SENIORS ET CITÉ .GÉNÉRATIONNEL » DANS LA FAMILLE ... Les « baby-boomers », ceux que le...

download SENIORS ET CITÉ .GÉNÉRATIONNEL » DANS LA FAMILLE ... Les « baby-boomers », ceux que le marketing

of 34

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of SENIORS ET CITÉ .GÉNÉRATIONNEL » DANS LA FAMILLE ... Les « baby-boomers », ceux que le...

  • CONSEIL CONOMIQUE, SOCIAL Paris, le 26 fvrier 2009 ET ENVIRONNEMENTAL

    SENIORS ET CIT

    PROJET DAVIS

    prsent au nom

    de la section du cadre de vie

    par

    Mme Monique Boutrand, rapporteure

  • I

    SOMMAIRE

    INTRODUCTION...............................................................................................1 CHAPITRE I - CONSTAT................................................................................3

    I - UNE NOUVELLE GNRATION ?................................................3 II - UNE RALIT CONOMIQUE HTROGNE.........................4 III - LES AUTRES RALITS INTERNATIONALES .........................4 IV - UNE TRANSITION QUI REDFINIT LES RLES......................5 V - UNE IMPLICATION NOUVELLE DANS LA VIE DE LA

    CIT .......................................................................................................6 VI - LES ENJEUX COLLECTIFS : UNE OPPORTUNIT

    SOCIALE ET CONOMIQUE ...........................................................7 VII - LES IMPLICATIONS TERRITORIALES DE LA MONTE

    EN PUISSANCE DES SENIORS.........................................................8 CHAPITRE II - LES PROPOSITIONS.........................................................11

    I - CHANGER LE REGARD DE LA SOCIT SUR LES SENIORS..............................................................................................11

    A - SENSIBILISER LA SOCIT FRANAISE LA RICHESSE DES LIENS INTERGNRATIONNELS........................................11

    B - VALORISER ET SOUTENIR LE PACTE GNRATIONNEL DANS LA FAMILLE...................................12

    C - CRER DES PLES TERRITORIAUX DDIS, OUTILS POUR LES COLLECTIVITS..........................................................13

    D - AMLIORER LA CONNAISSANCE STATISTIQUE DE LA GNRATION DES SENIORS........................................................14

    II - PRPARER LES TRANSITIONS NOTAMMENT ENTRE TRAVAIL ET RETRAITE.................................................................15

    A - FAVORISER UNE TRANSITION DOUCE ET PROGRESSIVE ENTRE TRAVAIL ET RETRAITE ..................................................15

    B - VERS UNE GESTION QUALITATIVE DU DPART LA RETRAITE.........................................................................................16

    C - MAINTENIR LE LIEN AVEC LA VIE PROFESSIONNELLE GRACE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES.............................18

  • II

    III - DU DSIR DACTIVIT AU PROJET DE VIE AU SERVICE DE LA SOCIT ................................................................................19

    A - RENDRE VISIBLE LE CAPITAL ASSOCIATIF DES TERRITOIRES ..................................................................................19

    B - GRER LES RESSOURCES HUMAINES BNVOLES..............20 C - DFINIR DE NOUVEAUX MTIERS DUTILIT

    SOCIALE AU SERVICE DE LA CIT .........................................22 IV - UNE CIT OUVERTE ACCOMPAGNANT LE PARCOURS

    RSIDENTIEL TOUS LES GES................................................23 A - ACCORDER UNE PLUS GRANDE ATTENTION AUX

    SENIORS DANS LES POLITIQUES LOCALES ............................23 B - LARGIR LA RFLEXION SUR LE VIEILLISSEMENT LA

    PRISE EN COMPTE DES SENIORS ...............................................25 C - INTGRER LA PROBLMATIQUE

    INTERGNRATIONNELLE DANS LURBANISME ET LHABITAT.......................................................................................26 1. Vouloir une ville ouverte................................................................26 2. Organiser une ville ouverte ............................................................27 3. Veiller la mixit gnrationnelle et sociale dans lhabitat ...........27 4. Ouvrir le champ des possibles en matire de logement..................29

    D - DVELOPPER LE NUMRIQUE COMME LIEN SOCIAL..........30

  • I - 1

    Le 13 mai 2008, le Bureau du Conseil conomique, social et environnemental a confi la section du cadre de vie la prparation dun rapport et dun projet davis sur Seniors et cit .

    La section a dsign Mme Monique Boutrand comme rapporteure.

    INTRODUCTION

    Les baby-boomers , ceux que le marketing a baptiss seniors , font lobjet de discours, de colloques et douvrages, mais il apparat rapidement quil est difficile de cerner cette nouvelle gnration.

    Les statistiques dmographiques et conomiques ou les tudes portant sur des questions plus qualitatives existent mais faute dune dfinition communment accepte, elles portent sur des tranches dge diffrentes et permettent difficilement les comparaisons. Les chercheurs comme les dcideurs politiques se sont surtout intresss au vieillissement de la population, au grand ge et aux enjeux en termes de protection sociale. Les partenaires sociaux ont abord les questions poses dans le monde du travail par le dpart de cette gnration mais trs peu dtudes ont explor cette nouvelle vie qui souvre au moment de la cessation dactivit professionnelle.

    Le rapport et lavis tentent dtablir un tat des lieux et dimaginer le rle et la place que les seniors jouent et pourront jouer demain dans une socit o la coexistence de quatre cinq gnrations oblige repenser le pacte social entre ces gnrations et la qualit du cadre de vie qui leur sera propos dans la cit. Les questions de logement, de dplacements et de maintien des services, de bien vivre tout simplement ne se posent pas quen termes financiers mais aussi en termes dacceptation sociale et de cohabitation harmonieuse entre les gnrations.

    Cest dans cet espace quexistent dj de multiples expriences souvent mconnues car nes de la volont dacteurs associatifs innovants. Les seniors grce leur disponibilit y apportent une contribution essentielle.

    Donner de la visibilit leur action, linscrire dans une stratgie territoriale et nationale permettra de faire de cette nouvelle gnration, une force de lge , une chance et un atout pour la cit de demain, le terme cit tant entendu au sens civique du terme, incluant toutes les formes de la vie sociale sur les territoires.

  • I - 3

    CHAPITRE I

    CONSTAT

    Lallongement de la dure de la vie et le bouleversement de la structure de la population posent de multiples questions. Laccroissement de lesprance de vie en bonne sant est porteur dopportunit sociale, mais place la gnration qui en bnficie dans une situation de charnire ou de pivot trs sollicit. Ainsi, en dpit des clivages conomiques, sociaux et culturels qui demeurent et traversent cette gnration, comme les prcdentes, elle sen distingue sensiblement par lamlioration globale de ses conditions dexistence et la modification qui en rsulte de son rle social.

    Le champ de la rflexion sintresse plus particulirement cette priode de la vie entre sortie du travail et vieillesse, qui stend sur une dure denviron vingt annes, de 55 75 ans, et que lon peut qualifier de sniorit .

    Bien que lge lgal de la cessation dactivit en France soit fix 60 ans, beaucoup de salaris se voient contraints ou choisissent de sortir plus tt du monde du travail, lge mdian se situant vers 58 ans. Toutefois, les limites indiques ci-dessus ne rendent pas compte de la complexit des situations, tant collectives quindividuelles de la transition travail-retraite.

    Pour cette raison, on prcisera que le terme senior dsigne ici par convention les personnes qui vont quitter ou ont quitt la vie professionnelle et qui disposent, sauf problme de sant, des capacits permettant de mener, si elles le dsirent, une vie socialement active en valorisant cette denre rare : le temps.

    I - UNE NOUVELLE GNRATION ? Sur le plan statistique, les vingt-neuf classes dge (1946-1974)

    nombreuses, dites du baby-boom , qui ont commenc darriver lge de la retraite en 2001 et qui bnficient de laugmentation de lesprance de vie, vont accrotre la part des 55-74 ans dans la population totale. Au-del de ces certitudes dmographiques, des interrogations subsistent. Elles sont lies la progression ingale de la longvit entre hommes et femmes tout dabord, aux disparits sociales, professionnelles et territoriales ensuite. De plus, bien que la tendance gnrale soit lallongement de lesprance de vie sans incapacit, la morbidit se modifie avec laugmentation de lincidence de maladies graves, dont le lien, pour certaines dentre elles, avec des pollutions environnementales, apparat de plus en plus clairement. Dautres facteurs sociaux, comme la pauvret ou la prcarit, peuvent galement avoir un impact svre sur lesprance de vie.

  • I - 4

    II - UNE RALIT CONOMIQUE HTROGNE La sniorit est dabord une priode de transition entre lactivit

    professionnelle et la retraite : dans tous les pays dEurope, le taux demploi va samenuisant partir de 55 ans. Pour les 55-64 ans, il stablit en 2007 38,3 % pour la France et 44,7 % pour lUnion europenne, loin de lobjectif assign par la stratgie de Lisbonne lespace communautaire (50 %). Lvolution dans le sens souhait se fait un rythme assez lent.

    Le regard que les populations portent sur la cessation dactivit diffre quant lui en fonction des pays et des ges de la vie.

    Les apprciations portes sur la libert de choix comme critre dterminant de dpart en retraite sont nuances, et varient en fonction du contexte propre chaque pays. La retraite est perue majoritairement, presque partout, comme un vnement positif. Les enqutes sur les intentions de dpart la retraite montrent que la satisfaction prouve dans lemploi et ltat de sant peuvent influer dans une fourchette dun deux ans sur le souhait de partir plus tt ou plus tard.

    Sur le plan des revenus et de leur patrimoine, la situation des seniors est trs contraste, mme sils sont en trs grand nombre propritaires de leurs logements. Selon le COR, la gnration actuelle des 55-64 ans est celle qui