UMG Extra Hospitalière Cas Complexes

download UMG Extra Hospitalière  Cas Complexes

If you can't read please download the document

  • date post

    10-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    23
  • download

    0

Embed Size (px)

description

UMG Extra Hospitalière Cas Complexes. I . Présentation de l’équipe II. Fonctionnement III. Rappel des critères d’inclusion et d’exclusion IV. Objectifs et critères de jugement V. Données statistiques. Titre : - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of UMG Extra Hospitalière Cas Complexes

  • UMG Extra Hospitalire Cas ComplexesI . Prsentation de lquipeII. Fonctionnement III. Rappel des critres dinclusion et dexclusionIV. Objectifs et critres dejugementV. Donnes statistiques

  • Titre : Apport dune quipe Mobile de Griatrie Extra-Hospitalire dans lvaluation communautaire et la rgulation de lhospitalisation des Patients gs fragiles en situation mdicale et sociale complexe

    Mthodologie : tude pidmiologique d'valuation d'une pratique mise en place par l'Agence Rgionale Sanitaire de Rhne-Alpes

    Investigateur Coordonnateur : Pr. PASCAL COUTURIER (GRENOBLE).

    Intervenant coordinateur scientifique : Pr. Bosson Jean Luc, Centre dInvestigation Clinique

    Centre coordonnateur de ltude :Centre dInvestigation Clinique Inserm003CHU de Grenoble, 38043 Grenoble Cedex 09Tel : 04 76 76 92 60 Fax : 04 76 76 92 62

  • I. Prsentation de lquipe :

    Dr LapougeBard Valrie (mdecin griatre) Dr Bost Vincent (attach de recherche clinique) Mme Balandras Josiane (IDE)Mme Lamure Sandra (assistante sociale)Mme Nabonnand Danielle (secrtaire)

  • II. Fonctionnement :

    Lquipe fonctionne les mardis et les jeudis (9hoo- 17h30) .

    Elle intervient sur demande du Mdecin traitant ou sur demande du mdecin co en accord avec le MT par simple appel tlphonique auprs du secrtariat 04 77 70 27 33 au ple grontologique situ Aurlia. Vous pouvez laisser un message sur le rpondeur tlphonique et nous vous contacterons ds que possible.

  • La secrtaire adresse une lettre de confirmation par fax, email, ou courrier simple; avec la date dintervention de lquipe associe une lettre de consentement qui devra tre remise au patient et laidant.

    Le mdecin pourra informer les diffrents intervenants, famille et /ou aidant, qui pourront tre convis au rendez-vous.

  • Lquipe intervient alternativement par tlphone ou par visite au domicile ou en EHPAD.

    Sont convis lvaluation en fonction de leur disponibilit, le mdecin traitant, le mdecin co, les professionnels intervenant, le ou les aidants; sinon lquipe prendra ultrieurement contact par tlphone avec ces divers interlocuteurs.

  • A lissue de lentretien, un compte rendu de lvaluation griatrique ainsi quun plan daide (PA) sont adresss au mdecin traitant, lEHPAD (mdecin co et quipe soignante)

    Le plan daide ne contient que des recommandations. Toute prescription sera faite par le mdecin traitant et en aucun cas par le mdecin de lquipe.

  • A un mois, lquipe contacte par tlphone la personne ge (si possible), le mdecin traitant, lEHPAD et si besoin la famille.

    A 3 mois et 6 mois, lattach de recherche rappelle le patient, lEHPAD, le mdecin traitant (Contact MT rarement ncessaire).

  • III. Rappels des critres dinclusion et dexclusion

    A. Critres dinclusion

    B. Critres dexclusion

  • A. Critres dinclusionPatient de 75 ans et plusaffili un rgime de scurit sociale inform par lettre et consentent disponibilit pour le suivi 6 mois avec un aidant familial ou un accompagnant social dment dsign.Gestion complexe dun problme mdicosocial: - Aggravation rapide de ltat gnral - Dclin moteur rapide avec chutes - Troubles psycho-comportementaux - Plaies chroniques - Douleurs et soins palliatifsEt/ou Entourage dfaillantEt/ou Aide insuffisante ou refusEt/ou Maltraitance ou ngligence Et/ou Hospitalisations itrativesJustifiant dune intervention rapide

  • B. Critres dexclusion:

    personne rsidant hors secteur dinterventionurgence vitaleabsence de complexit de la situation

  • IV. Objectifs et C.J.

    OBJECTIF PRINCIPAL : Dmontrer lefficacit de lintervention de lEMG pour diminuer lhospitalisation inapproprie (en particulier aux urgences) 1 mois.CRITERE DE JUGEMENT PRINCIPAL : la survie sans hospitalisation inapproprie passant par les urgences 1 mois

  • OBJECTIFS SECONDAIRES :

    OBJECTIF SECONDAIRE 2 : valuation du taux de suivi des propositions de l'UMG ext (adhrence aux recommandations et faisabilit) et analyser les causes de non suivi de ces propositions 1 mois.CRITERE DE JUGEMENT SECONDAIRE 2 : Suivi 1 mois des recommandations tablies par lEMG (adaptationthrapeutique, orientation vers la filire griatrique).

    OBJECTIF SECONDAIRE 3 : valuation de la survie sans hospitalisation inapproprie, la mortalit, lvolution de ltat fonctionnel et cognitif, la consommation de soins jusqu 6 mois de lintervention.CRITERE DE JUGEMENT SECONDAIRE 3 : Taux d'hospitalisation non programmes obtenu par suivi tlphonique 3 et 6 mois.

  • OBJECTIF SECONDAIRE 4 : valuation de lefficacit de lintervention de lEMG domicile versus lintervention de l'EMG via le tlphone sur le critre principalCRITERE DE JUGEMENT SECONDAIRE 4 : Analyse de sous-groupes sur le critre de jugement principal et les critres de jugement secondaires.

    OBJECTIF SECONDAIRE 5 : valuer les besoins et les difficults des mdecins traitants dans la prise en charge de ces patients gs fragiles en situation mdicale et sociale complexe avant et aprs la mise en place des UMG.CRITERE DE JUGEMENT SECONDAIRE 5 : Questionnaire auprs des mdecins gnralistes du secteur sanitaire concern.

    OBJECTIF SECONDAIRE 6 : valuation du rapport cot efficacit des deux types d'interventions de l'UMG ext (rgulation tlphonique et rgulation tlphonique plus dplacement domicile)CRITERE DE JUGEMENT SECONDAIRE 6 : Cot de lhospitalisation.

  • V. Donnes statistiques

  • Provenances des demandes dintervention Base test Base relle

  • secteurs gographiques dintervention

  • Diffrents motifs dappels

  • Analyse du plan daide: diffrentes recommandations donnes Aide mdicale (conseils thrapeutiques, imagerie, biologie, ...)Aides paramdicales (IDE, MKDE, psycho., ergo., )Aides humaines (dame de compagnie)Aides techniquesProtection juridiqueOrientation (changement lieu de vie, hospitalisation programme, cs sp, )

  • Recommandations et suivi 1 mois

  • Hospitalisation 1 mois

    Base test(51)Base relle(20)Pas dhospitalisation3618Hospitalisation programme5*1Hospitalisation non programme5*1Dcs40Pas dvaluation (Hospitalisation entre appel et visite ou critre dexclusion)30

  • Hospitalisation 3 mois et 6 mois

  • Total des inclusions au 13/10/11 :

  • On compte sur votre collaboration !