Suite de la chronologie - CPias · PDF fileÉtude de l’organisation...

Click here to load reader

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Suite de la chronologie - CPias · PDF fileÉtude de l’organisation...

  • TUDE DE LORGANISATION RGIONALE DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS

    NOSOCOMIALES

    DESCRIPTION et ANALYSE INSTITUTIONNELLE

    Rapport Mars 2005

    Facult de Mdecine Xavier Bichat Dpartement de Sant Publique

    Pr Marc BRODIN

    Dr Nathalie CAPARROS-EUZEN Dr Matthieu EVEILLARD

    Dr Didier PATTE

    avec la collaboration de Mr Christophe LEJEUNE

    Mme Genevive MAHIEU Dr Sophie PATRIS

    Dr Jean Luc QUENON

  • Ministre de la sant, de la famille et des personnes handicapes

    Paris, le 8 avril 2003 DIRECTION GENERALE DE LA SANTE Sous-direction des pathologies et de la sant Bureau des maladies infectieuses et de la politique vaccinale DIRECTION DE L'HOSPITALISATION ET DE L'ORGANISATION DES SOINS Sous direction de la Qualit du Fonctionnement des tablissements de sant Bureau E2

    Pr Marc Brodin Facult Xavier Bichat Dpartement Sant Publique 16, rue Henri Huchard - 75018 PARIS

    Cellule infections nosocomiales Personnes charges du dossier :: Personnes charges du dossierDr Batrice Tran, Dr Valrie Salomon Mme Valrie Drouvot Tl. : 01.40.56.51.95 / 55.21 / 46.46 Tl. : 01.40.56.51.95 / 55.21 / 46.46

    Fax. : 01.40.56.50.78.00 / 03.89 Fax. : 01.40.56.50.78.00 / 03.89

    Monsieur le Professeur, Depuis plusieurs annes, des relais rgionaux de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales se sont crs partir des C.CLIN, dans le but de dvelopper une plus grande proximit entre les structures dexpertise et de coordination, les tablissements de sant et les autorits sanitaires locales et rgionales. Ces structures rgionales se sont constitues en fonction des ralits locales. A ce jour, les diffrents types dorganisation existant sur le territoire national et leur mode de constitution nont pas t dcrits. Afin de dfinir des orientations nationales en matire de rgionalisation de la lutte contre les infections nosocomiales (adaptation du cadre rglementaire et financement), le ministre souhaite disposer dlments descriptifs et analytiques du niveau rgional de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales. Il souhaite galement connatre laccessibilit et la disponibilit de cet chelon pour les tablissements de sant. En vous basant sur une enqute mene auprs des cinq C.CLIN, des relais rgionaux, ainsi que des ARH, DRASS, DDASS et dtablissements de sant, nous souhaitons que vous ralisiez un tat des lieux de la rgionalisation de la lutte contre les infections nosocomiales et une tude de la perception du niveau rgional par les tablissements de sant, afin de dgager des propositions pour le ministre en termes de modes dorganisation pertinents. Nous vous prions dagrer, Monsieur le Professeur, l'expression de notre considration distingue.

    Signatures : Martine LE QUELLEC-NATHAN et Marie-Claude MAREL

    1

  • 2

  • TABLE DES MATIERES

    INTRODUCTION LHISTOIRE ET LE CONTEXTE LES ANTENNES REGIONALES ET LEURS QUESTIONS LAVENIR RESULTATS DE LENQUETE PAR QUESTIONNAIRE REALISEE AUPRES DES COORDINATIONS REGIONALES RESULTATS DE LENQUETE PAR QUESTIONNAIRE REALISEE AUPRES DES ETABLISSEMENTS

    3

  • INTRODUCTION

    Lextrme diversit des situations a conduit notre quipe faire beaucoup plus de visites sur le terrain que prvu lorigine. Partout, nous avons t trs bien accueillis. Que tous soient ici remercis pour leur disponibilit. La dmarche suivie la demande du Ministre de la Sant (Direction Gnrale de la Sant et Direction de lHospitalisation et de LOrganisation des Soins) une quipe, runie autour du Dpartement de Sant Publique de la Facult de Mdecine Xavier Bichat, propose les lments dune analyse de lorganisation rgionale de la lutte contre les infections nosocomiales.

    Les objectifs de la commande se rsument initialement deux axes complmentaires :

    Raliser une description des organisations rgionales de lutte contre les infections nosocomiales,

    Mesurer lintrt de cet chelon rgional pour les tablissements, en termes daccessibilit, de disponibilit et de coordination des actions,

    Trs vite, sur notre suggestion, une troisime intention est venue complter les prcdentes : Analyser lorganisation rgionale actuelle pour proposer des repres dvolution.

    Sur la base de ces objectifs, le programme dtude retenu associe trois tapes :

    La premire destination des structures rgionales Une seconde destination des tablissements La dernire consacre lanalyse du systme institutionnel

    La premire tape de ltude sest droule entre mai et octobre 2003.

    Elle a dabord consist en une phase exploratoire auprs des cinq C-CLIN, dans le dessein didentifier les coordinateurs rgionaux. Une enqute a ensuite t ralise sur la base de 25 coordinations rgionales potentiellement existantes (le de la Runion exclue). La mthode utilise comprenait diffrentes facettes : questionnaires, tude de documents, entretiens tlphoniques et visites sur sites.

    Pour identifier les organisations rgionales existantes, un questionnaire de deux pages a t adress aux C-CLIN. Un questionnaire de 16 pages concernant les activits des antennes rgionales a ensuite t envoy chaque responsable de rgion identifi. Le recueil dinformations concerne principalement les actions de coordination (surveillances notamment) des relais rgionaux, les actions dexpertise, les actions de formation lchelle

    4

  • rgionale. Ce recueil concerne aussi les actions destines encourager et favoriser la dclaration des infections nosocomiales, la participation aux runions de CLIN des tablissements, limplication dans le dveloppement dunits dhygine inter-tablissements, etc. Aprs retour des questionnaires, des entretiens tlphoniques avec chaque coordinateur rgional ont permis daffiner les rponses apportes.

    Au-del du recueil dinformation par questionnaire, le protocole initial prvoyait la visite dune antenne rgionale par inter rgion C-CLIN. Cest en fait au moins deux antennes rgionales, et souvent trois ou plus qui ont fait lobjet dun dplacement (ou tout au moins dune rencontre avec le responsable). Chaque C-CLIN a fait lobjet dune visite.

    Au cours des visites, une prsentation des intervenants, des locaux et des moyens du C-CLIN et-ou de lantenne rgionale, tait souvent organise. La collecte des informations reposait sur des interviews collectifs et individuels thmatiques guids par les rponses aux questionnaires retourns par les responsables des antennes rgionales sur le fonctionnement et les activits, par des enjeux soulevs lors de visites prcdentes dautres sites, par des rapports dactivits de lantenne rgionale et-ou du C-CLIN. Dans la mesure du possible, ces visites taient compltes par des rencontres avec les partenaires institutionnels de la rgion pralablement identifis : responsables de rseaux, quipes du CHU, services de la DRASS et ARH en particulier.

    La deuxime tape de ltude a eu lieu entre septembre 2003 et avril 2004

    Il sagit dune enqute descriptive ralise sur un chantillon de 403 tablissements reprsentatif de lensemble des tablissements de sant franais. Elle avait pour intention de mesurer les connaissances et recueillir les opinions des responsables de la lutte contre les infections nosocomiales des tablissements de sant, sur les structures rgionales. Les rponses apportes doivent permettre didentifier les besoins et les attentes des tablissements de sant dans leur lutte contre les infections nosocomiales.

    Cette enqute a t ralise laide dun questionnaire envoy au Directeur dtablissement, destin des informateurs-cls de chaque tablissement, cest--dire le Prsident du CLIN, lquipe oprationnelle dhygine et le Directeur de ltablissement. Comme dans ltape prcdente, la mthode a t labore en troit partenariat avec la cellule infection nosocomiale de la DGS / DHOS. Pour obtenir un taux de participation voisin de 80 %, trois envois un mois dintervalle ont t ncessaires, tous grs par le Dpartement de Sant Publique de la Facult de Mdecine Xavier Bichat, partir de la mise disposition du fichier des tablissements de sant par le Ministre de la Sant.

    Le recueil dinformation a cherch prciser les connaissances portant sur les structures de rattachement de la coordination rgionale (CHU, ARH, DRASS, C-CLIN, etc.), l identit du coordonnateur rgional, les diffrentes actions ralises par la coordination telles que conception et accompagnement de projets dintrt rgional, aide mthodologique pour un travail interne ltablissement, formation de personnels, interventions ponctuelles dans certaines situations pidmiques, etc. Ce peut tre encore les attentes sur lexistence ventuelle dune procdure de saisie de la coordination rgionale par un tablissement, ou sur la participation de ltablissement un projet mis en place par la coordination rgionale. La ralisation de cette tude a constitu une opportunit pour chaque tablissement de sant de donner son avis sur les structures rgionales et inter rgionales, leur apport local et didentifier les problmes pour lesquels il faudrait apporter une aide.

    5

  • La troisime tape de ltude sest droule entre octobre 2003 et avril 2004

    Il sagit dune dmarche dvaluation institutionnelle des structures rgionales de lutte contre les Infections Nosocomiales. Cette valuation a t conduite sur un mode participatif. Elle cherche montrer ce qui sest fait et comment cela est arriv. Elle dcrit les relations institutionnelles, formelles ou informelles, qui se sont construites, non seulement lintrieur du systme (local, rgional et national) des CLIN, mais aussi lvolution de ces relations et pratiques avec lapparition de nouveaux objectifs et partenaires institutionnels (Etat et ses services, Agences). Elle propose quelques axes dune rorganisation ou dune volut