TROUBLE DE DÉFICIT DE L ATTENTION HYPERACTIVITÉ Agir ...· TROUBLE DE DÉFICIT DE...

download TROUBLE DE DÉFICIT DE L ATTENTION HYPERACTIVITÉ Agir ...· TROUBLE DE DÉFICIT DE L’ATTENTION/HYPERACTIVITÉ

of 188

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of TROUBLE DE DÉFICIT DE L ATTENTION HYPERACTIVITÉ Agir ...· TROUBLE DE DÉFICIT DE...

  • TROUBLE DE DFICIT DE LATTENTION/HYPERACTIVIT

    Agir ensemble pour mieux

    SOUTENIRles jeunes

    DOCUMENT DE SOUTIEN LA FORMATION :CONNAISSANCES ET INTERVENTIONS

  • TROUBLE DE DFICIT DE LATTENTION/HYPERACTIVIT

    Agir ensemble pour mieux

    SOUTENIRles jeunes

    DOCUMENT DE SOUTIEN LA FORMATION : CONNAISSANCES ET INTERVENTIONS

    Ministre de lducation Ministre de la Sant et des Services sociaux

  • Ministre de lducationDirection de ladaptation scolaire et des services complmentaires

    Ministre de la Sant et des Services sociauxDirection de la jeunesse, des personnes toxicomanes et de la sant mentale

    Membres du comit consultatif Caroline Blais, audiologisteLuc Blanchet, pdopsychiatre Maurice Boudreault, pdopsychiatre Pierre Charlebois, professeur en psychoducationRaynald Goudreau, psychologue Julie Hamilton, ergothrapeute Andre Lebuf, infirmireCamil Sanfaon, enseignant, psychoducateurColette Sauv, travailleuse sociale

    Coordination des travauxNormande Gurin, ministre de la Sant et des Services sociauxCharles Robitaille, ministre de lducation

    RdactionCharles Robitaille, psychologue, ministre de lducation Nadine Vzina, psychologue

    Mise en page du manuscritLyne TrudelleDirection de ladaptation scolaire et des services complmentaires, ministre de lducation

    dition produite par la Direction des communications du ministre de la Sant et des Services sociaux

    Conception graphique et mise en page :Ose Design

    Le Document de soutien la formation : connaissances et interventions

    est disponible sur le site Internet du ministre de la Sant et des Services sociaux et sur celui du ministre de lducation.

    [www.msss.gouv.qc.ca] [www.meq.gouv.qc.ca]

    Dpt lgalBibliothque nationale du Qubec, 2003Bibliothque nationale du Canada, 2003ISBN 2-550-41076-9

    La reproduction complte ou partielle du Document de soutien la formation : connaissances et interventions est permise la condition que lintgrit de ce contenu soit respecte

    et que la source soit mentionne.

    Dans le prsent document, le masculin est utilis sans aucune discrimination et uniquement dans le but dallger le texte.

    Gouvernement du Qubec

  • CONTEXTE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

    PRINCIPES DE BASE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    CONNAISSANCES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19Historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21Mythes et ralit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27Concept dattention et dfinitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31Manifestations principales et secondaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39Prvalence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47tiologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53Dveloppement de lattention et des fonctions excutives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63volution du trouble de lenfance lge adulte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67Incidences sur la vie de lenfant, sur la vie de la famille et sur le milieu scolaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73Facteurs de protection et de risque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81Pronostic long terme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87

    DIAGNOSTIC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91Procdure de rfrence : quand et qui? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93Diagnostic diffrentiel et comorbidit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99Procdure dvaluation multidisciplinaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105Critres diagnostiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113

    INTERVENTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121Prvention . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123Intervention multimodale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129Pour une intervention efficace . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135Intervention psychosociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143Diffrentes approches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147Interventions dans le milieu familial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157Interventions dans le milieu scolaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 175Interventions dans les autres milieux de vie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 195Traitement pharmacologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205Traitements alternatifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217

    INDEX AUTEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223

    INDEX SUJETS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227

    TABLE DES MATIRES

  • CONNAISSANCES DIAGNOSTIC INTERVENTIONCONTEXTE ET PRINCIPES DE BASE

    CONTEXTE ET

    PRINCIPES DE BASE

  • CONTEXTE

  • 7CONTEXTE

    Le ministre de lducation et la ministre de la Sant et des Services sociaux rendaient public, en juin 2000, le plandaction sur le trouble de dficit de lattention/hyperactivit TDAH, dans un document intitul Agir ensemble pourmieux soutenir les jeunes. Ce plan daction est le fruit de la rflexion et des recommandations dun groupe dexpertsayant produit le Rapport du comit-conseil sur le trouble de dficit de lattention/hyperactivit et sur lusage de stimulantsdu systme nerveux central. Plusieurs mesures visant tant le dveloppement de connaissances et doutils que linterventionauprs des jeunes ayant un TDAH y sont proposes. Le prsent document daccompagnement la formation est essen-tiel pour tablir une base commune de connaissances et pour soutenir le travail de concertation entre les deux rseauxconcerns. Ladoption dun langage commun au regard des connaissances, du diagnostic et de lintervention quefavorise la parution du prsent document facilitera la concertation des intervenants.

    Le plan daction fait tat de la situation dans laquelle se trouvent les divers intervenants et par l nous claire sur lanature de leurs besoins de formation :

    Lvaluation et lintervention auprs dun enfant prsentant des symptmes du TDAH constituent un dfi parti-culier pour le personnel du rseau de lducation et celui de la sant et des services sociaux puisquil nexiste pasdoutil diagnostique propre au TDAH. Le diagnostic du trouble doit se faire sur la base de lobservation demanifestations comportementales qui surviennent principalement lcole, mais aussi la maison et d