TOB Samuel

of 55 /55
TOB Chapitre 1 Premier livre de Samuel SAMUEL, L’ARCHE ET LES PHILISTINS Naissance et enfance de Samuel 1 Il y avait un homme de Ramataïm-Çofim, de la montagne d’Ephraïm. Il s’appelait Elqana, fils de Yeroham, fils d’Elihou, fils de Tohou, fils de Çouf, un Ephratéen. 2 Il avait deux femmes : l’une s’appelait Anne et la seconde Peninna. Peninna avait des enfants, Anne n’en avait pas. 3 Tous les ans, cet homme montait de sa ville pour se prosterner devant le SEIGNEUR de l’univers et pour lui sacrifier à Silo. Il y avait là, comme prêtres du SEIGNEUR, les deux fils d’Eli, Hofni et Pinhas. 4 Vint le jour où Elqana offrait le sacrifice. Il avait coutume d’en donner des parts à sa femme Peninna et à tous les fils et filles de Peninna. 5 Mais à Anne, il donnait une part d’honneur, car c’est Anne qu’il aimait, bien que le SEIGNEUR l’eût rendue stérile. 6 De surcroît, sa rivale ne cessait de lui faire des affronts pour l’humilier, parce que le SEIGNEUR l’avait rendue stérile. 7 Ainsi agissait Elqana tous les ans, chaque fois qu’elle montait à la Maison du SEIGNEUR ; ainsi Peninna lui faisait-elle affront. Anne se mit à pleurer et refusa de manger. 8 Son mari Elqana lui dit : « Anne, pourquoi pleures-tu ? Pourquoi as-tu le cœur triste ? Est- ce que je ne vaux pas mieux pour toi que dix fils 9 Anne se leva après qu’on eut mangé et bu à Silo. Le prêtre Eli était assis sur son siège à l’entrée du temple du SEIGNEUR. 10 Pleine d’amertume, elle adressa une prière au SEIGNEUR en pleurant à chaudes larmes. 11 Elle fit le vœu que voici : « SEIGNEUR de l’univers, si tu daignes regarder la misère de ta servante, te souvenir de moi, ne pas oublier ta servante et donner à ta servante un garçon, je le donnerai au SEIGNEUR pour tous les jours de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête. » 12 Comme elle prolongeait sa prière devant le SEIGNEUR, Eli observait sa bouche. 13 Anne parlait en elle-même. Seules ses lèvres remuaient. On n’entendait pas sa voix. Eli la prit pour une femme ivre. 14 Eli lui dit :

Transcript of TOB Samuel

TOB Chapitre 1Premier livre de SamuelSAMUEL, LARCHE ET LES PHILISTINSNaissance et enfance de Samuel1Il y avait un homme de Ramatam-ofim, de la montagne dEphram. Il sappelait Elqana, fils de Yeroham, fils dElihou, fils de Tohou, fils de ouf, un Ephraten. 2Il avait deux femmes: lune sappelait Anne et la seconde Peninna. Peninna avait des enfants, Anne nen avait pas. 3Tous les ans, cet homme montait de sa ville pour se prosterner devant le SEIGNEUR de lunivers et pour lui sacrifier Silo. Il y avait l, comme prtres du SEIGNEUR, les deux fils dEli, Hofni et Pinhas. 4Vint le jour o Elqana offrait le sacrifice. Il avait coutume den donner des parts sa femme Peninna et tous les fils et filles de Peninna. 5Mais Anne, il donnait une part dhonneur, car cest Anne quil aimait, bien que le SEIGNEUR let rendue strile. 6De surcrot, sa rivale ne cessait de lui faire des affronts pour lhumilier, parce que le SEIGNEUR lavait rendue strile. 7Ainsi agissait Elqana tous les ans, chaque fois quelle montait la Maison du SEIGNEUR; ainsi Peninna lui faisait-elle affront. Anne se mit pleurer et refusa de manger. 8Son mari Elqana lui dit: Anne, pourquoi pleures-tu? Pourquoi as-tu le cur triste? Est-ce que je ne vaux pas mieux pour toi que dix fils? 9Anne se leva aprs quon eut mang et bu Silo. Le prtre Eli tait assis sur son sige lentre du temple du SEIGNEUR. 10Pleine damertume, elle adressa une prire au SEIGNEUR en pleurant chaudes larmes. 11Elle fit le vu que voici: SEIGNEUR de lunivers, si tu daignes regarder la misre de ta servante, te souvenir de moi, ne pas oublier ta servante et donner ta servante un garon, je le donnerai au SEIGNEUR pour tous les jours de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tte. 12Comme elle prolongeait sa prire devant le SEIGNEUR, Eli observait sa bouche. 13Anne parlait en elle-mme. Seules ses lvres remuaient. On nentendait pas sa voix. Eli la prit pour une femme ivre. 14Eli lui dit: Seras-tu longtemps ivre? Va cuver ton vin! 15Anne lui rpondit: Je ne suis pas, mon seigneur, une femme entte, mais je nai bu ni vin ni rien denivrant. Je mpanchais seulement devant le SEIGNEUR. 16Ne traite pas ta servante comme une fille de rien, car cest lexcs de mes soucis et de mon chagrin qui ma fait parler jusquici. 17Eli lui rpondit: Va en paix, et que le Dieu dIsral taccorde ce que tu lui as demand! 18Elle dit: Que ta servante trouve grce tes yeux! La femme sen alla, elle mangea et neut plus le mme visage. 19Ils se levrent de bon matin et se prosternrent devant le SEIGNEUR; puis ils rentrrent chez eux Rama. Elqana connut sa femme Anne, et le SEIGNEUR se souvint delle. 20Or donc, aux jours rvolus, Anne, qui tait enceinte, enfanta un fils. Elle lappela Samuel car, dit-elle, cest au SEIGNEUR que je lai demand. 21Le mari Elqana monta avec toute sa famille pour offrir au SEIGNEUR le sacrifice annuel et sacquitter de son vu. 22Mais Anne ne monta pas, car, dit-elle son mari, attendons que lenfant soit sevr: alors je lemmnerai, il se prsentera devant le SEIGNEUR et il restera l-bas pour toujours. 23Son mari Elqana lui dit: Fais ce que bon te semble. Reste ici jusqu ce que tu laies sevr. Que seulement le SEIGNEUR accomplisse sa parole. La femme resta donc et elle allaita son fils jusqu ce quelle let sevr. 24Lorsquelle leut sevr, elle le fit monter avec elle, avec trois taureaux, une mesure de farine et une outre de vin; elle le fit entrer dans la Maison du SEIGNEUR Silo, et lenfant devint servant. 25Ils immolrent le taureau et amenrent lenfant Eli. 26Elle dit: Pardon, mon seigneur! aussi vrai que tu es vivant, mon seigneur, je suis la femme qui se tenait prs de toi, ici mme, et adressait une prire au SEIGNEUR. 27Cest pour cet enfant que jai pri, et le SEIGNEUR ma concd ce que je lui demandais. 28A mon tour, je le cde au SEIGNEUR. Pour toute sa vie, il est cd au SEIGNEUR. Il se prosterna l devant le SEIGNEUR.Chapitre 2Le cantique dAnne1Anne pria et dit: Jai le cur joyeux grce au SEIGNEUR et le front haut grce au SEIGNEUR,la bouche grande ouverte contre mes ennemis:je me rjouis de ta victoire.2Il nest pas de saint pareil au SEIGNEUR.Il nest personne dautre que toi.Il nest pas de Rocher pareil notre Dieu.3Ne rptez pas tant de paroles hautaines,que linsolence ne sorte pas de votre bouche:le SEIGNEUR est un Dieu qui saitet cest lui qui pse les actions.4Larc des preux est bris,ceux qui chancellent ont la force pour ceinture.5Les repus sembauchent pour du pain,et les affams se reposent.Ainsi la strile enfante sept fois,et la mre fconde se fltrit.6Le SEIGNEUR fait mourir et fait vivre,descendre aux enfers et remonter.7Le SEIGNEUR appauvrit et enrichit,il abaisse, il lve aussi.8Il relve le faible de la poussireet tire le pauvre du tas dordures,pour les faire asseoir avec les princeset leur attribuer la place dhonneur.Car au SEIGNEUR sont les colonnes de la terre,sur elles il a pos le monde.9Il gardera les pas de son fidle,mais les mchants priront dans les tnbres,car ce nest point par la force quon triomphe.10Le SEIGNEUR, ses adversaires seront briss,contre eux, dans le ciel, il tonnera.Le SEIGNEUR jugera la terre entire.Il donnera la puissance son roi,il lvera le front de son messie.11Elqana sen alla chez lui Rama. Quant lenfant, il servait le SEIGNEUR, en prsence du prtre Eli. Les fils dEli12Les fils dEli taient des vauriens, qui ne connaissaient pas le SEIGNEUR. 13A lgard du peuple, ces prtres agissaient de la manire suivante: lorsque quelquun offrait un sacrifice, le servant du prtre arrivait, ds quon faisait cuire la viande. Il tenait en main la fourchette trois dents. 14Il piquait dans la bassine, le pot, le chaudron ou la marmite. Tout ce que ramenait la fourchette, le prtre le prenait pour lui-mme. Cest ainsi quils procdaient avec tous les Isralites qui venaient l-bas Silo. 15Bien plus, avant quon et fait brler la graisse, le servant du prtre venait dire lhomme qui offrait le sacrifice: Donne de la viande rtir pour le prtre. Il nacceptera pas de toi de la viande cuite, mais seulement de la viande crue. 16Si lhomme lui disait: Quon fasse dabord brler la graisse, et ensuite prends tout ce que tu dsires, il disait: Non, cest maintenant que tu dois me le donner, sinon jen prends de force. 17Le pch des jeunes gens tait trs grand devant le SEIGNEUR, car ces hommes faisaient outrage loffrande du SEIGNEUR. Samuel Silo18Samuel, lui, faisait le service en prsence du SEIGNEUR. Ctait un enfant vtu de lphod de lin. 19Sa mre lui faisait un petit manteau et le lui montait chaque anne, quand elle montait avec son mari offrir le sacrifice annuel. 20Eli bnissait Elqana et sa femme. Il disait: Que le SEIGNEUR taccorde une descendance de cette femme en change de celui qui fut cd au SEIGNEUR! Et ils regagnaient le domicile dElqana. 21Comme le SEIGNEUR tait intervenu en faveur dAnne, elle devint enceinte et enfanta trois fils et deux filles, tandis que le petit Samuel grandissait devant le SEIGNEUR. Les fils dEli22Eli tait devenu trs vieux. Il avait entendu raconter comment ses fils se conduisaient envers tous les Isralites et aussi quils couchaient avec les femmes groupes lentre de la tente de la rencontre. 23Il leur dit: Pourquoi faites-vous de pareilles choses? Ce que jentends dire de mal votre sujet, tout le peuple le dit. 24Cessez, mes fils, car elle nest pas belle la rumeur que jentends le peuple du SEIGNEUR colporter! 25Si un homme pche contre un autre, Dieu arbitrera. Mais si un homme pche contre le SEIGNEUR, qui aura-t-il pour arbitre? Ils ncoutrent pas la voix de leur pre. Cest que le SEIGNEUR voulait les faire mourir. 26Quant au petit Samuel, il grandissait en taille et en beaut devant le SEIGNEUR et aussi devant les hommes. Oracle dun homme de Dieu27Un homme de Dieu vint trouver Eli et lui dit: Ainsi parle le SEIGNEUR: Quoi! Je me suis rvl la maison de ton pre, quand elle tait en Egypte, au pouvoir de la maison du Pharaon. 28Ton pre, je lai choisi parmi toutes les tribus dIsral pour en faire mon prtre, qui monterait mon autel, ferait fumer lencens et porterait lphod en ma prsence. Jai donn la maison de ton pre tout ce quoffrent les fils dIsral. 29Pourquoi pitinez-vous mon sacrifice et mon offrande que jai prescrits dans ma demeure? Et pourquoi as-tu honor tes fils plus que moi, car vous vous engraissez du meilleur de toutes les offrandes dIsral, de mon peuple? 30Cest pourquoi oracle du SEIGNEUR, le Dieu dIsral oui, javais dit: Ta maison et la maison de ton pre marcheront en ma prsence jamais. Mais maintenant oracle du SEIGNEUR abomination! Car jhonore ceux qui mhonorent, mais ceux qui me ddaignent tombent dans le mpris. 31Voici venir des jours o je briserai ton bras et le bras de la maison de ton pre: il ny aura plus de vieillard dans ta maison. 32Tu verras un rival dans la Demeure, et tout le bien quil fera Isral; mais, dans ta maison, il ny aura plus jamais de vieillard. 33Cependant, je maintiendrai lun des tiens prs de mon autel, pour puiser tes yeux et grignoter ta vie, mais tous les rejetons de ta maison mourront dans la force de lge. 34Tu en auras pour signe ce qui arrivera tes deux fils Hofni et Pinhas: le mme jour, ils mourront tous les deux. 35Puis, je me susciterai un prtre sr. Il agira selon mon cur et mon dsir. Je lui btirai une maison stable. Il marchera toujours en prsence de mon messie. 36Et tout ce qui subsistera de ta maison viendra se prosterner devant lui, pour une picette dargent et un pain, et il lui dira: Attache-moi, je te prie, quelque fonction sacerdotale pour que jaie un morceau de pain manger.Chapitre 3Vocation de Samuel1Le petit Samuel servait le SEIGNEUR en prsence dEli. La parole du SEIGNEUR tait rare en ces jours-l, la vision ntait pas chose courante. 2Ce jour-l, Eli tait couch sa place habituelle. Ses yeux commenaient faiblir. Il ne pouvait plus voir. 3La lampe de Dieu ntait pas encore teinte, et Samuel tait couch dans le temple du SEIGNEUR, o se trouvait larche de Dieu. 4Le SEIGNEUR appela Samuel. Il rpondit: Me voici! 5Il se rendit en courant prs dEli et lui dit: Me voici, puisque tu mas appel. Celui-ci rpondit: Je ne tai pas appel. Retourne te coucher. Il alla se coucher. 6Le SEIGNEUR appela Samuel encore une fois. Samuel se leva, alla trouver Eli et lui dit: Me voici, puisque tu mas appel. Il rpondit: Je ne tai pas appel, mon fils. Retourne te coucher. 7Samuel ne connaissait pas encore le SEIGNEUR. La parole du SEIGNEUR ne stait pas encore rvle lui. 8Le SEIGNEUR appela encore Samuel, pour la troisime fois. Il se leva et alla trouver Eli. Il lui dit: Me voici, puisque tu mas appel. Eli comprit alors que le SEIGNEUR appelait lenfant. 9Eli dit Samuel: Retourne te coucher. Et sil tappelle, tu lui diras: Parle, SEIGNEUR, ton serviteur coute. Et Samuel alla se coucher sa place habituelle. 10Le SEIGNEUR vint et se tint prsent. Il appela comme les autres fois: Samuel, Samuel! Samuel dit: Parle, ton serviteur coute. 11Le SEIGNEUR dit Samuel: Voici que je vais accomplir une chose en Isral, faire tinter les oreilles de quiconque en entendra parler. 12Ce jour-l, je raliserai contre Eli tout ce que jai dit au sujet de sa maison, de bout en bout. 13Je lui annonce que je fais justice de sa maison pour toujours cause de sa faute: il savait que ses fils insultaient Dieu et nanmoins, il ne les a pas repris. 14Voil pourquoi je le jure la maison dEli: Rien neffacera jamais la faute de la maison dEli, ni sacrifice, ni offrande. 15Samuel resta couch jusquau matin, puis il ouvrit les portes de la Maison du SEIGNEUR. Samuel craignait de rapporter la vision Eli. 16Eli appela Samuel et lui dit: Samuel, mon fils. Il dit: Me voici. 17Il dit: Quelle est la parole quil ta adresse? Ne me le cache pas, je ten prie. Que Dieu te fasse ceci et encore cela si tu me caches un mot de toute la parole quil ta adresse. 18Alors Samuel lui rapporta toutes les paroles, sans rien lui cacher. Il dit: Il est le SEIGNEUR. Quil fasse ce que bon lui semble. 19Samuel grandit. Le SEIGNEUR tait avec lui et ne laissa sans effet aucune de ses paroles. 20Tout Isral, de Dan Ber-Shva, sut que Samuel tait accrdit comme prophte du SEIGNEUR. 21Le SEIGNEUR continua dapparatre Silo. Le SEIGNEUR, en effet, se rvlait Samuel, Silo, par la parole du SEIGNEUR,Chapitre 41et la parole de Samuel sadressait tout Isral. Combat dsastreux contre les Philistins. La prise de larcheIsral partit en guerre contre les Philistins. Il campa prs dEvn-Ezr, et les Philistins Afeq. 2Les Philistins prirent position devant Isral, le combat prit de lampleur, et Isral fut battu par les Philistins: sur le front, en rase campagne, ils frapprent environ quatre mille hommes. 3Le peuple rentra au camp et les anciens dIsral dirent: Pourquoi le SEIGNEUR nous a-t-il fait battre aujourdhui par les Philistins? Allons chercher Silo larche de lalliance du SEIGNEUR: quelle vienne au milieu de nous et quelle nous sauve de la main de nos ennemis! 4Le peuple envoya des gens Silo. Ils en rapportrent larche de lalliance du SEIGNEUR de lunivers sigeant sur les chrubins. Il y avait l, prs de larche de lalliance de Dieu, les deux fils dEli, Hofni et Pinhas. 5Or, ds que larche de lalliance du SEIGNEUR arriva au camp, tous les Isralites firent une bruyante ovation, et la terre trembla. 6Les Philistins entendirent la clameur de lovation et ils dirent: Que signifie cette bruyante clameur dovation dans le camp des Hbreux? Ils comprirent que larche du SEIGNEUR tait arrive au camp. 7Les Philistins eurent peur car, disaient-ils, un dieu est arriv au camp. Et ils dirent: Malheur nous! Car il nen tait pas ainsi ces derniers temps. 8Malheur nous! Qui nous dlivrera de la main de ce puissant dieu? Cest le dieu qui a port aux Egyptiens toutes sortes de coups dans le dsert. 9Courage! Soyez des hommes, Philistins, de peur dtre votre tour asservis aux Hbreux comme eux-mmes ont t vos esclaves. Soyez des hommes et combattez! 10Les Philistins engagrent le combat. Isral fut battu, et chacun senfuit ses tentes. La dfaite fut trs dure: il tomba parmi les Isralites trente mille fantassins. 11Larche de Dieu fut prise, et les deux fils dEli, Hofni et Pinhas, moururent. 12Un homme de Benjamin partit du champ de bataille en courant et parvint Silo le jour mme, les vtements dchirs et la tte couverte de terre. 13Lorsquil arriva, Eli tait assis sur son sige au bord de la route, aux aguets, car son cur tremblait pour larche de Dieu. Lhomme vint donc annoncer la nouvelle en ville, et toute la ville poussa des cris. 14Eli entendit les cris et se dit: Que signifie le bruit que fait cette foule? Lhomme vint en hte annoncer la nouvelle Eli. 15Eli avait quatre-vingt-dix-huit ans. Il avait le regard fixe et ne pouvait plus voir. 16Lhomme dit Eli: Cest moi qui viens du champ de bataille. Je me suis enfui du champ de bataille aujourdhui mme. Il dit: Que sest-il pass, mon fils? 17Le messager rpondit: Isral a fui devant les Philistins; et puis, le peuple a subi de lourdes pertes; et puis, tes deux fils sont morts, Hofni et Pinhas; et larche de Dieu a t prise. 18Ds quil fit mention de larche de Dieu, Eli tomba de son sige la renverse sur le ct de la porte; il se brisa la nuque et mourut. Cest que lhomme tait g et lourd. Il avait jug Isral pendant quarante ans. 19Sa bru, la femme de Pinhas, tait enceinte et sur le point daccoucher. Lorsquelle apprit la nouvelle de la prise de larche de Dieu et de la mort de son beau-pre et de son mari, elle saffaissa et accoucha, car les douleurs lavaient saisie. 20Comme elle tait la mort, celles qui lassistaient lui dirent: Rassure-toi: cest un fils que tu as mis au monde. Elle ne rpondit pas et ny prta pas attention. 21Elle appela lenfant Ikavod, cest--dire il ny a plus de gloire: La gloire, dit-elle, est bannie dIsral allusion la prise de larche de Dieu, son beau-pre et son mari. 22Elle avait dit: La gloire est bannie dIsral parce que larche de Dieu avait t prise.Chapitre 61Larche du SEIGNEUR demeura sept mois dans le territoire des Philistins. 2Les Philistins firent appel aux prtres et aux devins, en disant: Que pouvons-nous faire larche du SEIGNEUR? Indiquez-nous comment nous devons la renvoyer l o elle tait. 3Ils dirent: Si vous renvoyez larche du Dieu dIsral, ne la renvoyez pas sans rien. Au contraire, ayez soin de lui fournir une rparation. Alors, vous serez guris et vous saurez pourquoi sa main ne scartait pas de vous. 4Ils dirent: Quelle rparation devons-nous lui fournir? Ils dirent: Daprs le nombre des tyrans des Philistins: cinq tumeurs dor et cinq rats en or, car cest un mme flau qui les a tous atteints, ainsi que vos tyrans. 5Vous ferez donc des images de vos tumeurs et des rats qui dvastaient votre pays et vous rendrez gloire au Dieu dIsral. Peut-tre sa main se fera-t-elle plus lgre sur vous, sur vos dieux et sur votre pays. 6A quoi bon vous obstiner, comme lont fait les Egyptiens et le Pharaon? Quand Il se fut jou deux, ne les ont-ils pas laisss partir? 7Fabriquez donc un chariot neuf et prenez deux vaches qui allaitent et nont pas encore port le joug. Vous attellerez les vaches au chariot et vous les sparerez de leurs petits, que vous ramnerez ltable. 8Vous prendrez larche du SEIGNEUR et vous la poserez sur le chariot. Quant aux objets dor que vous lui fournissez en rparation, vous les mettrez dans un coffre ct delle, et vous la laisserez partir. 9Vous verrez alors: si elle prend la route de son pays en montant vers Beth-Shmesh, cest lui-mme qui nous a fait ce grand mal. Sinon, nous saurons que ce nest pas sa main qui nous a atteints, ce ntait quun accident. 10Les gens firent ainsi. Ils prirent deux vaches qui allaitaient, les attelrent au chariot et retinrent leurs petits ltable. 11Ils mirent larche du SEIGNEUR sur le chariot, ainsi que le coffre, les rats en or et les images de leurs tumeurs. 12Les vaches allrent droit leur chemin sur la route de Beth-Shmesh. Elles suivirent en meuglant le mme sentier, sans scarter ni droite ni gauche, les tyrans des Philistins marchant derrire elles jusqu la limite de Beth-Shmesh. 13Les gens de Beth-Shmesh faisaient la moisson des bls dans la valle. Levant les yeux, ils aperurent larche et se rjouirent de la voir. 14Arriv au champ de Josu de Beth-Shmesh, le chariot sy arrta. Il y avait l une grosse pierre. On fendit le bois du chariot et on offrit les vaches en holocauste au SEIGNEUR. 15Les lvites avaient descendu larche du SEIGNEUR et le coffre qui tait avec elle, o se trouvaient les objets dor. Ils les mirent sur la grosse pierre. Les gens de Beth-Shmesh offrirent des holocaustes et immolrent des sacrifices au SEIGNEUR ce jour-l. 16Les cinq tyrans des Philistins, ayant vu cela, sen retournrent Eqrn ce jour-l. 17Voici les tumeurs dor que les Philistins fournirent en rparation au SEIGNEUR: pour Ashdod, une; pour Gaza, une; pour Ashqeln, une; pour Gath, une; pour Eqrn, une. 18Et les rats en or: selon le nombre de toutes les villes des Philistins relevant des cinq tyrans, depuis la ville fortifie jusquau village sans murailles et jusqu la prairie de la grosse pierre, o ils dposrent larche du SEIGNEUR. Aujourdhui encore, cette pierre se trouve dans le champ de Josu de Beth-Shmesh. 19Le SEIGNEUR frappa les gens de Beth-Shmesh, parce quils avaient regard larche du SEIGNEUR. Parmi le peuple, il frappa soixante-dix hommes cinquante mille hommes. Le peuple fut dans le deuil, parce que le SEIGNEUR lavait durement frapp. 20Les gens de Beth-Shmesh dirent: Qui pourra se tenir en prsence du SEIGNEUR, ce Dieu saint? Et: Chez qui montera-t-il en nous quittant? 21Ils envoyrent des messagers aux habitants de Qiryath-Yarim, pour leur dire: Les Philistins ont rendu larche du SEIGNEUR. Descendez et faites-la monter chez vous.Chapitre 71Les gens de Qiryath-Yarim vinrent donc et firent monter larche du SEIGNEUR. Ils la conduisirent dans la maison dAvinadav, sur la colline, et ils consacrrent son fils Elazar pour garder larche du SEIGNEUR. Samuel juge et intercesseur. Victoire sur les Philistins2Depuis le jour de linstallation de larche Qiryath-Yarim, il stait coul bien des jours, vingt ans dj, lorsque toute la maison dIsral se mit soupirer aprs le SEIGNEUR. 3Samuel dit alors toute la maison dIsral: Si cest de tout votre cur que vous revenez au SEIGNEUR, cartez de chez vous les dieux de ltranger et les Astarts; dirigez votre cur vers le SEIGNEUR, ne servez que lui seul, et il vous dlivrera de la main des Philistins. 4Les fils dIsral cartrent les Baals et les Astarts et ils ne servirent plus que le SEIGNEUR. 5Samuel dit: Rassemblez tout Isral Mipa: jintercderai en votre faveur auprs du SEIGNEUR. 6Ils se rassemblrent Mipa. Ils puisrent de leau et la rpandirent devant le SEIGNEUR. Ils jenrent, ce jour-l, et dclarrent en ce lieu: Nous avons pch contre le SEIGNEUR. Et Samuel jugea les fils dIsral Mipa. 7Les Philistins apprirent que les fils dIsral staient rassembls Mipa, et les tyrans des Philistins montrent contre Isral. Les fils dIsral lapprirent et ils eurent peur des Philistins. 8Les fils dIsral dirent Samuel: Ne reste pas muet! Ne nous abandonne pas! Crie vers le SEIGNEUR, notre Dieu, pour quil nous sauve de la main des Philistins! 9Samuel prit un agneau de lait et loffrit tout entier en holocauste au SEIGNEUR. Samuel cria vers le SEIGNEUR en faveur dIsral, et le SEIGNEUR lui rpondit. 10Or, tandis que Samuel offrait lholocauste, les Philistins savancrent pour combattre Isral. Mais le SEIGNEUR, ce jour-l, tonna grand fracas contre les Philistins. Il les frappa de panique, et ils furent dfaits devant Isral. 11Les hommes dIsral sortirent de Mipa, poursuivirent les Philistins et les battirent jusquau-dessous de Beth-Kar. 12Samuel prit une pierre et la plaa entre Mipa et La Dent. Il lappela Evn-Ezr, cest--dire Pierre du Secours, car, dit-il, cest jusquici que le SEIGNEUR nous a secourus. 13Les Philistins furent abaisss et ils ne recommencrent plus pntrer dans le territoire dIsral. Et la main du SEIGNEUR fut sur les Philistins durant tous les jours de Samuel. 14Les villes que les Philistins avaient prises Isral revinrent Isral, dEqrn Gath. Isral arracha galement leur territoire aux Philistins. Et il y eut la paix entre Isral et les Amorites. 15Samuel jugea Isral tous les jours de sa vie. 16Il partait chaque anne faire le tour de Bthel, de Guilgal et de Mipa et il jugeait Isral en tous ces lieux. 17Il rentrait ensuite Rama, car cest l quil avait sa maison. Cest l quil jugea Isral et l quil construisit un autel au SEIGNEUR.Chapitre 8SAMUEL ET LA ROYAUTDemande dun roi1Devenu vieux, Samuel donna ses fils pour juges Isral. 2Son fils an sappelait Yol, le second Aviya. Ils taient juges Ber-Shva. 3Mais ses fils ne marchrent pas sur ses traces. Dvoys par le lucre, acceptant des cadeaux, ils firent dvier le droit. 4Tous les anciens dIsral se rassemblrent et vinrent trouver Samuel Rama. 5Ils lui dirent: Te voil devenu vieux et tes fils ne marchent pas sur tes traces. Maintenant donc, donne-nous un roi pour nous juger comme toutes les nations. 6Il dplut Samuel quils aient dit: Donne-nous un roi pour nous juger. Et Samuel intercda auprs du SEIGNEUR. 7Le SEIGNEUR dit Samuel: Ecoute la voix du peuple en tout ce quils te diront. Ce nest pas toi quils rejettent, cest moi. Ils ne veulent plus que je rgne sur eux. 8Comme ils ont agi depuis le jour o je les ai fait monter dEgypte jusquaujourdhui, mabandonnant pour servir dautres dieux, ainsi agissent-ils aussi envers toi. 9Maintenant donc, coute leur voix. Mais ne manque pas de les avertir: apprends-leur comment gouvernera le roi qui rgnera sur eux. 10Samuel redit toutes les paroles du SEIGNEUR au peuple qui lui demandait un roi. 11Il dit: Voici comment gouvernera le roi qui rgnera sur vous: il prendra vos fils pour les affecter ses chars et sa cavalerie, et ils courront devant son char. 12Il les prendra pour sen faire des chefs de millier et des chefs de cinquantaine, pour labourer son labour, pour moissonner sa moisson, pour fabriquer ses armes et ses harnais. 13Il prendra vos filles comme parfumeuses, cuisinires et boulangres. 14Il prendra vos champs, vos vignes et vos oliviers les meilleurs. Il les prendra et les donnera ses serviteurs. 15Il lvera la dme sur vos grains et sur vos vignes et la donnera ses eunuques et ses serviteurs. 16Il prendra vos serviteurs et vos servantes, les meilleurs de vos jeunes gens et vos nes pour les mettre son service. 17Il lvera la dme sur vos troupeaux. Vous-mmes enfin, vous deviendrez ses esclaves. 18Ce jour-l, vous crierez cause de ce roi que vous vous serez choisi, mais, ce jour-l, le SEIGNEUR ne vous rpondra point. 19Mais le peuple refusa dcouter la voix de Samuel. Non, dirent-ils. Cest un roi que nous aurons. 20Et nous serons, nous aussi, comme toutes les nations. Notre roi nous jugera, il sortira notre tte et combattra nos combats. 21Samuel couta toutes les paroles du peuple et les rpta aux oreilles du SEIGNEUR. 22Le SEIGNEUR dit alors Samuel: Ecoute leur voix et donne-leur un roi. Samuel dit aux gens dIsral: Allez-vous-en, chacun dans sa ville.Chapitre 9Sal et les nesses1Il y avait en Benjamin un homme appel Qish, fils dAvil, fils de Ceror, fils de Bekorath, fils dAfiah, fils dun Benjaminite. Ctait un vaillant homme. 2Il avait un fils appel Sal, un beau garon. Aucun des fils dIsral ne le valait. Il dpassait tout le peuple de la tte et des paules. 3Les nesses de Qish, le pre de Sal, stant gares, Qish dit son fils Sal: Prends donc avec toi lun des domestiques et pars la recherche des nesses. 4Il parcourut la montagne dEphram, il parcourut le pays de Shalisha, sans trouver. Ils parcoururent le pays de Shaalim: toujours rien. Il parcourut le pays de Benjamin, sans trouver. 5Quand ils arrivrent au pays de ouf, Sal dit au domestique qui laccompagnait: Allons, rentrons. Je crains que mon pre ne pense plus aux nesses et sinquite notre sujet. 6Le serviteur lui dit: Mais il y a dans cette ville un homme de Dieu! Cest un homme rput. Tout ce quil dit arrive srement. Allons-y donc. Peut-tre nous renseignera-t-il sur le voyage que nous avons entrepris. 7Sal dit son serviteur: Eh bien, nous y allons. Mais quapporterons-nous cet homme? Il ny a plus de pain dans nos sacs et il ne convient pas doffrir lhomme de Dieu des provisions de route. Quavons-nous? 8Le domestique reprit la parole pour rpondre Sal: Jai justement sur moi un quart de sicle dargent. Je le donnerai lhomme de Dieu, et il nous renseignera sur notre voyage. 9Autrefois, en Isral, on avait coutume de dire quand on allait consulter Dieu: Venez, allons trouver le voyant. Car, le prophte daujourdhui, on lappelait autrefois le voyant. 10Sal dit son serviteur: Bien parl. Viens, allons-y. Et ils allrent la ville o se trouvait lhomme de Dieu. 11Ils gravissaient la monte de la ville, quand ils trouvrent des jeunes filles qui sortaient puiser de leau. Ils leur dirent: Le voyant est-il ici? 12Elles leur rpondirent: Oui. Droit devant toi! Maintenant fais vite, car il est venu en ville aujourdhui, car il y a aujourdhui un sacrifice public sur le haut lieu. 13Sitt arrivs en ville, aussitt vous le trouverez, avant quil ne monte manger au haut lieu, car le peuple ne doit pas manger avant son arrive, car cest lui qui doit bnir le sacrifice; aprs quoi, les invits pourront manger. Maintenant donc montez, car lui, aujourdhui, vous le trouverez. 14Ils montrent donc la ville. Ils entraient dans la ville et voici que Samuel sortait au-devant deux pour monter au haut lieu. 15Or le SEIGNEUR avait averti Samuel un jour avant larrive de Sal. Il lui avait dit: 16Demain, la mme heure, je tenverrai un homme du pays de Benjamin, et tu loindras comme chef de mon peuple Isral, et il sauvera mon peuple de la main des Philistins. Cest que jai vu mon peuple et que son cri est arriv jusqu moi. 17Samuel aperut Sal. Aussitt le SEIGNEUR lui souffla: Voici lhomme dont je tai dit: Cest lui qui tiendra mon peuple en main. 18Sal sapprocha de Samuel au milieu de la porte et dit: Sil te plat, indique-moi o est la maison du voyant. 19Samuel rpondit Sal: Cest moi le voyant. Monte devant moi au haut lieu. Vous mangerez avec moi aujourdhui. Demain matin, je te laisserai partir et je tindiquerai tout ce qui te proccupe. 20Pour ce qui est de tes nesses gares il y a trois jours, ny pense plus: elles sont retrouves. Et qui donc appartient tout ce quil y a de prcieux en Isral? Nest-ce pas toi et toute la maison de ton pre? 21Sal rpondit: Ne suis-je pas benjaminite, dune des plus petites tribus dIsral, et ma famille nest-elle pas la dernire de toutes les familles de la tribu de Benjamin? Pourquoi donc me parles-tu de cette faon? 22Samuel prit Sal et son domestique, les fit entrer dans la salle et leur donna une place en tte des invits ils taient une trentaine. 23Samuel dit au cuisinier: Sers la portion que je tai donne, celle dont je tai dit: Mets-la de ct. 24Le cuisinier prsenta le gigot et la souris. Il les mit devant Sal et dit: Voici ce qui reste. Tu es servi: mange! Car cest pour la circonstance quon te la gard, quand on a dit: Jinvite le peuple. Sal mangea donc avec Samuel ce jour-l. 25Ils descendirent ensuite du haut lieu la ville, et il sentretint avec Sal sur la terrasse. 26Ils se levrent tt. Et, ds que monta laurore, Samuel appela Sal sur la terrasse. Il lui dit: En route! Je vais te reconduire. Sal se mit en route et tous les deux, lui et Samuel, sortirent. 27Ils descendaient la limite de la ville quand Samuel dit Sal: Dis au serviteur de passer devant nous. Il passa devant. Et toi, arrte-toi maintenant, que je te fasse entendre la parole de Dieu.Chapitre 101Samuel prit la fiole dhuile, la versa sur la tte de Sal et lembrassa. Il dit: Est-ce que ce nest pas le SEIGNEUR qui ta oint comme chef de son patrimoine? 2Aujourdhui, aprs mavoir quitt, tu rencontreras deux hommes prs de la tombe de Rachel la frontire de Benjamin Celah. Ils te diront: Les nesses que tu es all rechercher, elles sont retrouves, et maintenant ton pre a oubli lhistoire des nesses et sinquite votre sujet. Il se dit: Que puis-je faire pour mon fils? 3De l, poussant plus loin, tu arriveras au chne de Tabor. L viendront te trouver trois hommes montant vers Dieu Bthel, lun portant trois chevreaux, lautre portant trois pains, le troisime portant une outre de vin. 4Ils te salueront et te donneront deux pains: tu les recevras de leur main. 5Ensuite tu arriveras Guiva de Dieu, o rsident les prfets philistins. L, quand tu entreras dans la ville, tu tomberas sur une bande de prophtes descendant du haut lieu, prcds de harpes, de tambourins, de fltes et de lyres. Ils seront en tat de transe prophtique. 6Alors fondra sur toi lesprit du SEIGNEUR, tu entreras en transe avec eux et tu seras chang en un autre homme. 7Quand tu verras se produire ces signes, fais tout ce que tu trouveras faire, car Dieu est avec toi. 8Tu descendras avant moi Guilgal. Quant moi, je descendrai te rejoindre, pour offrir des holocaustes et des sacrifices de paix. Tu mattendras sept jours jusqu ce que je vienne te rejoindre. Alors je te ferai savoir ce que tu dois faire. 9Ds que Sal se fut retourn en quittant Samuel, Dieu lui changea le cur, et tous ces signes arrivrent ce jour-l. 10Quand ils arrivrent Guiva, une bande de prophtes venait sa rencontre. Alors lesprit de Dieu fondit sur lui, et il entra en transe avec eux. 11Toutes ses anciennes connaissances le virent: il faisait le prophte, avec des prophtes! On se dit dans le peuple: Quest-il donc arriv au fils de Qish? Sal est-il aussi parmi les prophtes? 12Un homme de lendroit intervint pour dire: Mais qui donc est leur pre? Voil pourquoi le mot est pass en proverbe: Sal est-il aussi parmi les prophtes? 13Sorti de transe, Sal arriva au haut lieu. 14Son oncle lui dit, lui et son serviteur: O tes-vous alls? Il rpondit: A la recherche des nesses. Mais nous navons rien vu et nous sommes alls chez Samuel. 15Loncle de Sal dit: Sil te plat, raconte-moi ce que vous a dit Samuel. 16Sal dit son oncle: Il nous a bien racont que les nesses taient retrouves. Mais au sujet de la royaut, il ne lui raconta pas ce quavait dit Samuel. Sal dsign par le sort17Samuel convoqua le peuple auprs du SEIGNEUR Mipa. 18Il dit aux fils dIsral: Ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu dIsral: Cest moi qui ai fait monter Isral dEgypte et qui vous ai dlivrs de la main de lEgypte et de tous les royaumes qui vous opprimaient. 19Et vous, aujourdhui, vous avez rejet votre Dieu, lui qui vous secourt dans tous vos malheurs et toutes vos dtresses, et vous lui avez dit: Tu nous donneras un roi. Maintenant donc, prsentez-vous devant le SEIGNEUR, par tribus et par clans. 20Samuel fit approcher toutes les tribus dIsral: la tribu de Benjamin fut dsigne. 21Il fit approcher la tribu de Benjamin par clans: le clan de Matri fut dsign. Puis Sal, fils de Qish, fut dsign. On le chercha sans le trouver. 22On demanda encore au SEIGNEUR: Quelquun dautre est-il venu ici? Le SEIGNEUR dit: Le voici, cach prs des bagages. 23On courut ly chercher, et il se prsenta au milieu du peuple: il dpassait tout le peuple de la tte et des paules. 24Samuel dit tout le peuple: Avez-vous vu celui qua choisi le SEIGNEUR? Il na pas son pareil dans tout le peuple. Tout le peuple fit une ovation en criant: Vive le roi! 25Samuel exposa au peuple le droit de la royaut, il lcrivit dans le livre et le dposa devant le SEIGNEUR. Puis Samuel renvoya tout le peuple, chacun chez soi. 26Sal aussi sen alla chez lui, Guiva. Partirent avec lui les vaillants dont Dieu avait touch le cur. 27Mais des vauriens dirent: Comment celui-ci nous sauverait-il? Ils le mprisrent et ne lui apportrent pas de prsent. Mais lui resta indiffrent.Chapitre 11Campagne et victoire contre les Ammonites1Nahash lAmmonite monta contre Yavesh-de-Galaad et lassigea. Tous les gens de Yavesh dirent Nahash: Fais un pacte avec nous et nous te servirons. 2Nahash lAmmonite leur dit: Voici comment je vous laccorderai: en vous crevant chacun lil droit. Jinfligerai cette honte tout Isral. 3Les anciens de Yavesh lui dirent: Laisse-nous sept jours. Nous enverrons des messagers dans tout le territoire dIsral et, si personne ne vient nous sauver, nous sortirons vers toi pour nous rendre. 4Les messagers arrivrent Guiva de Sal et ils rapportrent ces propos aux oreilles du peuple. Le peuple clata en sanglots. 5Juste ce moment, Sal revenait des champs, derrire ses bufs. Sal dit: Qua donc le peuple pleurer? On lui raconta ce quavaient dit les gens de Yavesh. 6Lesprit de Dieu fondit sur Sal quand il entendit ces paroles, et il entra dans une violente colre. 7Il prit une paire de bufs, les dpea et, par lentremise des messagers, en envoya les morceaux dans tout le territoire dIsral, en faisant dire: Celui qui ne part pas la guerre derrire Sal et Samuel, voil ce quon fera ses bufs! Le SEIGNEUR fit tomber la terreur sur le peuple, et ils partirent comme un seul homme. 8Sal les passa en revue Bzeq: les fils dIsral taient trois cent mille; les hommes de Juda, trente mille. 9On dit aux messagers qui taient venus: Vous parlerez ainsi aux gens de Yavesh-de-Galaad: Demain, lheure la plus chaude, vous aurez du secours. Les messagers vinrent en informer les gens de Yavesh. Ils furent dans la joie. 10Les gens de Yavesh dirent: Demain, nous sortirons vers vous, et vous nous traiterez tout votre guise. 11Donc, le lendemain, Sal rpartit le peuple en trois sections. Ils pntrrent dans le camp la veille du matin et frapprent les Ammonites jusqu lheure la plus chaude du jour. Les survivants se dispersrent, et il nen resta pas deux ensemble. 12Le peuple dit Samuel: Quels sont ceux qui disaient: Sal rgnera-t-il sur nous? Livrez-nous ces gens-l pour que nous les mettions mort. 13Sal dit: Personne ne sera mis mort en un jour pareil, car, aujourdhui, le SEIGNEUR a remport une victoire en Isral. 14Samuel dit au peuple: Venez, allons Guilgal: nous y renouvellerons la royaut. 15Tout le peuple alla donc Guilgal. L, on fit de Sal un roi, en prsence du SEIGNEUR, Guilgal. On y offrit des sacrifices de paix en prsence du SEIGNEUR. Sal et tous les gens dIsral se livrrent l de grandes rjouissances.Chapitre 12Discours dadieu de Samuel1Samuel dit tout Isral: Voici que jai cout votre voix en tout ce que vous mavez dit: jai fait rgner sur vous un roi. 2Et maintenant, voici le roi qui marche devant vous. Moi, je suis vieux, jai blanchi, et mes fils sont l avec vous. Cest moi qui ai march devant vous depuis ma jeunesse jusqu ce jour. 3Me voici. Dposez mon sujet devant le SEIGNEUR et devant son messie: De qui ai-je pris le buf et de qui ai-je pris lne? Qui ai-je exploit et qui ai-je maltrait? A qui ai-je extorqu de largent pour fermer les yeux sur son cas? Je vous le rendrai. 4Ils dirent: Tu ne nous as pas exploits. Tu ne nous as pas maltraits. Tu nas rien extorqu personne. 5Il leur dit: Le SEIGNEUR est tmoin contre vous, et son messie est tmoin, en ce jour, que vous navez rien trouv en ma main. On rpondit: Il en est tmoin. 6Et Samuel dit au peuple: Le SEIGNEUR qui agit avec Mose et Aaron et fit monter vos pres du pays dEgypte! 7Et maintenant, tenez-vous l: devant le SEIGNEUR, je citerai contre vous tous les actes de justice du SEIGNEUR accomplis envers vous et envers vos pres. 8Quand Jacob fut arriv en Egypte, vos pres ont cri vers le SEIGNEUR, et le SEIGNEUR envoya Mose et Aaron, qui firent sortir vos pres dEgypte et les installrent en ce lieu. 9Mais ils ont oubli le SEIGNEUR, leur Dieu, et lui les a vendus Sisera, chef de larme de Haor, aux Philistins et au roi de Moab, qui leur ont fait la guerre. 10Alors, ils ont cri vers le SEIGNEUR: Nous avons pch, car nous avons abandonn le SEIGNEUR et nous avons servi les Baals et les Astarts. Maintenant, dlivre-nous de la main de nos ennemis, et nous te servirons. 11Et le SEIGNEUR a envoy Yeroubbaal, Bedn, Jepht et Samuel, il vous a dlivrs de la main de vos ennemis dalentour, et vous avez habit le pays en scurit. 12Mais quand vous avez vu que Nahash, le roi des fils dAmmon, venait vous attaquer, vous mavez dit: Non, cest un roi qui rgnera sur nous. Et pourtant le SEIGNEUR, votre Dieu, est votre roi. 13Maintenant donc, voici le roi que vous avez choisi, que vous avez demand, et voici que le SEIGNEUR vous a donn un roi. 14Si vous craignez le SEIGNEUR, si vous le servez, si vous coutez sa voix sans vous rvolter contre les ordres du SEIGNEUR, alors vous-mmes et le roi qui rgne sur vous, vous continuerez suivre le SEIGNEUR, votre Dieu. 15Mais, si vous ncoutez pas la voix du SEIGNEUR, si vous vous rvoltez contre les ordres du SEIGNEUR, la main du SEIGNEUR vous atteindra ainsi que vos pres. 16Maintenant encore, tenez-vous ici et voyez cette grande chose que le SEIGNEUR va accomplir sous vos yeux. 17Nest-ce pas actuellement la moisson des bls? Je vais invoquer le SEIGNEUR et il fera tonner et pleuvoir. Comprenez donc et voyez la grandeur du mal que vous avez commis aux yeux du SEIGNEUR en demandant pour vous-mmes un roi. 18Samuel invoqua le SEIGNEUR, et le SEIGNEUR fit tonner et pleuvoir, ce jour-l, et tout le peuple eut une grande crainte du SEIGNEUR et de Samuel. 19Tout le peuple dit Samuel: Intercde pour tes serviteurs auprs du SEIGNEUR, ton Dieu, afin que nous ne mourions pas, car, tous nos pchs, nous avons ajout le tort de demander pour nous un roi. 20Samuel dit au peuple: Nayez pas de crainte. Cest bien vous qui avez fait tout ce mal. Pourtant, ne vous cartez pas du SEIGNEUR, mais servez le SEIGNEUR de tout votre cur. 21Ne vous cartez pas, car ce serait pour suivre des nants qui ne servent rien et qui ne peuvent dlivrer, puisquils ne sont que nant. 22En effet, le SEIGNEUR ne dlaissera pas son peuple, cause de son grand Nom, puisque le SEIGNEUR a voulu faire de vous son peuple. 23En ce qui me concerne, il serait abominable de pcher contre le SEIGNEUR en cessant dintercder en votre faveur. Je vous enseignerai le bon et droit chemin. 24Seulement craignez le SEIGNEUR et servez-le avec loyaut, de tout votre cur. Voyez, en effet, comme il sest montr grand envers vous! 25Mais si vous faites le mal, vous serez anantis, vous et votre roi.Chapitre 13LES GUERRES DE SALRvolte contre les Philistins1Sal avait ans lorsquil devint roi et il rgna deux ans sur Isral. 2Sal se choisit trois mille hommes en Isral: il y en eut deux mille avec Sal, Mikmas et sur la montagne de Bthel, et mille avec Jonathan, Guiva de Benjamin. Il renvoya le reste du peuple, chacun ses tentes. 3Jonathan abattit le prfet des Philistins qui tait Guva, et les Philistins lapprirent. Alors Sal fit sonner du cor dans tout le pays en disant: Que les Hbreux lentendent! 4Tout Isral apprit la nouvelle: Sal avait abattu le prfet des Philistins, et Isral lui-mme tait devenu insupportable aux Philistins. Le peuple se rassembla donc derrire Sal Guilgal. 5Les Philistins staient mobiliss contre Isral. Ils avaient trente mille chars, six mille cavaliers et une troupe aussi nombreuse que le sable des plages. Ils montrent camper Mikmas, lorient de Beth-Awn. 6Les hommes dIsral se virent en pril, car le peuple tait serr de prs. Le peuple se cacha donc dans les grottes, les trous, les rochers, les souterrains et les citernes. 7Des Hbreux passrent mme le Jourdain pour gagner le pays de Gad et de Galaad. Sal tait encore Guilgal et derrire lui tout le peuple tremblait. 8Sal attendit sept jours le rendez-vous de Samuel, mais Samuel ne vint pas Guilgal, et le peuple abandonna Sal et se dispersa. 9Sal dit: Amenez-moi lholocauste et les sacrifices de paix. Et il offrit lholocauste. 10Juste comme il achevait doffrir lholocauste, Samuel arriva. Sal sortit sa rencontre pour le saluer. 11Samuel dit: Quas-tu fait? Sal dit: Quand jai vu que le peuple mabandonnait et se dispersait, que toi-mme tu ne venais pas au rendez-vous et que les Philistins staient rassembls Mikmas, 12je me suis dit: Maintenant, les Philistins vont descendre me rattraper Guilgal, sans que jaie apais le SEIGNEUR. Alors, jai pris sur moi et jai offert lholocauste. 13Samuel dit Sal: Tu as agi comme un fou! Tu nas pas gard le commandement du SEIGNEUR, ton Dieu, celui quil tavait prescrit. Maintenant, en effet, le SEIGNEUR aurait tabli pour toujours ta royaut sur Isral. 14Mais maintenant, ta royaut ne tiendra pas. Le SEIGNEUR sest cherch un homme selon son cur et le SEIGNEUR la institu chef de son peuple, puisque tu nas pas gard ce que tavait prescrit le SEIGNEUR. 15Samuel se mit en route et monta de Guilgal Guiva de Benjamin. Sal passa en revue le peuple qui se trouvait avec lui: environ six cents hommes. 16Sal, son fils Jonathan et le peuple qui se trouvait avec eux demeuraient Guva de Benjamin, tandis que les Philistins campaient Mikmas. 17Le corps de destruction sortit du camp philistin en trois sections. La premire section se dirigeait vers Ofra, au pays de Shoual, 18la deuxime vers Beth-Horn, la troisime vers la frontire qui domine le Val des Hynes vers le dsert. 19On ne trouvait plus de forgeron dans tout le pays dIsral car les Philistins staient dit: Il ne faut pas que les Hbreux se fabriquent des pes ou des lances. 20Tous les Isralites descendaient donc chez les Philistins pour affter chacun son soc, sa houe, sa hache ou son burin. 21Lafftage cotait deux tiers de sicle pour les socs, les houes, les fourches, les haches et la remise en tat des aiguillons. 22Donc, au jour du combat, la troupe de Sal et de Jonathan se trouva dpourvue dpes et de lances. On en trouva nanmoins pour Sal et pour son fils Jonathan. 23Un poste de Philistins sortit vers la passe de Mikmas.Chapitre 14Jonathan victorieux des Philistins1Vint le jour o Jonathan, le fils de Sal, dit son cuyer: Viens, poussons jusquau poste des Philistins qui est de lautre ct. Mais il navait pas averti son pre. 2Sal tait assis la limite de Guiva, sous le grenadier qui est Migrn. Il avait avec lui environ six cents hommes. 3Ahiyya, fils dAhitouv, frre dIkavod, fils de Pinhas, fils dEli, le prtre du SEIGNEUR Silo, portait lphod. Le peuple ne savait pas que Jonathan tait parti. 4Dans une des passes que Jonathan cherchait traverser pour attaquer le poste des Philistins, se trouve de chaque ct une dent de rocher, lune appele Boc et lautre Senn. 5Lune des dents se dresse au nord, en face de Mikmas, lautre au sud, en face de Guva. 6Jonathan dit son cuyer: Viens, poussons jusquau poste de ces incirconcis. Peut-tre le SEIGNEUR agira-t-il pour nous; en effet, quon soit nombreux ou non, rien nempche le SEIGNEUR de donner la victoire. 7Son cuyer lui dit: Fais tout ton ide. Avance, et je te suis, ton ide. 8Jonathan dit: Maintenant, nous poussons dans leur direction, et nous allons tre reprs par leurs hommes. 9Sils nous disent: Halte! Attendez que nous vous ayons rejoints!, nous resterons sur place et nous ne monterons pas vers eux. 10Mais sils disent: Montez vers nous!, nous monterons; cest que le SEIGNEUR les aura livrs entre nos mains. Nous aurons l un signe. 11Ils se laissrent donc reprer tous les deux par le poste des Philistins. Les Philistins dirent: Voici des Hbreux qui sortent des trous o ils staient cachs. 12Les hommes du poste, sadressant Jonathan et son cuyer, leur dirent: Montez vers nous, nous avons quelque chose vous apprendre. Jonathan dit son cuyer: Monte derrire moi; le SEIGNEUR les a livrs aux mains dIsral. 13Jonathan monta, en saidant des mains et des pieds, suivi de son cuyer. Les Philistins tombrent sous les coups de Jonathan et son cuyer les achevait derrire lui. 14Ce premier coup port par Jonathan et son cuyer frappa une vingtaine dhommes, sur un terrain d peine un demi-sillon de surface. 15Ce fut la terreur dans le camp, dans la campagne et parmi tout le peuple. Le poste et le corps de destruction furent terrifis eux aussi. La terre trembla et ce fut une terreur de Dieu. 16A Guiva de Benjamin, les guetteurs de Sal regardaient. Ils virent la foule se rpandre dans toutes les directions. 17Sal dit au peuple qui tait avec lui: Faites donc lappel, et voyez qui est parti de chez nous. On fit lappel: il manquait Jonathan et son cuyer. 18Sal dit Ahiyya: Fais approcher larche de Dieu. Il y avait en effet, ce jour-l, larche de Dieu et les fils dIsral. 19Or pendant que Sal parlait au prtre, lagitation augmentait dans le camp des Philistins. Sal dit au prtre: Retire ta main. 20Sal et tout le peuple qui tait avec lui se runirent et arrivrent sur le champ de bataille. Ils avaient tir lpe lun contre lautre et la confusion tait totale. 21Les Hbreux qui avaient dabord t au service des Philistins et qui taient monts au camp avec eux tout autour se mirent eux aussi du ct dIsral avec Sal et Jonathan. 22Tous les hommes dIsral qui staient cachs dans la montagne dEphram, apprenant la droute des Philistins, se mirent, eux aussi, les talonner en combattant. 23Le SEIGNEUR donna la victoire Isral, ce jour-l, et le combat stendit au-del de Beth-Awn. 24Les hommes dIsral avaient souffert, ce jour-l, car Sal avait engag le peuple par cette imprcation: Maudit soit lhomme qui prendra de la nourriture avant le soir, avant que je ne me sois veng de mes ennemis. Dans le peuple, personne navait donc got de nourriture. Jonathan sauv par le peuple25Tout le pays tait entr dans la fort. Sur le sol, il y avait du miel. 26Quand le peuple entra dans la fort, voici quil y coulait du miel. Personne nanmoins ne portait la main sa bouche, car le peuple avait peur du serment. 27Mais Jonathan navait pas entendu son pre imposer au peuple le serment. Il tendit le bton quil avait en main, en trempa le bout dans le miel, puis ramena la main sa bouche: son regard devint clair. 28Quelquun du peuple intervint et dit: Ton pre a impos au peuple un serment solennel, dclarant: Maudit soit lhomme qui prendra de la nourriture aujourdhui. Et le peuple est puis. 29Jonathan dit: Mon pre a port malheur au pays. Voyez comme jai le regard clair pour avoir got un peu de ce miel. 30A plus forte raison, si, aujourdhui, le peuple stait nourri sur le butin trouv chez lennemi, le coup port aux Philistins naurait-il pas t plus fort? 31Ce jour-l, ils battirent les Philistins, depuis Mikmas jusqu Ayyaln. Le peuple, compltement puis, 32se jeta sur le butin. Il prit du petit btail, des bufs et des veaux, les gorgea sur le sol et mangea au-dessus du sang. 33On le rapporta Sal: Le peuple, lui dit-on, est en train de pcher contre le SEIGNEUR en mangeant au-dessus du sang! Sal dit: Vous tes des tratres! Roulez vers moi, linstant, une grosse pierre! 34Sal dit: Dispersez-vous parmi le peuple et dites: Que chacun mamne son buf ou son mouton. Vous les gorgerez et les mangerez ici, sans pcher contre le SEIGNEUR en mangeant auprs du sang. Cette nuit-l, dans tout le peuple, chacun amena le buf quil dtenait, et on gorgea cet endroit. 35Cest ainsi que Sal btit un autel au SEIGNEUR: ce fut le premier autel quil btit au SEIGNEUR. 36Sal dit: Descendons la poursuite des Philistins pendant la nuit: nous les pillerons jusquau lever du jour et nous nen laisserons subsister aucun. Ils dirent: Fais tout ce qui te plat. Le prtre dit: Approchons-nous de Dieu ici mme. 37Sal demanda Dieu: Dois-je descendre la poursuite des Philistins? Les livreras-tu aux mains dIsral? Mais, ce jour-l, Dieu ne lui rpondit pas. 38Sal dit: Approchez ici, vous tous, les chefs du peuple. Sachez voir en quoi a consist le pch daujourdhui. 39Oui, par la vie du SEIGNEUR, le sauveur dIsral, mme sil sagit dune faute de mon fils Jonathan, eh bien, il mourra. Dans tout le peuple, personne ne lui rpondit. 40Sal dit alors tout Isral: Vous, mettez-vous dun ct; moi et mon fils Jonathan, nous serons de lautre ct. Le peuple dit Sal: Fais ce qui te semble bon. 41Et Sal dit au SEIGNEUR: Dieu dIsral, donne une rponse complte! Jonathan et Sal furent dsigns, et le peuple fut mis hors de cause. 42Sal dit: Jetez le sort entre moi et mon fils Jonathan. Et Jonathan fut dsign. 43Sal dit Jonathan: Raconte-moi ce que tu as fait. Jonathan le lui raconta. Il dit: Oui, jai got un peu de miel au bout du bton que javais la main. Me voici, prt mourir. 44Sal dit: Que Dieu fasse ceci et encore cela! Oui, tu mourras, Jonathan! 45Le peuple dit Sal: Est-ce que Jonathan va mourir, lui qui a remport cette grande victoire en Isral? Ce serait abominable, par la vie du SEIGNEUR! Il ne tombera pas terre un seul cheveu de sa tte, car cest avec Dieu quil a agi aujourdhui mme. Ainsi le peuple libra Jonathan, et il ne mourut pas. 46Sal remonta de la poursuite des Philistins, et les Philistins regagnrent leur pays. Notice sur le rgne de Sal47Quand Sal se fut empar de la royaut sur Isral, il fit la guerre alentour contre tous ses ennemis, contre Moab, contre les fils dAmmon, contre Edom, contre les rois de ova et contre les Philistins et, partout o il se tournait, il faisait du mal! 48Il montra sa vaillance en battant Amaleq, dlivrant ainsi Isral de la main de celui qui le pillait. 49Les fils de Sal taient Jonathan, Yishwi et Malki-Shoua. Les noms de ses deux filles taient Mrav pour lane, et Mikal pour la cadette. 50La femme de Sal sappelait Ahinoam, fille dAhimaa. Le chef de son arme sappelait Aviner, fils de Ner, oncle de Sal. 51Qish tait le pre de Sal, et Ner le pre dAvner. Il tait fils dAvil. 52La guerre fut acharne contre les Philistins durant tous les jours de Sal. Sal remarquait-il quelque brave, quelque vaillant, il se lattachait.Chapitre 15Campagne contre Amaleq1Samuel dit Sal: Cest moi que le SEIGNEUR a envoy pour toindre comme roi sur son peuple Isral. Maintenant donc, coute la voix, les paroles du SEIGNEUR. 2Ainsi parle le SEIGNEUR de lunivers: Je vais demander compte Amaleq de ce quil a fait Isral, en lui barrant la route quand il montait dEgypte. 3Maintenant donc, va frapper Amaleq. Vous devrez vouer par interdit tout ce qui lui appartient. Tu ne lpargneras point. Tu mettras tout mort, hommes et femmes, enfants et nourrissons, bufs et moutons, chameaux et nes. 4Sal mobilisa le peuple et le passa en revue Telam. Il y avait deux cent mille fantassins et, pour Juda, dix mille hommes. 5Parvenu la ville dAmaleq, Sal se mit en embuscade dans le lit du torrent. 6Sal dit aux Qnites: Partez, cartez-vous, quittez les rangs dAmaleq, de peur que je ne te traite comme lui, alors que toi, tu as agi avec fidlit envers tous les fils dIsral quand ils montaient dEgypte. Les Qnites scartrent donc du milieu des Amalcites. 7Sal frappa Amaleq, depuis Hawila jusqu lentre de Shour, qui est en face de lEgypte. 8Il prit vivant Agag, roi dAmaleq, et il voua tout le peuple par interdit, au fil de lpe. 9Mais Sal et le peuple pargnrent Agag et le meilleur du petit btail, du gros btail et des secondes portes, les agneaux et tout ce quil y avait de bon, et ils ne consentirent pas les vouer par interdit. Mais toute la marchandise sans valeur et de mauvaise qualit, ils la vourent, elle, par interdit. 10La parole du SEIGNEUR fut adresse Samuel en ces termes: 11Je me repens davoir fait de Sal un roi, car il sest dtourn de moi et il na pas mis excution mes paroles. Lmotion gagna Samuel, et il cria vers le SEIGNEUR toute la nuit. 12Samuel se leva de bon matin pour aller la rencontre de Sal. On vint dire Samuel: Sitt arriv Karmel, Sal sest rig un monument; puis il est reparti plus loin et il est descendu Guilgal. 13Samuel se rendit auprs de Sal, et Sal lui dit: Sois bni du SEIGNEUR! Jai mis excution la parole du SEIGNEUR. 14Samuel dit: Quels sont ces blements que jentends et ces meuglements qui frappent mes oreilles? 15Sal dit: Ils les ont ramens de chez les Amalcites. Cest que le peuple a pargn le meilleur des brebis et des bufs pour sacrifier au SEIGNEUR ton Dieu. Quant au reste, nous lavons vou par interdit. 16Samuel dit Sal: Assez. Je vais tannoncer ce que ma dit le SEIGNEUR cette nuit. Il lui dit: Parle. 17Samuel dit: Bien que tu sois peu de chose tes propres yeux, nes-tu pas la tte des tribus dIsral? Le SEIGNEUR ta oint comme roi dIsral. 18Le SEIGNEUR ta envoy en expdition et il a dit: Va. Tu voueras par interdit ces pcheurs dAmalcites et tu les combattras jusqu leur extermination. 19Pourquoi nas-tu pas cout la voix du SEIGNEUR, pourquoi tes-tu jet sur le butin et as-tu fait ce qui est mal aux yeux du SEIGNEUR? 20Sal dit Samuel: Jai obi la voix du SEIGNEUR. Je suis parti en expdition l o le SEIGNEUR mavait envoy. Jai ramen Agag, roi dAmaleq, et Amaleq lui-mme, je lai vou par interdit. 21Le peuple a pris sur le butin du petit et du gros btail, le meilleur de ce que frappait linterdit, pour sacrifier au SEIGNEUR, ton Dieu, Guilgal. 22Samuel dit alors: Le SEIGNEUR aime-t-il les holocaustes et les sacrificesautant que lobissance la parole du SEIGNEUR?Non! Lobissance est prfrable au sacrifice,la docilit la graisse des bliers.23Mais la rvolte vaut le pch de divination,et lopinitret, la sorcellerie.Puisque tu as rejet la parole du SEIGNEUR,il ta rejet, tu nes plus roi.24Sal dit Samuel: Jai pch, jai transgress lordre du SEIGNEUR et tes paroles. Cest que jai eu peur du peuple et je lui ai obi. 25Maintenant, je ten prie, pardonne mon pch et reviens avec moi, que je me prosterne devant le SEIGNEUR. 26Samuel dit Sal: Je ne reviendrai pas avec toi, car tu as rejet la parole du SEIGNEUR; le SEIGNEUR ta rejet, et tu nes plus roi dIsral. 27Quand Samuel se retourna pour partir, Sal attrapa le pan de son manteau, qui fut arrach. 28Samuel lui dit: Le SEIGNEUR ta arrach la royaut dIsral, aujourdhui, et il la donne un autre, meilleur que toi. 29Et aussi: La Splendeur dIsral ne se dment pas et ne se repent pas, car Il nest pas un homme et na pas se repentir. 30Sal dit: Jai pch. Maintenant, je ten prie, rends-moi honneur devant les anciens de mon peuple et devant Isral. Reviens avec moi: je me prosternerai devant le SEIGNEUR, ton Dieu. 31Samuel revint la suite de Sal, et Sal se prosterna devant le SEIGNEUR. 32Samuel dit: Amenez-moi Agag, roi dAmaleq. Agag vint lui dun air satisfait. Il se disait: Srement, lamertume de la mort est carte. 33Samuel dit: Tout comme ton pe a priv des femmes de leurs enfants, que ta mre, entre les femmes, soit prive de son enfant! Et Samuel excuta Agag devant le SEIGNEUR Guilgal. 34Samuel sen alla Rama et Sal remonta chez lui Guiva de Sal. 35Samuel ne revit plus Sal jusquau jour de sa mort: cest que Samuel pleurait Sal, car le SEIGNEUR stait repenti davoir fait rgner Sal sur Isral.Chapitre 16ASCENSION DE DAVID ET DCLIN DE SALOnction de David1Le SEIGNEUR dit Samuel: Vas-tu longtemps pleurer Sal, alors que je lai moi-mme rejet, et quil nest plus roi dIsral? Emplis ta corne dhuile et pars. Je tenvoie chez Jess le Bethlmite, car jai vu parmi ses fils le roi quil me faut. 2Samuel dit: Comment puis-je y aller? Si Sal lapprend, il me tuera. Le SEIGNEUR dit: Tu prendras avec toi une gnisse et tu diras: Je viens pour offrir un sacrifice au SEIGNEUR. 3A loccasion du sacrifice, tu inviteras Jess. Alors je te ferai savoir moi-mme ce que tu dois faire; tu donneras pour moi lonction celui que je tindiquerai. 4Samuel fit ce que le SEIGNEUR avait dit, il arriva Bethlem, et les anciens de la ville vinrent en tremblant sa rencontre. On dit: Cest une heureuse occasion qui tamne? 5Il rpondit: Oui. Cest pour sacrifier au SEIGNEUR que je suis venu. Sanctifiez-vous et vous viendrez avec moi au sacrifice. Il sanctifia Jess et ses fils et les invita au sacrifice. 6Quand ils arrivrent, Samuel aperut Eliav et se dit: Certainement, le messie du SEIGNEUR est l, devant lui. 7Mais le SEIGNEUR dit Samuel: Ne considre pas son apparence ni sa haute taille. Je le rejette. Il ne sagit pas ici de ce que voient les hommes: les hommes voient ce qui leur saute aux yeux, mais le SEIGNEUR voit le cur. 8Jess appela Avinadav et le fit passer devant Samuel, mais Samuel dit: Celui-ci non plus, le SEIGNEUR ne la pas choisi. 9Jess fit passer Shamma, mais Samuel dit: Celui-ci non plus, le SEIGNEUR ne la pas choisi. 10Jess fit ainsi passer sept de ses fils devant Samuel, et Samuel dit Jess: Le SEIGNEUR na choisi aucun de ceux-l. 11Samuel dit Jess: Les jeunes gens sont-ils l au complet? Jess rpondit: Il reste encore le plus jeune: il fait patre le troupeau. Samuel dit Jess: Envoie-le chercher. Nous ne nous mettrons pas table avant son arrive. 12Jess le fit donc venir. Il avait le teint clair, une jolie figure et une mine agrable. Le SEIGNEUR dit: Lve-toi, donne-lui lonction, cest lui. 13Samuel prit la corne dhuile et il lui donna lonction au milieu de ses frres, et lesprit du SEIGNEUR fondit sur David partir de ce jour. Samuel se mit en route et partit pour Rama. David au service de Sal14Lesprit du SEIGNEUR stait retir de Sal et un esprit mauvais, venu du SEIGNEUR, le tourmentait. 15Les serviteurs de Sal lui dirent: Voici quun esprit mauvais, venu de Dieu, te tourmente. 16Que notre seigneur parle. Tes serviteurs sont ta disposition: ils chercheront un homme qui sache jouer de la lyre; ainsi, quand un esprit mauvais, venu de Dieu, tassaillira, il en jouera, et cela te soulagera. 17Sal dit ses serviteurs: Trouvez-moi donc un bon musicien et amenez-le-moi. 18Un des domestiques rpondit: Jai vu, justement, un fils de Jess le Bethlmite. Il sait jouer, cest un brave, un bon combattant, il parle avec intelligence, il est bel homme. Et le SEIGNEUR est avec lui. 19Sal envoya des messagers Jess. Il lui dit: Envoie-moi ton fils David, celui qui soccupe du troupeau. 20Jess prit un ne, du pain, une outre de vin et un chevreau et envoya son fils David les porter Sal. 21David arriva auprs de Sal et se mit son service. Sal se prit dune vive affection pour lui, et David devint son cuyer. 22Sal envoya dire Jess: Que David reste donc mon service, car il me plat. 23Ainsi, lorsque lesprit de Dieu assaillait Sal, David prenait la lyre et il en jouait. Alors Sal se calmait, se sentait mieux et lesprit mauvais se retirait de lui.Chapitre 17David et Goliath1Les Philistins rassemblrent leurs armes pour la guerre. Ils se rassemblrent Soko de Juda et ils camprent entre Soko et Azqa, Efs-Dammim. 2Sal et les hommes dIsral se rassemblrent et camprent dans la valle du Trbinthe, et ils se rangrent en bataille face aux Philistins. 3Les Philistins se tenaient sur la montagne dun ct; les Isralites se tenaient sur la montagne de lautre ct; la valle tait entre eux. 4Un champion sortit du camp philistin. Il sappelait Goliath et il tait de Gath. Sa taille tait de six coudes et un empan. 5Il tait coiff dun casque de bronze et revtu dune cuirasse cailles. Le poids de la cuirasse tait de cinq mille sicles de bronze. 6Il avait aux jambes des jambires de bronze, et un javelot de bronze en bandoulire. 7Le bois de sa lance tait comme lensouple des tisserands, et la pointe de sa lance pesait six cents sicles de fer. Le porte-bouclier marchait devant lui. 8Il se campa, et il interpella les lignes dIsral. Il leur dit: A quoi bon sortir vous ranger en bataille? Ne suis-je pas le Philistin, et vous des esclaves de Sal? Choisissez-vous un homme, et quil descende vers moi! 9Sil est assez fort pour lutter avec moi et quil me batte, nous serons vos esclaves. Si je suis plus fort que lui et que je le batte, vous serez nos esclaves et vous nous servirez. 10Le Philistin dit: Moi, aujourdhui, je lance le dfi aux lignes dIsral: Donnez-moi un homme, pour que nous combattions ensemble! 11Sal et tout Isral entendirent ces paroles du Philistin et furent crass de terreur. 12David tait le fils dun Ephraten, celui de Bethlem de Juda, qui sappelait Jess et avait huit fils. Cet homme tait g au temps de Sal, il avait fourni des hommes. 13Les trois fils ans de Jess sen taient donc alls. Ils avaient suivi Sal la guerre. Les trois fils de Jess qui taient alls la guerre sappelaient, lan Eliav, le second Avinadav, et le troisime Shamma. 14David tait le plus jeune; les trois ans avaient suivi Sal, 15mais David allait chez Sal et en revenait pour patre le troupeau de son pre Bethlem. 16Le Philistin savana matin et soir et il se prsenta ainsi pendant quarante jours. 17Jess dit son fils David: Prends donc pour tes frres cette mesure de bl grill et ces dix pains, et cours les porter au camp tes frres. 18Et ces dix fromages, tu les porteras au chef de millier. Tu prendras des nouvelles de la sant de tes frres et tu recevras deux un gage. 19Sal est avec eux et avec tous les hommes dIsral dans la valle du Trbinthe, en train de se battre contre les Philistins. 20David se leva de bon matin, laissa le troupeau un gardien, prit sa charge, sen alla, suivant lordre de Jess, et arriva au campement. Larme, qui allait rejoindre le front, poussait le cri de guerre. 21Isralites et Philistins prirent position, front contre front. 22David laissa les bagages, dont il stait dcharg, entre les mains du gardien des bagages, puis il courut au front et vint saluer ses frres. 23Comme il parlait avec eux, voici que montait, des lignes philistines, le champion appel Goliath, le Philistin de Gath. Il tint le mme discours, et David lentendit. 24En voyant cet homme, tous les hommes dIsral eurent trs peur et senfuirent. 25Les hommes dIsral disaient: Avez-vous vu cet homme qui monte? Cest pour dfier Isral quil monte. Quun homme le batte, et le roi le fera trs riche. Il lui donnera sa fille et, sa famille, des privilges en Isral. 26David dit aux hommes qui se tenaient prs de lui: Que fera-t-on pour lhomme qui battra ce Philistin et qui cartera la honte dIsral? Qui est-il, en effet, ce Philistin incirconcis, pour quil ait dfi les lignes du Dieu vivant? 27Les gens lui rpondirent de la mme manire: Voil ce quon fera pour lhomme qui le battra. 28Eliav, son frre an, entendit David parler aux hommes. Il se mit en colre contre lui et lui dit: Pourquoi donc es-tu descendu? A qui as-tu laiss ton petit troupeau dans le dsert? Je connais, moi, ta turbulence et tes mauvaises intentions: cest pour voir la bataille que tu es descendu. 29David dit: Mais quai-je fait? Je nai fait que parler. 30Il le quitta et, sadressant un autre, il lui rpta sa question. Les gens lui firent la mme rponse quauparavant. 31Cependant, les paroles prononces par David avaient t entendues, et on les avait rapportes Sal. Celui-ci le fit venir. 32David dit Sal: Que personne ne se dcourage cause de ce Philistin, ton serviteur ira le combattre. 33Sal dit David: Tu es incapable daller te battre contre ce Philistin: tu nes quun gamin, et lui est un homme de guerre depuis sa jeunesse. 34David dit Sal: Ton serviteur tait berger chez son pre. Sil venait un lion, et mme un ours, pour enlever une brebis du troupeau, 35je partais sa poursuite, je le frappais et la lui arrachais de la gueule. Quand il mattaquait, je le saisissais par les poils et je le frappais mort. 36Ton serviteur a frapp et le lion et lours. Ce Philistin incirconcis sera comme lun dentre eux, car il a dfi les lignes du Dieu vivant. 37David dit: Le SEIGNEUR qui ma arrach aux griffes du lion et de lours, cest lui qui marrachera de la main de ce Philistin. Sal dit David: Va, et que le SEIGNEUR soit avec toi. 38Sal revtit David de ses propres habits, lui mit sur la tte un casque de bronze et le revtit dune cuirasse. 39David ceignit aussi lpe de Sal par-dessus ses habits et essaya en vain de marcher, car il ntait pas entran. David dit Sal: Je ne pourrai pas marcher avec tout cela, car je ne suis pas entran. Et David sen dbarrassa. 40Il prit en main son bton, se choisit dans le torrent cinq pierres bien lisses, les mit dans son sac de berger, dans la sacoche, et, la fronde la main, savana contre le Philistin. 41Le Philistin, prcd de son porte-bouclier, se mit en marche, sapprochant de plus en plus de David. 42Le Philistin regarda et, quand il aperut David, il le mprisa: ctait un gamin au teint clair et la jolie figure. 43Le Philistin dit David: Suis-je un chien pour que tu viennes moi arm de btons? Et le Philistin maudit David par ses dieux. 44Le Philistin dit David: Viens ici, que je donne ta chair aux oiseaux du ciel et aux btes des champs. 45David dit au Philistin: Toi, tu viens moi arm dune pe, dune lance et dun javelot; moi, je viens toi arm du nom du SEIGNEUR de lunivers, le Dieu des lignes dIsral, que tu as dfi. 46Aujourdhui mme, le SEIGNEUR te remettra entre mes mains: je te frapperai et je te dcapiterai. Aujourdhui mme, je donnerai les cadavres de larme philistine aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura quil y a un Dieu pour Isral. 47Et toute cette assemble le saura: ce nest ni par lpe, ni par la lance que le SEIGNEUR donne la victoire, mais le SEIGNEUR est le matre de la guerre et il vous livrera entre nos mains. 48Tandis que le Philistin sbranlait pour affronter David et sapprochait de plus en plus, David courut toute vitesse pour se placer et affronter le Philistin. 49David mit prestement la main dans son sac, y prit une pierre, la lana avec la fronde et frappa le Philistin au front. La pierre senfona dans son front, et il tomba la face contre terre. 50Ainsi David triompha du Philistin par la fronde et la pierre. Il frappa le Philistin et le tua. Il ny avait pas dpe dans la main de David. 51David courut, sarrta prs du Philistin, lui prit son pe en la tirant du fourreau et avec elle acheva le Philistin et lui trancha la tte. Voyant que leur hros tait mort, les Philistins prirent la fuite. 52Les hommes dIsral et de Juda sbranlrent en poussant le cri de guerre et poursuivirent les Philistins jusqu lentre de la valle et jusquaux portes dEqrn. Des cadavres de Philistins gisaient sur la route de Shaaram, et jusqu Gath et Eqrn. 53Aprs une chaude poursuite, les fils dIsral revinrent piller le camp des Philistins. 54David prit la tte du Philistin et lapporta Jrusalem et il mit ses armes dans sa propre tente. David prsent Sal55Voyant David partir pour affronter le Philistin, Sal avait dit Avner, le chef de larme: De qui ce garon est-il le fils, Avner? Et Avner avait dit: Par ta vie, roi, je ne sais pas. 56Le roi avait dit: Demande toi-mme de qui ce jeune homme est le fils. 57Lorsque David revint, aprs avoir abattu le Philistin, Avner le prit et lamena devant Sal. Il avait la main la tte du Philistin. 58Sal lui dit: De qui es-tu le fils, mon garon? David dit: Je suis le fils de ton serviteur, Jess le Bethlmite.Chapitre 181Or, ds que David eut fini de parler Sal, Jonathan sattacha David et laima comme lui-mme. 2Ce jour-l, Sal retint David et ne le laissa pas retourner chez son pre. 3Alors, Jonathan fit un pacte avec David, parce quil laimait comme lui-mme. 4Jonathan se dpouilla du manteau quil portait et le donna David, ainsi que ses habits, et jusqu son pe, son arc et son ceinturon. 5Dans ses expditions, partout o lenvoyait Sal, David russissait. Sal le mit la tte des hommes de guerre. Il tait bien vu de tout le peuple et aussi des serviteurs de Sal. Jalousie de Sal6A leur arrive, quand David revint aprs avoir battu le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes dIsral, en chantant et en dansant, la rencontre du roi Sal, au son des tambourins, des cris de joie et des sistres. 7Et les femmes, qui sbattaient, chantaient en chur: Sal en a battu des mille,et David des myriades.8Sal fut trs irrit. Le mot lui dplut. Il dit: On attribue les myriades David, et moi les mille. Il ne lui manque plus que la royaut! 9Et Sal regarda David de travers partir de ce jour-l. Premier rcit de lattentat manqu10Le lendemain, un esprit mauvais, venu de Dieu, fondit sur Sal, et il entra en transe dans sa maison. David jouait de son instrument comme les autres jours et Sal avait sa lance en main. 11Sal jeta la lance et dit: Je vais clouer David au mur! Mais David, par deux fois, lvita. 12Sal craignit David, car le SEIGNEUR tait avec lui et stait retir de Sal. 13Sal lcarta dauprs de lui en le nommant chef de millier. David partait et rentrait la tte du peuple, 14il russissait dans toutes ses expditions, et le SEIGNEUR tait avec lui. 15Voyant combien il russissait, Sal eut peur de lui. 16Mais tout Isral et Juda aimaient David, parce que ctait lui qui partait et rentrait leur tte. Mariage de David17Sal dit David: Voici ma fille ane Mrav. Cest elle que je te donnerai pour femme. Mais sois vaillant mon service et livre les guerres du SEIGNEUR. Sal stait dit: Ne portons pas la main sur lui, que des Philistins le fassent. 18David dit Sal: Qui suis-je, quest mon lignage, le clan de mon pre, en Isral, pour que je devienne le gendre du roi? 19Et au moment o Mrav, fille de Sal, devait tre donne David, elle fut donne pour femme Adril de Mehola. 20Mikal, fille de Sal, sprit de David. On en informa Sal, et la chose lui parut bonne. 21Sal se disait: Je vais la lui donner, afin quelle soit un pige pour lui et que des Philistins mettent la main sur lui. Sal a donc dit David en deux occasions: Tu seras mon gendre aujourdhui. 22Sal donna cet ordre ses serviteurs: Parlez David en secret. Dites-lui: Le roi te veut du bien et tous ses serviteurs taiment. Deviens donc le gendre du roi! 23Les serviteurs de Sal rptrent ces paroles aux oreilles de David. David dclara: Tenez-vous pour ngligeable dtre le gendre du roi? Or, moi je suis un homme pauvre et ngligeable. 24Les serviteurs de Sal lui rapportrent ces paroles: Voil, dirent-ils, comment David a parl. 25Sal dit: Vous parlerez ainsi David: Le roi ne veut pour don nuptial que cent prpuces de Philistins, pour tirer vengeance des ennemis du roi. Sal comptait ainsi faire tomber David aux mains des Philistins. 26Les serviteurs de Sal rapportrent David ces paroles. La proposition parut bonne David pour devenir le gendre du roi. Le dlai ntait pas coul 27que David se mit en route et partit avec ses hommes. Il abattit, parmi les Philistins, deux cents hommes. David apporta leurs prpuces, dont on fit le compte devant le roi, pour que David devienne le gendre du roi. Et Sal lui donna pour femme sa fille Mikal. 28Sal vit et comprit que le SEIGNEUR tait avec David et que Mikal, fille de Sal, laimait. 29Sal craignit encore plus David, et Sal lui devint dfinitivement hostile. 30Les chefs des Philistins firent une sortie. A chacune de leurs sorties, David remportait plus de succs que tous les serviteurs de Sal, de sorte que son nom devint illustre.Chapitre 19Jonathan intervient pour David1Sal parla son fils Jonathan et tous ses serviteurs de son projet de faire mourir David. Or, Jonathan, fils de Sal, aimait beaucoup David. 2Jonathan informa David: Mon pre Sal, dit-il, cherche te faire mourir. Tiens-toi sur tes gardes demain matin, reste labri et cache-toi. 3Pour moi, je sortirai et je me tiendrai prs de mon pre dans le champ o tu seras. Je parlerai de toi mon pre; je verrai ce quil en est et je ten informerai. 4Jonathan parla son pre Sal en faveur de David. Il lui dit: Que le roi ne pche pas contre son serviteur David, car il na point pch contre toi et ses hauts faits sont pour toi une excellente chose. 5Au pril de sa vie, il a battu le Philistin, et le SEIGNEUR a accompli une grande victoire pour tout Isral. Tu las vu et tu tes rjoui. Pourquoi donc pcherais-tu en rpandant le sang dun innocent, en faisant mourir David sans motif? 6Sal couta la voix de Jonathan et Sal fit ce serment: Par la vie du SEIGNEUR, il ne sera pas mis mort! 7Jonathan appela David et lui rapporta toutes ces paroles. Puis Jonathan amena David Sal, et David fut son service comme par le pass. Deuxime rcit de lattentat manqu8Comme la guerre avait repris, David partit combattre les Philistins. Il leur porta un coup trs dur, et ils senfuirent devant lui. 9Un esprit mauvais, venu du SEIGNEUR, sempara de Sal. Il tait assis dans sa maison, la lance la main, tandis que David jouait de son instrument. 10Sal chercha clouer David au mur avec sa lance, mais David esquiva le coup de Sal, et la lance de Sal se planta dans le mur. David prit la fuite et schappa cette nuit-l. David sauv par Mikal11Sal envoya des missaires la maison de David pour le surveiller et le mettre mort le lendemain matin. Sa femme Mikal en informa David et lui dit: Si tu ne sauves pas ta vie cette nuit, demain tu seras mis mort. 12Mikal fit descendre David par la fentre. Il prit la fuite et fut sauv. 13Mikal prit lidole, la plaa sur le lit, mit son chevet le filet en poil de chvre et la couvrit dun vtement. 14Sal envoya des missaires pour semparer de David. Mikal dit: Il est malade. 15Sal envoya les missaires pour voir David. Il leur dit: Apportez-le-moi dans son lit pour que je le mette mort. 16Quand les missaires entrrent, il ny avait dans le lit que lidole avec le filet en poil de chvre son chevet! 17Sal dit Mikal: Pourquoi mas-tu tromp de la sorte? Tu as laiss partir mon ennemi, et il sest sauv! Mikal dit Sal: Cest lui qui ma dit: Laisse-moi partir. Devrai-je te mettre mort? Sal et David Rama18Stant ainsi sauv par la fuite, David arriva chez Samuel Rama et il linforma de tout ce que lui avait fait Sal. Lui et Samuel allrent habiter aux Nayoth. 19On vint dire Sal: Voici que David est aux Nayoth de Rama. 20Sal envoya des missaires pour semparer de David. Ils aperurent la communaut des prophtes en train de prophtiser, et Samuel debout leur tte. Lesprit de Dieu sempara des missaires de Sal, et ils entrrent en transe eux aussi. 21On le rapporta Sal qui envoya dautres missaires; ils entrrent en transe eux aussi. Sal envoya un troisime groupe dmissaires; ils entrrent en transe eux aussi. 22Il partit lui-mme pour Rama et parvint la grande citerne qui se trouve Skou. Il demanda: O sont Samuel et David? On lui dit: Aux Nayoth de Rama! 23Il se rendit l-bas, aux Nayoth de Rama. Lesprit de Dieu sempara de lui aussi et il continua marcher en tat de transe jusqu son arrive aux Nayoth de Rama. 24Lui aussi se dpouilla de ses vtements et il fut en transe, lui aussi, devant Samuel. Puis, nu, il scroula et resta ainsi toute la journe et toute la nuit. Voil pourquoi on dit: Sal est-il aussi parmi les prophtes?Chapitre 20Jonathan facilite le dpart de David1David senfuit des Nayoth de Rama, et vint dire devant Jonathan: Quai-je fait, quelle est ma faute et quel est mon pch vis--vis de ton pre pour quil en veuille ma vie? 2Jonathan lui rpondit: Ce serait abominable! Tu ne mourras pas. Voyons, mon pre ne fait absolument rien sans men avertir. Pourquoi donc mon pre maurait-il cach cette affaire? Cest impossible. 3David dit encore avec serment: Ton pre sait trs bien que je suis en faveur auprs de toi. Il sest dit: Que Jonathan nen sache rien, afin quil nait pas de peine. Mais, par la vie du SEIGNEUR et par ta propre vie, il ny a quun pas entre moi et la mort! 4Jonathan dit David: Ce que tu dsires, je le ferai pour toi. 5David dit Jonathan: Voici demain la nouvelle lune, et moi, je devrais masseoir auprs du roi pour manger. Mais tu me laisseras partir, et je me cacherai dans la campagne jusquau soir, pour la troisime fois. 6Si ton pre remarque mon absence, tu lui diras: David a insist pour avoir la permission de faire un saut Bethlem, sa ville, car on y clbre le sacrifice annuel pour tout le clan. 7Si le roi dit: Cest bien!, alors ton serviteur est tranquille. Mais sil se met en colre, sache quil a dcid ma perte. 8Agis avec fidlit lgard de ton serviteur, puisque tu las fait entrer dans un pacte avec toi au nom du SEIGNEUR. Dailleurs, si je suis coupable en quoi que ce soit, fais-moi mourir toi-mme; pourquoi me faire venir devant ton pre? 9Jonathan dit: Ce serait abominable! Si vraiment je sais que mon pre a dcid ta perte, je ten informerai, je te le jure. 10David dit Jonathan: Qui minformera si ton pre te rpond durement? 11Jonathan dit David: Viens, sortons dans la campagne! Ils sortirent donc tous les deux dans la campagne. 12Jonathan dit David: Par le SEIGNEUR, le Dieu dIsral, oui, je sonderai les intentions de mon pre, cette heure-ci, demain, pour la troisime fois. Si tout va bien pour David et quen ce cas je ne te fasse pas avertir, 13que le SEIGNEUR fasse Jonathan ceci et encore cela! Sil plat mon pre damener sur toi le malheur, je tavertirai, je te ferai partir, et tu ten iras tranquille. Et que le SEIGNEUR soit avec toi comme il fut avec mon pre! 14Nest-ce pas? si je reste en vie, tu devras agir envers moi avec la fidlit quexige le SEIGNEUR. Et si je meurs, nest-ce pas? 15tu ne devras jamais retirer ma maison ta fidlit, pas mme quand le SEIGNEUR retirera les ennemis de David, un par un, de la surface de la terre. 16Et Jonathan conclut un pacte avec la maison de David: et le SEIGNEUR en demandera compte David, ou plutt ses ennemis! 17Jonathan fit encore prter serment David, dans son amiti pour lui, car il laimait comme lui-mme. 18Jonathan lui dit: Cest demain la nouvelle lune. On remarquera ton absence, car ton sige restera vide. 19Tu recommenceras aprs-demain. Tu descendras beaucoup. Tu iras lendroit o tu tais cach le jour de laffaire et tu tassiras auprs de la pierre Ezel. 20Quant moi, je tirerai ces trois flches sur le ct, en visant ma cible. 21Alors jenverrai le garon: Va, retrouve les flches! Si je dis au garon: Les flches sont en de de toi, ramasse-les! alors, viens; tu peux tre tranquille, cest quil ne se passe rien, par la vie du SEIGNEUR. 22Mais si je dis au jeune homme: Les flches sont au-del de toi, va-ten, car le SEIGNEUR te fait partir. 23Quant la parole que nous avons change, toi et moi, le SEIGNEUR est entre toi et moi jamais. 24David se cacha donc dans la campagne. La nouvelle lune arriva, et le roi sassit table pour le repas. 25Le roi sassit sur son sige, comme les autres fois, sur le sige plac contre le mur. Jonathan se leva. Avner sassit ct de Sal. La place de David resta vide. 26Sal ne dit rien ce jour-l, car il se disait: Cest un accident. Il nest pas pur. Cest certain. 27Or, le lendemain de la nouvelle lune, le second jour, la place de David resta vide. Sal dit son fils Jonathan: Pourquoi le fils de Jess nest-il venu au repas ni hier ni aujourdhui? 28Jonathan rpondit Sal: David a insist pour aller jusqu Bethlem. 29Il ma dit: Laisse-moi partir, je ten prie, car nous avons un sacrifice de famille dans la ville, et: Mon frre lui-mme me la ordonn. Donc, si tu mes favorable, permets-moi de mchapper pour aller voir mes frres. Cest pourquoi il nest pas venu la table du roi. 30Sal se mit en colre contre Jonathan et il lui dit: Fils dune dvoye! Je sais bien que tu prends parti pour le fils de Jess, ta honte et la honte du sexe de ta mre! 31Car aussi longtemps que le fils de Jess vivra sur la terre, tu ne pourras taffermir, et ta royaut non plus. Maintenant, fais-le saisir, et quon me lamne, car il mrite la mort. 32Jonathan rpondit son pre Sal et lui dit: Pourquoi serait-il mis mort? Qua-t-il fait? 33Sal jeta la lance contre lui pour le frapper. Jonathan sut alors que ctait chose dcide de la part de son pre de mettre mort David. 34Jonathan, en colre, se leva de table, et il ne mangea rien en ce second jour de la nouvelle lune, car il avait de la peine au sujet de David, car son pre lavait insult. 35Or, le lendemain matin, Jonathan sortit dans la campagne au rendez-vous avec David. Il avait avec lui un petit garon. 36Il dit son garon: Cours, retrouve-moi les flches que je vais tirer! Le garon courut, et Jonathan tira la flche de manire le dpasser. 37Le garon parvint lendroit o se trouvait la flche que Jonathan avait tire, et Jonathan cria derrire le garon: Est-ce que la flche nest pas au-del de toi? 38Jonathan cria derrire le garon: Vite, dpche-toi, ne tarrte pas! Le garon de Jonathan ramassa la flche et revint vers son matre. 39Le garon ne savait rien; mais Jonathan et David savaient. 40Jonathan donna ses armes son garon et il lui dit: Va les reporter la ville! 41Le garon rentra. David se leva du ct du midi. Il se jeta la face contre terre, et se prosterna trois fois. Puis ils sembrassrent et pleurrent ensemble jusqu ce que David et pris le dessus. 42Jonathan dit David: Va tranquille, puisque nous avons lun et lautre prt ce serment au nom du SEIGNEUR: que le SEIGNEUR soit entre toi et moi, entre ta descendance et ma descendance, jamais!Chapitre 211David se mit en route et sen alla, et Jonathan rentra en ville. David Nov2David arriva Nov, chez le prtre Ahimlek. Ahimlek vint en tremblant la rencontre de David et lui dit: Pourquoi es-tu seul et sans escorte? 3David dit au prtre Ahimlek: Le roi ma donn un ordre et ma dit: Personne ne doit rien savoir de la mission que je tai confie. Quant aux garons, je leur ai donn rendez-vous tel endroit. 4Mais quas-tu sous la main? Donne-moi cinq pains ou ce qui se trouvera. 5Le prtre rpondit David: Je nai pas sous la main de pain ordinaire, mais il y a du pain consacr, si toutefois les garons se sont gards des femmes. 6David rpondit au prtre: Bien sr, les femmes nous ont t interdites, comme prcdemment, quand je partais en campagne: les affaires des garons taient en tat de saintet. Ce voyage-ci est profane, mais vraiment, aujourdhui, il sera sanctifi par les affaires. 7Le prtre lui donna donc du pain consacr, car il ny avait pas l dautre pain que les pains doblation, ceux quon retire de la table du SEIGNEUR, pour y mettre du pain chaud, le jour o on le prend. 8Or il y avait l, le mme jour, retenu devant le SEIGNEUR, un des serviteurs de Sal. Il sappelait Dog lEdomite et il tait le chef des bergers de Sal. 9David dit Ahimlek: As-tu ici sous la main une lance ou une pe? Je nai emport ni mon pe ni mes affaires, car la mission du roi tait urgente. 10Le prtre dit: Il y a lpe de Goliath le Philistin, que tu as abattu dans la valle du Trbinthe: elle est l, enveloppe dans le manteau derrire lphod. Si tu veux la prendre pour toi, prends-la, car il ny en a pas dautre ici. David dit: Elle na pas sa pareille. Donne-la-moi. David chez les Philistins11David se mit en route et senfuit ce jour-l loin de Sal. Il arriva chez Akish, le roi de Gath. 12Les serviteurs dAkish dirent celui-ci: Nest-ce pas l David, le roi du pays? Nest-ce pas de lui quon chantait en dansant: Sal en a battu des mille, et David des myriades? 13David fut frapp par ces mots et il eut trs peur dAkish, roi de Gath. 14Alors, il simula la folie sous leurs yeux et se mit divaguer entre leurs mains, tracer des signes sur les battants de la porte et baver dans sa barbe. 15Akish dit alors ses serviteurs: Vous voyez bien que cest un fou. Pourquoi me lamenez-vous? 16Est-ce que je manque de fous, que vous ameniez celui-ci pour faire le fou auprs de moi? Est-ce que cet individu entrera dans ma maison?Chapitre 22David chef de bande1David partit de l et se sauva dans la grotte dAdoullam. Ses frres et toute la maison de son pre lapprirent et ils descendirent ly rejoindre. 2Alors se rassemblrent autour de lui tous les gens en difficult, tous les endetts et tous les mcontents, et il devint leur chef. Il y eut avec lui dans les quatre cents hommes. 3David partit de l pour Mip de Moab. Il dit au roi de Moab: Permets mon pre et ma mre de venir se joindre vous jusqu ce que je sache ce que Dieu fera pour moi. 4Il les conduisit devant le roi de Moab, et ils demeurrent avec lui tout le temps que David resta dans son refuge. 5Le prophte Gad dit David: Ne reste pas dans ton refuge. Va-ten et rentre au pays de Juda! David partit et se rendit la fort de Hreth. Le massacre des prtres de Nov6Sal apprit quon avait repr David et ses compagnons. Sal tait assis Guiva, sous le tamaris qui est sur la hauteur, sa lance la main, et tous ses serviteurs debout auprs de lui. 7Sal dit ses serviteurs debout auprs de lui: Ecoutez bien, Benjaminites! Le fils de Jess vous donnera-t-il aussi, vous tous, des champs et des vignes, vous nommera-t-il tous chefs de millier et chefs de centaine, 8pour que vous ayez tous conspir contre moi? Personne ne mavertit quand mon fils pactise avec le fils de Jess, aucun dentre vous ne sinquite mon sujet, personne ne mavertit quand mon fils a dress contre moi mon serviteur pour quil me tende des piges, comme cest le cas aujourdhui. 9Dog lEdomite rpondit il tait debout auprs des serviteurs de Sal: Jai vu le fils de Jess: il arrivait Nov chez Ahimlek, fils dAhitouv. 10Ahimlek a interrog le SEIGNEUR pour lui. Il la ravitaill. Il lui a donn lpe de Goliath, le Philistin. 11Alors le roi fit convoquer le prtre Ahimlek, fils dAhitouv, et toute sa famille, les prtres de Nov. Ils vinrent tous chez le roi. 12Sal dit: Ecoute bien, fils dAhitouv! Il dit: Me voici, mon seigneur. 13Sal lui dit: Pourquoi avez-vous conspir contre moi, toi et le fils de Jess? Tu lui as donn du pain et une pe, tu as interrog Dieu pour lui, afin quil se dresse contre moi et me tende des piges, comme cest le cas aujourdhui. 14Ahimlek rpondit au roi: Y a-t-il, parmi tous tes serviteurs, quelquun daussi sr que David? Il est le gendre du roi, il est devenu ton garde du corps, il est honor dans ta maison. 15Cest ce jour-l que jai commenc interroger Dieu pour lui? Que labomination soit sur moi! O roi, ne charge pas ton serviteur ni toute ma famille, car ton serviteur ignorait absolument tout de cette affaire. 16Le roi dit: Tu mourras, Ahimlek, toi et toute la maison de ton pre! 17Le roi dit aux coureurs qui taient debout prs de lui: Tournez-vous et mettez mort les prtres du SEIGNEUR, car, eux aussi, ils prtent la main David: ils savaient en effet quil tait en fuite et ils ne mont pas averti. Mais les serviteurs du roi refusrent de porter la main sur les prtres du SEIGNEUR. 18Le roi dit alors Dog: Toi, tourne-toi, et frappe les prtres! Dog lEdomite se retourna et frappa lui-mme les prtres. Il fit mourir, ce jour-l, quatre-vingt-cinq hommes qui portaient lphod de lin. 19A Nov, la ville des prtres, il passa au fil de lpe les hommes et les femmes, les enfants et les nourrissons, les bufs, les nes et les moutons, au fil de lpe. 20Un seul fils dAhimlek, fils dAhitouv, se sauva. Il sappelait Abiatar. Il prit la fuite et rejoignit David. 21Abiatar informa David que Sal avait tu les prtres du SEIGNEUR. 22David dit Abiatar: Je savais, lautre jour, que Dog lEdomite tait l et quil ne manquerait pas dinformer Sal. Cest moi qui ai fait tourner laffaire contre toute la maison de ton pre. 23Reste avec moi, naie pas peur: qui en voudra ta vie, en voudra ma vie; prs de moi, tu es sous bonne garde.Chapitre 23David Qla et Horesha1On apporta cette nouvelle David: Voici que les Philistins font la guerre Qla et pillent les aires. 2David demanda au SEIGNEUR: Dois-je y aller et battrai-je ces Philistins? Le SEIGNEUR dit David: Va, tu battras les Philistins et tu sauveras Qla. 3Les hommes de David lui dirent: Ici, en Juda, nous avons peur. Que sera-ce si nous allons Qla, contre les lignes philistines? 4David interrogea encore une fois le SEIGNEUR. Le SEIGNEUR lui rpondit: En route! Descends Qla, car je vais livrer les Philistins entre tes mains. 5David, avec ses hommes, partit pour Qla et attaqua les Philistins. Il emmena leurs troupeaux et leur porta un coup trs dur. David sauva donc les habitants de Qla. 6Or, lorsque Abiatar, fils dAhimlek, stait enfui auprs de David Qla, il avait emport lphod avec lui. 7On informa Sal que David tait entr Qla, et Sal dit: Dieu la livr entre mes mains, car il sest enferm lui-mme, en entrant dans une ville qui a porte et verrou. 8Sal mobilisa tout le peuple pour descendre Qla assiger David et ses hommes. 9David apprit que ctait contre lui que Sal prparait un mauvais coup et il dit au prtre Abiatar: Apporte lphod. 10David dit: SEIGNEUR, Dieu dIsral, ton serviteur a entendu dire que Sal a lintention de venir Qla pour dtruire la ville cause de moi. 11Les bourgeois de Qla me remettront-ils entre ses mains? Sal descendra-t-il comme ton serviteur la entendu dire? SEIGNEUR, Dieu dIsral, daigne en informer ton serviteur! Le SEIGNEUR dit: Il descendra. 12David dit: Les bourgeois de Qla me remettront-ils, moi et mes hommes, entre les mains de Sal? Le SEIGNEUR dit: Ils vous remettront entre ses mains. 13David se mit donc en route avec ses hommes environ six cents hommes; ils sortirent de Qla et sen allrent ailleurs. On informa Sal que David stait chapp de Qla, et il abandonna lexpdition. 14David demeura au dsert dans les falaises. Il demeura dans la montagne, au dsert de Zif. Pendant tout ce temps, Sal le rechercha, mais Dieu ne le livra pas entre ses mains. 15David vit que Sal stait mis en campagne pour lui ter la vie. David tait dans le dsert de Zif, Horesha. 16Jonathan, fils de Sal, se mit en route et alla trouver David Horesha. Il encouragea David au nom de Dieu. 17Il lui dit: Naie pas peur. La main de mon pre Sal ne tatteindra pas. Cest toi qui rgneras sur Isral, et moi, je serai ton second; mme Sal