Toiture v©g©tale.docx

download Toiture v©g©tale.docx

of 21

  • date post

    17-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Toiture v©g©tale.docx

Toiture vgtaleUn article de Wikipdia, l'encyclopdie libre.(Redirig depuis Toiture vgtalise)Aller : navigation, rechercher Ne doit pas tre confondu avec Jardin de toiture.

Ancien village Vikings des les Fro en Mer de Norvge

Penthouse appartement au Bangladesh

Bur, aux les Fro

Maison de style Pacifique lodge du Haut Jura en France

Toiture extensive de sdums, utile et pdagogique, centre d'interprtation de la Nature, parc national De Biesbosch, Pays-Bas

Norragta (les Fro)

Reconstitution d'habitations Vikings au Labrador

Ancienne ferme en Islande. La vgtalisation du toit contribue l'intgration paysagre

L'architecture militaire pour des raisons de camouflage ou de protection contre les obus a utilis la terre et la vgtation en couverture

Toit-terrasse / penthouse appartement de type culture intensive Manhattan

Gramines sur habitat traditionnel, Muse des traditions d'Oslo

Des graines d'rables germent dans la mousse qui couvre ce chaume, mais meurent en t quand le substrat sche

Jardins suspendus de Babylone, une des sept merveilles du monde

Toiture vgtale de la California Academy of Sciences, San Francisco

Terrasse d'agrment, avec jardin de sdum et buissons, East Asia Institute Ludwigshafen (Allemagne)

Toiture et chemin de promenade sur le toit de l'Universit des arts et de la culture de Shizuoka (Japon)

Toit vgtal, dans l'ancienne ville de Dali (Montagnes du Yunnan, Chine)

Ancienne maison en Norvge

Maison de Rimbach-prs-Masevaux dans le Massif des Vosges

Maison du jardin de Berchigranges dans les Vosges

Terrasse verte BruxellesUne toiture vgtale galement appele toiture vgtalise, toit vgtalis, toit vert ou plus scientifiquement PCVH[1] (Paroi Complexe Vgtalise Horizontale) est une toiture amnage en toit-terrasse ou penthouse appartement, recouverte de vgtation, alternative des matriaux couramment utiliss, comme les tuiles, le bois ou les tles.Cette technique existe vraisemblablement depuis le nolithique (-12500 -8000 av. JC). Il consiste recouvrir d'un substrat vgtalis un toit plat ou faible pente (jusqu' 30 et rarement plus, au-del, on parlera de mur vgtalis ou plus scientifiquement de PCVV[1]).De nombreuses expriences conduites en Europe (depuis les annes 1970 surtout en Allemagne, Pays-Bas, Suisse, pays scandinaves, et depuis peu en Belgique, France, etc.) ont montr que pour des objectifs esthtiques ou de durabilit, comme dans la perspective de restauration ou protection de la biodiversit[2] et de l'Environnement en milieu urbain (en particulier concernant la qualit de l'air et l'attnuation des lots de chaleur urbaine[Note 1]) lamnagement dun toit plant se rvlait intressant[3].Plusieurs entreprises spcialises ont mis au point des systmes complets de verdissement des toitures, fiables et performants. Elles proposent toutes sortes de systmes, allant des tapis pr-vgtaliss de sdums la station d'arrosage automatise en passant par des caissons embotables prvgtaliss, autodrainants, mais quips d'une petite rserve en eau. Il est conseill de se faire assister par un bureau d'tude spcialis pour raliser des choix techniques adapts au contexte de chaque projet (conditions climatiques locales, configuration de la toiture, attentes du matre d'ouvrage...) tout en respectant la rglementation existante[4].La vgtalisation de toiture ncessite un savoir-faire et des connaissances bien spcifiques et la russite des projets repose en grande partie sur les choix relatifs la couche de culture. Le choix du substrat est essentiel et doit faire l'objet d'une rflexion qui prend en compte l'ensemble des contraintes du site[5].Lintgration dun toit vert dans le btiment sera dautant mieux russie si elle est envisage ds la conception du btiment, mais elle est toutefois ralisable sur des constructions dj existantes.Les cots dentretien et surcots de construction sont faibles, en comparaison des services rendus, particulirement pour les terrasses plantes en extensif qui ne ncessitent quun nettoyage annuel des coulements, aucun arrosage et un entretien trs rduit.Cette technique, qui est parfaitement au point et relativement aise mettre en place, ne provoque pas laltration du btiment. Au contraire, la stabilit et ltanchit des toitures vgtalises sont suprieures aux toitures plates classiques. La chambre syndicale franaise de ltanchit (CSFE) promeut depuis avant 2004 lintrt des TTV pour l'tanchit [6], mais aussi de manire plus large pour lapproche HQE; en particulier concernant lnergie, le cycle de leau, le confort thermo-hygromtrique, le bruit et de lamlioration du cadre urbain, protection du bti contre les chocs thermiques, biodiversit urbaine[3].En France, des centres de comptences travaillent sur la thmatique des toitures vgtalises. Ils font voluer les procds existants, facilitent l'innovation et permettent l'amlioration des techniques[7].Sommaire[masquer] 1 Histoire 1.1 Allemagne 1.2 Canada 1.3 Japon 1.4 tats-Unis 1.5 France 1.6 Suisse 1.7 Autriche 2 Avantages 2.1 Intrt cologique et sanitaire 2.2 Impacts techniques 2.3 Impact paysager 2.4 Impact sur la sant 2.5 Impact social 2.6 Notion de chane de pluie 2.7 Cots, effets sur l'conomie 3 Des restrictions importantes 4 lments d'un toit vert 4.1 Structure portante 4.2 tanchit 4.3 La couche de drainage et de filtration 4.4 Le substrat de croissance 4.5 La couche vgtale 5 Plantation extensive ou intensive 5.1 Plantation extensive 5.2 Plantation semi-extensive 5.3 Plantation intensive 6 Inconvnients 7 Prospective, Recherche 8 Rfrences 9 Notes et rfrences 9.1 Notes 9.2 Rfrences 9.3 Bibliographie 10 Voir aussi 10.1 Articles connexesHistoire[modifier | modifier le code]Cette section est vide, insuffisamment dtaille ou incomplte. Votre aide est la bienvenue!Historiquement, la construction de toitures vgtales se fait de manire traditionnelle dans plusieurs pays scandinaves et europens. Le principe utilis depuis des millnaires dans la zone palarctique, qui fait encore partie des traditions des Amrindiens d'Amrique du Nord, est le suivant:Un pais mlange de terre et de vgtaux herbacs enracins permettait de raliser des toitures relativement bien isoles, tanches l'air et l'eau, rsistantes au vent et au feu, le tout se faisant avec des matriaux facilement disponibles localement. Ces lourdes toitures exigent de solides charpentes et une couche protectrice place entre la partie vgtalise et la charpente afin que cette dernire ne pourrisse pas. Pour ce faire, on utilise traditionnellement par exemple des tuiles de bois peu putrescibles, ou plus souvent des plaques d'corce droule de bouleau. La construction moderne utilise des bches spciales en matire plastique type EPDM (avec feutre antiracine le cas-chant) ou des lments tanches thermosouds ou colls non mtalliques. Des bnfices intressants peuvent aussi tre attendus en zone tropicale[8].Allemagne[modifier | modifier le code]Grce aux aides gouvernementales, les Allemands de l'Ouest furent les pionniers des toits vgtaux modernes ds les annes 1960. Durant les annes 1995 2005, environ 10% des toits allemands nouvellement construits ont t vgtaliss. Dans certaines villes (Hambourg, Stuttgart), durant un certain temps, le surcot a t rembours ou fortement subventionn par la commune, qui y trouvait son intrt, ces toitures lui vitant d'agrandir les rseaux d'gouts qui taient saturation pour absorber le ruissellement li aux fortes pluies sur des sols de plus en plus impermabiliss; grce au pouvoir tampon du substrat vgtalis sur les pluies. La municipalit de Berlin prend en charge 60% des frais des toits vgtaux.Des fabricants allemands vendent les garages directement fournis avec leur terrasse ou toiture vgtalise. Aujourd'hui, un systme de points bonus accorde une rduction de taxe environnementale aux promoteurs immobiliers qui utilisent les toits vgtaux. Les assureurs allemands notent que les terrasses vgtalises sont moins sources de sinistres que celles couvertes de goudron ou de cailloux, car le btiment subit des chocs thermiques trs attnus. Vers 2010, dans la construction neuve, les toitures et terrasses vertes taient denviron 1 million de mtres carrs (1/30 de la surface totale) en France (et essentiellement - 90% - dans des chantiers de construction neuve), contre 13 millions de mtres carrs construits par an en Allemagne, soit 1/6me des nouvelles toitures[3].Canada[modifier | modifier le code]Au Canada, les projets commerciaux et rsidentiels incluant des toits vgtaux sont encore peu nombreux (une vingtaine au Qubec), mais les produits et l'expertise sont maintenant disponibles. Il y aurait, parmi les baby-boomers, une certaine popularit des toits-jardins, sortes de prs fleuris pour condominium ou appartement de ville.Parmi les toitures vgtalises les plus connues, on note celles du Mountain Equipment Co-op de Toronto et des Pavillons Lassonde, de l'cole polytechnique de Montral, du 740 Bel-Air, les locaux de la gendarmerie royale du Canada, le Cgep de Rosemont [9] Montral, et la bibliothque de Bromont [10]. La bibliothque publique de Vancouver possde au-dessus du neuvime tage un jardin de 1850m2, conu par la paysagiste Conelia H. Oberland en 1995.Japon[modifier | modifier le code]Au Japon, la ville de Tokyo exige que toute construction occupant plus de 1000 mtres carrs de terrain soit couverte de vgtaux sur 20% de sa surface.[rf.souhaite] Kobe suivi l'exemple et d'autres villes japonaises pensent l'adoption de lois similaires.tats-Unis[modifier | modifier le code]Les toits vivants ne sont pas une nouveaut en Amrique du Nord. Dans la seconde moiti du XIXesicle des mottes de gazon de la grande prairie amricaine recouvraient souvent les maisons. Aux tats-Unis, les toitures vertes ont longtemps t associes des concepts marginaux d'architecture bio-climatique, enfouie et recouverte de terre. Cette architecture d'abri anti-atomique n'avait pas connu une grande popularit. La venue de nouveaux sys