Vie magazine n°30 18 7 2013

download Vie magazine n°30 18 7 2013

of 52

  • date post

    11-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    3

Embed Size (px)

description

Votre magazine VIE - Information Environnement

Transcript of Vie magazine n°30 18 7 2013

  • Magazine VIE n 30 Juillet-Aot 2013 1

  • Magazine VIE n 30 Juillet-Aot 2013 3

    Premier magazine scientifique sur les probl-matiques environnementales et la Responsa-bilit Socitale des Organisations (RSO) en Afrique de lOuest, VIE est devenu un vri-table outil daide la dcision pour les diff-rents acteurs (ONG, fondations, autorits de lEtat, oprateurs conomiques) et citoyens que nous sommes. Votre magazine VIE vous revient aprs une priode de restructuration qui a permis lquipe de VIE de continuer son travail de sentinelle de lenvironnement : nos participa-tions aux panels et confrences sur lenviron-nement, le lancement sur la 88.4 FM dune mission sur lenvironnement et, la cration dune unit de production audiovisuelle Carr Vert . Avec un nouveau design, VIE poursuit son volution en maintenant sa ligne ditoriale qui consiste vulgariser linformation en-vironnementale, contribuer lveil des consciences sur les dfis environnementaux, faire connaitre les bonnes pratiques envi-ronnementales. La nouvelle formule de VIE sera accompagne dune e-newsletter men-suelle qui sera envoye tous nos abonns et sera galement disponible sur notre nouveau site internet. Cest le lieu de remercier tous les partenaires qui nous accompagnent dans cette exaltante mission et de lancer un appel nos nombreux abonns pour quils renouvel-lent leur abonnement temps. Ce nest que de cette manire que nous pourrons garder notre indpendance rdactionnelle. Six ans aprs le lancement du premier numro de VIE, comment a volu la situation envi-

    ronnementale au Sngal ? Sommes nous de-venus les gardiens de la nature ou continuons nous subir le diktat du consommer plus au risque de mettre en pril les gnrations futures ? Dans les discours et sur la rglemen-tation, nos dirigeants prennent des actes forts comme lobligation dune tude dimpact envi-ronnemental de tout projet, linstauration de la notion de dveloppement durable dans tous les ministres, lintroduction de la dimension environnementale au sein du Conseil Eco-nomique et Social. ct de cela, des contre exemples persistent : la gestion des ordures mnagres, la sous capacit de traitement des eaux uses, la problmatique des inondations, lencombrement de la voie publique, lagres-sion de la biodiversit, les coupes darbres, lavance de la mer conscutive laction an-thropique de lhomme.

    Cest ce dernier aspect que sera consacr le dossier de votre magazine VIE nouvelle for-mule. Pour freiner ce phnomne, il est pro-pos dans ce dossier la ncessit dtablir, sur nos 700 km de ctes, un plan de gestion int-gre qui vise mettre en place un mcanisme de gestion durable des ressources ctires et qui inclura ladaptation de lusage et de lam-nagement du littoral sngalais aux effets du changement climatique. Nous ne saurions terminer sans voquer la journe mondiale de lenvironnement 2013 dont le thme choisi tait Pensez-mangez-prservez . Nous d-fendons lide que la seule faon de consom-mer durablement est de consommer local .

    Pr Adams TIDJANI

    VIE LE MIROIR DE LENVIRONNEMENT

    Citation : Article 40 - Charte du Mand (XIII sicle Soudjata Keita) La brousse est notre bien le plus prcieux, chacun se doit de la protger et de La prserver pour le bonheur de tous .

    BP 5437 Dakar-Fann Sngal

    Tel: +221 33 824 21 34

    magvie@environnement-afrique.com

    EDITEURSAssociation de Lutte pour la Prserva-

    tion de l'Environnement (ALPE) & La-

    boratoire de Rayonnements Naturels

    & Artificiels (LRNA) de la FST/UCAD

    DIRECTEUR DE LA PUBLICATIONPr. Adams TIDJANI

    DIRECTEUR DE LA REDACTION Ibrahima GUEYE Khalil

    RELATIONS PUBLIQUESYacine DANSOKHO

    SERVICE ABONNEMENTSAnicet DASYLVA

    SERVICE COMMERCIALAbdellah BENGELOUNE

    SECRETARIATElisabeth Basse NDOUR

    INFOGRAPHIEwww.greeneyezdesign.com

    IMPRESSIONLa Rochette

    DISTRIBUTIONADP

    EDITO

    Photo couverture : Plage de dbarquement le de Diogu, Basse Casamance

  • SOMMAIRE

    Lettre de lOcanium48. Pour une agriculture vivrire et protec-

    trice de lenvironnement au Sngal

    Famille8. Les couches lavables sont-elles plus

    cologiques que les jetables ?

    Dveloppement Durable10. Effets de lurbanisation mondiale

    sur la biodiversit13. La Rgnration Naturelle Assiste :

    Beysatol un moyen de lutte contre la dgradation de lenvironnement, linscurit alimentaire et la pauvret

    Changements Climatiques15. Climat : un accord dcevant au Som-

    met de DOHA

    15

    Stratgies20. La Grande Muraille Verte, vers la res-

    tauration des terres arides 22. Quels objectifs de dveloppement

    aprs 2015 ?

    Sant & Environnement17. Le riz, aliment sain par excellence19. Gestes cologiques pour un quoti-

    dien plus responsable et plus durable

    Pollution de lair24. Les particules des moteurs diesel

    sont cancrignes

    Environnement & Entreprises27. La mortalit cardio-vasculaire dans le

    monde du travail

    Dossier 32. Les zones ctires du Sngal, zone

    denjeux sous forte pression34. Ltude de gestion intgre des zones

    ctires (GIZC)36. Les enjeux et diffrentes perceptions

    de la GIZC 37. Lanalyse juridique et institution-

    nelle de la GIZC39. Vers une stratgie GIZC au niveau de

    sites pilotes 40. La stratgie GIZC nationale de ltat

    du Sngal

    Eco-jeunes46. Nous vivons avec trop de bruit !

    32

    14

    16 20

    17

    24

    27

    48

    46

    Management QSE30. De la thorie la pratique du mana-

    gement QSE

    30

    6Veille environnementalesngalaise6. Les actes du 4me Forum Interna-

    tional de Dakar sur la RSE 6 . Lancement du projet Eco maires

    Afrique 7 Le concept de gouvernance verte 7 Atelier de renforcement de capacit

    des journalistes sur la Rgnration Naturelle Assiste (RNA)

    Veille environnementale42 Au travail en vlo, un ministre

    montre lexemple 42 Les 3 pouvoirs cologiques de

    lurine 43 LAfrique la 2me place du classe-

    ment mondial de la dforestation 43 Diabte et dpression, le cercle vicieux 44 RSE : LESIEUR, BOLERA et AREVA,

    grands gagnants de lhypocrisie en-vironnementale 2012

    44 Les dessous toxiques des vtements

    42

  • Magazine VIE n 30 Juillet-Aot 2013 5

  • 6 Magazine VIE n 30 Juillet-Aot 2013

    Veille Environnementale

    Sngalaise

    LES ACTES DU 4me FORUM INTERNATIONAL DE DAKAR SUR LA RSE

    La 4me dition du Forum international de Dakar sur la Responsabilit Socitale des Entreprises (RSE), organise par lInitiative RSE Sngal en partenariat avec lAmbassade du Canada au Sngal et luniversit Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) sest tenu les 02 et 03 Novembre 2012 au King Fahd Palace Htel, sous le haut parrainage de M. le Pre-mier Ministre du Gouvernement du Sngal.

    A lissue des journes qui ont enregistr 150 participants (reprsentants des entre-prises/patronat, Etat/collectivits, socit civile/syndicats de travailleurs, milieux aca-dmiques) et 25 experts intervenants, il est ressorti que le Forum RSE de Dakar consti-tue dsormais un cadre idal dchanges et de dbats quil convient de prenniser pour mieux vulgariser la RSE/RSO (Responsabilit Socitale des Organisations) au Sngal et en Afrique de lOuest.

    Partant de lidentification des obstacles au dploiement de la RSE/RSO prsente lors de ldition prcdente du Forum de Dakar (Mars 2010), les participants ont constat une faible volution dans lappropriation par lEtat

    LANCEMENT DU PROJET ECO MAIRES AFRIQUE

    Le 15 janvier 2013, le projet les Eco Maires Afrique , n de las-sociation les Eco Maires cre en France en 1989, a t lanc. Les Eco Maires fdrent plus de 1900 communes adhrentes et 2000 collectivits partenaires. Maud LELIVRE, Conseillre Politique du Ministre de lEnvironnement franais Delphine BATHO, en est la Vice- Prsidente lAction Internationale. L'objectif premier des Eco Maires Afrique est de crer des axes d'changes et de coopration pour une meilleure prise en charge de l'environnement au niveau des collectivits africaines. Pour avoir

    particip activement au sommet Africits, nous nous sommes ren-dus compte de limportance de cette mise en rseau des collectivits mondiales ( Nord-Sud, Sud Sud, etc). Lassociation les Eco Maires riche de son exprience en la matire se propose danimer et dorien-ter un rseau dlus mobiliss sur les problmatiques environnemen-tales et de dveloppement durable.Notre mission : Affirmerlerledescollectivitsafricainespourledveloppement

    durable Apporterune expertise adaptepour llaboration et lamise en

    uvre de stratgies locales et nationales en matire de DD Participeraurenforcementdecapacits SensibiliserlescollectivitslocalesauxnouveauxenjeuxduDDet

    proposer des projets Organiserdescolloquesetagir InitierdesprogrammesdeCoopDec(CooprationDcentralise)

    et les collectivits du concept de la RSE/RSO. Aussi, ils ont ritr leur appel pour que les plus hautes autorits des Etats dAfrique de louestaffirmentuneplusfermevolontpoli-tique de faire de la RSE un axe de dveloppe-ment stratgique.

    Diffrentes rsolutions ont t prises lors du Forum : Contribuerlamiseenplaceduncadreins-

    titutionnel sur la Responsabilit Socitale, Lanceruneinitiativedepartenariatdansle

    domaine de la communication sur la Res-ponsabilit Socitale,

    Mener,avec lesentreprisessignatairesdela charte RSE & DD (Responsabilit Soci-tale des Entreprises/ Dveloppement Du-rable), des projets structurants RSE&DD ayant un impact sur lemploi local,

    Soutenir le dveloppement dun rseauRSE sous-rgional,

    Initier des partenariats sous-rgionaux etinternationaux dans le domaine de la for-mation qualifiante et professionnelle en RSE

    Philippe Barry, Prsident fondateur, RSE Sngal de Dakar

    S

    andy

    Hae

    ssne

    r

  • Magazine VIE n 30 Jui