TICS ET COMPORTEMENTS REPETITIFS

Click here to load reader

  • date post

    01-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    42
  • download

    6

Embed Size (px)

description

TICS ET COMPORTEMENTS REPETITIFS. Dr Deniau Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent du Pr Cohen. Les tics. Les tics consistent en l’exécution soudaine et impérieuse, involontaire et absurde, de mouvement répétés qui représente souvent une « caricature d’acte naturel » (Charcot) - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of TICS ET COMPORTEMENTS REPETITIFS

  • TICS ET COMPORTEMENTS REPETITIFSDr Deniau Service de Psychiatrie de lEnfant et de lAdolescent du Pr Cohen

  • Les ticsLes tics consistent en lexcution soudaine et imprieuse, involontaire et absurde, de mouvement rpts qui reprsente souvent une caricature dacte naturel (Charcot)Leur excution peut tre prcder dun besoin et leur rpression causer un malaiseIls peuvent tre suspendu par la volontIls disparaissent au cours du sommeil

  • Les tics (2)Les tics de la face sont les plus frquents -Tics du cou, haussement dpaule -Tics phonatoiresDbut vers 6-7 ansA diffrencier des mouvements choriques, gestes conjuratoires, strotypies Tics transitoires (les + frquents)Tics chroniques: maladie des tics ou syndrome de Gilles de la Tourette

  • Syndrome de Gilles de la TouretteAffection neuropsychiatriqueDbut dans lenfancePersistance des symptmes lge adultePrvalence de 1% des enfants en ge scolaire

  • HistoriquePremire description en 1825 par Itard La marquise de Dampierre1885 Gilles de la Tourette dcrit 9 cas de cette pathologie la demande de Charcot1970 premire thorie de lorigine organique du trouble

  • EpidmiologieDans la littrature les chiffres de prvalence varient de 1/2000 1/100 des enfants en ge scolaireSex ratio 1 fille pour 3 garonsSymptmes apparaissant dans lenfance Phase daggravation au moment de ladolescence et une amlioration voir une disparition des symptmes lage adulte

  • Caractristiques CliniquesCritres du DSM IV-R: -Prsence de tics moteurs et vocaux pendant plus dun an avec dbut des troubles avant lge de 18 ans

    En pratique: lge de dbut des tics se situe entre 2 et 15 ans

  • Caractristiques cliniques (2)Tics moteurs: Dbut le plus prcoce ( 7 ans) Mouvement anormaux brefs et rapides gnralement irrguliers et strotyps de survenue soudaine -Tics moteurs simples: concernent un muscle ou quelques muscles ( clignement des paupires,flexion extension du cou, haussement dpaule, contraction des massters) -Tics moteurs complexes: nombreux territoires musculaires ( regarder sa montre, dmarche bizarre, accroupissement, saut) Palipraxie, chopraxies ( immitations gestuels), copropraxie (gestes obscnes)

  • Caractristiques cliniques (3)Tics vocaux: -Apparition plus tardive (11 ans) -Contractions des muscles pharyngs (ronflement, toux, ructations) -A lextrme: tics vocaux complexes Echolalie (rptition de mots) Palilalie (rptition de phrases) Coprolalie (injures)Comportements sociaux inappropris

  • Caractristiques cliniques (4)Les tics peuvent tre suspendus par la volont pour une plus ou moins longue priode ( ce qui les diffrencient des autres mouvements anormaux), cette suppression saccompagne gnralement dune augmentation de la tension interne et dun phnomne de rebond.Les tics sont augments en situation de stress o dans certaines situations spcifiques ( ncessit de concentration, moment de plaisir)Les tics peuvent tre suggestibles

  • Co-morbiditSeulement 12% de tiqueur simple60% prsente des troubles obsessionnels compulsifs: proccupations obsessionnelles centres autour de la religion, la sexualit, la violence Rituels de comptages (arythmomanie),de vrification,besoin de symtrie Touching60% syndrome dhyper activit avec dficit de lattention (THADA)20% troubles de lhumeur18% troubles anxieux, 15% troubles des conduites

  • Co-morbidit (2)Les comportements auto-aggressifs: - tentative de suicide - scarifications - coups de poing - agression avec des objets pointus (corps, yeux)Comportement sur un mode trs compulsifsDifficult de prise en charge

  • Les trois subtypes de SGTLe Tourette pure: tics moteurs et tics vocauxLe vrai SGT associant en plus une coprolalie et des chophnomnesLe Tourette plus: associant dautres pathologies ( toc, automutilation, Thada)

  • Hypothses tiologiquesGntiques: - Quelques cas de familiaux de SGT - Origine polygnique probable - Polymorphisme des gnes candidats - Vulnrabilit au SGTImmunologiques: - PANDAS ( pdiatric autoimmune neuropsychiatric disorder associated with Streptococcus): raction auto-immune une infection Streptocoque bta hmolytique (anticorps anti-ganglions de la base) - plus frquent chez la fille

  • Hypothses tiologiques (2) Psychopathologie: Au dpart: simple conduite motrice ractionnelle une situation danxit passagre (maladie, sparation) = dplacement des affects des conflits et des tensions intrapsychiques dans la motricit ( association frquente avec linstabilit) Le tic va progressivement devenir une voie de dcharge tensionnelle privilgie

  • Hypothse tiologiques (3)Association frquentes avec des traits obsessionnels - contrle - agressivit rprimeLe tic prend alors une signification soit agressive (symbolisation grossire) soit autopunitive (dcharge de la tension pulsionnelle)

  • Attitude thrapeutiquePsychothrapie individuelle dinspiration analytique ou comportementale (type immersion ou dconditionnement oprant)Thrapie psychomotrice (relaxation)Information sur le lieu scolaireNcessit dun traitement mdicamenteux valuer en fonction de la tolrance des symptmes (neuroleptique essentiellement)Traitement des troubles associs

  • Trichotillomanie-onychophagieTrichotillomanie: besoin +ou- irresistible de se tortiller voire de sarracher le cheveux Geste autorotique ou autoaggressif Situation de carence, en association avec dautres symptmes Complication: pelade ou trichobezoardOnychophagie: 10 30 % des enfants Souvent associe lanxit dplacement autorotique (plaisir de succion) Persitance lge adulte

  • Le BegaiementTrouble du dbit locutoire et non du langage en lui-mme1% des enfants en majorit des garon (1/3)On distingue : - Le bgaiement tonique: impossibilit dmettre un son pendant un certain temps -Le bgaiement clonique: rptition involontaire, saccade et explosive dune syllabe (souvent la premire de la phrase)Association frquente avec les tics, des manifestations dmotivitApparat souvent entre 3 et 5 ans

  • Le Begaiement (2)Absence danomalie fonctionnelle aux explorations neurophysiologiquesVariabilit en fonction du temps, de linterlocuteur, de ltat affectif et du contenu du discours (sapaise lors des situations plus facilement contrles: par cur, chant)Facteurs hrditaires? (30%)Association un retard de langage (50%)

  • Le Begaiement (3)Psychopathologie: Distorsion de la communication interindividuelle Association frquente avec des traits de personnalit anxieux, une introversion,des lments dimpulsivit et dagressivit. Raction dvitement o lanxit bloque la parole, qui par un feed-back ngatif se libre: aspect saccad et rptitif du langage

  • Le Begaiement (4)Evolution et traitements -Attnuation voire disparition avec lge -Intrt dun traitement prcoce ( 5 7ans) -Rducation orthophonique +/- psychothrapie Privilgiant les techniques o le centrage sur la parole est moins exclusif (relaxation, psychodrame)