Thrombophlebite et embolie pulmonaire

Click here to load reader

  • date post

    19-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    40
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Thrombophlebite et embolie pulmonaire

Thrombophlebite et embolie pulmonaire

Thrombophlbite et embolie pulmonaireDr sayah dr abboubA- THROMBOPHLEBITEI- Dfinition:

La thrombose veineuse profonde (TVP) = inflammation dune veine le plus souvent profonde oblitre ou bouche par la formation dun caillot = thrombus. Ce caillot obstrue totalement ou partiellement la lumire de la veineII- Physiopathologie a- mcanisme:Le thrombus se forme au niveau d'une valvule, partir de plaquettes et de globules blancs.Le thrombus peut flotter dans le courant sanguin, on parle de phlbo-thrombose, le risque d'embolie pulmonaire est lev.Lorsque le thrombus adhre la paroi, on parle de thrombo-phlbite.

facteurs favorisants triade de VirchowLa stase veineuse : ralentissement du flux sanguin du l'immobilisation profonde : pltre, insuffisance cardiaque droit, varices des membres infrieures, compression veineuse, station assise prolonge.Les lsions paritales : lors d'altrations de la paroi veineuse, lorsque la lsion est infecte, il y a une inflammation et donc un mauvais retour veineux : cathter, perfusion, vieillissement.Les modifications du sang : anomalie biologique de la coagulation, acquisition hrditaire modifie, prise de progestatif chez la femme

Les complications

Extension de la thrombose aux veines proximales.Embolie pulmonaire par la migration du thrombus dans la veine cave.Maladie post-phlbitique.

III-CLINIQUEStade initial

Douleur au membre infrieur.Signe de Homens : douleur provoque la dorsiflexion.Douleur le long du trajet veineux.Pesanteur du mollet : engourdissement.Diminution du ballottement du mollet.Mollet rouge, chaud, tendu.dme qui prend le godet : persistance de la trace du doigt.Paresthsie.Stade de la thrombophlbite confirmeDouleur sur tout le membre tenace et intense.Impotence fonctionnelle.

VI-SOINS INFIRMIER

A Prvention des phlbites Par des mthodes simples, physiques : Lever prcoce sur prescription mdicale chez tout patient susceptible davoir une phlbite Mobilisation active et passive des membres infrieurs : contracter les muscles Contention des membres infrieurs sur prescription mdicale Il sagit daugmenter le retour veineux et de diminuer les dmes, mettre imprativement avant le lever de la personne et duquer la personne les mettre en place elle-mme Par des traitements anticoagulants vise prventive : o Lorsquil existe un risque important de thrombose vineuse o Ce traitement fait appel aux hparines S/C pour prvenir la stase veineuse : Hparine non fractionne = hparine calcique (Calciparine*) Hparine fractionne = HBPM (Lovenox*) Posologie individuelle sur prescription mdicale, dose faible en prventif B-Traitement 1-Les soins particuliersRepos strict au lit car risque d'embolie pulmonaire.Surlvation des pieds. 2-Le traitement hparinique vise curativeAvant le traitement, il faut avoir un bilan de coagulation en amont : TP, TCA, plaquette, groupe sanguin.Administration: Dbut du traitement par une Hparine de Bas Poids Molculaire (HBPM) puis relais avec antivitamines K (AVK).En intraveineuse continue au pousse-seringue lectrique.En sous-cutane : la calciparine 2 3 injection par 24h.En sous-cutane : l'hparine fractionn 2 injection par 24 h.Surveillance:Bon fonctionnement de la SAP (rythme horaire, dbit) et des raccords des tubulures.Evaluer le risque hmorragique.Hparinmie : 0,3 0,6 UI/L.Plaquette deux fois par semaine.

C Education du patient Il doit tre prvenu de sa maladie, de ses risques et doit avoir des informations sur son traitement au niveau de la rgularit de traitement. Informations concernant lducation du patient : Lui apprendre les proprits des antivitamines K et limportance de la prise quotidienne, rgulire, des heures fixes Prciser le rle du TP et de lINR par rapport la surveillance de lefficacit du traitement o Prescription mdicale de bilans sanguins dans un labo o Ncessit de faire cet examen de contrle aussi souvent que la prescription mdicale lindique et toujours dans le mme labo Lui apprendre apprcier les rsultats et appeler en cas de rsultats douteux Indiquer les faons de dpister toute hmorragie et prciser le fait dtre sous AVK lors de tout soin Une personne sous AVK ne doit pas avoir de traitement IM car il y a un risque dhmatome Pas dautomdication pour viter toute potentialisation ou toute inhibition aux traitements B -Embolie pulmonaireI-DfinitionUne embolie pulmonaire est une oblitration brusque du tronc ou dune branche de lartre pulmonaire par un corps tranger circulant = embole (rarement une formation parasitaire) En gnral, lembole est un thrombus = migration dun caillot dune TVP jusque dans lartre pulmonaire ou lune de ses branches quil va obstruer. II Mcanisme physiopathologique Dans la thrombose veineuse initiale des membres infrieurs, le thrombus va aller obstruer une artre pulmonaire en retour de la circulation : En amont : HTA pulmonaire, dilatation des cavits cardiaques droites entranant une insuffisance cardiaque droite + baisse du dbit cardiaque En aval du thrombus : chute du retour veineux pulmonaire (riche en O2) chute de la PA par rpercussion + collapsus si embolie massive jusquau choc cardiognique, la zone pulmonaire nest pas perfuse donc peut provoquer un IDM car arrt de la circulation, hmoptysie : expectoration de sang due un saignement des voies respiratoires, diminution de la quantit dO2 contenu dans le sang, hypoxmie avec PA en O2 en baisse hyperventilation pour compenser, dyspne type de polypne, hypocapnie = diminution du CO2 dans le sangFacteurs favorisants triade de Virchow Thrombose des membres infrieurs ou du petit bassin Phlbite Facteurs de risque de lembolie pulmonaire : Alitement prolong Accouchement Prise de contraceptifs oraux Chirurgie abdominaux-pelvienne Chirurgie orthopdique Autres : ge, diminution de la mobilit, stase veineuse, varices = dilatation des artres, polyglobulie, cancers profonds par compression vasculaire mcanique, mtastases, anomalies hrditaires de la coagulation, insuffisance cardiaque surtout par trouble du rythme auriculaire pronostic vital en III cliniqueDouleur thoracique brutale le plus souvent latralise et basale (au niveau du diaphragme) constrictive, en tau, en coup de poignard Dyspne type de polypne ou tachypne Angoisse = pleur, sueurs, regard angoiss Tachycardie par rpercussion de lhypotension Cyanose par hypoxmie Syncope = perte brutale de connaissance par diminution de la perfusion crbrale secondaire labaissement du dbit cardiaque Fivre 38 385 o Hmoptysie cause de linfarctus pulmonaire ncrose tissulaire Signes de gravitesyncopeMalaise brutal avec angoisse, dtresse respiratoire aigue et cyanoseCollapsus : chute de TA, cyanose et refroidissement des extrmits, trouble de conscience, anurieSignes de Cur Pulmonaire Aigu (CPA) associant Hypertension artrielle Pulmonaire (HTAP), et signes d'insuffisance ventriculaire Droite (IVD : Turgescence Jugulaire, hpatalgie, reflux hepatojugulaire )

Examen complmentaire ECGRX du thoraxEcho cur Biologie d dimreDoppler des membres inferieure scintigraphie pulmonaire angioscanner+++++++IV SOINS INFIRMIERSA Conduite tenirPosition assise ou demi-assise.Oxygnothrapie en continu 6-9 l/min.Prendre la tension artrielle et la frquence cardiaque, amplitude et frquence respiratoire, saturation en oxygne.Mettre le patient sous monitoring et effectuer une lectrocardiographie (ECG).Pose d'une voie d'abord de gros calibre.Prlvement sanguin par ponction veineuse : D-Dimres, enzyme cardiaque (CPK, troponine), ionogramme, hmogramme, hmostase.Prlvement sanguin par ponction artrielle pour gazomtrie.Radiographie pulmonaire.

embolie pulmonaire de gravit moyenneRepos strict au lit pendant une semaine.Bande de contention lors des levs.Oxygnothrapie.Surveiller l'hmostase : pistaxis, gingivorragie, hmaturie, hmatmse (vomissement de sang). TraitementAnticoagulant( heparine de bas poids moleculaire lovenox puis relais aus avk sintrom) pour lutter contre la thrombose.Sdatif pour lutter contre la douleur.

embolie pulmonaire de forme graveRepos strict au lit.Oxygnothrapie.Traitement du collapsus : assistance circulatoire avec remplissage.Monitoring.TraitementHparinothrapie.Thrombolitique.( forme avec signe de gravites )Antalgique voir morphine.Embolectomie.si contre indication aux hparine ou rcidive