Steve Coleman and Five Elements Astronomie/astrologie

download Steve Coleman and Five  Elements Astronomie/astrologie

of 11

  • date post

    24-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    46
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Steve Coleman and Five Elements Astronomie/astrologie. Zoom sur une œuvre Vincent Bessières. Steve Coleman, une personnalité essentielle du jazz de la fin du XXe siècle. Le dernier chef de file majeur ? Le rythme comme lieu d’exploration - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Steve Coleman and Five Elements Astronomie/astrologie

Steve Coleman and Five Elements Astronomie/astrologie

Steve Coleman and Five ElementsAstronomie/astrologie

Zoom sur une uvreVincent BessiresSteve Coleman, une personnalit essentielle du jazz de la fin du XXe sicle

Le dernier chef de file majeur ?

Le rythme comme lieu dexploration

Une pense thorique, philosophique et musicale complexe, nimb dsotrisme

Un saxophoniste la sonorit et au phras trs identifiablesJuan Carlos HernandezUne brve histoire du M-Base

Un collectif informel de musiciens (New York, 1984)

Une ambition crative

Un acronyme qui a fait couler beaucoup dencre : Macro-Basic Array of Structured Extemporizations

Trouver sa voie par la musique

Les personnalits les plus emblmatiques : Steve Coleman, Greg Osby, Gary Thomas (saxophones), Graham Haynes (cornet), Robin Eubanks (tombone), David Gilmore, Kelvyn Bell (guitare), Geri Allen, Andy Milne (piano, claviers), Kevin Bruce Harris, Reggie Washington (basse), Marvin Smitty Smith (batterie), Cassandra Wilson (chant)Une brve histoire du M-Base

Culture funk, ancrage jazz, mtriques impaires, sens de larchitecture et ambition conceptuelle

Un mouvement underground qui a fait cole en Europe

Du collectif la communaut de pense

Exemple :Anatomy of a RhythmCassandra Wilson (voix)Steve Coleman (sax alto)Greg Osby (sax alto)David Gilmore (guitare)Andy Milne (piano)Reggie Washington (basse)Marvin Smitty Smith (batterie)New York, dc. 1991-janv. 1992.

saxpianobassebatterieCellules rythmiques et polyrythmieExemple : Eight Base ProbingExtrait de On the Rising of the 64 Paths, Label bleu, 2002.Steve Coleman (saxophone alto)Jonathan Finlayson (trompette)Malik Mezzadri (flte)Anthony Tidd (basse lectrique)Reggie Washington (contrebasse)Sean Rickman (batterie)

Une uvre sous le signe de lsotrismeUne pense gomtrique

De multiples rfrences extra-europennes

La musique comme langage part entire :I have always been attracted to the idea of using symbolic sound languages because they leave space for the interpretive powers of the listener.

Un exemple de symbolisme musical : Reciprocity (1999)YinYangYinYangYinA#E#B#F##C##F#C#G#D#A#DAEBF#YangYinYangYinYangBF#C#G#D#GDAEBEbBbFCGLe concept de rciprocit est partout manifeste, mme sil nest pas toujours vident. Les deux tons pulss la basse et la pipa (A et G#, soit Do et Sol dise) reprsentent la dualit. Il ny a que deux cls dans cette musique, tout le matriau mlodique consiste en deux spirales tonales doubles qui sont analogues lide de Ida et Pingala dans la pratique du yoga, du Yin et du Yang dans la philosophie chinoise, des nergies de la Lune et du Soleil (G# et A). Ces spirales alternent comme suit:Un exemple de symbolisme musical : Reciprocity (1999)La Batterie reprsente toujours le mouvement et le principe du devenir. Linteraction entre les nergies de la Lune et du Soleil sintensifient avec lentre de la longue mlodie/improvisation semblable une parole, joue par le saxophone alto et la trompette de Ralph Alessi. (de 017 152 puis improvisation de SC)Les cellules harmoniques joues par le quatuor vent reprsentent symboliquement la dualit qui progresse vers la diversit, cette progression est une tude dquilibre. (de 210 301)Shane Endsley (trompette bouche) et Jeff Scott (cor) jouent une mlodie majestueuse au-dessus de la diversit (les vents). (de 301 401) Aprs la section qui met au premier plan la composition spontane des musiciens individuellement (Gary Thomas au tnor de 402 que rejoint Shane Endsley 519, puis Ralph Alessi 648 rejoint 714 par Steve Coleman) les diffrents symboles sonores sont jous tous ensemble. (de 816 la fin)

Extrait de The Ascension to Light, BMG RCA Victor, 1999.Steve Coleman (sax alto), Gary Thomas (sax tnor), Ralph Alessi, Shane Endsley (trompette), Vijay Iyer (piano), David Gilmore (guitare), Anthony Tidd (basse lectrique), Sean Rickman (batterie), Quintette vents (flte, hautbois, clarinette, cor, basson) Imani Winds, Min Xiao-Fen (pipa).The Five Elements (2011)

Jen Shyu : voixJonathan Finlayson : trompetteSteve Coleman : saxophone altoDavid Virelles : piano, claviersMiles Okazaki : guitareAstronomical/Astrological Music ProjectCorrespondances entre les cycles:

Il y a une raison pour laquelle, dans le pass, lastronomie et lastrologie taient relies et frquemment considres comme une seule et mme discipline. Des rythmes diffrents qui voluent par cycles avec des relations spcifiques entre eux peuvent possder une qualit et un fonctionnement similaire ce qui se produit au sein des relations entre les cycles des plantes. Ceux qui ont un penchant sotrique pourront tudier les effets de telles combinaisons et leur appliquer un symbolisme appropri (). Ainsi il est possible daffiner lide, la qualit, le sens et les effets possibles dun rythme, dune mlodie ou dune progression harmonique.

Etonnamment pour un concept qui repose si lourdement sur le rythme, lensemble runi pour ce projet ninclut pas de batterie, car je voulais essayer une approche qui soit plus souple et plus subtile.