Traditions de NOEL

Click here to load reader

download Traditions de NOEL

of 35

Embed Size (px)

Transcript of Traditions de NOEL

  • Les origines du Pre Noel

    C'est Saint Nicolas qui a inspir le Pre Nol. On retrouve dans la reprsentation du Pre Nol tout ce qui faisait la symbolique du personnage de Saint Nicolas : la longue barbe blanche, la mitre qui est devenu un bonnet de fourrure, le grand manteau rouge. Il voyage dans un traneau tir par des rnes, Saint Nicoals voyageait sur le dos d'un ne. Pour cette raison, dans certaines rgions de France, les enfants dposent sous le sapin de Nol, un verre de vin pour le Pre Nol et une carotte pour son ne.

  • Chaque rgion de France lui donna un nom diffrent : le Pre Nol est appel " Chalande " en Savoie, " Pre janvier " en Bourgogne et dans le Nivernais, " Olentzaro " dans le pays basque ou encore " Barbassionn " en Normandie.

    Saint Nicolas a t import aux Etats-Unis au XVIIe sicle par les immigrs allemands ou hollandais o il aurait pris une l'ampleur commerciale que nous connaissons actuellement, subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Pre Nol plus convivial et serait ensuite revenu en Europe.

  • Pour les amricains, Saint Nicolas est Sinter Klaas qui devint Santa Claus.

    En 1821 : un pasteur amricain, Clment Clarke Moore crivit un conte de NOL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparat, le Pre Nol, dans son traneau tir par huit rennes. Il le fit dodu, jovial et souriant. Il remplaa la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge et le dbarrassa du Pre Fouettard. L'ne fut remplac par 8 rennes fringants.

  • Mais c'est la presse amricaine que revient le mrite d'avoir runi en un seul et mme tre les diverses personnifications dispensatrices de cadeaux.

    1823 : L'vnement qui contribua certainement le plus l'unification de ces personnages fut sans aucun doute la publication du fameux pome de Clement Clarke Moore. Intitul "A Visit From St. Nicholas", ce pome fut publi pour la premire fois dans le journal Sentinel, de New York, le 23 dcembre 1823. Repris les annes suivantes par plusieurs grands quotidiens amricains, ce rcit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffus dans le monde entier.

  • En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehauss d'un large ceinturon de cuir. En 1885, Nast tablissait la rsidence officielle du pre Nol au ple Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le trac de son parcours depuis le ple Nord jusqu'aux tats-Unis. L'anne suivante, l'crivain amricain George P. Webster reprenait cette ide et prcisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d't, est cache dans la glace et la neige du ple Nord".

  • C'est en 1931, que le pre Nol prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffuse par la compagnie Coca-Cola. Grce au talent artistique de Haddon Sundblom, le pre Nol avait dsormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible), un ventre rebondissant, une figurine sympathique, un air jovial. La longue robe rouge a t remplace par un pantalon et une tunique. Ceci est plus marqu aux Etats Unis, car en France, le pre Nol a conserv une longue robe rouge.

  • Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs boire du Coca Cola en plein hiver. Ainsi, pendant prs de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du pre Nol dans la presse crite et, ensuite, la tlvision partout dans le monde.

    Et si le Pre Nol tait un Roi mage ?Une lgende russe raconte qu'il existe un 4e Roi mage, qui conduit sur la steppe un traineau tir par des rennes et rempli de cadeaux pour les enfants. Depuis 2000 ans il a renonc trouver l'enfant Jsus, alors il comble de cadeaux les enfants qu'il rencontre en cours de route.

  • Origine de la grosse chaussette en laine de NolEn Amrique, le traditionnel bas de Nol remonte en fait la fin du XIXe sicle. Les premiers faire mention du bas de Nol suspendu la chemine furent l'illustrateur Thomas Nast, dans ses dessins, et l'crivain George Webster dans un rcit racontant la visite de Santa Claus.

  • Au Qubec tout comme en Acadie, la coutume voulant que les enfants placent leurs souliers prs de la chemine pour que l'Enfant Jsus d'abord, et le pre Nol plus tard, puisse y dposer des cadeaux la nuit de Nol ne semble pas remonter au del de cette priode. Cette coutume nous est probablement venue des pays europens, o elle tait pratique courante au XIXe sicle.

  • Chez certaines familles qubcoises, les enfants accrochaient leur bas au pied du lit plutt que de le suspendre prs de la chemine ou d'y dposer leurs souliers. Cette coutume aurait cess au cours des annes 1930, lorsqu'on commena dresser un arbre de Nol dans la maison et y placer les cadeaux son pied.

  • Pour les habitants des Prairies canadiennes, les mandarines japonaises ont une signification particulire. Prsents de l'Orient, depuis 110 ans, leur arrive pendant la saison la plus froide gaie de nombreux foyers au temps des ftes. Aujourd'hui, le pre Nol accompagn de jeunes Japonaises vtues de kimonos traditionnels, accueille chaque anne, au port de Vancouver, le premier arrivage de mandarines japonaises. Le matin de Nol, de nombreux enfants trouvent ces fruits savoureux dans leur bas de Nol.

  • L'ARBRE DE NOEL

    Les Celtes considraient le 24 dcembre, comme le jour de la renaissance du Soleil. Ils avaient coutume d'associer un arbre chaque mois lunaire, ils avaient ddi l'pica, qui tait l'arbre de l'enfantement, ce jour-l.Au XIe sicle, les fidles avaient coutume de prsenter des scnes appeles Mystres, dont celle du Paradis. L'arbre du Paradis tait souvent symbolis par un sapin garni de pommes rouges.

    C'est en 1521 que le sapin ou arbre de Nol ou encore arbre du Christ a t mentionn pour la premire fois en Alsace. Il existe galement des documents attestant d'une fte le 24 dcembreAu XIIe sicle la tradition du sapin apparait en Europe, en Alsace.

    On parle alors de dcorer les maisons avec des branches coupes 3 jours avant Nol.

    Il tait rpandu en Alsace et dans la rgion de Ble. Il reprsentait l'origine l'Arbre d'Eden dans les mystres jous la veille de Nol sur les bords du Rhin. Pour le dcorer, on attachait des pommes ses branches.

    Il existe galement des documents attestant d'une fte le 24 dcembre 1510 Riga en Lettonie o des marchands dansaient outour d'un arbre dcor de roses artificielles avant de le brler.

  • En 1546, on parle srieusement d'arbres de Nol quand la ville de Slestat en Alsace autorise couper des arbres verts pour Nol, au cours de la nuit de la Saint Thomas, le 21 dcembre.Symbole de la vierge, les roses faisaient partie de la panoplie de dcoration pour parer les sapins en Alsace au XVIe sicle, ainsi que des pommes, des confiseries et des petits gteaux qui ressemblaient des hosties.Les pommes avaient galement une valeur symbolique, car sur l'ancien calendrier des saints, le 24 dcembre tait rserv Eve et Adam, canoniss par les Eglises orientales.A l'poque l'glise considrait l'arbre de Nol comme une pratique paenne et franc-maonne.Et ce ft le cas jusqu'au milieu du XXe sicle.En fait, avant que la fte de Noel n'existe, il existait dj un rite paien lors des ftes du solstice d'hiver : on dcorait un arbre, symbole de vie, avec des fruits, des fleurs, du bl.

  • Plus tard, on accrocha une toile au sommet de l'arbre, symbole de l'toile de Bethlem qui guida les Rois Mages. Ds lors il conquit peu peu les communes protestantes d'Allemagne du nord et les grandes villes et occupa une place de choix dans les glises des deux religions.

    Une gravure de 1806, reprsente un sapin dcor avec des petits personnages, des animaux, des oiseaux et des gteaux dcoups.En 1560, au moment de la Rforme, les protestants se refusent reprsenter la Nativit par une crche comme les catholiques. Ils prfrent dvelopper la tradition du sapin de Nol, arbre qui symbolise le paradis d'Adam et Eve et la connaissance du bien et du mal.

  • La tradition du sapin de Nol se rpand dans les pays d'Europe Protestante, en Allemagne et en Scandinavie.

    Au XVII et XVIIIe sicle on commence voir des premiers sapins illumins.Comme la cire tait couteuse, on plaait des coquilles de nois remplies d'huile la surface de laquelle une petite mche flottait ou des chandelles souples que l'on nouait autour des branches.C'est au XIXe sicle que le sapin de Nol prend son essor.Cette coutume de l'arbre de Nol arriva en Grande Bretagne dans les annes 1840. La jeune reine Victoria et son poux le roi Albert le firent apprcier dans tout le pays. Les poux mirent l'arbre de Nol allemand avec ses lumires brillantes au centre de la fte familiale de Nol au chteau de Windsor.

    Il fit ensuite son apparition aux Etats Unis la Maison Blanche.En France, l'arbre de Nol fut introduit Versailles par Marie Leszcynska, femme de Louis XV en 1738.

    En 1837 Hlne de Mecklembourg, duchesse d'Orlans et d'origine allemande fait dcorer un sapin aux Tuileries.

  • La jeune reine Victoria et son poux le roi Albert

  • En 1837 Hlne de Mecklembourg, duchesse d'Orlans et d'origine allemande fait dcorer un sapin aux Tuileries.Cette tradition se gnralisa aprs la guerre de 1870 dans tout le pays.Les Emmigrs d'Alsace-Lorraine font largement connatre la tradition du sapin aux franais : "L o il y a une famille alsacienne, il y a un sapin de Nol". A la fin du XIXe sicle tout le pays l'a adopt.C'est partir de 1880 qu'on a pu voir les premires dcorations avec des ampoules lectriques aux Etats Unis.Mais c'tait tout de mme rare car au au dbut du sicle le prix d'une guirlande d'ampoules reprsentait un salaire hebdomadaire moyen.

  • Dcorations du sapinJusque dans les annes 1950 c'est l'Allemagn