Sommeil, SAS et altitude - Club Mont .EEG Thorax Abdomen flow 60 sec. Respiration de Cheyne-Stokes.

download Sommeil, SAS et altitude - Club Mont .EEG Thorax Abdomen flow 60 sec. Respiration de Cheyne-Stokes.

of 32

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Sommeil, SAS et altitude - Club Mont .EEG Thorax Abdomen flow 60 sec. Respiration de Cheyne-Stokes.

  • Sommeil, syndrome dapnes du sommeil et altitude

    Patrick LEVY

    Laboratoire du Sommeil,Laboratoire HP2, Inserm ERI 17GRENOBLE

  • APNEES OBSTRUCTIVES AU COURS DU SOMMEIL

  • SaO2 95%85%

    EMG

    EOG

    EEG

    Thorax

    Abdomen

    flow

    60 sec.

    Respiration de Cheyne-Stokes

  • Mcanismes de lacclimatation.Objectif : maintien dune SaO2 la plus leve possible

    Arriveen altitude

    Elimination de HCO3-Hyperdiurse.

    24h

    Pic dEPO

    HIF 1

    2,3 DPG

    5 jours 10 jours

    Diminution rythme cardiaque

    Tachycardie,Hyperventilation.

    HmatocriteThromboses, Gelures, etc.

  • Effets de laltitude sur le sommeil

    Johnson et al, J Sleep Res 2009 sous presse

  • Silbernagl Atlas de Physiologie

    Organisation gnrale du systme respiratoire

  • PaCO2 et seuil apnique

    Rserve de CO2: lorsque la ventilation augmente,le seuil apnique doit sabaisser, augmentant la rserve de CO2. Ce nest le cas ni au cours de lIC ni en hypoxie. Mcanismes?

    0

    0,5

    1

    1,5

    2

    2,5

    3

    2 3 4 5 6 7 8

    Ven

    tila

    tion

    (l/

    min

    )

    control drug

    0

    0,5

    1

    1,5

    2

    2,5

    3

    2 3 5 6 7 8

    PCO2 (kPa)

    Ven

    tila

    tion

    (l/

    min

    )

    Niveau de la mer Altitude

    Seuil apnique

    Hyperbole mtabolique

    Rponses ventilatoiresCO2

    PCO2 (kPa)

  • Respiration priodique daltitude : comparaison enfants - adultes

    Kohler M et al. Eur Respir J 2008; 32: 189197

    20 adolescents pr-pubres (9-12 ans) et leur pre1 nuit Zurich (490 m) et 2 nuits la station de recherche Jungfrau-Joch (3450 m)

  • Respiration priodique daltitude : comparaison enfants - adultes

    Kohler M et al. Eur Respir J 2008; 32: 189197

    20 adolescents pr-pubres (9-12 ans) et leur pre1 nuit Zurich (490 m) et 2 nuits la station de recherche Jungfrau-Joch (3450 m)

    ChildrenFathers

  • Respiration priodique daltitude : comparaison enfants - adultes

    Kohler M et al. Eur Respir J 2008; 32: 189197

    20 adolescents pr-pubres (9-12 ans) et leur pre1 nuit Zurich (490 m) et 2 nuits la station de recherche Jungfrau-Joch (3450 m)

  • Respiration priodique daltitude

    Insalaco G et al, J Appl Physiol 2000;89: 947955

  • Respiration priodique daltitude

    Salvaggio et al, Eur Respir J 1998; 12: 408413

    * Sujets sains

    * 5050 m

    * 1re et 4 mesemaines

  • Respiration priodique daltitude

    Salvaggio et al, Eur Respir J 1998; 12: 408413

  • Respiration priodique daltitude

    Dubowitz G, BMJ 1998;316:5879

    Effet des benzodiazpines

  • Traitement pharmacologique

    RCTTemazepam 10 mg

    vs placebo

    N = 33 volontaires sains

    Nickol AH et al. J Sleep Res 2006;15:445454

  • Traitement pharmacologique

    Nickol AH et al. J Sleep Res 2006;15:445454

  • Traitement pharmacologique

    Nickol AH et al. J Sleep Res 2006;15:445454

  • Traitement pharmacologique

    Nickol AH et al. J Sleep Res 2006;15:445454

  • Effets de laltitude sur le sommeil et la respiration

    Johnson et al, J Sleep Res 2009 sous presse

  • Effets de laltitude sur les apnes centrales et obstructives

    Central and obstructive sleep apnoea during ascent to high altitudeBURGESS KR, JOHNSON PL, EDWARDS N Respirology 2004;9: 222229

  • Effets de laltitude sur les apnes centrales et obstructives

    Central and obstructive sleep apnoea during ascent to high altitudeBURGESS KR, JOHNSON PL, EDWARDS N Respirology 2004;9: 222229

  • Effets de laltitude sur le sommeil et la respiration

    Patz D et al, Chest 2006;130;1744-1750

    Augmentation de la dure des AO avec la baisse de laltitude Rduction limite du nombre dvnements obstructifs chez SAOS svres

  • Effets de laltitude sur le sommeil et la respiration

    Burgess KR et al, Respirology 2006;11:6269

  • Effets de laltitude sur le sommeil et la respiration

    Burgess KR et al, Respirology 2006;11:6269

  • Recommandations chez lapnique

    Lorsque trait par PPC: OK jusqu 2000 m Pas daggravation spontane des

    vnements obstructifs Mais vnements centraux++, activation

    adrnergique, etc. Relations avec ladaptation laltitude ??

  • Respiration Priodique et adaptation laltitude

    La respiration priodique en altitude a-telle des effets positifs ? Maintien dune oxygnation nocturne Relations avec la tolrance laltitude ?

  • Intolrance laltitude (MAM, OPHA, OCHA)et hypoxie nocturne

    Question: les modifications de loxygnation nocturne sont-elles associes lintolrance laltitude?

    Travail de thse duniversit Hugo Nespoulet (co-direction : Bernard Wuyam)

  • Plan dexprience. Thse H Nespoulet

  • *

    *

    Rsultats Sommeil

  • SaO2 (%)

    Temps

    78

    87

    93

    Tmoin Cas

    Oxymtrie nocturne

  • *

    Chmosensibilit au CO2

  • Conclusions Laltitude est associe une fragmentation du sommeil lie

    une respiration priodique et des vnements centraux. Les mcanismes sont essentiellement laugmentation de la

    rponse ventilatoire au CO2 et labsence dabaissement du seuil apnique.

    Les apniques obstructifs voient les vnements obstructifs disparatre au profit des vnements centraux. Leur impact sur le systme nerveux autonome et ltat cardiovasculaire de ces patients reste tablir. La PPC peut tre utilise pour traiter le SAOS jusqu 2000 m (compensation en pression).

    La respiration priodique pourrait tre un mcanisme adaptatif positif , permettant de maintenir une oxygnation suffisante chez les sujets tolrants laltitude.