Trajectoires n°7

download Trajectoires n°7

of 16

  • date post

    12-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    3

Embed Size (px)

description

Entreprendre et réussir en Seine-et-Marne SEPT.-OCT. 2008 Christophe Marlin, PDG d’Eurofarad

Transcript of Trajectoires n°7

  • &Entreprendre et russir en Seine-et-Marne

    N7SEPT.-OCT.2008

    www.seine-et-marne-invest.com

    Investir,cest la cl du

    succsChristophe Marlin,PDG dEurofarad

    Industrie :le nouveau souffleseine-et-marnais

    France-Japon :Le Conseil gnralen premire ligne

    Artisanat :Opration Qualit globale&

    &

  • Puits de ptrole sur la D209 proximit de Provins.

    Instantan Seine-et-Marnepar Yann Piriou

    SommaireActualit 04

    quipement thermique : le groupe Viessmannsimplante Lieusaint

    France-Japon : le Conseil gnral de Seine-et-Marneen premire ligne

    Club de la logistique : faciliter les relations partenaires Opration Qualit Globale : accompagnerles entreprises artisanales

    Actualits agenda Actualits en pratique

    Dossier Industrie : le nouveau souffle seine-et-marnais 07

    Tradition industrielle et richesses naturelles Industrie : je mute donc je suis Interview de Frdric Seguin-Henri, PDG dADR Thomery Lindustrie sexporte plutt bien, merci ! Interview de Christophe Malrin, PDG dEurofarad, sur le sitede Lagny-sur-Marne

    Success stories 14

    AFI Lognes :AFI passe au web 2.0

    Lentreprise Houls, Noisy-sur-cole :Un succs de fil en aiguille

    Pour plus de renseignements :

    smdev@seine-et-marne-invest.com ou 01 64 14 19 00

    Enjeux 11

    Matire grise LIUT de Snart Fontainebleau Quartier daffaires Darvault accueille la 1re plateformelogistique vgtalise

    la carte Transports interurbains : toujours plus !

  • Source : INSEE janvier 2008

    BILAN DELACTIVITIMPLANTATIONDE SEINE-ET-MARNEDVELOPPEMENTAu 30 juin 2008 :685 dossiers en cours21 implantations405 emplois concerns

    Source : Seine-et-Marne Dveloppement

    a crise conomique que nous traversons se rpercute sur les entre-prises de notre territoire. Ralentissement des commandes,investissement en panne, embauches reportes sont autant de

    signes qui nous alertent et qui nous mobilisent dans la mise en uvre denos politiques. En effet, si nous ne pouvons pas influer sur les donnesmacro-conomiques, nous pouvons, par notre action locale, amliorerle cadre dans lequel les entreprises voluent. Cest le cas, par exemple,lorsque le Conseil gnral investit dans le haut dbit pour desservir leszones dactivits conomiques du dpartement.

    Plusieurs grands rendez-vous forment lactualit de cet automne. Tousauront des rpercussions directes sur notre territoire. Fort de lavisfavorable de lenqute publique, le schma directeur de lle-de-Franceva tre vot la rentre aprs un long travail dlaboration men par leConseil rgional en concertation avec lensemble de ses partenaires. Ltaty apportera, en dernier ressort, ses arbitrages. Nous verrons ainsi commentlconomie seine-et-marnaise pourra en tirer parti et si le rquilibrage lest toujours annonc sinscrira enfin dans la ralit.

    Le Conseil gnral prend galement l'initiative de faire mieux entendrela voix et les intrts de la Seine-et-Marne dans le dbat en cours surl'avenir de la mtropole francilienne, travers une table ronde runis-sant les principaux acteurs concerns qui se tiendra le 13 octobre.

    Lamnagement du ple de Roissy sera aussi un rendez-vousimportant de cet automne avec la remise au Prsident de la Rpubliquedu rapport confi Jacques Dermagne, prsident du Conseil conomique

    L

    Septembre - Octobre 2008 Trajectoires 03

    Tableau de bord

    EditoLes rendez-vous de lautomnePar Vincent Ebl, Prsident du Conseil gnral de Seine-et-Marneet Grard Eude, Prsident de Seine-et-Marne Dveloppement

    et Social. Le secteur de Roissy constitue un ple dattractivit prio-ritaire pour le dveloppement conomique de la Seine-et-Marne. LeConseil gnral y investit massivement depuis plusieurs annes. Ltatet la Rgion doivent faire de mme notamment dans le dveloppementdes transports en commun.

    Face ces grands enjeux, nous aurons pour notre part le souci decontinuer mieux vous informer. Trajectoires a pass le cap de sapremire anne, et vous tes de plus en plus nombreux nous lire.Lenqute de lectorat que nous avons mene montre que vous souhaiteztre informs des actualits conomiques de votre territoire et que vousapprciez les tmoignages des entreprises prsentes dans chaque numro.Information conomique et proximit sont les deux ambitions que nouspoursuivons travers ce magazine. Enfin, comme tout bon produitsuscite lmulation, nous sommes trs heureux de saluer la naissance deMag-co la nouvelle publication de la CCI 77.

    Vous souhaitez nous faire part de vos ralisations, projets :Contact : smdev@seine-et-marne-invest.com

    D

    VOLUTIONDU TAUX DE CRATIONDENTREPRISESEN SEINE-ET-MARNEEN 2007

    0

    2004 2005 2006 2007

    8.7 % 9.2 % 9.8 %11.4 %

    2

    4

    6

    8

    10

    12

    Source : INSEE

    VOLUTIONTRIMESTRIELLEDU CHMAGE ENSEINE-ET-MARNEEN 2007

    0

    1 2 3 4

    6.5 % 6.2 % 6.0 % 5.6 %

    2

    4

    6

    8

    10

    12

    Tous les grands rendez-vous de cet automne aurontdes rpercussions directes sur notre territoire.

    TAUXDE CHMAGEMARS 2008Au 30 juin 2008 :SEINE-ET-MARNE :

    5,4 %LE-DE-FRANCE :6,6 %FRANCE MTROPOLITAINE :7,2 %

    Source : INSEE

  • des structures commerciales en Alle-magne et dans 36 autres pays ainsi que122 agences dans le monde.Dj implant en Seine-et-Marne, Combs-la-Ville, le groupe comptedmnager Lieusaint dbut 2010. lorigine de cette dcision, la volontdexternaliser son activit logistique.Si lagence de Combs-la-Ville offre en

    effet une grande capacit de stockage,celle de Lieusaint sera recentre exclu-sivement sur le service la clientle :professionnels installateurs de chauf-fage, bureaux dtudes et dcideurs(communes, bailleurs sociaux, pro-moteurs). Les cinquante salarisde lagence soccuperont de la prisede commande, du conseilmais galement

    de la formation thorique et tech-nique. cet effet, le site de Lieusaintdisposera dune salle ddie et duneplateforme quipe de matriel enfonctionnement.

    Chaudires, pompes chaleurs, cap-teurs solaires, brleurs, ballons deauchaude Le groupe allemandViessmann, lun des leaders mondiauxen matire dquipement thermique,multiplie les implantations linter-national. son actif, des usinesouvertes en Allemagne, en France, auCanada, en Pologne et en Chine,

    Dbut 2010, Viessmann ouvrira une nouvelle agence de cinquante salaris Lieusaint. Le groupe allemand, lun des leaders mondiaux en matrielde chauffage, nen nest pas son coup dessai en France puisquil y compte dj huit agences.

    quipement thermique :le groupe Viessmann simplante Lieusaint

    Actualits

    D www.viessmann.fr

    Les Premires Rencontres de la coopration dcentralise franco-japonaise organises Nancy auront lieu les 27 et 28 octobre 2008.La Seine-et-Marne y jouera lun des premiers rles.

    France-Japon :le Conseil gnral de Seine-et-Marne en premire ligne

    04

    Depuis une vingtaine dannes, leConseil gnral de Seine-et-Marneentretient avec la province japonaisede Hyogo un fructueux partenariat,mobilisant la fois chefs dentrepriseset tudiants du Suprieur. Objectifaffich : faciliter et encourager leschanges conomiques et les investis-sements.Rien dtonnant, ds lors, ce que leDpartement ait t dsign pouranimer lun des trois ateliers desPremires Rencontres de la cooprationdcentralise franco-japonaise. Cettemanifestation, qui se tiendra Nancyles 27 et 28 octobre 2008, estorganise dans le cadre du 150me

    anniversaire des relations franco-japo-naises. Autour du thme desvolutions sociales, elle aidera laprise en compte, dans la conduite delaction publique locale, des mutations D

    Lagence de Lieusaint proposera galement de la formation.

    La Seine-et-Marne et la province de Hyogo : un partenariat fructueux.

    sociales, y compris dmographiques.En tant quacteur des ples de com-ptitivit comme Advancity, surla ville, lhabitat et la mobilit ouAstech, ple de comptitivit aro-spatial la Seine-et-Marne prendraaussi part latelier sur le dveloppe-ment conomique.Loccasion pour les deux pays dap-prendre davantage lun de lautre.Ct japonais, on se montre trsintress par les dispositifs franaisdaccueil des jeunes enfants en crche.La France aura, elle, cur de prendredes leons de modernit auprs de cesvilles nippones contraintes, par unecomplexit gographique et une forteactivit sismique, toujours plus din-novations techniques.

    e.quillere@seine-et-marne-invest.comlodieQuiller.

    Viessmann

  • Porte par la mondialisation, lalogistique connat une croissanceconstante. En Seine-et-Marne, elleconstitue mme un secteur-cl delconomie. Or, cette activit, aussiporteuse soit-elle, ne fait pas toujourslunanimit parmi les riverains,incommods par le bruit des camionset leurs trajets incessants.Soucieux de pacifier la cohabitation,le Conseil gnral a initi la crationdun Club de la logistique de Seine-et-Marne, destin faciliter lesrelations entre logisticiens, institution-nels et lus. Ce club, qui se runit tousles deux mois, a mis en place ungroupe de travail pour prfigurer le

    Avec plus de 6,6 millions de m2 de surfaces de stockage non agricoles ralises sur les trente derniresannes, lactivit logistique connat, en Seine-et-Marne, une trs forte expansion. Expansion de mieux enmieux matrise, puisquelle saccompagne dsormais systmatiquement de rflexions en amont, de logis-ticiens, duniversitaires et dlus.

    EN BREFVal dEurope lhonneurLe 29 mai dernier Stockholm,Val dEurope sest vu dcernerla prestigieuse rcompenseAward for Excellence parlUrban Land Institute.Cette distinction emblmatiquemet lhonneur lensemble duprojet de coeur de ville de ValdEurope, pour son urbanismeresponsable et sa qualit de vie.

    Seine-et-Marne Dvelop-pement a dmnagSeine-et-Marne Dveloppementvient dintgrer de nouveaux locauxsitus au 66 rue de Belle Ombre Melun. Lagence a cependantconserv les mmes coordonnespostales et tlphoniques.

    Un nouv