TrackFin results in Morocco

download TrackFin results in Morocco

of 20

Embed Size (px)

description

This presentation summarises the main findings and lessons learned from the testing of TrackFin in Morocco. It was made during the TrackFin Intercountry Workshop in Rabat on 28-29th September 2014.

Transcript of TrackFin results in Morocco

  • 1. TRACKFIN INITIATIVE RSULTATS MAROCMOKHTAR JAAIT & KHALID NADIFI RABAT, 29 SEPTEMBRE 2014 TRACKFIN INTER-COUNTRY MEETINGMinistre de la Sant

2. PRESENTATION OUTLINEBref aperu du secteur WASH et son financement dans le paysPorte de l'tude TrackFin: qu'est-ce que l'tude inclut/exclut?Les rsultats des comptes WASH:Quel est le montant total des dpenses sur WASH?Comment les fonds sont distribus au secteur WASH?Qui paie pour les services WASH?Comment le financement est canalis?Les leons tires de l'Initiative TrackFin2 3. 1. APERCU SUR LE SECTEUR AU MAROC3 4. LE SECTEUR WASH AU MAROC le Conseil communal dcide de la cration et de la gestion des services publics communaux notamment dans les secteurs (de) lapprovisionnement et de la distribution deau potable, distribution dnergie lectrique, assainissement liquide, (). Il dcide des modes de gestion des services publics communaux par voie de rgie directe, de rgie autonome, de concession ou de toute forme de gestion dlgue des services publics (). Cependant, Trois niveaux dintervention :Oprateurs chargs du service : ONEE (entit centrale), 12 Rgies (municipales), 4 concessionnaires, quelques Communes , des Associations dusagers (local), les Mnages.Dpartements ministriels : assurent le soutien au secteur : ME, MEnv, MI, MEF, MS, MAG, 9 ABHs.Instance dorientation : CSEC.4 5. LE SECTEUR WASH AU MAROCEau potable :199520052009201020112012Taux de desserte urbain ( en %)96%100%100%100%100%100%Par Branchement Individuel81%91%93%94%94%94%Par Borne Fontaine19%9%7%6%6%6%Taux d'accs rural (%)14%70%89%91%92%93%Assainissement liquide urbain : (situation 2012)Raccordement global au rseau dassainissement : 72 % 75 STEPs travers le Royaume. Investissements importants ncessaires pour relever le dfis de lassainissement liquide et faible recouvrements des investissements impactant la durabilit du service Assainissement liquide rural :Retard importantProgramme PNAR : Achvement de ltude prvu fin 2014.Les grands enjeux de leau potable sont les variations spatio-temporelles des ressources en eau (baisse suite aux changements climatiques, variations saisonnires, qualit de leau.) qui impactent le service dapprovisionnement en eau potable. 6. LE SECTEUR WASH AU MAROC62013Population totale (x 1000 hab)32 853UrbainRural% population urbaine et rurale59 %41 %% daccs leau potable100%94%% daccs lassainissement liquide (2012)72%- 7. LES ACTEURS ET LES FLUX FINANCIERS DANS LE SECTEUR WASHCommercial lendersServiced households (Tariffs)Households, self-supply investments (part of Tariffs)Central GovernmentDonor Governments and Multilateral AgenciesService ProvidersSPSPSPLocal CollectivitiesLCLCLCLCEquity invstorsMFIsKey:Financing Sources:Institutional entities:Tariffs for services providedHouseholds out-of- pocket expenditure for self-supplyDomestic public transfersInternational public transfersVoluntary transfersPrivate repayable financingFinancing unitsService providersService provisionInternational and local NGOs and foundations 8. 2. PORTEE DE LETUDE TRACKFIN AU [MAROC]8 9. PORTEE DE LETUDE TRACKFIN AU MAROCPriode de collecte des donnes : 2009-2011 (3 ans).L'tude suit la mthodologie propose dans le document d'orientation TrackFin, sauf dans le domaine Hygienne.Donnes WASH des communes, associations, mnages, non disponiblesDonnes des bailleurs de fond non disponiblesLa rpartition gographique ntait pas possible tant donn la forte centralisation des informations (ONEE, M.I, ME, HCP).9 10. FLUX FINANCIERS INCLUS DANS LETUDESources de financementDisponibilit des donnesCommentaires sur la disponibilit des donnesLes tarifs des services fournisLes donnes sur les tarifs sont gnralement disponibles au niveau des fournisseurs de services, mais dans une moindre mesure pour les oprateurs de type (associations, communes).Les redevances des oprateurs deau aux ABHs (prlvement et pollution) sont identifies au niveau des rapports financiers des ABHs, mais ne sont pas individualises dans les bilans des oprateurs.Dpenses des mnages pour l'auto-approvisionnementLes estimations proviennent des enqutes auprs des mnages sur la base des dpenses des mnages.Transferts publics nationaux (Central)Les donnes sur les dpenses relles pourraient tre recueillies, mais dans certains cas, les institutions publiques ne peuvent pas fournir les montants dpenses relles.Transferts publics nationaux, (collectivits locales)Les transferts publics des institutions dcentralises (collectivits locales) sont souvent difficiles obtenir (estimes sur la base des transferts budgtaires du MI.Transferts publics internationaux (subventions des bailleurs de fonds publics ou multilatraux)Les donnes sur les transferts publics internationaux sont disponible au niveau du gouvernement, mais ne sont pas suffisamment dsagrges (eau / assainissement, urbain / rural...)Contributions transferts volontaires (ONG)Aucune donne n'a t obtenue partir d'ONG dans les trois pays malgr de nombreuses demandes. Financement des ONG du secteur au Maroc et le Brsil est considr comme marginal,financement remboursable(Prts)Les donnes proviennent de plusieurs sources: Ministre des Finances, les fournisseurs de services, les prteurs et les bailleurs de fonds, mais ncessite le recoupement.Donnes disponiblesDonnes partiellement disponiblesEstimationDonnes non disponibles 11. 3. POINTS SAILLANTS DES COMPTES WASH11 12. 1. QUEL EST LE MONTANT TOTAL DES DPENSES WASH?(1)12 13. 200920102011Dpense totale WASH(DHS)158191784817948(US$)196321202219Dpense totale WASH par habitant(DHS)502560557(US$)626669Dpense totale WASH en % du PIB2,2%2,3%2,3%Dpense totale WASH de la sant en % du PIB5,7%5,9%6,3%Dpense totale eau potable en % de la dpense publique totale2,6%2,5%2,5%Dpense totale en assainissement en % de la dpense publique totale1,2%1,6%1,6%Dpense secteur WASH en % de la dpense publique totale3,9%4,2%4,2%Dpense en exploitation et maintenance en % de la dpense totale du secteur WASH1. QUEL EST LE MONTANT TOTAL DES DPENSES WASH? (2)Les dpenses dans les secteurs WASH sont en nette progression et ont volu avec une augmentation importante de 13% entre 2009 et 2010.Les dpenses dans les secteurs WASH ont t suffisants pour atteindre les objectifs fixs en terme de gnralisation de laccs leau et acclrer la mise en place des infrastructures dans le secteur de lassainissement liquide en milieu urbain.Les dpenses ont permis aussi dassurer convenablement les frais de renouvellement et de maintenance des installations existantes. 14. 2. COMMENT LES FONDS SONT DISTRIBUES (1)Financements WASH par sous secteurs :Plus de 61% des dpenses (investissement + exploitation) ont t destines durant les annes 2009-2011 au renforcement de laccs leau potable contre 38% en moyenne pour le service de lassainissement liquide88 % des dpenses ont t destines au milieu urbain 53 % pour leau potable et 35 % pour lassainissement liquideDpenses dans lassainissement rural sont trs faible.14 15. 3. QUI PAYE POUR LES SERVICES WASH ? (1)Dpenses par unit de financementFinancement du secteur en nette volution pour leau potable que lassainissement.94 % des dpenses sont engages par les oprateurs publics et privs60% des dpenses (investissement + exploitation) pour leau potable et 38% pour lassainissement liquide.En milieu urbain, dpenses centrales et locales sont relativement comparables pour leau potable et lassainissement liquide,Pour le milieu rural, dpenses importantes par les oprateurs au niveau central pour leau potable alors que localement les dpenses sont plus importantes vont au secteur de lassainissement liquide.15 16. 4. COMMENT LE FINANCEMENT EST CANALIS?94% des financements mobilises par les oprateurs (ONEE + Rgies + Concessionnaires)oTarifs : 62 % (vente deau et des services dassainissement)oPrts : 21 %ONEE : principal oprateur a lever des fonds (sous forme de prts) soit 15% de lensemble des financements des socits fournisseurs et 30% en moyenne des finances propres de lONEE durant la priodeoSubventions de lEtat : 11 % (PNA, PAGER,)La contribution des mnages auto-approvisionns se situe autour de 4%.16 17. 4. LES LEONS A TIRER POUR TRACKFIN17 18. LES LEONS TIRES DE PROCESSUS TRACKFIN AU MAROCLes cls de la russite de lexercice au Maroc :Mise en place dun comit de pilotage et dun comit de suiviRecours un questionnaire diffus aux acteurs identifisLquipe projet sest appuye sur les membres du comit de suivi du projet en tant quinterlocuteur privilgi pour faciliter la collecte de donnesResponsabilisation des fournisseurs de donnes.Les points limitant :Priode de rfrence (2009-2011)Donnes manquantes estimes.Manque de dfinition commune relative aux activits dhygine lies au domaine WASH.A lavenir :Mise en place datelier de formation des propritaires de processus (membres du comit de suivi) pour se familiariser avec la mthodologie finaliseTenir compte lavenir de lexistence de typologies diffrentes doprateurs WASH (amnageurs, usagers, mnages, administrations, industriels.).18 19. COMMENTAIRES SUR LA METHODOLOGIENcessit de renforcer la coordination entre les acteurs nationaux (Secteur, statistiques nationales,)Harmonisation nationale des dfinitions et des concepts entre les acteursSystmatisation et amlioration du questionnaire.Pour les exercices futurs :Dmarche progressive et concerteAjout dautres indicateurs spcifiques (caractrisation des dpenses RHs, la formation et la R&D).Mise en place de structure relais nationale avec plus de dlais.Couvrir le secteur HygineCollecte des donnes partiellement ou non couvertes (Communes, Mnages auto-approvisionns, associations).Implication dacteurs identifis dans les exercices prcdents : Bailleurs de fonds...19 20. MERCI DE VOTRE ATTENTION!Point focal : JAAIT MokhtarIEA ONEEmjaait@onee.maConsultant national : Khalid NADIFIWaman consultingnadifikhalid@gmail.com;20