Un zoo particulier fr (1)

download Un zoo particulier fr (1)

of 15

  • date post

    10-Jul-2015
  • Category

    Education

  • view

    72
  • download

    4

Embed Size (px)

Transcript of Un zoo particulier fr (1)

  • UN ZOO PARTICULIER

    Texte: Teresa CreusIllustrations: Mnica Marn Vera

  • Daniel rsidait temporairement chez sa tante et son oncle car ses parents avaient d partir ltranger pour des raisons du travail. Ctait des gens trs occups qui n'avaient pas d'enfants. Il se sentait un peu trop seul et sennuyait.

  • Il s'arma de courage et demanda un petit chat comme cadeau d'anniversaire. Son oncle lemmena dans un magasin de jouets et lui a dit:

    -Choisi-toi-mme celui que tu voudras; mais ton budget ne pourra dpasser 10 Toutes les peluches taient un peu laides, mais par ce prix, il ne pouvait avoir quun petit chat coll un panier d'osier qui dormait blotti. Il ne pouvait pas bouger dun brin; il tait l, coll avec sa queue.

  • En arrivant la maison, il le mit sur son lit et il lui parla en disant : - Sais-tu mon chaton? Jaime beaucoup les animaux; je ne leur ferais jamais de mal et en revanche, je les aiderais vivre heureux mes cts... Tout en parlant, les animaux arrivaient.

  • D'abord un grand lphant arriva... Il tait large avec des dfenses qui ne pouvaient pas passer par la porte. Le fait est quen passant, il se frotta lencadrement quil laissa quelque peu poussireux. Daniel lui en t part et il le nettoya.

  • Le suivant fut un crocodile... Il ouvrait une grande bouche avec de nombreuses dents bien ordonnes. Il avait aussi envie de jouer.

  • Un zbre arriva aussi.

  • Un hippopotame

  • Voyant quils taient si nombreux, il les invita se rendre dans le jardin, qui par chance tait trs grand.

    Il dsigna un espace pour chacun pour qu'ils fussent bien laise. Il jouait et courait auprs des uns et des autres pour leur donner des cacahutes, des graines de tournesol et mme du chocolat. Ils le faisaient rire parce qu'ils faisaient un tas de pas de danse dirents et que les uns sautaient par-dessus les autres ou rampaient au sol pour passer sous le banc sans rien abimer.

  • Quand on l'appelait pour aller dormir, il les emmenait dans sa chambre et l, ils s'amusaient faire de petits jeux de mots jusqu' larrive du sommeil... Ctait tellement amusant!

  • Beaucoup de jours passrent et son oncle et sa tante taient contents de voir qu'il jouait toujours et riait et quil bougeait dans tout le jardin allant se coucher quand ils le lui demandaient....

  • Ils le retrouvaient toujours endormi agripp dune main son chaton dans la corbeille Mais ils ne virent jamais les animaux invisibles qui composaient son ZOO PARTICULIER.