USAGE ET GESTION D’UN BATIMENT DURABLE 2018-05-16آ  janv fأ©vr mars avr mai juin juil...

download USAGE ET GESTION D’UN BATIMENT DURABLE 2018-05-16آ  janv fأ©vr mars avr mai juin juil aoأ»t sept oct

of 35

  • date post

    13-Jul-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of USAGE ET GESTION D’UN BATIMENT DURABLE 2018-05-16آ  janv fأ©vr mars avr mai juin juil...

  • 18 mai 2018

    Séminaire Bâtiment Durable

    PERFORMANCES THÉORIQUES VS PERFORMANCES RÉELLES

    Thomas LECLERCQ

    Interface-Solutions

    USAGE ET GESTION D’UN BATIMENT DURABLE

    Pourquoi la réalité diffère-t-elle de la théorie?

  • OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION

    • « Mais pourquoi n’ai-je donc pas les mêmes

    consommations mesurées que celles reprises dans

    mon dossier de certification ? »

    • Rappel sur la signification de différentes grandeurs

    à ne pas confondre

    • Illustration de paramètres influençant le

    comportement d’un bâtiment durable

    • Méthode de dimensionnement vs. certification

    2

  • PLAN DE L’EXPOSÉ

    I. La consommation

    II. Le confort

    3

  • UN PEU DE THÉORIE…

    • Consommation – Pour quoi?  Combustible:

    –Chauffage

    –Eau chaude sanitaire

    –Cuisson

     Electricité:

    –Chauffage (y compris les auxiliaires)

    –Refroidissement

    –Eau chaude sanitaire

    –Ventilation

    –Eclairage

    –Cuisson

    –Electroménager

    –Matériel informatique…

    4

  • UN PEU DE THÉORIE…

    • Consommation – Pourquoi?

    Focalisons nous sur le chauffage par exemple…

    5

    S o u rc

    e /B

    ro n

    : G

    u id

    e P

    E B

    , U

    L g -C

    IF F

    U L e

    t S

    P W

    -D G

    O 4

  • UN PEU DE THÉORIE…

    • Consommation – Pourquoi?

    Des besoins à la consommations

    6

    S o u rc

    e /B

    ro n

    : G

    u id

    e P

    E B

    , U

    L g -C

    IF F

    U L e

    t S

    P W

    -D G

    O 4

  • UN PEU DE THÉORIE…

    • Consommation – Pourquoi?

    Et l’énergie primaire

    7

    kWh kWh+ = ?

    Consommation totale d’énergie

    ? Chauffage

    Refroidissement

    ECS

    Auxiliaires

    Autoproduction d’électricité sur site

    S o u rc

    e /B

    ro n

    : F

    o rm

    a ti o

    n P

    E B

    E c o rc

    e -S

    P W

    -D G

    O 4

  • UN PEU DE THÉORIE…

    • Consommation – Pourquoi?

    Certification – rappel

    8Source/Bron : Bruxelles EnvironnementSource/Bron : PMP Vade-mecum résidentiel - https://maisonpassive.be/IMG/pdf/vade-mecum-new__8_oct._2013-bd.pdf

    https://maisonpassive.be/IMG/pdf/vade-mecum-new__8_oct._2013-bd.pdf

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Est-ce si compliqué de prédire?

    9

    S o u rc

    e /B

    ro n

    : A

    rc h it e c tu

    re e

    t C

    lim a t –

    O liv

    ie r

    D a rt

    e v e lle

    – J a n v ie

    r 2 0 1 7 (

    M E

    A S

    U R

    E )

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Les températures extérieures et importance de

    « normaliser »

    10

    0

    5

    10

    15

    20

    25

    janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembredécembre

    Te m

    p é

    ra tu

    re e

    xt é

    ri e

    u r

    °C

    T° extérieure PHPP T° extérieure PEB T° extérieur 2017 T° extérieure 2016

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Température intérieure

    PEB: 18°C en résidentiel

    PHPP: 20°C

    11

    Source/Bron : Nest

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Température intérieure

    PHPP: si 22,5°C

     Effet non négligeable… +2,5°C  +45% besoins!

     « Qu’est-ce que le confort? » Sergio ALTOMONTE - UCL 12

    Source/Bron : Nest

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Et si le paramètre importante était…

    l’ensoleillement?

    13

    0

    50

    100

    150

    200

    250

    janv févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc

    D u

    ré e

    d ’e

    n so

    le ill

    em en

    t m

    en su

    el le

    à U

    cc le

    (s

    o u

    rc e

    IR M

    )

    2017 2016 2015

  • • Ensoleillement

    PHPP: si 10% de soleil en moins…

     Effet non négligeable…  +80% besoins!

    CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    14

    Source/Bron : www.bien-etre-au-naturel.fr/le-soleil-moral-et-vitamine-d/

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • A côté de l’effet du climat, il y a la qualité de la

    mise-en-œuvre

    De l’isolation:

    – continuité (nœuds constructifs)

    – fixation

    – humidité

    – …

    « Gestion durable de logements collectifs » Roland

    RIXEN - Comensia

    15

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    16S o u rc

    e /B

    ro n

    : In

    te rf

    a c e

    -S o lu

    ti o

    n s

    • A côté de l’effet du climat, il y a la qualité de la

    mise-en-œuvre

    De l’étanchéité à l’air (fuites):

    – la précision et la fiabilité de la mesure

    – la représentativité des modèles mathématiques

    Coefficient de protection au vent e et f selon EN 832

    plusieurs une

    Coefficient e de classe d'exposition façades façade

    exposées exposée

    aucune protection 0,10 0,03

    protection moyenne 0,07 0,02

    forte protection 0,04 0,01

    Coefficient f 15 20

  • • Etanchéité à l’air

    PHPP:

    –2 x plus de fuite…

    –100 m³/h en plus à 50Pa soit 50cm²

     Effet modéré  +5% besoins

    CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    17

    Source/Bron : CSTC

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • L’utilisation de la ventilation influence également les

    consommations de chauffage:

    Modèle théorique:

    – PEB / PHPP: taux moyen de ventilation

    – débits basés sur norme NBN-D50-001

    Usage réel:

    – régulation et utilisation des systèmes de ventilation (ou pas... question de confort)

    – ouverture des fenêtres

    18

  • • Ventilation

    PHPP: 2 x plus de débit…

     Effet  +20% besoins

    CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    19

  • • Ventilation

    PHPP: 2 x moins de débit…

     Effet  -10% besoins

     Attention au confort, on y reviendra avec:

    Didier DARIMONT (ICEDD) / Julie NEUWELS (ULB) / Lorella

    PAZIENZA-Yannik RIHOUX (CLTB asbl)

    CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    20

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Idem pour les gains internes:

    équipement électrique/électronique

     taille des logements réduite, densité

    d’occupation

    • Effet important:

     réduction des consommations de

    chauffage

     augmentation des consommations

    électricité

     diminution du confort en été

    (surchauffe)

    21

    S o

    u rc

    e /B

    ro n

    : In

    te rf

    a c e

    -S o

    lu ti o

    n s

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Sans oublier le réglage des installations

    Régulation des régimes de température (courbe de chauffe)

    – condensation chaudière

    – rendement PAC

     Réglage horaire

     Réglage tout court… par les occupants

    22

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Une semaine en novembre dans un couloir d’une

    école…

    23

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • L’énergie la moins chère est celle qu’on ne

    consomme pas… le WE!

    24

  • CONSOMMATION THÉORIQUE VS. RÉELLE

    • Réglage des installations  Il n’est pas insensé de réaliser des audits sur des bâtiments HQE!

     Peu importe le nom que cela porte:

    – Audit

    – Monitoring

    – Commissionning

    – Contrôle / maintenance

    – Comptabilité énergétique

    Un suivi combiné à la sensibilisation est indispensable

    ➔ Julie NEUWELS (ULB)

    ➔ Didier DARIMONT (ICEDD)

    ➔ Roland RIXEN (Comensia)

    ➔ Lorella PAZIENZA-Yannik RIHOUX (CLTB asbl) 25

  • PLAN DE L’EXPOSÉ

    I. La consommation

    II. Le confort

    26

  • LE CONFORT

    • Quel confort?

     Qualité de l’air?

     Thermique et en particulier surchauffe?

     Acoustique?

     Lumière naturelle

     …

    • Et quel modèle théorique?

     Normes

     Modèles de calculs et outils/simulations

    27

  • QUALITÉ DE L’AIR

    • La théorie:  Utilisation de normes pour dimensionner les débits (prescription

    de débit par l