMaladie deGauguin (581)Voyage auxSaintes-Maries-de-la-mer (617)Service militaire deBernard (575)

    Mon cher copain Bernard,

    il me semble toujours de plus en plus que les tableaux quil faudrait faire, les tableaux ncessaires, indispensables pour que la peinture actuelle soit entirement elle et monte une hauteure quivalente aux cimes sereines quatteignirent les sculpteurs grecs, les musiciens allemands 6, les ecrivains de romans franais 7, dpassent la puissance dun individu isol, seront donc cres probablement par des groupes dhommes se combinant pour executer une ide commune. Tel a une orchestration superbe des couleurs 8 et manque dides. Tel surabonde en conceptions neuves navrantes ou charmantes mais ne sait les exprimer dune faon suffisamment sonore, donn la timidite dune palette borne.

    Grande raison pour regretter le manque desprit de corps dans les artistes, lesquels se critiquent, se perscutent, tout en ne parvenant heureusement point sannuler. Tu diras que tout ce raisonnement est une banalit. Que soit la chse elle-mme pourtant lexistence dune Renaissance ce fait-l certes nen est pas une, de banalites. Une question technique. Dis moi un peu ton opinion dans prochaine lettre. le noir et le blanc tel que le marchand nous les vend tout simplement, je vais le mettre sur ma palette hardiment et les employer tels quels. lorsque et remarquez que je parle de la simplification de la couleur la Japonaise lorsque

    Arles, vers le jeudi 7 juin 1888 622A Emile Bernard (f)

    1. Voir lettre621, note6(Wagner).

    2. VanGogh a rajout de romans parlasuite.

    3. Cf.lettre537, note6(Blanc).

    [1] Van Gogh, Bateaux de pche sur la plage des Saintes-Maries- de-la-Mer, 1888 (620.6)

  • je vois dans un parc vert aux sentiers roses un monsieur qui est habill de noir et juge de paix de son mtier (le juif arabe dans Tartarin de Daudet appelle cet honorable fonctionnaire zouge de paix) 9, lequel lit lIntransigeant. Au dessus de lui & du parc un ciel dun simple cobalt. Alors pourquoi pas peindre le dit zouge de paix avec du simple noir dos et lIntransigeant avec du simple blanc tout cru. Car le japonais fait abstraction du reflet posant ses teintes plates lune ct de lautre des traits caractristiques arrtant naivement des mouvements ou des formes. Dans une autre catgorie dides, lorsquon compose un motif de couleur exprimant par exemple un ciel jaune du soir. le blanc cru et dur dun mur blanc contre le ciel la rigueur sexprime, et dune faon etrange, par le blanc cru et ce mme blanc rabattu par un ton neutre. Car le ciel mme le colore dun ton lilas fin.

    Encore dans ce paysage si naif, lequel est cens nous reprsenter une cabane blanchie entirment la chaux (le toit aussi), pose sur un terrain orang certes, car le ciel du midi et la mediterrane bleue provoquent un orang dautant plus intense que la gamme des bleus est plus monte de ton, la note noire de la porte, des vitres, de la petite croix sur la fate font quil y ait un contraste simultan 10 de blanc & noir

    agrable lil tout autant que celui du bleu avec lorange [1-2]. Pour prendre un motif plus amusant supposons une femme habille dune robe carrele noir & blanc dans le mme paysage primitif dun ciel bleu & dune terre orange ce serait assez drle voir je mimagine. Justement Arles on porte souvent du carrel blanc & noir 11. Suffit que le noir et le blanc sont des couleurs aussi, plutt dans bien des cas peuvent tre considers comme couleurs car leur contraste simultan est aussi piquant que celui du vert & du rouge par exemple. Les Japonais sen servent dailleurs ils expriment merveilleusement bien le teint mat & ple dune jeune fille et le contraste piquant de la chevelure noire avec du papier blanc et 4 traits de plume. Sans compter leurs buissons depines noires toils de mille fleurs blanches. Jai enfin vu la Mditerrane, laquelle il est probable tu franchiras avant moi. ai pass une semaine Saintes Maries et pour y arriver ai travers en diligence la Camargue avec des vignes, des landes, des terrains plats comme la Hollande. L, Stes Maries, il y avait des filles qui faisaient penser Cimabue et Giotto, minces, droites, un peu tristes & mystiques. Sur la plage toute plate, sablonneuse, de petits bateaux verts, rouges, bleus tellement jolis comme forme & couleur quon pensait des fleurs, un seul homme les monte, ces barques-l ne vont gure sur la haute mer ils

    5

    Lettres 621-622

    [a-b] Croquis : Cabane aux Saintes-Maries-de-la-mer ; Femme lombrelle (f -/jh -)

    [a] Notations de couleurs : dans le ciel : bleu , deux fois ; sur le sol : orange et orang .[b] Notations : dans le ciel : bleu ; sur le sol : orang .

    4. Voir lettre609, note1(Daudet, Tartarin deTarascon).

    5. Voir lettre536, note18.

    6. On na retrouv aucun exemple probant detissu dece genre.

    (Rduit 75%)

    6

    Arle

    s, ju

    in 18

    88

    fichent le camp lorsquil ny a pas de vent et reviennent terre sil en fait un peu trop. Il parait que Gauguin est toujours encore malade. Je suis bien curieux de savoir ce que tu as fait dernierement, moi je fais toujours encore du paysage, ci inclus croquis [c-g] 12. Jaurais bien envie de voir lAfrique aussi mais je ne fais gure de plan fixe pour lavenir, cela dpendra des circonstances. Ce que je voulais savoir cest leffet dun bleu plus intense dans le ciel. Fromentin et Gerome 13 voient le terrain du midi incolore et un tas de gens le voiaient tel. Mon dieu oui si vous prenez du sable sec dans votre main & si vous allez regarder cela de prs. leau aussi, lair aussi, considere de cette faon, est incolore. pas de bleu sans jaune et sans orang et si vous faites le bleu faites donc le jaune & lorang aussi, nest ce pas. Enfin tu vas me dire que je ne tcris que des banalits. Poigne de main en pense. t. t.Vincent

    7. Lecroquis c a t excut daprs lill. 2 ; lecroquis d, daprs lill. 619.5 ; lecroquis e, daprs lill. 610.2 ; lecroquisf, daprs lill. 609.1 ; enfin lecroquisg, daprs lill. 620.6. VanGogh envoya aussi lecroquish, fait daprs lill. 611.2.

    8. Fromentin avait peint enAlgrie etGrme, enTurquie, enGrce etenEgypte.

    [b] Croquis : Femme lombrelle (f -/jh )

    Notations de couleurs : dans le ciel : bleu ; sur le sol : orang .

    [a] Croquis : Cabane aux Saintes-Maries-de-la-mer (f -/jh -)

    Notations de couleurs : dans le ciel : bleu , deux fois ; sur le sol : orange et orang .

    [1] Van Gogh, Cabanes aux Saintes-Maries-de-la-mer, 1888 (f 419/jh 1465)

  • 7

    Lettre 622

    [2] Van Gogh, Range de cabanes aux Saintes-Maries-de-la-mer, 1888 (f 420/jh 1462)

    [c] Croquis joint : Range de cabanes aux Saintes-Maries-de-la-mer (f -/jh 1463)

    Notations de couleurs : dans le ciel : Citron vert pale ; sur le toit de la maison gauche au premier plan : bleu & orang ; sur le bord infrieur de la premire maison : cobalt tres clair ; sur le ct de la deuxime maison : chrome 2 ; sur la chemine et le bord infrieur de la maison : blanc , deux fois ; sur le toit : violet ; sur le ct de la troisime maison : chrome 2 ; surlamaison au fond gauche : meraude ; sur lavant de la deuxime maison au fond partir de la gauche : blanc ; sur le toit de cette maison : violet ; sur la troisime maison dans le fond : orang et chrome 3 ; surla rue : rose ; en dessous des coquelicots ct de la rue : coquelicots rouge ; dans la vgtation droite : Vert .

    [ ] C i j i R d b S i M i d l ( / )

    8

    Arle

    s, ju

    in 18

    88

    [g] Croquis joint : Bateaux de pche sur la plage des Saintes-Maries-de-la-mer (f -/jh 1461)

    [d-f] Croquis joints : Bateaux de pche en mer ; Paysage et bord de route ; Ferme dans un champ de bl (f -/jh 1464)

    [d] Notations de couleurs : dans la voile du premier bateau : jaune ; dans la voile du deuxime bateau : blanc ; sur la coque du premier bateau : vert ; sur la coque du deuxime bateau : rouge ; dans leau devant ces bateaux : bleu ; un peu plus bas : vert & blanc ; sur le bord de mer : blanc ; sur laplage : vert & blanc ros ; dans leau, devant les bateaux au centre : violet vert .

    [e] Notations de couleurs : dans le ciel : Bleu ; ct des feuilles de larbre : vert ; ct de la maison larrire-plan : orang & jaune ; en dessous : ciel bleu ; sur le sol devant la maison : Vert ; aupremier plan : jaune & bleu .

    [f] Notations de couleurs : maison rose ; en dessous : ciel bleu ; droite : champ de bl/vert ; endessous : route bord/darbres/aux troncs violets .

  • Lettres 622623

    Mon cher Theo, Lundi matin jai reu ton mandat telegraphique de 50 francs dont je te remercie bien. Seulement je nai pas encore reu ta lettre ce qui me surprenait un peu. Jai recu une lettre de Gauguin qui dit avoir reu de toi une lettre contenant 50 fr. Ce dont il etait trs touch et dans laquelle tu lui disais un mot du projet 1. Comme moi je tavais envoy ma lettre lui, il navait lorsquil crivait pas encore reu la proposition plus nette 2. Mais il dit quil a lexprience que lorsquil tait avec son ami Laval la Martinique eux deux ils sen tiraient meilleur compte quun des deux seuls, quil tait donc bien daccord sur les avantages quaurait une vie en commun 3. Il dit que ses douleurs dentrailles continuent toujours encore et il me parait bien triste. Il parle dune esperance quil a de trouver un capital de six cent mille francs pour tablir un marchand de tableaux impressioniste et quil expliquerait son plan et quil voudrait que toi tu fus la tte de cette entreprise 4. Je ne serais pas tonn si cette esprance est un fata morgana, un mirage de la dche. plus on est dans la dche surtout lorsquon est malade plus on pense des possibilits pareilles. Jy vois donc dans ce plan surtout une preuve de plus quil se morfond et que le mieux serait de le mettre flot le plus vite possible.

    Il dit que lorsque les matelots ont deplacer un lourd fardeau ou une ancre lever, pour pouvoir soulever un plus grand poids, pour tre capable dun effort extrme, ils chantent tous ensemble pour se soutenir et se donner du ton. Que cest l ce qui manque aux artistes. Je serais donc bien etonn sil netait pas content de venir. mais les frais de lhotel 5 & de voyage sont encore compliqus de la note du medecin, ainsi ce sera bien difficile. Mais il me semble quil devrait laisser la dette en plan et des tableaux en gage si cest quil vienne ici, et si les gens nacceptent pas cela laisser la dette en plan sans tableaux en gage. Jai bien t oblig de faire la mme chose pour venir Paris 6 et quoique jai eu une perte de bien des choses alors cela ne peut se faire autrement dans des cas comme cela et mieux vaut marcher en avant quand mme que rester dans le marasme. Je ne suis pas parti pour Stes Maries ils ont fini de peindre la maison et javais payer et puis jai prendre provision de toiles assez considerable. et des cinquante francs il me reste un louis 7 et nous navons que mardi matin, encore cela etait donc guere possible que je parte et je crains pour la semaine prochaine que ce sera pas encore possible pas non plus. jai appris avec plaisir que Mouries est venu loger chez toi 8.

    Arles, mardi 12 juin 1888 623A Theo van Gogh (f)

    1. Lalettrede Gauguin Vincent etcelle deTheo Gauguin sont inconnues.

    2. Voir lettre621, note2.

    3. Gauguin etLaval embarqurent ensemble Saint-Nazaire pour lePanam le10avril 1887, etde l lami-mai pour laMartinique, o ils sjournrent jusquen novembre.

    4. Gauguin expliqua son projet (une socit artistique finance par Albert Dauprat etCottu, amis fortuns deLaval) dans son courrier Emile Schuffenecker (voirlettre621, note2) ; voirMerlhs 1989, p.70.

    5. Voir lettre616, note1.

    6. Voir lettre567, note3.

    7. 20francs.

    8. Mourier-Petersen arriva le6juin 1888 chez Theo, rue Lepic, o il logea jusquau 15aot1888.

    Thmes rcurrentsVenue deGauguin Arles (602)Maladie deGauguin (581)Projet deretourner auxSaintes-Maries- de-la-mer (621)Demande appuye Russell dacheter untableau deGauguin (582)Proposition dchange avec Russell (589)

    [h] Croquis joint : Nature morte la cafetire (f -/jh 1428)

    Notations de couleurs : larrire-plan : Citron vert pale ; sur lorange gauche au premier plan : mine orange ; en dessous de la tasse avec soucoupe sur la gauche : tasse bleu de roi/or & blanc ; sur lorange gauche larrire-plan : chrome 3 ; au-dessus de la cruche lait gauche : carrel/bleu & cobalt ; sur la nappe, au centre dupremier plan : bleu myosotys ; sur le citron le plus proche : chrome/No 1 ; sur les deux autres citrons : le chiffre 1 (pour chrome1 ) ; ct de la cafetire au centre : maill/bleu ; sur le bord de la soucoupe de droite : chrome2 ; ct de la tasse de droite : tasse blanche/dessins bleu/orang ; ct de la cruche de droite : pot en faence/bleu flammes/brunes fleurs/roses & vertes .

    9

    Thmes rcurrentsPlan de Gauguin de retourner aux tropiques (716)Ambition deVanGogh dexposer lExposition universelle de1889 (590)

    Mon cher Theo, merci de ta bonne lettre et du billet de 100 fr. quelle contenait. Suis trs content de ce que le succs de Gauguin en tant que quant la vente continue 6. Si dici un an il pouvait raliser assez pour excuter son plan daller se fixer la Martinique je croirais sa fortune faite. Seulement, selon moi il ne saurait risquer dy retourner avant quil aye 5 mille de ct, selon lui il faudrait 2000. Mais dans mon ide alors il ne partirait pas seul mais avec un autre ou des autres. et l-bas fonderait un atelier durable. Enfin dici l il coulera encore de leau sous le pont. Ce que tu cris des Hollandais mintresse beaucoup. Jespre un jour les connaitre tous les deux personellement. Quel ge ont-ils 7 ? Jose croire quils sen trouveront bien dtre venus ici en France au bout du compte. Le mal quils ont pour la couleur bigre cela ne mtonne pas. ltude srieuse de Rembrandt dont font preuve les deux dessins de de Haan que jai sous les yeux, quil ne la lche pas 8 ! Est ce quils ont lu le livre de Silvestre sur Eug. Delacroix 9 ainsi que larticle sur la couleur dans la grammaire des arts du dessin de Ch. Blanc 10. Demandes leur donc cela de ma part et sils nont pas lu cela quils le lisent. Je pense moi Rembrandt plus quil ne peut paraitre dans mes tudes.

    Voici croquis de ma dernire toile en train, encore un semeur. Immense disque citron comme soleil. Ciel vert jaune nuages roses. le terrain violet, le semeur et larbre bleu de prusse. toile de 30 [a, 1]. Attendons tranquillement pour exposer jusqu que jaie une trentaine de toiles de 30. Alors nous les exposerons une fois dans ton appartement pour les amis, et encore en ninsistant pas. Et ne ferons rien dautre. Il y a bien des raisons pour ne pas bouger maintenant. Dailleurs cela ne sera pas long, je crois qu lpoque de lexposition ou un peu aprs je pourrai tenvoyer cela. En attendant cela schera fond ici et je pourrai encore reprendre toutes les toiles une fois bien sches fond jusque dans les emptements. Si quarante ans je fais un tableau de figures ou des portraits tel que je le sens, je crois que cela vaudra mieux quun succs plus ou moins srieux maintenant. As tu vu les tudes que Bernard a rapportes de Bretagne. Gauguin men a raccont bien des chses. Lui en a une qui est simplement magistrale [4]. Je crois quen lui en achetant une, Bernard, on lui rendrait service et quil le mrite rellement. Seulement faut pas oublier qu soit nouvel an soit mois de mars il faudra encore rendre Gauguin largent quil pourrait avoir debours pour par exemple des draps ou des chses qui resteraient latelier.

    Arles, vers le mercredi 21 novembre 1888 722A Theo van Gogh (f)

    10

    Arle

    s, no

    vem

    bre

    1888

    [a] Croquis : Semeur au soleil couchant (f - jh 1628)[aa] Croq] uis : Semeur au sol lleil couchanh t (f- jh1628)

  • 1. Theo vendit trois toiles deGauguin ennovembre, puis unequatrime dbut dcembre. Voir Correspondance Gauguin 1984, p.280, etWildenstein 2001, p.284, 384-385.

    2. De Haan avait 36 ans etIsacson, 29.

    3. Voir lettre708.

    4. Voir lettre526, note2.

    5. Voir Blanc, Grammaire des arts dudessin, p.22-26 (chapitre5, Principes ), 601-617 (chapitre13, Peinture ).

    11

    Lettre 722

    [1] Van Gogh, Semeur au soleil couchant, 1888 (f 450/jh 1627)

    12

    Arle

    s, no

    vem

    bre

    1888

    Car des deux cts on sen trouvera bien je crois, de ne rien, absolument rien changer larrangement dargent tel quon la tabli 6. Si au bout dun an on continue de sen trouver bien, qui vivra alors verra. Gauguin a en train un trs beau tableau de laveuses [2-3] 7 et aussi une grande nature morte de potiron orang et des pommes et du linge blanc sur fond et avantplan jaune 8. Le temps ici est froid mais on voit namoins de bien belles choses. Ainsi hier soir un coucher de soleil citron malade, mysterieux, dextraordinaire beaut des cyprs bleu de prusse, des arbres feuilles mortes de tous les tons rompus l contre, ctait pas piqu des vers. Tu ne saurais timaginer combien je suis content que tu aies des peintres avec toi et ne restes pas seul dans lapartement ainsi quaussi pour moi je suis fort content davoir une aussi bonne compagnie que celle de Gauguin. bientt et encore une fois merci de ta bonne lettre. t. t.Vincent Que disent de Monticelli de Haan et Isacson ? en ont-ils vu dautres que ce qui est chez toi 9. Tu sais que moi jai toujours la pretention de continuer la besogne que Monticelli a commenc ici 10.

    6. Voir lettre717, note6.

    7. Lun des deux tableaux delavandires excuts par Gauguin aucours decette priode, lill. 2 oulill. 3.

    8. Cette nature morte disparue figure trs vraisemblablement enpartie dans lePortrait dePaul Gauguin (Homme aubret rouge) deVanGogh (f 546/jh -).

    9. Voir lettre578, note4.

    10. Voir lettres689 et702.

    [4] Bernard, Les Bretonnes dans la prairie verte, 1888 (712.1)

    [2] Gauguin, Lavandires au bord du canal, 1888

    [3] Gauguin, Lavandires, 1888

  • mon cher Theo, seulement quelques mots pour te dire que la sant et le travail avancent comme ci comme a. Ce que je trouve dj tonnant lorsque je compare mon tat daujourdui celui dil y a un mois. Je savais bien quon pouvait se casser bras & jambes auparavant et qualors aprs cela pouvait se remettre mais jignorais quon pouvait se casser la tte crbralement et quaprs cela se remettait aussi. Il me reste bien un certain quoi bon se remettre dans ltonnement que me cause une gurison en train sur laquelle jtais hors dtat doser compter. Lors de ta visite je crois que tu dois avoir remarqu dans la chambre de Gauguin les deux toiles de 30 des

    tournesols [5-6]. Je viens de mettre les dernieres touches aux rptitions absolument quivalentes & pareilles [3-4]. Je crois tavoir dj dit quen outre jai une toile de Berceuse, juste celle que je travaillais lorsque ma maladie est venue minterrompre [2]. De celle l je possde galement aujourdhui 2 preuves [1]. Je viens de dire Gauguin au sujet de cette toile, que lui et moi ayant caus des pcheurs dIslande et de leur isolement mlancolique, exposs tous les dangers, seuls sur la triste mer, je viens den dire Gauguin quen suite de ces conversations intimes il mtait venu lide de peindre un tel tableau que des marins, la fois enfants et martyrs, le voyant dans la cabine dun bateau

    Arles, lundi 28 janvier 1889 743A Theo van Gogh (f)

    Thmes rcurrentsPremire crise ethospitalisation deVincent (728)Voyage Arles deTheo (728)Fianailles etmariage deTheo avec JoBonger (728)Projet deGauguin deretourner sous lestropiques (716)

    13

    Lettre 743[1] Van Gogh, Augustine Roulin ( La Berceuse ), 1889 (f 506/jh 1670)

    [2] Van Gogh, Augustine Roulin ( La Berceuse ), 1889 (739.2)

    14

    Arle

    s, ja

    nvie

    r 188

    9

    [3] Van Gogh, Tournesols dans un vase, 1889 (f 458/jh 1667)

  • 15

    Lettre 743

    [5] Van Gogh, Tournesols dans un vase, 1888 (668.5)

    [4] Van Gogh, Tournesols dans un vase, 1889 (f 455/jh 1668)

    [6] Van Gogh, Tournesols dansun vase, 1888 (666.3)

    16

    Arle

    s, ja

    nvie

    r 188

    9

    de pcheurs dIslande, prouveraient un sentiment de bercement leur rappelant leur propre chant de nourrice 1. Maintenant cela ressemble si lon veut une chromolithographie de bazar. Une femme vtue de vert cheveux orang se dtche contre un fond vert fleurs roses. Maintenant ces disparates aigus de rose cru, orang cru, vert cru, sont attendris par des bmols des rouges et verts. Je mimagine ces toiles juste entre celles des tournesols qui ainsi forment des lampadaires ou candelabres ct, de mme grandeur ; et le tout ainsi se compose de 7 ou de 9 toiles 2. ( jaimerais faire une rptition encore pour la Hollande si je peux ravoir le modle). Puisque nous avons toujours lhiver, coutez. Laissez moi tranquillement continuer mon travail, si cest celui dun fou ma foi tant pis. Je ny peux rien alors. Les hallucinations intolrables ont cependant cess actuellement, se rduisant un simple cauchemar force de prendre du bromure de potassium je crois. Traiter dans les dtails cette question dargent 3 mest encore impossible, cependant toutefois je dsire justement la traiter jusquen detail et je travaille darrachepied du matin au soir pour te prouver ( moins que mon travail soit encore une hallucination), pour te prouver que bien vrai nous sommes dans la trace Monticelli ici et, ce qui plus est, que nous avons une lumire sur notre chemin et une lampe devant nos pieds 4 dans le puissant travail de Brias de Montpellier qui a tant fait pour crer une cole dans le midi 5. Seulement ne tpate pas absolument trop si pendant le mois prochain je serais oblig de te demander le mois en plein et lextra relatif mme compris. Ce nest en somme que de juste si dans des temps de production o je laisse toute ma chaleur vitale jinsisterais sur ce quil faut pour quelques prcautions prendre. La diffrence de dpense nest certes, mme pas dans des cas comme a, de ma part excessive. Et encore une fois, ou bien enfermez moi tout droit dans un cabanon de fou, je ne my oppose pas en cas que je me trompe, ou bien laissez moi travailler de toutes mes forces tout en prenant les prcautions que je mentionne. Si je ne suis pas fou lheure viendra o je tenverrai ce que je tai ds le commencement promis. Or ces tableaux peut tre fatalement devront se disperser. mais lorsque toi pour un en verras lensemble de ce que je veux, tu en recevras jose esprer une impression consolante. Tu as vu comme moi defiler dans la petite vitrine dune maison dencadrement de la rue Lafitte 6 une partie de la collection Faure nest ce pas. Tu as vu comme moi que ce lent dfil de toiles autrefois mprises tait trangement intressant. Bon. Mon grand dsir serait que toi tu eusses plus tt ou plus tard une serie de toiles de moi lesquelles pourraient elles aussi defiler juste dans la mme vitrine.

    Maintenant en continuant le travail darrache pied en fevrier et mars prochain jaurai jespre achev les rptitions calmes dun nombre dtudes faites lanne dernire. Et celles l, avec certaines toiles que tu as dj de moi ainsi que la moisson [7] et le verger blanc [8], formeront une base passablement ferme. A cette mme poque, pas plus tard que mars donc, nous pourrons rgler ce qui est rgler loccasion de ton mariage. Mais fevrier et mars durant, tout en travaillant je me considrerai encore comme malade et je te dis davance que ces deux mois-l il me faudra peuttre prendre sur lanne 250 par mois. Tu comprendras peuttre que ce qui me rassurerait en quelque sorte sur ma maladie et la possibilit de rechte serait de voir que Gauguin et moi ne nous sommes pas puiss la cervelle au moins pour rien mais quil en resulte de bonnes toiles. Et jose esprer quun jour tu verras quen restant droit prsent et calme juste sur la question dargent il sera impossible dans la suite davoir mal agi envers les Goupil. Si indirectement certes par ton intermdiaire jai mang du pain de chez eux directement me demeurera mon integrite dans ce cas 7.

    Alors loin de demeurer encore plus ou moins toujours gns lun envers lautre cause de a nous pourrons nous ressentir frres encore davantage aprs que cela sera regl. Tu auras t pauvre tout le temps pour me nourrir mais moi je rendrai largent ou je rendrai lme. Maintenant viendra ta femme qui a bon cur pour nous rajeunir un peu, nous autres vieux. Mais ceci jy crois que toi et moi aurons encore des successeurs dans les affaires et qualors que juste au moment o la famille financirement parlant nous abandonnait nos propres ressources ce sera encore nous qui naurons pas bronchs 8. Ma foi quaprs la crise vienne..... Ai je donc tort l-dedans ? Allez, tant que la terre actuelle durera, tant aura-t-il des artistes et des marchands de tableaux, surtout de ceux qui seront comme toi aptres en mme temps. Et si jamais nous ayons nos aises, au moins tout en etant peuttre des vieux fumeurs juifs, nous aurons travaill droit devant nous et naurons pas oubli tant que c les chses de cur pour avoir un peu calcul. Cest vrai ce que je te dis : Sil nest pas absolument ncessaire de menfermer dans un cabanon alors je suis encore bon pour payer au moins en marchandise ce que je puis tre cens de devoir. Puis, mon cher frre, nous avons 89. de cela toute la France en a frmi et nous autres vieux hollandais avec, du mme cur. Gare au 93, peuttre me diras-tu 9. Hlas cela cest un peu vrai et cela tant restons dans les tableaux.

    [9] Puvis de Chavannes, LEsprance, vers 1872 (611.3)

    1. Voir lettre739, note4.

    2. VanGogh avait dsormais deux Berceuses etquatre tournesols , pour former deux triptyques : lun pour Theo, lautre pour Gauguin. Il envisageait unetroisime Berceuse pour laHollande (excute peu aprs ; voirlettre745), peut-tre suivie dedeux toiles detournesols supplmentaires, afin deconstituer untroisime triptyque.

    3. Voir lettre736, note1.

    4. Cf.Ps 119 :105.

    5. Voir lettre726, note1 (Bruyas).

    6. Lacollection detableaux impressionnistes duclbre baryton Jean-Baptiste Faure comportait des uvres deManet, Monet, Sisley, Pissarro etDegas. Laboutique dencadreur na pas t identifie.

    7. Voir lettre721.

    8. VanGogh a rajout par lasuite juste aumoment o , aprs quoi il a barr notre oncle , cest--dire loncle Cor ouloncle Vincent, qui avaient refus daider financirement Theo en1886 ; voirlettre568, note2.

    9. 1793, cest--dire laTerreur.

    [7] Van Gogh, La Moisson, 1888 (623.9)

    [8] Van Gogh, Le Verger blanc, 1888 (594.7)