UE 1.3 S1 Législation Ethique Déontologie Ethique et Morale

Click here to load reader

  • date post

    17-Jun-2022
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of UE 1.3 S1 Législation Ethique Déontologie Ethique et Morale

Ethique et Morale Cours du 19 septembre 2019 Promotion ARENDT
Aurélie POURREZ
• L
« La triste vérité est que la plus grande part
du mal est faite par des gens qui ne se sont
jamais décidés à être bons ou mauvais » Arendt H.(1971) Considérations morales. Payot Rivages
Désobéissance civile?
MORALE ETHIQUE
Qu’est ce que j’ai le droit de faire? Est-ce bien ou mal?
Impératif/règles/religions/loi
Décision
Incertitude / au bien et au mal, Pas de répartition dichotomique Comment faire au moins pire? Pas d’impératif
Réflexion
ELÉMENTS DE DÉFINITION DE PAUL RICOEUR
CANTO-SPERBER M. (DIR.) (2004) ETHIQUE PAR P.RICOEUR IN
DICTIONNAIRE D’ÉTHIQUE ET DE PHILOSOPHIE MORALE. TOME 1PUF PP. 689-694.
De la morale à l’éthique et aux éthiques. pp.689-690
• « Les spécialistes de la philosophie morale ne s’entendent pas sur la répartition du sens entre les termes de morale et éthique. »
• Le concept de morale, double fonction :
- la région des normes, autrement dit des principes du permis et du défendu
- le sentiment d’obligation en tant que face subjective du rapport d’un sujet à ces normes
• Le concept de morale est le noyau dur « Et c’est par rapport à lui qu’il faut fixer un emploi au terme d’éthique », en amont et en aval des normes, éthique antérieure et éthique postérieure.
• Enracinement des normes dans la vie et le désir versus insertion des normes dans des situations concrètes diverses (médicales, juridiques, des affaires) : éthiqueS
• « une norme, quel qu’en soit l’intitulé, appelle pour vis- à-vis un être capable d’entrer dans un ordre symbolique pratique, c’est-à-dire de reconnaître dans les normes une prétention légitime à régler les conduites.
• Norme objective et imputabilité subjective forment l’autonomie (détermination mutuelle de la norme et du sujet obligé
• « La morale ne présuppose rien de plus qu’un sujet capable de se poser en posant la norme qui le pose comme sujet
L’éthique fondamentale comme éthique antérieure
• Sentiments moraux (Max Scheler) : honte, pudeur, admiration, courage, dévouement, enthousiasme, vénération
• Indignation: vise en négativité la dignité d’autrui aussi bien que la dignité propre
• Les sentiments moraux font suture entre royaume des normes et obligation morale d’un côté et celui du désir de l’autre.
• Capacité de préférence raisonnable
La morale
• Qu’est-ce que le mal? Qu’est-ce qui est mal? Qu’est ce que j’ai le droit de faire? Qu’est-ce que je ne dois pas faire?
• Principes socioculturels universels?
• Fondements anthropologiques universels?
Eléments de définition
• Retour sur diapo précédente
Ethique et Morale dans les soins
• Pas de cours de philo pour l’éthique, donner du sens à chacun des gestes.
• En général, on suit les règles de la morale. On est témoin parfois de situations qui sont immorales. On peut se référer au cadre législatif pour savoir quoi faire ou au code de déontologie.
BIBLIOGRAPHIE
1971 Thinking and moral Considerations : a Lecture.
• Terestchencko M. (2005) Un si fragile vernis d’humanité. Banalité du mal, banalité du bien. La Découverte.
• Nathan T. (2017) Les âmes errantes. Iconoclaste
• Nietzsche F. (1886, 2…) Par delà bien et mal, Folio
• Ricoeur P.