Une entente de 7 ans entre Écolait et ses employés | RESSOURCES HUMAINES

download Une entente de 7 ans entre Écolait et ses employés | RESSOURCES HUMAINES

of 4

Embed Size (px)

description

Écolait, une entreprise spécialisée dans la production de veaux de lait, a signé une entente de sept ans auprès de ses employés.

Transcript of Une entente de 7 ans entre Écolait et ses employés | RESSOURCES HUMAINES

  • 1. Les RHn tio Directeur des ressources humainesen ac JeAn beAuLieu rgionautravail.com Au fil des ans colait sest hiss parmi les plus importants employeurs industriels de la MRC Les Moulins. Au moment o labattage vit des moments mouvements partout au Qubec et que les dfis du recrutement sont le lot de tous les gestionnaires de cette industrie, colait conclut un pacte avec ses employs.
  • 2. Ladoption du projet de loi 116, en mai 1994, dpla identification de LentRepRise fonnant la dure des conventions collectives, sest traduite au cours des annes subsquentes par une colait a dbut en affaires en 1979 avec la techno augmentation rapide des conventions collectives logie du premier fabricant daliments dallaitement de plus de trois ans au Qubec. lpoque, les mondial. Lentreprise est devenue en moins de employs se sont montrs favorables ce change 20 ans le leader au Qubec dans llevage, labattage ment en y voyant une mesure favorisant la paix et la transformation du veau de lait et de grains. industrielle, la stabilit des oprations et une Afin de rpondre aux normes svres de lindustrie, meilleure capacit de prvision des cots de main colait a fait dimportants investissements dans la duvre long terme. Du ct syndical, la centrale rnovation de son centre dabattage et de trans qui regroupe le plus grand nombre de salaris formation. Ce centre, le plus moderne de toute syndiqus, la FTQ, nmit pas dobjection ce chan lAmrique du Nord, nest quun exemple parmi tant gement. En revanche, une autre grande centrale dautres de lavantgardisme dcolait. syndicale, la CSN, craignait que lallongement de la dure lgale des conventions collectives ne Au cours des huit dernires annes, colait a vu son restreigne plusieurs droits des salaris, dont celui nombre demploys passer de 75 plus de 220. de choisir librement une affiliation syndicale dans un Lentreprise vendait dj ses produits aux tatsUnis, dlai raisonnable, et celui de ngocier. En outre, les en Europe et au MoyenOrient avant de signer une reprsentants syndicaux exprimrent linquitude entente dexportation avec des reprsentantscoLait que ce changement la loi incite les employeurs japonais. En 2006, colait a t le tout premier crer des syndicats dentreprise pour signer avec vendre des lots de viande de veau aux Japonais eux une paix sociale de longue dure et se protger depuis la fermeture des frontires due aux pisodes ainsi des syndicats plus militants. de la fameuse maladie de la vache folle en 2003. Lallongement de la dure des conventions collectives Les employs dcolait sont membres du syndicat donne des rsultats plus productifs lorsquil est des Travailleurs Unis de lAlimentation et du associ la volont des parties de modifier leur Commerce (TUAC). approche en matire de relations du travail et la capacit pour les dites parties de maintenir le dfi de LentRepRise dialogue en dpit des difficults et des diffrends qui surgissent invitablement durant la vie dune Le contrat de 7 ans a t ngoci dans un contexte convention collective. Les recherches effectues o lentreprise cherchait des moyens pour amliorer dans le domaine montrent quun bon climat de sa comptitivit. La signature dun contrat de longue travail contribue amliorer la productivit, dimi dure constituait donc une demande de la partie nuer les cots de production et ainsi, augmenter patronale qui estimait ncessaire de bnficier, elle la rentabilit de lentreprise. Un mauvais climat aussi, de cet avantage quavaient ses concurrents (conflits, comportements contreproductifs, etc.) sur cet aspect. produit leffet inverse. Audel des pratiques et des programmes de coopration, le climat reste Une fois le contrat sign, le principal dfi consistait probablement le facteur li aux relations du travail faire en sorte que tous les intervenants, gestion qui comportera leffet le plus dterminant sur la naires et employs syndiqus, sapproprient performance. On aura beau avoir les meilleures lensemble des valeurs. Un autre dfi consistait pratiques, si on na pas les bonnes interactions, videmment sassurer que la conclusion de cette les bonnes attitudes et les bons comportements entente se traduirait, dans les faits, par une amliora dans les milieux de travail ou entre la direction et tion de la rentabilit de lentreprise et des conditions le syndicat, on ne changera pas grandchose la de travail des employs. performance organisationnelle.
  • 3. Les pRincipaux points Bnficesdans Lentente Lentente de 7 ans assure une paix industrielleLa signature et lapplication de la convention jusquen 2014 colait; elle protge la scuritcollective ont ncessit un cheminement pralable conomique de lentreprise ainsi que celle de sesdes deux parties : manifestation de bonne foi et employs. Depuis la signature de lentente, ledouverture, volont de changement, instauration 19 mars 2007, avec ses 170 employs syndiqus,dun climat de confiance, transparence, responsa M. Beaulieu remarque des progrs :bilisation des employs, respect dautrui, etc.En outre, cette dmarche a t ralise par des diri amlioration des relations du travail; beaucoupgeants dynamiques et des promoteurs de ce systme moins de griefs, plus de communication;de valeurs, tant du ct syndical que patronal. Ces rduction des accidents de travail :deux facteurs ont jou un rle important dans le les accidents de travail ont diminumaintien dun climat favorable une bonne applica de 60 % en 2007.tion de la convention collective depuis sa signature.Lentente dtermine comment lentreprise devra pRescRiRerpondre aux objectifs syndicaux de maintien etde cration demplois de qualit tant en matire de Attitude positive et grande ouverture despritconditions de travail (les mcanismes portant sur de tous les partenairesla scurit demploi, la rmunration comptitive,la bonification des vacances,) que du contenu du Lallongement de la dure des conventionstravail accomplir (les moyens favorisant la parti collectives donne des rsultats productifscipation des employs aux enjeux daffaires et au quand :meilleur climat de travail). Par exemple, selon les + il y a une volont des parties de modifierdtails de lentente, les syndiqus obtiendront en leur approche en matire de relations demoyenne des augmentations de salaire de 3,62 % travail;annuellement pour les sept prochaines annes, ce + les parties parviennent maintenirqui reprsente au total une augmentation moyenne le dialogue malgr les diffrendsde 25 % pour toute la dure de la nouvelle conven et difficults.tion collective. noter que lentente a t acceptepar 66 % des employs.Cette entente est trs satisfaisante pour les deux pRoscRiReparties et, mme si lindustrie du veau allait bien aumoment de lentente, elle leur permet denvisager Les ententes de trop longue dure pourraientlavenir avec encore plus doptimisme. Il faut venir handicaper la capacit des diffrentestravailler fort et ensemble pour demeurer concur parties sajuster la vitesse rapide o voluentrentiel et continuer la progression. Pour lentreprise, le monde du travail, les changements technocette entente amne un vritable avantage logiques, la mondialisation, la concentrationconcurrentiel et est un facteur dterminant pour et la transformation des entreprises.la croissance future. Aucun employeur ne peut esprer obtenirPar cette entente lentreprise mise galement un engagement long terme des employs rduire la rotation de la mainduvre. Les sil nest pas prt leur assurer dimportantsamliorations incluses dans la nouvelle convention bnfices.devraient faire en sorte dassurer une meilleurertention de la main duvre Ne pas minimiser le besoin de formation et dinformation aux membres, car, ave