Veille technologique et stratégique

Click here to load reader

  • date post

    08-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    49
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Veille technologique et stratégique. Veille & IE, Veille ou IE, Veille = IE ????? informer la décision, organiser la prise de décision Contexte, définition, champs d ’application Principes généraux et principaux acteurs Nature de l ’information et sources concernées méthodologie - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Veille technologique et stratégique

  • Veille technologique et stratgiqueVeille & IE, Veille ou IE, Veille = IE ?????informer la dcision, organiser la prise de dcisionContexte, dfinition, champs dapplicationPrincipes gnraux et principaux acteursNature de linformation et sources concernesmthodologie Concept, dmarche, outils

  • Informer la dcisionstructure d'un secteur = cinq forces (M. Porter)les concurrents,les produits et les marchs: analyse/ performance,les clients,les fournisseurs,les produits de remplacement, innovationles nouveaux entrants, les alliances, les rorganisationssans oublier le cadre institutionnel, la rglementation

  • Contexte dmergence de la veilleexemple (modle) tranger du JaponMITI, JETROSe dveloppe sous limplusion des pouvois publics et de quelques grands groupes industriels la fin annes 80.Initialement scientifique et technologique, intgre rapidement donnes technico-conomiques et devient veille stratgique.Dans domaines o prdomine surveillance march et acteurs, veille concurrentielle.Quelques dates :1988 : un comit d'orientation stratgique de l'information scientifique et technique de la veille technologique cre par le ministre de la recherche et de l'enseignement suprieur.1989, l'union des industries chimiques a consacr un atelier de veille technologique. Le Xme plan (1989-1992) a pris en compte l'ensemble "veille technologique et politique des brevets". 1989, Henri DOU cre un DEA "information stratgique et technique, veille scientifique et technique" l'universit de Marseille III. Une composante de lIntelligence conomique (rapport Martre, 1994, Xime plan)2003 : Rapport Carayon : Intelligence conomique, comptitivit et cohsion sociale

  • Veille et maturit des organisationsInformation AgeDiffusion dinfos (synthses, bulletins) aux top managementManagement AgeVeille sancre dans les processus oprationnels : dveloppement nouveau produit, choix fournisseur, etc : perspective dcisionnelle (guided decision)Action AgeVeille offensive. Intelligence conomique.

  • Veille aux tats-unis30 Milliards de $ de CA / anDope par arrive de ladministration Clinto/Gore : plan Information highwayPrincipaux acteurs : Organisations professionnellesACM & IEEE (40 groupes spcialiss)30 magazines spcialiss (Byte, Wire )Groupes de veille hyperspcialiss (Jeffe, Gartner, Seybold )Gourous (Negroponte, Toffler )AssociationsSCIPGBDA (Global Development Business Association)International Society for Strategic ManagementGroupes de pression (Coalition for Electronic Markets, Computer System Policy Project )Dveloppements rcents : Niveau de lindividuVie priveEntreprisesEspionnage commercialNationalLutte contre terrorismeNiveau international : Concept de C4I : command, control, computer, communication, Intelligence

  • ??? IE = veille ???Lintelligence conomique est constitue par lensemble des concepts, des outils, des mthodologies et des pratiques permettant de mettre en relation, de faon pertinente, diffrentes connaissances et informations dans la perspective de la matrise et du dveloppement de la dynamique conomique. Cette mise en relation implique en particulier : une mobilisation des hommesun traitement et une analyse de linformation et de la connaissance orients vers une finalit oprationnelleune circulation efficace des informations et connaissances au sein des organisations concernes.Dfinition du groupe de projet IE (ADBS + SCIP)3 perspectives managriales : management informationmanagement organisationmanagement comptitivit

  • Dfinition(s)Concept issu des sciences de gestion et du management du risqueConcept micro-conomiqueM. Porter (Harvard Business School) : Donner la bonne information la bonne personne, au bon moment, pour prendre la bonne dcision.Veille stratgiqueProcessus informationnel volontariste pour la recherche dinformations caractre anticipatif concernant lvolution dune activit, de connaissances ou dun environnement particulier. (Humbert LESCA)volontariste : but cratif. Ne peut se limiter simple surveillance de lenvironnementLobjectif est de dceler les opportunits et de rduire les risques lis la non-matrise de lavenir.Vise hautement prospective base sur lanalyse de signaux faibles.Dcisions (informations) qui engagent le devenir de lentreprise en relation avec les changements de son environnement socio-conomique.Reprer signaux faibles dterminer leur chanage (prennent un sens lors de leur corrlation) en assurer le suivi dans le temps.ObjectifsAsseoir ses dcisions sur une analyse de lvolution (tendances) de lenvironnement conomique et sur lintgration des vitesses dvolution des diffrents paramtres de cet environnement (innovation, diffusion, demandes, tarifs )gestion du risquedynamique du changementaide la dcisionbenchmarking (talonnage concurrentiel)

  • Source Knowledge Consult 2004 : Matriser la veille pour lIE

    Type de veilleInformations recherchesStratgiqueTendances globales volutionSocitaleSignaux faibles sur volution comportementsSectorielleDynamique du secteurConcurentielleCA, Rsultats, ROI, fusions-acquisitions, nx produitsCommercialeBesoins explicites et tacites des clientsFournisseursLeur Prennit, technologies, savoir-faireJuridique et rglementaireNormes et rglementsImagePerception de lorganisation par les clients, concurrents, etc ..TechnologiqueTechnologies, process

  • Quelle cible ?Quel contexte ?Quel objectif ?Quel projet ?Alors seulement on dfinit les sources et les types dinformation veilleralors seulement on construit son plan de veille

  • A quoi sert la Veille pour lentreprisePrendre dcision67%Surveiller marchs66%Dvelopper nouveaux produits50%Rechercher des alliances36%Changements de technologie35%Priorisation investissements33%Campagnes de promotion26%Source : CI Newswatch, Competitive intelligence magazine 1998.

  • La cas de la veille sur les technologies : facteurs critiques de succsPosition technologique dune entreprise dans un segment stratgique :facilit daccs aux

    capacit matriser les

    capacit intgrer rapidement les

    aptitude surveiller le dveloppement des4 grandes familles de technologies technologies de basevitales pour produirepeu dimpact concurrentieltechnologies clsclassement minist. Industriercentes, en cours dexploitationgros impact concurrentieltechnologies de pointephase de production est imminenteintressantes perspectives de diffrenciationopportunits de dveloppementtechnologies mergentesstade R et/ou Despoir de diffrenciation trs intressant MAISnombreux risquesInfo. Recueillie de + en + stratgiqueMthode et sources du recueil de + en + expertesStratgies (innovateur, leader, imitateur)

  • Nature de linformation dans le cadre de la veilleInformations anticipatives (=signaux faibles) : plus le signal est faible, plus lanticipation est grande.info. Qualitatives : Info. En veille stratgique ne se prtent gure des constats comptables (vnements non encore raliss). Info. Incertaines : noyes dans du bruitinfo. Fragmentaires : isolment neutresinformations de potentiel : qui renseignent sur les capacits de lacteur cibl.Veille : amplifier et/pour corrler signaux faibles

  • Principe

  • Signaux dalerte prcoceCaractristiques de linfo. (Lesca, 2001)fragmentaire, incomplte, imprcise, incertaine, ambige, Utilit peu vidente, anticipative, non fammilire, plutt qualitative, extravertie (concerne lextrieur), alatoire, dissmine, subjective.Mthodologie de captage, traage et traitement (fiches dtonnement)

  • Sources du veilleurInfo. Sur les socits (structure, produits, donnes conomiques)Thses et documents de rechercheNormes, info. Lgislatives et rglementaires (cas dtude EADS)CEN (comit europen de normalisation) http://www.cenorm.beAFNOR http://www.afnor.frISO (international organization for standardization) www.iso.orgDonnes statistiques (brutes ou interprtes)Etudes de march internes et externesGuides dachetDossiers de crditDocuments de cour (greffe des tribunaux de commerce)Contrats dtat (appels doffre )Communiqus de presseActualitDictionnaires, lexiquesCatalogues (commerciaux, universits )Ractions de client (www.fnac.com ou sites spcialiss www.zonetest.com + tous sites sondage en ligne)offres demploireprage, consulter experts maison pour leur connaissance des postes : donnes + connaissance = renseignement. (dtection du pourquoi ce poste ==> dtection projet en cours (de 1 2 ans avantage concurrentiel)Newsgroups, forums utilisateurs, USENETChaque source peut tre : Information blanche : publique et accessible tous, facilement localisableInformation grise : trouver de manire indirecte, pas de publicit, hors circuit ditorial traditionnel ( littrature grise en documentation)Information noire : scurise, non accessible (en thorie )

  • XP X 50-053AFNOR Prestation de veille et prestation de mise en place dun systme de veille Avril 19982 objectifs :faciliter relation Client / prestataire (interne ou externe)amliorer qualit prestationreste trs gnrique (applicable tout type de veille (conc, co., technique )Processus de veille en 5 tapes (ciblage, collecte, analyse, stynthses, diffusion)Processus toujours identique qque soit type de veille (discutable, trs discutable)

  • Les acteurs de la veilleSource JF Thonin : Le renfort du groupware, Archimag, Juin 2000Traqueurs, TrackersCapteursExperts dans leur domaine de comptenceExpertsdonner du sens aux info. collectesAnimateurCoordination indispensable pour rduire temps de circulation, danalyse, de diffusion= augmenter ractivit du processus de veille

  • Mthodologie de mise en uvre dune dmarche de veille stratgique

    (modle conceptuel)

    Selon B. Martinet, on distinguera au regard des cinq forces voques prcdemment : la veille technologique concernant le monde scientifique et technique, la recherche fondamentale et applique, les matriaux, la veille concurrentielle : capital, partenariat, produits, services, fournisseurs, clients, commercialisation,