Trajectoires N°16

Click here to load reader

  • date post

    28-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Entreprendre et reussir en seine et marne

Transcript of Trajectoires N°16

  • trajectoiresEntreprendre et russir en seine-et-Marne

    N16juinjuilletaot 2010

    Seine-et-Marne en projetS : UnE nOUVELLE AMBITIOn COnOMIqUE

    Dialogue Snart Val De Seine CRE LE CE POUR PME

    leS tropheS e-conqute MOnTREnT LA VOIE

    BATIRECO , un pROgRAmmE quI fORmE

    lEs pROfEssIOnnEls lEffICACIT nERgTIquE

    Marie-Pierre Legrand

    REspOnsABlE dE pROjET, fdRATIOn BTp 77

  • trajectoires EntrEprEndrE Et russir En sEinE-Et-MarnE

    Mutation conomique : turbo alternateur en phase de dmentellement. Centrale EDF Vaires-sur-Marne.

    INStaNtaN Seine-et-Marnepar YaNN PIrIou

    sommairePAGE 04 PAGE 07 PAGE 11 PAGE 14

    vos contacts : Patricia Montin

    p.montin@smd77.com

    Isabelle cabroli.cabrol@smd77.com

    Les Trophes e-conqute montrent la voie

    Le fonds stratgique dinvestissement souvre aux PME

    Philettrae : Seine-et-Marne Dveloppement prime lamour des lettres

    OSEO Excellence : au service de linnovation

    Dialogue Snart Val de Seine cre le CE pour PME

    Oxand Avon : La gestion durable des risques industriels

    Hoya merainville : Plein la vue

    Matire grise LOCS observe les priphries urbaines la loupe

    Quartier daffaires Innovespace : le parc dactivits nouvelle gnration conu par ALSEI

    la carte La filire industrielle vue par lObservatoire conomique de Seine-et-Marne Dveloppement

    Seine-et-MArne en prOjetS : une nOuvelle AMbitiOn cOnOMiQue La Seine-et-Marne dfinit

    son projet ditorial Interview de Marie-Pierre

    Legrand, Responsable de projet, Fdration BTP 77

    Btir le territoire modle de la construction durable

    Le volet conomique de Seine-et-Marne en projets

    Interview Daniel Bhar, Chercheur, gographe et directeur du cabinet ACADIE

    ActuAlitS DOSSier enjeuX SucceSS StOrieS

    EN COuVErTurEMarIe-PIerre LegraNd

    reSponSable De projet, FDration btp 77

    rETrOuVEz sON iNTErViEw EN pAGE 9.

    trajectoiresEntreprendre et russir en Seine-et-Marne

    N16JUINJUILLETAOT 2010

    SEINE-ET-MARNE EN PROJETS : UNE NOUVELLE AMBITION CONOMIQUE

    DIALOGUE SNART VAL DE SEINE CRE LE CE POUR PME

    LES TROPHES E-CONQUTE MONTRENT LA VOIE

    BATIRECO , UN PROGRAMME QUI FORME

    LES PROFESSIONNELS LEFFICACIT NERGTIQUE

    trajectoires juin-juillet-aot 2010 n16

  • trajectoires Juin-JuiLLEt-aot 2010 03

    trajectoires EntrEprEndrE Et russir En sEinE-Et-MarnE

    uelle identit la seine-et-Marne veut-elle revendiquer au sein de la mtropole francilienne ? quels sont les atouts et spcificits du territoire ? quel modle

    de dveloppement privilgier ? quelles priorits porter et quels projets soutenir ?

    toutes ces questions, nous nous les sommes poses lors des nombreux changes et dbats avec les Seine-et-Marnais, mais aussi les entreprises, le monde associatif et les nombreux acteurs locaux qui font la richesse de notre territoire. leurs contributions font toutes apparatre, de manire plus ou moins explicite, la mme ligne de force fonde sur le rapport des habitants leur territoire ainsi que sur la position de la seine-et-Marne en le-de-France.

    seul dpartement francilien dont lorigine remonte la cration des dpartements en 1790, la Seine-et-Marne, de surface moyenne puisquelle se situe au 48e rang des dpartements mtropolitains, est en revanche hors norme par lexplosion de sa population. En 40 ans, elle a doubl pour atteindre 1 289 524 habitants en 2007, soit le 11e rang national. de toute vidence, lquation du projet seine-et-marnais repose sur la combinaison dune population dominante urbaine et dun territoire majoritairement rural.

    Le rapport la zone dense de la mtropole est aussi la source dincomprhensions multiples. territoire servant, la Seine-et-Marne lui fournit ses ressources naturelles, le traitement de ses dchets, une bonne partie de sa fonction logistique De mme, 35% des salaris qui y habitent travaillent Paris ou en petite couronne. on voit donc bien limportance de la mobilit, de laccessibilit, pour offrir nos habitants les services quils attendent en termes daccs lemploi, et la formation, ou aux services numriques dont la croissance est exponentielle. Lamlioration de ces domaines renforcera lattractivit conomique du territoire et la comptitivit de ses entreprises.

    La deuxime constante qui merge des dbats repose sur les trois piliers traditionnels du dveloppement durable : lquilibre ville-nature pour prserver la qualit de vie ; un mode de ville matris o lon construit de manire plus respectueuse des gnrations futures ; la volont de prserver notre population des nuisances et de favoriser son quilibre tant dans lemploi que dans la vie personnelle.

    Seine-et-Marne en projets va dsormais entrer dans une phase de mise en uvre, avec la conviction que le succs des projets exige quils soient partags par lensemble des acteurs territoriaux, collectivits locales, tissu associatif, entreprises

    profondment ancre dans la dynamique mtropolitaine, la seine-et-Marne a tous les atouts pour inventer son modle de dveloppement durable.

    PoINt de vue

    SEinE-Et-MArnE En ProjEtS : conStruirE Et PArtAGEr unE AMbition Pour notrE tErritoirEpar vINCeNt bL, prsidEnt du ConsEil gnral dE sEinE-Et-MarnEEt grard eude, prsidEnt dE sEinE-Et-MarnE dVEloppEMEnt

    tableau De borD

    727cest le nombre dentreprises inscrites sur www.e-seine-et-marne.com au 15 mai 2010.

    rejoignez-les !

    Source : Seine-et-Marne Dveloppement

    g.eude@smd77.com

    VOLuTIOn DE lemploi salari en 2009Sur un An cOurAnt (base 100 au 4e trimestre 2008)

    La baisse des effectifs salaris amorce au deuxime trimestre 2008 se poursuit en 2009

    Source : Ple Emploi Services - Traitement Seine-et-Marne Dveloppement

    104

    102

    100

    98

    96

    94

    92

    4 e trimestre

    2008

    1 er tr imestre

    2009

    2 e trimestre

    2009

    3 e trimestre

    2009

    Construction Tertiaire industrie

    taux de ChMAgEAu 30 SepteMbre 2009

    Seine-et-Marne : 6,8%le-de-France : 7,7%France mtropolitaine : 9,1%

    vOlutiOn SepteMbre 2008-2009

    Seine-et-Marne : 1,4 pOintSle-de-France : 1,3 pOintS

    Source : Ple Emploi Services

    BILAn DE LACTIVIT implanTaTion DE SEInE-ET-MARnE DVELOPPEMEnTAu 30 Avril 2010

    610 dossiers en cours11 implantations72 emplois concerns

    Source : Seine-et-Marne Dveloppement

  • trajectoires EntrEprEndrE Et russir En sEinE-Et-MarnE

    ActuAlitS

    leS trOpHeS e-cOnQute MOnTREnT LA VOIE et le gagnant est eurodep ! Le 18 mai dernier, Seine-et-Marne dveloppement a remis un trophe e-conqute ce dpositaire pharmaceutique. dun montant de 3 000 euros, ce prix rcompense son site www.eurodep.fr, destin aux laboratoires pharmaceutiques.

    Le 18 mai dernier, loccasion des 3e rencontres e-conqute Marne-la-Valle, les trophes ont distingu deux entreprises seine-et-marnaises dotes dun site internet professionnel. Les candidats concouraient dans deux catgories, les sites b to C et les sites b to b. Pour dpartager la trentaine de participants, le jury, compos de membres de la Chambre de Commerce et dindustrie de Seine-et-Marne, de Seine-et-Marne Dveloppement et dassociations de chefs dentreprises, avait retenu des critres prcis. Les sites devaient notamment rpondre la stratgie et au profil de lentreprise, avoir un impact consquent sur son activit, offrir des contenus clairs, comprhensifs, une navigation aise et un bon rfrencement. Cest Seine-et-Marne Dveloppement qui a remis le prix dun montant de 3 000 euros au laurat de la catgorie B to B : Eurodep, un dpositaire pharmaceutique qui travaille pour les laboratoires en assurant le stockage de lensemble de leurs produits et les livraisons de leurs clients. Eurodep offre lexemple dun site trs dynamique qui joue la carte du collaboratif avec ses clients, explique Chantal tdali, charge de mission chez seine-et-Marne dveloppement. parmi les fonctionnalits qui ont sduit le jury, des espaces privs dans lesquels les clients peuvent passer leurs commandes, les suivre, les archiver, planifier leurs livraisons ou encore vrifier la disponibilit. De plus, certaines informations mises en ligne le sont sous forme de vidos qui peuvent tre commentes par les internautes clients, une originalit qui a fini de convaincre le jury. on voit encore trop de sites purement vitrines et, donc trs statiques, rappelle Chantal tdali. Cest ce genre dinnovations que rcompensent les trophes e-conqute. Elles nous permettent de mettre en lumire un vrai savoir-faire et de montrer la voie aux autres entreprises.

    Franois-Xavier deflou, directeur de seine-et-Marne

    dveloppement, a remis le trophe e-conqute dans

    la catgorie B to B Jol Mgard, directeur gnral dEurodep.

    www.eurodep.fr

  • trajectoires Juin-JuiLLEt-aot 2010 05

    trajectoires EntrEprEndrE Et russir En sEinE-Et-MarnE

    le FOnDS StrAtgiQue DinveStiSSeMent SOuVRE Aux PME dix-huit mois aprs sa cration, le Fonds stratgique dinvestissement affiche un bilan trs satisfaisant en le-de-France. un volet PMe vient lenrichir pour favoriser le dveloppement et la scurisation des jeunes entreprises porteuses de croissance.

    Patrick Franois, le Dlgu rgional du Fonds stratgique dinvestissement (FSi) en le-de-France, a rcemment rencontr Melun les professionnels seine-et-marnais du financement, du conseil et de laccompagnement des entreprises. il leur a prsent le FSi et a dress un premier bilan de cet outil aprs un an dactivit. onze entreprises franciliennes ont t aides pour un montant total de 125 M sous la forme de prises de participation. objectif : rpondre aux besoins en fonds propres, structurels et/ou conjoncturels, des socits porteuses de croissance et de comptitivit. un nouveau volet du FSi vient d