VEILLE TECHNOLOGIQUE - Enssib

Click here to load reader

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    226
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of VEILLE TECHNOLOGIQUE - Enssib

  • -1-

    VEILLE TECHNOLOGIQUE

    Revue de la littratureet

    Etude de terrain

    Rolande Bourcier-DesjardinsAnne MayreFlorence MuetJean-Michel SalanDcembre 1990

    CERSI

  • Centre dEtudes et de

    Recherches

    en Sciences de lInformation

    E.N.S.B. 17/21 Bd du 11 novembre 69623 VILLEURBANNE Cedex, tl. 78 89 64 45, fax. 72 44 27 88

  • Veille technologique CERSI

    -5-

    SOMMAIRE

    Pages

    Rsum

    Objectifs de l'tude

    Mthodes de ralisation de l'tude

    A: REVUE DE LA LITTRATURE

    Bases de donnesBibliographies

    B: CONSULTATIONS

    C: SOLLICITATION DES ENTREPRISES

    Choix des entreprisesMthode de sollicitationPrcision de la terminologie

    D: RALISATION DES ENTRETIENS

    Rsultats de l'tude

    A: SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE

    - Le croisement de plusieurs facteurs- Une dfinition de la surveillance de l'environnement- Un processus dynamique et organisationnel- Une dmarche descriptive- Une approche empirique

  • Veille technologique CERSI

    I - QUESTIONS DE TERMINOLOGIE

    II - LE CONTEXTE THEORIQUE

    1- Du management stratgique...2- ... Au management de la technologie

    III - L'ENVIRONNEMENT DE L'ENTREPRISE

    1- L'Environnement socital2- L'Environnement fonctionnel3- L'Environnement stratgique

    IV - LES TYPOLOGIES DE LA SURVEILLANCE DE

    L'ENVIRONNEMENT

    1- Typologie selon les types d'environnement2- Typologie selon l'objectif de la surveillance de l'environnement3- Typologie selon l'tendue de l'environnement scrut.4- Typologies suivant les processus mis en oeuvre

    V - LES MOYENS MIS EN OEUVRE

    1- Le Processus de surveillance de l'environnement- Le modle gnral- Des mthodes spcifiques- Difficults et freins de la surveillance de l'environnement2- La Nature des informations- Le trop-plein informationnel- Les sources d'information3- Les acteurs- Les units de veille internes- De nouveaux mtiers- Le rle des pouvoirs publics- Un nouveau march de l'information

    B. RSULTATS DES TAPES DE CONSULTATION ET DE

    SOLLICITATION

    - Recherche de critres- Groupe et rseau

  • Veille technologique CERSI

    -7-

    - Notorit et organisation de la veille

    C. RSULTATS DES ENTRETIENS EN ENTREPRISE

    I LA DFINITION DE LA VEILLE

    1. La terminologie2. Qu'est-ce que la veille ?3. Les champs couverts par la veille4. La surveillance des brevets et la proprit industrielle

    II. L'ORGANISATION DE LA VEILLE

    1. Dterminer ce qui doit tre surveill2. Dgager des ressources3. Filtrer linformation4. Pallier le manque doutil5. Assurer la circulation6. Pouvoir valuer

    III. LES DIFFICULTS DE PARCOURS

    1. La finalit de la veille2. Le rle de la direction3. La responsabilit de la veille4. Le profil du veilleur5. La formation la veille6. Quelques mots sur les outils7. Les partenariats8. Les effets de la veille

    IV. QUELQUES PARADOXES

    1. Secret et partage2. Spcialisation et ouverture3. Stratgie et quotidien4. Veille et documentation

  • Veille technologique CERSI

    Conclusion gnrale de l'tude

    L'pouvantail japonais

    Information et management : un mariage non consomm

    Management de l'information : un double processus inachev

    Bibliographie

    Annexes

  • Veille technologique CERSI

    Objectifs de ltude

    Cette tude a t ralise la demande de la Direction lInformationScientifique et Technique du Ministre de la Recherche et de la Technologie. Ellerpond un double objectif qui recoupe la double vocation de lEcole NationaleSuprieure des Bibliothcaires : une vocation pdagogique et une vocation derecherche scientifique.

    Certaines entreprises ont mis en place des systmes de collectes dinformations,baptiss veille technologique, afin de dceler au plus vite les menaces et lesopportunits qui surgissent dans un environnement de plus en plus imprvisible.Les pouvoirs publics, soucieux de prserver la comptitivit de lindustrienationale, encouragent et mme suscitent ce mouvement. LENSB, par sonexprience pdagogique sur les outils documentaires, a vocation former desveilleurs. Elle a donc prvu un enseignement de formation continue en ce sens.Afin de mieux cerner le domaine et de bien percevoir les besoins des entreprises,il lui tait utile de mener une tude pralable pour recenser les analyses etreprer les difficults du terrain.

    Ces proccupations nouvelles des entreprises sinscrivent dans un vastemouvement de structuration dune conomie de linformation. La valeur desinformations commence tre prise en compte dans les milieux industriels. Leschercheurs en sciences de la gestion commencent intgrer celle-ci dans leursmodles et analyses. Les uns et les autres sont encore loin davoir abouti desrsultats pleinement satisfaisants. La recherche en sciences de linformationsintresse naturellement depuis longtemps lconomie de linformation, mais laussi les travaux restent encore insuffisamment dvelopps. Larrive du thmede veille technologique est loccasion pour les chercheurs du Centre dEtudes etde Recherches en Sciences de lInformation de sinterroger sur la rencontre dessciences de la gestion et de celles de linformation sur le terrain des entreprises.

    Concrtement cette tude comprend deux volets principaux : dabord une revuede la littrature, franaise et anglo-saxonne, que nous avons voulue la pluscomplte possible (plus de 150 rfrences) et dont nous avons assur unesynthse ; ensuite une tude de terrain, qui ne pouvait matriellement que

  • Veille technologique CERSI

    -11-

    garder un caractre exploratoire, visant reprer les carts ventuels entre lesconcepts et le concret ainsi que les attitudes et les questionnements des acteursdans quelques entreprises de la France contemporaine.

    Ltude a t encadre par Anne Mayre et Jean-Michel Salan. La recherchebibliographique et sa synthse ont t principalement ralises par FlorenceMuet. Lenqute et son compte rendu ont t mens par Rolande Bourcier-Desjardins. Lensemble sinscrit dans lactivit de laxe socio-conomie delinformation du CERSI, quipe de recherche de lENSB.

  • Veille technologique CERSI

    Mthodes de ralisation de ltude

    Cette tude s'est droule en quatre tapes principales:

    - une revue de la littrature consacre la veille et d'tudes sur le sujet;- des consultations auprs de chercheurs s'intressant au domaine de la veille ou

    de praticiens du domaine;- l'identification et la sollicitation des entreprises appeles constituer le terrain

    d'enqute;- des entretiens avec des reprsentants d'entreprises dclarant exercer des

    activits de veille, entretiens raliss partir d'un questionnaire semi-ouvertde type exploratoire.

    A: REVUE DE LA LITTRATURE

    Les principales sources documentaires utilises pour cette revue de la littraturesont:

    Bases de donnes

    . ABI INFORM (Dialog)interroge le ll avril 1990mots-cls environmental scanning

    + experimental/theoreticalrsultats 35 rponses

    . DELPHES (Europenne de donnes)interroge le ll avril 1990mots-cls environnement entreprise

    surveillance ou veillersultats 9 rponses

  • Veille technologique CERSI

    -13-

    . TELETHESES (Sunist)interroge le ll avril 1990rsultats 5 rponses

    Bibliographies

    . Fonds documentaire de la bibliothque de l'Institut de Recherche de l'Entreprise(Centre de recherche en gestion du Groupe ESC Lyon)

    . Fonds documentaire de l'ESA (cole Suprieure des Affaires) de l'UniversitGrenoble II, Grenoble.

    . Fonds documentaire de l'cole Nationale Suprieure des Bibliothques (ENSB), Villeurbanne

    . DANIELLS (LM) - Business intelligence and strategic planning : a selected,annotated bibliography - Boston : Harvard business school, Baker library, 1982.

    . VERGNAUD SCHAEFFER M.P. - Ecoute prospective de lenvironnement : unearme stratgique pour la comptitivit des PME-PMI exportatrices de la rgionRhne-Alpes - Thse pour le doctorat en Sciences de gestion, Uni Grenoble 2 ESA,novembre 1989, bibliographie p.352-361.

    B; CONSULTATIONS

    Paralllement la revue de la littrature, une srie de consultations ont tmenes auprs de chercheurs et de praticiens s'intressant au domaine. Cettetape avait pour objectif d'esquisser un profil des entreprises engages dans laveille, d'identifier des caractristiques prdictives de la prsence d'une telleactivit et de prciser la terminologie utilise dans le domaine. Elle a galementservi identifier des entreprises exerant des activits de veille et susceptibles departiciper aux entretiens.

  • Veille technologique CERSI

    LISTE DES CONSULTATIONS POUR LA PREMIERE PHASE DE L'ETUDE

    Personnes et organismes sollicits pour la dlimitation du sujet et l'identificationde profils d'entreprises.

    - CETIM (Centre Techniques des Industries Mcaniques), Senlis.

    - Mme Sylviane DESCHARMES et Mme Monique JOLY, ARIST-Rhne Alpes(Agence Rgionale d'Information Scientifique et Technique), Lyon.

    - M. GUYEN, CPE (Centre de Prospective et d'valuation), Paris.

    - M. Richard LAVERGNE, OTS (Observatoire des Technologies Stratgiques),Paris.

    - M. Humbert LESCA, cole Suprieure des Affaires, Universit des SciencesSociales, Grenoble.

    - M. Jacques MICHEL, Office Europen des Brevets, La Haye.

    - M. Jean MICHEL, cole Nationale des Ponts et Chausse, Paris.

    - M. Philippe MUSTAR, Centre de Sociologie de l'Innovation, cole des Mines deParis.

    - Mme Sybille ROCHAS, Alliance Universitaire de Grenoble.

    - M. Pierre-Yves TESSE, Chambre de Commerce et d'Industrie de LYON,Animation conomique et Amnagement.

    La participation aux activits suivantes a galement permis d'approfondir lesdimensions de l'tude :

    - Petit djeuner sur l'innovation organis par Technopolys, Lyon, 24 avril 1990,en collaboration avec le GRIT (Groupement Rgional pour l'Innovation et laTechnologie)