TANDEM MAGAZINE

download TANDEM MAGAZINE

of 86

  • date post

    08-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    226
  • download

    6

Embed Size (px)

description

TandeMagazine est un bimensuel online composé de diverses rubriques à la fois originales, instructives et ludiques. TandeMagazine, c'est aussi une ouverture sur la mode, l'art et la culture quelle qu'elle soit! Notre objectif est de partager avec vous des instants forts, des informations pertinentes. L'objectivité de nos propos et la qualité des artistes choisis à travers le magazine restent une nécessité que nous entretiendrons tout au long de cette aventure à vos côtés.

Transcript of TANDEM MAGAZINE

  • WHATS UP/Sommaire

    Whats up Sommaire Edito ! Servitude Il tait une fois Dans la tte de la chapelire Confidence La Chapelire par Jimmy Bollaerts T Eyes Story Fashion Hyppy Fashion note Siamese Dreams par Sarah Ford Des Illusions par Kay Smith

  • WHATS UP/Sommaire

    Les belles endormies par Nicolas Gurin For You par Julien Bernard Tandem Style We Try : Lana Del Rey Must Have : BWGH Tandem Arstist Tandem nous ! Notre prochaine thme : I N S T A B L E !!! Comme pour le premier numro du magazine, nous n'imposons aucune limite aux photographes. Alors vivez votre art ! Envoyez vos submissions l'adresse mail suivante : submission@tandem-magazine.com Date Limite : 21 AVRIL 2012

  • WHATS UP/Edito

    Question 1 000 000 d'euros : vous souvenez-vous de vos "premires fois" ?

    Pourquoi ?

    Quel dommage que vous ne vous en souveniez plus ! En ces temps de crise financire sur fond de perte de triple A et de crash boursier, un peu

    d'argent sur votre compte en banque ne vous aurait pas dplu...

    Vous auriez pu aller manger dans "une brasserie populaire" sur la plus belle avenue du monde vtue d'une discrte veste Balmain 4 chiffres (dj

    solde 80%). Malheureusement vous n'arrivez pas vous souvenir et vous ne pourrez pas vivre ces choses simples d'une vie simple... Il y a en revanche une premire fois que vous ne pourrez plus jamais (non JAMAIS !) oublier :

    c'est la ntre ! Car lire TandeMagazine, c'est l'adopter... Sarah

  • WHATS UP/Servitude

    Pourquoi ?

    Parce que pour notre premier numro et pour tous nos prochains, nous ne voulions pas un thme banal, facile... Nous nous devons de stimuler la

    crativit de nos chers photographes! C'est pourquoi nous avons choisi le thme SERVITUDE. Ce thme a t abord au sens large du terme, sans

    retenue comme nous l'avions recommand nos collaborateurs.

    La SERVITUDE peut tre partout ... C'est le rapport que nous entretenons avec l'argent, le sexe, la drogue, la religion ... Nous sommes les esclaves de

    nos pairs, de nos croyances, de nos objets high-tech ... et bien plus encore ! Les artistes ont donc laiss parler leurs imaginaires, leurs fantasmes les plus

    fous et nous ont rejoints pour notre premier NUMERO!

  • IL ETAIT UNE FOIS / Dans la tte de la chapelire

    Mlanie Massoni

    Lhistoire commence par un duo mre-fille. Une passion commune. Cest en voyant sa mre travailler la confection de chapeaux uniques destins des femmes et des hommes ambassadeurs de bon got que Mlanie Massoni dcide doffrir son savoir-faire au mtier de modiste.

    Dbutant au ct de celle qui la vu natre, Mlanie dcide de voler de ses propres ailes et douvrir sa boutique-atelier.

    Le succs ne tarde pas montrer le bout de son nez. Et pour cause, Mlanie offre ses clients des crations hors normes. Chaque tte est orne dune

    uvre dart. Couvres-chefs conus par des mains agiles et dlicates. Matires nobles, savoir-faire ancestraux, collaboration avec les plus grands Tout y est pour vous donner limpression que vous tes ce que vous portez :

    une cration unique.

  • IL ETAIT UNE FOIS/Dans la tte de la chapelire

    Au commencement

    Tout dbute avec la Maison Authentic Panama qui ouvre ses portes pour la premire fois en 1997, au 30 rue de Meromesnil dans le 8me

    Arrondissement de Paris. Aux commandes de cette entreprise familiale se trouve une femme : Adeline

    Massoni.

    Issue des cours de modliste-toiliste, Adeline importe directement d'quateur des cnes tisss de feuilles de Latanier. Ces cnes lui servent crer le panama qui toffent sa notorit.

    Adeline et sa fille Mlanie travaillent sur des crations destines aux plus grands noms de la Couture Franaise. Elles comptent parmi leurs

    prestigieux clients : Herms, Jean-Paul Gaultier, Motsch... Mais aussi de grandes enseignes parisiennes telles que Le Bon March et Les Galeries

    Lafayette.

    Le succs d'Authentic Panama motive Mlanie s'manciper. La jeune femme dcide de dposer ses valises Bruxelles au Grand Sablon en 2010. Le quartier est chic, les rues paves sont bordes de boutiques luxes dont

    les rputations ne sont plus faire. Au 44 de la rue de Rollebeek se trouve le sige de Mlanie : La Chapelire.

    Comme son nom l'indique, c'est dans ce petit atelier que la modiste confectionne ses crations.

    Les talages dbordent de chapeaux en tout genre : du fameux panama aux bibis les plus originaux.

    Mais l'originalit de cette boutique se trouve juste dernire la caisse. En effet vous pouvez apercevoir l'artiste en pleine performance ! Mlanie y

    modle les prochains accessoires de ttes qui orneront celles de leurs futurs propritaires.

    L'ambiance est chaleureuse, c'est une jeune femme style qui nous accueille plein d'entrain pour nous parler de son mtier, de ses ouvrages, de son

    parcours, de sa vie...

  • IL ETAIT UNE FOIS / Confidence

    Pouvez-vous, Mlanie, nous expliquer comment tout a commenc ?

    Le chapeau est une vritable histoire de famille ! Quand ma mre tait petite, elle tait fascine par les chapeaux que les

    dames portaient aux enterrements de leurs maris. Elles trouvaient qu'ils les rendaient trs lgantes. A tel point qu'elle rvait de grandir vite et de

    devenir veuve pour pouvoir son tour en porter un! Une fois adulte, c'est assez naturellement qu'elle est devenue modiste. Pour ma part, j'ai t prise de passion pour les chapeaux en la voyant couper et coudre. Je reproduisais ses gestes sur mes poupes. Aprs ma formation de chapelire, j'ai fait mes armes avec elle dans son atelier Parisien et dans dautres ateliers pour me

    perfectionner sur les matires.

    Pourquoi avoir quitt Paris pour Bruxelles ?

    Lorsque je suis venu pour la premire fois avec mon associ, Pierre SAMON, nous avons eu un vritable coup de foudre pour cette ville ! Nous

    avons fait des rencontres magnifiques lors de notre sjour et avons dcouvert des endroits charmants Notamment au Grand Sablon o nous

    avons dcid douvrir notre Atelier-Boutique.

  • IL ETAIT UNE FOIS/Confidence

    Trouvez-vous Bruxelles une clientle tout aussi pointue que celle de Paris ?

    La clientle Bruxelles est beaucoup plus curieuse et fidle. Elles nhsitent pas adopter et jouer des couleurs ! Elles sintressent aux matires et au

    mtier de modiste.

    Parlez-nous de votre mtier Comment dbute la cration dun chapeau ? Qui vous en fait la demande ?

    Je puise mon inspiration dans les matires. Leurs textures, leurs tenues et leurs couleurs m'aiguillent dans les premires tapes de la cration. Je

    commence rarement un chapeau avec une ide prcise de ce que je vais faire. Le modle final n'a d'ailleurs parfois rien voir avec l'ide que j'avais au cours des premires heures de travail. Une fois les matires premires

    runies, je coupe, j'assemble, je presse, je dsassemble, j'accessoirise jusqu' ce que le rsultat me plaise. Paralllement cela, je travaille aussi sur

    commande pour des mariages ou d'autres vnements. Dans ce cas, c'est le dsir de la cliente qui oriente mon travail.

    Comment choisissez-vous les formes les matires pour vos crations ? O trouvez-vous linspiration ?

    Un peu partout mais surtout en France, en Italie et en Equateur. Les quatoriens ont un savoir-faire fabuleux dans ce domaine! Leurs matires sont magnifiques. Ils n'ont pas leur pareil pour le panama. C'est un rel

    plaisir de travailler cette matire tout en finesse. C'est aussi trs agrable porter en t. Toute personne qui s'y essaie, l'adopte.

  • IL ETAIT UNE FOIS/Confidence Si vous deviez dfinir votre style Quelle serait la touche LA

    CHAPELIERE ?

    La Chapelire s'inspire du New Look des annes 50 pour apporter un souffle nouveau au chapeau, le dfinissant comme accessoire d'lgance aussi bien fminin que masculin, pour un soir ou tous les jours, en demi-

    mesure ou sur mesure, au gr des personnalits ! Nous avons voulu mettre en avant le mtier de modiste en crant une

    proximit entre le savoir-faire et le client afin quil participe llaboration et la personnalisation de son chapeau.

    Ainsi La Chapelire vous invite assister toutes les tapes de cration de votre propre chapeau, depuis sa conception jusqu' sa ralisation, le rendant

    ainsi unique tant par sa confection que par la discussion qu'il engage. Chacune des crations de La Chapelire ralise sur mesure en porte la marque signe, accompagne d'un certificat d'authenticit numrot et

    dat.

    Il me semble que vous avez travaill avec des maisons de couture Parlez-nous de ces collaborations ! Comment se passent-t-elles ? Quelles exigences

    ont-elles ?

    Oui nous travaillons souvent avec des maisons de couture, pour habiller le dfil ou bien pour participer llaboration de leurs collections. Cest un vritable plaisir de raliser des collaborations avec eux, mme si souvent il est difficile de leurs faires comprendre les diffrentes contraintes que nous

    rencontrons aussi bien technique questhtique. Quelle a t votre plus belle collaboration ou ralisation ? Celles dont vous

    tes les plus fires peut-tre Nous devions raliser un chapeau pour le 100me anniversaire des stylos Masterstuck de la Maison Montblanc ! Ctait un vritable dfi pour nous

    de mettre en valeur ce fameux stylo, mais nous lavons relev en collaboration avec un artiste dans le milieu : Maison La Forme. Monsieur Rey sculpte toutes les formes en bois dans le mtier et grce son talent

    nous avons pu raliser une pice exceptionnelle !

    Enfin pourriez-nous nous dire o vous voyez vous dans les annes venir ?

    Jespre pouvoir dvelopper mes activits dans dautres p