Veilleur 72

Click here to load reader

  • date post

    17-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Le Journal de la communauté FMJ

Transcript of Veilleur 72

  • issn 1916-8926

    Un seul cur, une seule ame!

    Jouez, dansez pour le Seigneur !

    Jouez, dansez pour le Seigneur !

    dition WWW

  • ditorial 3 Dans le coeur des saints une amiti! P. Paul-Dominic 4 Le prtre un mystre D. Cloutier 5 Prire de foi A. Laberge 6 Marie-Jeunesse qui sommes-nous? 7 La victoire de Dieu M. Dubois-Charbonneau

    Lve-toi de Bonheur! (Retraite Moorea) 8 La dcouverte du Bonheur T. Tevero 9 Ma renaissance H. Chang Soi10 Ouvre ton cur Jsus G. Ani 11 De la nouveaut trs apprcie! P. Pascal

    Chemin de saintet12 La radicalit dun vque martyr: Bx V. Velychkovsky K. Warwrykow13 Moi, jappartiens Jsus! J. De Lafontaine 14 Gotez et voyez comme est bon le Seigneur! D. Trudeau15 Le meilleur ami de lhomme S. Garneau

    Le Veilleur est le journal des jeunes de Marie-Jeunesse, il est publi tous les trois mois. Ce priodique se veut un moyen de rpandre la Bonne Nouvelle par les bonnes nouvelles que les jeunes de Marie-Jeunesse dsirent partager. La prochaine dition est prvue pour octobre 2009. Ton article (maximum une page) est le bienvenu! Tu peux lenvoyer au plus tard le 20 aot 2009.

    Coordination: Solne Garneau. Mise en page: Bruno Olivier, Gabriel Provost, Anh Vu. Correction: Solne Garneau, Ral Lavoie, Nadge Otte, Annicia Tcher. Photos: Kevin Audette, Pamela Buchner, Lucie Dub, Pascale Lacroix, Isabelle Leblanc, Gabriel Provost, lodie Robert, Dorothe Trudeau, Renaud Wallemacq. Dessins: Lucette Corbire, Christelle Gonthier, Marilyne Parent, Bndicte Paternostre, Gabrielle Philippe, Gabriel Provost, Genevive Riendeau, Alsie Vayeratta, La Versini, Anh Vu.

    Monte Pascale16 Toujours prs de moi J. Dion16 La puissance du jene C. Donou16 Je veux te suivre H. de Bony17 Lcole internationale dvanglisation

    Tmoignages dengagements 20 Debout! J. Y. M. Lee 21 Le don de la libert R. Audet22 Rver ma vie avec Jsus! L. Serveaux 23 Le quotidien: ma planche de saintet! . Payet 24 La vie contemplative25 Lumire de Dieu G. Boucher-Couture

    Ma vie avec Dieu26 coute ton cur A. Vu27 Mon compagnon dternit J.Boyer28 Marie nous rassemble D. K. Vu29 Aime visage dcouvert S. Van den Berghe 30 Chevalier de la foi F. Brub31 Crs pour le bonheur J. Bertrand 32 Jai soif! M.-A. Sangwe33 Un voyage pas comme les autres G. et C. Wallemacq34 Suivrai-je Jsus partout? K. Ct34 Adresses Marie-Jeunesse36 Activits venir

  • amiti!uneune amiti!Dans le cur des saintsDans le cur des saints IHS

    Il y a des moments que l on noublie j a m a i s . S u r l e s plaines dAbraham,

    lors de lEucharistie solennelle au cours de

    laquelle se clture le 49e Congrs eucharistique international, les brins de pluie venus du ciel viennent pouser la liturgie, comme pour nous dire quelque chose. Au moment de la communion,

    cest le dluge! Tous, du plus petit au plus grand, nous sommes

    tremps jusquaux os par tant de largesses venues du ciel. La providence veut que je vive ce moment aux cts du pre Daniel-Ange, prtre qui a eu un rle dterminant pour ma vocation. Nayant quun impermable pour

    deux, je tente de toutes mes forces de lui donner le prcieux

    emballage plastique fourni dans le kit du plerin. Mais pour ce prtre

    que je considre comme un saint, toute tentative est vaine. Au mieux, une concession: nous partagerons cet abri de fortune deux.

    Voil donc deux prtres se mettant en file, humblement couverts par un impermable de plastique, se prparant le cur recevoir lAmour en communion. Ce qui me bouleverse, cest que lintrieur de limpermable sur lequel sabat une pluie diluvienne devient progressivement mes yeux lintrieur du cur de ce saint prtre. Jsus Jsus Jsus prends piti envoie ton Esprit Jsus Jsus Ravi comme celui qui voit se lever le soleil, je contemple silencieusement la beaut du cur dun prtre, je vois la douce amiti quil entretient avec le Christ. Comme jaimerais lui ressembler, goter une telle amiti, appartenir Jsus rellement totalement!

    Lamiti avec Jsus, le pape Benot XVI en parle tout le temps depuis le dbut de son ponticat, particulirement aux jeunes. Durant son dernier voyage en Afrique, lors de la messe Luanda, capitale de lAngola, devant plus dun million de personnes, il dclare la n de son homlie: Chers jeunes, vous

    tes lesprance et lavenir de votre pays, la promesse dun lendemain meilleur! Commencez ds aujourdhui grandir dans lamiti avec Jsus, qui est le chemin, la vie et la vrit (Jn 14, 6): une amiti nourrie et approfondie par une prire humble et persvrante.

    travers les missions de la Famille Marie-Jeunesse, cest cette amiti, ce lien, cette dpendance damour, cette communion intime et intrieure que nous constatons dans chacun de vos curs. Au dtour dune retraite paroissiale, dun rassemblement diocsain de jeunes, dune rencontre, comme je suis merveill de lamiti pour Jsus qui est nourrie dans le cur des dles de lglise! Voil notre plus grande richesse, notre trsor, mais aussi, il faut bien le reconnatre, ce qui est lorigine des temps plus orageux de lglise ces derniers mois. Comme Pierre, plus que jamais, ne sommes-nous pas semoncs par le monde: Ne tai-je pas vu avec lui? (Jn 18, 26) Pour parvenir maturit, notre amiti pour Jsus doit aboutir un profond amour pour lglise. La voix de Jean-Paul II retentit encore en nos curs: Si vous aimez Jsus, aimez lglise! (JMJ Toronto, 28 juillet 2002)

    Jen suis certain, lamiti de Jsus ne nous fera jamais dfaut. Il est plus dle que le soleil se lever le matin et que le temps suivre son cours. Encore aujourdhui, comme Pierre, malgr tout ce qui pourrait nous accuser de lintrieur ou de lextrieur, Jsus dpose tendrement dans notre cur sa Parole: Maimes-tu? Cest cette Parole qui a rsonn dans le cur de ceux et celles que vous lirez au fil des pages de ce nouveau Veilleur. Jespre quelle saura raviver ce que nous avons de plus prcieux sur la terre: notre propre amiti avec le Christ. Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle amis, parce que tout ce que jai entendu auprs de mon Pre, je vous lai fait connatre.(Jn 15, 15)

    P. Paul-Dominic, fmj35 ans, Qubec

    FamilleMarie-Jeunesse LE VEILLEUR, DITION WWW, NUMRO 72, JUILLET SEPTEMBRE 2009 3

  • Le 20 juin dernier, je soufais ma premire bougie dordination. Comme le temps passe vite! Cela fait dj un an que je suis plong dans le rve de ma vie, celui dtre

    prtre. Le sacerdoce mouvre un mystre de beaut et de contemplation, mystre qui

    me fait vivre et qui me dpasse tout la fois. Cette dcouverte du sacerdoce, je voudrais vous la partager aujourdhui. Cest une occasion de munir au Magnicat de Marie pour ce que mes yeux ont vu des merveilles du Seigneur.

    Depuis que le Seigneur a frapp la porte de mon cur pour me demander si je voulais tre prtre, jai toujours t dans ladmiration face ce qui mattendait. Je voyais un prtre clbrer lEucharistie ou donner la misricorde de Dieu et je me disais: Que cela doit tre beau! Jai tellement hte de vivre cela moi aussi! Ce que jentrevoyais alors du sacerdoce nourrissait ma joie et me faisait ardemment dsirer le jour de lordination.

    20 juin 2008, jour bni o jai reu lonction sacerdotale. Aprs quelques jours daction de grces, tout est si diffrent de ce que javais imagin! Ma perception et ma conception du sacerdoce savraient tre bien peu, pour ne pas dire rien, ct de la ralit. Jai ralis linnie grandeur du mystre dans lequel je venais dtre plong et je me suis tout dun coup senti si petit devant ce qui mtait donn de vivre! Qui suis-je pour vivre tout cela? Celui que Dieu a choisi! Cest tout! Pas besoin de plus grande raison!

    J a i d i t a u Se i gneu r : Seigneur, jai bien peu toffrir, mais ce que jai, je te le donne. Prends mon cur prends ma vie! Je ralise aujourdhui que le prtre est porteur du mystre de Dieu dune manire particulire. Ce mystre, cest par ma vie quil veut tre rvl, cest travers mon ministre quil

    se dploie. Quelle joie de pouvoir donner Dieu par lEucharistie! Quelle joie de donner la misricorde au nom du Seigneur! Pour employer une image qui reste imparfaite, je me sens le grant dun trsor qui est le cur mme de Dieu.

    travers le sacerdoce, je suis un tmoin privilgi de lamour de Dieu pour ceux et celles quil aime. Que de fois jai vu un cur natre la vie cause de la misricorde de Dieu! Jai contempl des visages transgurs par lamour de Dieu! La prsence du prtre est importante, mais je gote aussi la grce de Dieu qui se dploie dans la fragilit humaine qui est la mienne. Dieu a besoin de moi comme jai besoin de lui. Cest lui qui fait tout!

    tre prtre, cest la plus belle chose qui pouvait marriver! Plus encore, je ralise que la beaut du prtre, cest sa capacit se faire accueil du don de Dieu, recevoir la grce du sacerdoce. Lors de lordination, jai reu lonction qui ma marqu pour la vie, mais mon sacerdoce, le prtre que je suis, je le reois jour aprs jour.

    Le Seigneur nattend pas de moi que je sois un super-hros. Il a seulement besoin de tout mon cur et de mon amour. En permettant au Seigneur de faire de moi ce qui lui plat, je deviens un tmoin privilgi de luvre de Dieu. Cest pourquoi, avec Marie, je chante Magnicat, car le Seigneur fait en moi de grandes choses!

    P. Donald Cloutier, fmj32 ans, Sherbrooke

    LE VEILLEUR, DITION WWW, NUMRO 72, JUILLET SEPTEMBRE 2009 FamilleMarie-Jeunesse4

  • Marie

    MarieMarie

    MarieMarieMarie Marie

    Marie

    Marie

    Marie

    Marie

    Marie

    MarieMariefoiJsusJsus

    JsusJsusJsusJsus

    JJsusJsus

    JsusJsusJsusJsusJsus

    JsusJsusJsusJsusJsusJsus

    JsusJsusPrire de foi

    Annie Laberge, fmj33 ans, Sherbrooke

    Seigneur, embrase-moi de ton amour, mais sans que je le sache. Cache-moi dans la plaie de ton cur, sans que je le voie.

    Que ton cur batte dans le mien, sans que je le sente. Que ta charit soit la vie de ma vie mon insu.

    Seigneur Jsus, unis-moi toi dans la foi. Que j