Vent DOuest 002

download Vent DOuest 002

of 8

  • date post

    06-Apr-2016
  • Category

    Documents

  • view

    588
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Lebreton

Transcript of Vent DOuest 002

  • SUR LEUROPE> ditorial de Gilles Lebreton p. 2

    > Le scandale de la directive dtachement p. 2

    > Gilles Lebreton, un dput Europen de terrain p. 3

    > Le projet de trait transatlantique : un pige pour la France p. 4 & 5

    > La fin des quotas laitiers p. 6

    > La filire Porcine Bretonne menace de mort p. 8

    RETROUVEZ LACTUALIT ET LES INTERVENTIONS DE GILLES LEBRETON SUR :

    www.gilleslebreton.fr@ @Gilles_Lebretonwww.facebook.com/gilleslebreton.fn

    www.frontnational.com

    N2

    SOMMAIRE>

    >

    AVRIL 2015 > JUIN 2015

    QUAND IL NEST PAS SUR LE TERRAIN

    GILLES LEBRETONVOUS DFEND

    AU PARLEMENT EUROPEN

    JOURNAL DINFORMATION DE GILLES LEBRETON, DPUT NON INSCRIT DU PARLEMENT EUROPEN

  • 2AV

    RIL

    201

    5 >

    JU

    IN 2

    015

    PORTS, BTP, TRANSPORTS LA PRFRENCE TRANGRE LEMPLOI IMPOSE PAR LUNION EUROPENNE

    L a directive europenne de 1996 et le rglement europen de 2004 permettent aux grandes entreprises dembaucher des travailleurs trangers dun pays de lUE en payant moins de charges salariales et patronales puisque celles-ci sont payes dans le pays dorigine.Ex : si une entreprise franaise demande une agence dintrim en Pologne de lui fournir de la main-duvre, celle-ci paiera les cotisations sociales polonaises en moyenne 30 % moins leves quen France. La consquence est vidente : le nombre de travailleurs dtachs en France explose avec des fraudes gigantesques.Il y aurait, selon les chiffres officiels en 2014, 230 000 travailleurs dtachs

    en France. La ralit est bien diffrente. Un rapport du Snat en 2013 prcise en effet que le chiffre de 300 000 salaris low-cost non dclars est plus que crdible. Ces derniers sont bien souvent pays en dessous du SMIC !Cette directive dtachement impose par les traits europens a des consquences graves :Elle tablit entre les travailleurs europens une concurrence totalement dloyale et est donc responsable du chmage de nombreux travailleurs franais qui sont victimes de ce dumping social. Elle entrane aussi un manque gagner considrable pour la scurit sociale et des difficults pour les PME franaises, particulirement dans le BTP, qui ne peuvent plus lutter contre cette concurrence dloyale.

    DITO

    La presse amricaine donne une leon de ralisme Bruxelles.

    Le magazine amricain Time vient de classer Marine Le Pen parmi les cent personnalits les plus influentes du monde. Cest une reconnaissance clatante de la stature in-ternationale quelle a su acqurir. Reconnaissance dautant plus specta-culaire quaucune autre

    personnalit politique franaise ne figure dans la liste. Aprs la Russie, dont le vice-prsident de la Douma avait publiquement rendu hommage Marine Le Pen le 30 novembre 2014 Lyon, cest donc au tour des tats-Unis de se rendre lvidence : la dirigeante du Front national incarne bel et bien une alternance cr-dible la tte de la France.

    Le contraste est saisissant avec laveuglement dont fait preuve le Parlement europen son gard. Son prsident, le socialiste allemand Martin Schulz, a en effet accus publiquement (en pleine campagne lectorale des Dpartementales !) Marine Le Pen et plusieurs eurodputs du FN davoir recrut plusieurs assistants parlementaires fictifs.

    Dun ct lhommage, de lautre la calomnie.

    Cela en dit long sur ltat des forces dans le monde. Dun ct des tats srs deux, comme les tats-Unis et la Russie, qui affrontent la ralit. De lautre une organisation internationale conteste, lUnion eu-ropenne, qui sinquite de sa survie et tente, dans un mouvement dsespr, de diaboliser celle dans laquelle un Franais sur quatre place aujourdhui tous ses espoirs.

    Mais la pathtique tentative de dstabilisation de Martin Schulz a chou, comme le prouvent les r-sultats des lections dpartementales. Partout, et notamment dans chacun des treize dpartements de la circonscription Ouest, le score du Front national a progress par rapport aux Europennes.

    Nous sommes sur un rythme de progression qui nous permet raisonnablement denvisager la victoire de Marine Le Pen aux lections prsidentielles de 2017.

    Je vous promets dici-l de travailler darrache-pied, Bruxelles et Strasbourg, pour limiter au maximum les dgts causs par la politique ultra-librale de lUnion europenne.

    Gilles Lebreton,dput non inscrit du Parlement europen

    Voila le rsultat de la politique de lUMP et du PS qui soutiennent lEurope de Bruxelles.Pour dfendre lemploi des Franais, il faut durgence abroger la directive dtachement et instaurer un patriotisme conomique.

    Gilles Pennelle

  • 3AV

    RIL

    201

    5 >

    JU

    IN 2

    015

    GILLES LEBRETON, UN DPUT SUR LE TERRAIN

    >

    >

    La grande salle du Palais du Grand Large de St Malo tait trop troite le 21 fvrier dernier pour accueillir les 620 convives venus couter Marion Marchal-Le Pen, dput du Vaucluse. cette occasion, Gilles LEBRETON prit la parole pour dnoncer les mfaits de la politique mene par lEurope de Bruxelles et profita de loccasion pour appeler un sursaut national que Marion Marchal-Le Pen dveloppa par la suite sous les applaudissements.

    Le samedi 24 janvier sest droule la traditionnelle galette des Rois de la Fdration de la Sarthe, avec comme invit dhonneur Gilles LEBRETON, en prsence dune centaine de nos adhrents et sympathisants.Aprs stre prsent en tant que nouveau secrtaire dpartemental, Pascal GANNAT a cd la parole au dput europen du Grand Ouest.Les personnes prsentes ont pu mesurer combien le travail si lointain des parlementaires bruxellois, et particulirement celui de Gilles LEBRETON, membre de la Commission des affaires juridiques au PE, les concerne tous dans leur quotidien et leur avenir proche. voquant un sujet pourtant trs technique, celui du Trait Transatlantique en prparation, G. LEBRETON a passionn lauditoire en rendant clair ce qui serait demeur obscur : la Commission de Bruxelles sapprte, aprs avoir confisqu la souverainet des nations, brader lespace conomique, commercial, juridique, et mme culturel et linguistique de la France au profit des USA.

    SARTHE

    La commune de Valence (Charente), qui a 230 habitants, a dcid de supprimer son cole en transfrant ses classes vers une commune voisine. Cest lgal car larticle L 212-2 du Code de lducation autorise un tel regroupement pdagogique intercommunal . Mais cest inopportun car cela risque de dsertifier encore plus cette commune rurale. Cest pourquoi Gilles Lebreton est all sur place pour rencontrer le maire et ses adjoints, la demande de plusieurs familles trs inquites.

    > CHARENTE

    ILLE-ET-VILAINE

  • AV

    RIL

    201

    5 >

    JU

    IN 2

    015

    4

    Discours public du 18 dcembre 2014 Mes chers compatriotes,

    Depuis 2013, lUnion europenne ngocie avec les tats-Unis un trait transatlantique, appel TTIP ou encore TAFTA . Le but officiel de ce trait TAFTA est de crer un grand march transatlantique, qui permettra aux produits amricains dentrer librement en Europe, et vice-versa. Si nous ne ragissons pas, ce trait sera adopt en 2016.

    Le premier reproche quon peut lui adresser, cest quil veut supprimer toutes les barrires douanires qui nous protgent contre les produits amricains. Ce sera particulirement grave pour notre agriculture, car les cots de production sont plus levs en France quaux tats-Unis : + 20 % pour le mas, + 30 % pour le porc, et mme + 50 % pour le buf, le poulet ou encore le lait. Cette disparit est due au fait que nos exploitations agricoles sont en moyenne dix fois plus petites que les exploitations amricaines, et que nos agriculteurs supportent des charges sociales et respectent des rgles sanitaires qui nont pas dquivalent aux tats-Unis. Si le TAFTA sapplique, nous devrons, pour survivre la

    concurrence amricaine, faire des fermes gigantesques, et remplacer les agriculteurs franais par des travailleurs dtachs roumains ou polonais. Est-ce cela que nous voulons ? Moi pas !

    Le deuxime reproche quon peut adresser au TAFTA, cest quil veut harmoniser les rgles europennes avec les rgles amricaines. Ce sera trs dangereux pour les consommateurs franais, car les Amricains font beaucoup moins attention que nous la sant humaine. Le risque que cette harmonisation aboutisse nous faire manger des OGM, des animaux clons, du buf aux hormones, du poulet nettoy au chlore, ou encore du porc la ractopamine est rl.

    Cette harmonisation remettra en cause nos Appellations dorigine contrle et nos Indications gographiques protges qui garantissent lorigine et la qualit de nos produits. En effet, les tats-Unis nont pas dquivalent et veulent les faire disparatre. Sils russissent, on trouvera demain en France du camembert et du roquefort made in USA.

    Le troisime reproche quon peut adresser au TAFTA, cest quil veut crer des tribunaux darbitrage, cest--dire une justice prive qui remplacera la justice franaise dans certains cas. Concrtement, les multinationales

    LE PROJET DE TRAIT TRANSATLANTIQUE : UN PIGE POUR LA FRANCE

    Lagriculture des USA : productivisme et non respect des rgles environnementales et sanitaires.

  • AV

    RIL

    201

    5 >

    JU

    IN 2

    015

    5

    pourront attaquer ltat franais devant ces tribunaux darbitrage chaque fois quelles sestimeront lses par les lois franaises. Et elles en obtiendront des millions deuros dindemnisation.

    Un mcanisme identique est prvu par le trait ALENA qui lie depuis 1992 les tats-Unis, le Canada et le Mexique. En 20 ans, le Mexique et le canada ont t condamns chacun verser prs de 200 millions de dollars dindemnits aux entreprises amricaines. Les tats-Unis, eux, nont pas t condamns une seule fois. Cest bien la preuve que le systme des tribunaux darbitrage est favorable aux tats-Unis et leurs entreprises. De toute faon, nous savon