Séminaire National des BTS PROFESSIONS IMMOBILIÈRES...

download Séminaire National des BTS PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ...data.tic.free.fr/btspi/sitepeda/cpte_rendu_sem_nat_btspi_colmar... ·

of 24

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Séminaire National des BTS PROFESSIONS IMMOBILIÈRES...

  • Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    Sminaire National des BTS PROFESSIONS IMMOBILIRES

    Mercredi 13 et jeudi 14 dcembre 2017

    COLMAR (Haut-Rhin)

    Lyce Martin SCHONGAUER COLMAR (Photographe : William FARCY)

    Thmatique :

    Ladaptation des professions immobilires aux volutions du march

  • Sminaire national des BTS PI COLMAR (Haut-Rhin) les 13 et 14 dcembre 2017

    Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    2/24

    Le thme du sminaire ladaptation des professions immobilires aux volutions du march peut paratre surprenant. En effet, limmobilier est un secteur peru comme immobile, fig. Secteur cl de lconomie, qui reprsente de manire stable depuis 30 ans, 1/6 de la cration de richesse en moyenne au niveau mondial souffre de maux clairement identifis par les conomistes et qui psent sur lensemble de lconomie. 3 maux principaux :

    Incapacit gnrer des gains de productivit. On constate que les autres secteurs qui satisfont aux besoins fondamentaux : alimentation, dplacement, production dnergie intgrent les technologies pour satisfaire la demande en devenant plus durables ;

    Asymtrie de linformation et cots de transaction levs entranent une mauvaise adquation de loffre la demande ;

    Absence dconomies dchelle : parpillement des acteurs.

    Le secteur de limmobilier se caractrise par une rgulation forte dont lefficacit est rgulirement mise en question. La rglementation reste le principal moteur de ladaptation des professions, la disruption par la technologie annonce commence se manifester dans le secteur de limmobilier, enfin les professions sadaptent par la formation notamment initiale. Voici les trois temps de notre sminaire. Adaptation des professions sous contrainte rglementaire.

    Nous allons avec les intervenants ce matin faire un point sur les volutions introduites par la loi ALUR : information et protection du consommateur, conditions dexercice des professions immobilires, obligation de formation continue, contrle des activits transaction et gestion puis mise en uvre dun code de dontologie.

    Ltat et les collectivits locales jouent un rle dans la dfinition des possibilits de dmolir, de construire (plus haut, plus dense). Comment concilier la prservation du patrimoine historique et la satisfaction du besoin en logement des populations sans tendre dmesurment les villes. Le cot conomique et social de cette prservation est illustr avec la mtropole de Strasbourg.

    En rponse une demande dclairage sur les styles architecturaux, un temps leur sera consacr.

    Disruption par la technologie Des entreprises commencent mobiliser de nouveaux outils, proposer de nouveaux services, pour renouveler la chaine de la valeur du secteur. Financement, tudes de faisabilit, construction, gestion, occupation devraient tre touchs et les cots pourraient baisser : cot du capital apport par les investisseurs, cot du travail de construction et dentretien, frais dintermdiation et de gestion des btiments, charges doccupation. Le secteur pourrait donc renouer avec les gains de productivit et les consommateurs pourraient voir baisser les prix.

  • Sminaire national des BTS PI COLMAR (Haut-Rhin) les 13 et 14 dcembre 2017

    Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    3/24

    Ainsi on parle :

    De financement des projets immobiliers par le crowdfunding ; De Building information modeling qui devrait faciliter le partage dinformation par les

    diffrents corps de mtier de la conception jusqu la fin de vie du btiment ; De la Block Chain technologie de stockage et de transmission dinformations. Des

    blockchains pourraient remplacer la plupart des tiers de confiance (mtiers de la banque, notaires, cadastre,) par des systmes informatiques distribus.

    Des Robots pour produire plus vite sur le chantier, Drones : pour contrler avance des travaux, surveiller ltat des immeubles hauts

    Des objets connects et de lanalyse prdictive : Le btiment, ses quipements et ses usages gnrent un grand nombre de donnes qui grce lInternet des Objets et lanalyse prdictive, peuvent tre collectes en temps rel et exploites.

    A tel point que lon commence parler de Real estech en cho aux fintech, biotech, foodtech, adtech qui ont boulevers les autres secteurs. Nous ne sommes pas en pleine science-fiction et nous dcouvrirons un chantillon dinnovations dores et dj prsentes dans les activits de transaction et de gestion immobilires. Sur le thme de la disruption, lire : Le rapport de Bernard Worms remis en novembre 2016 la ministre du logement http://www.strategie.gouv.fr/publications/revolution-numerique-marche-logement

  • Sminaire national des BTS PI COLMAR (Haut-Rhin) les 13 et 14 dcembre 2017

    Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    4/24

    Adaptation des professions par la formation Adapter les professions aux volutions du march, cest galement notre rle dans le cadre de la formation initiale. Nous formons aux professions immobilires dans leur pluralit.

    Nous devons clairer les candidats lentre dans ces mtiers sur les caractristiques des professions. Lactivit de transaction comme ngociateur, de plus en plus souvent indpendant requiert un profil particulier. Ltude sociologique de ce mtier nous a paru particulirement intressante partager.

    Par ailleurs, notre rfrentiel prvoit pour ce faire lunit dinitiative locale, nous vous prsenterons une rapide analyse des UIL et nous initierons ensemble demain une rflexion sur ce thme.

    Rdactrice : Mme Paule MACREZ IA-IPR conomie-Gestion de lacadmie de TOULOUSE

    en charge du BTS PI au niveau national

  • Sminaire national des BTS PI COLMAR (Haut-Rhin) les 13 et 14 dcembre 2017

    Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    5/24

    MERCREDI 13 DECEMBRE 2017 Ouverture du sminaire par :

    o le Proviseur Michal GRANDGEORGE du lyce Martin SCHONGAUER, Le lyce accueille des lves du CAP au BTS.

    o Mme Anne GASNIER, Inspectrice Gnrale de l Education Nationale, en charge du BTS PI,

    o Mme Paule MACREZ, IA-IPR conomie-Gestion de lacadmie de TOULOUSE en charge du BTS PI au niveau national,

    o ric DECHAINTRE, IA-IPR conomie-Gestion de lAcadmie de Strasbourg en charge du

    BTS PI au niveau acadmique.

    de gauche droite au premier plan : Collgue, professeure, M. Stphane DESROCLES, professeur, Mme Paule MACREZ, IA-IPR Mme Anne GASNIER, IGEN, et M. ric DECHAINTRE, IA-IPR

  • Sminaire national des BTS PI COLMAR (Haut-Rhin) les 13 et 14 dcembre 2017

    Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    6/24

    ! Matin : La thmatique est ltat des lieux sur la rglementation des professions immobilires

    de gauche droite : Mme Hlne SIFFERT-KLUSKA, notaire, M. Grard DURR, Prsident de la FNAIM du Bas-Rhin, Mme Sonia FANTIN-PITELLI, responsable juridique ADIL 68 et M. Jean-Franois RENARD, directeur dagence 4 % immobilier CONFERENCE 1 : LOI ALUR 3 ANS APRS ! Sonia FANTIN-PITTELLI : responsable juridique lADIL 68, conseillre juridique, Colmar Mise en application difficile et partielle. Certains textes taient dapplication immdiate, dautres ncessitaient la publication de nombreux dcrets. Beaucoup de dcrets dapplication nont pas t publis et des principes ont t dsavous

    " Aprs 3 ans, o en est-on ? 1) Une scurisation des rapports locatifs En mars 2015, 7 dcrets avaient t publis (+- 10% des mesures). Il est trs difficile de travailler avec lancienne et la nouvelle rglementation. Loi Macron (aot 2015) : remplace la GUL par le dispositif VISAL (tendu en 2016 : 80% des bnficiaires sont des jeunes). Encadrement des loyers : pas abord aujourdhui car les tribunaux administratifs de LILLE et PARIS ont annul les dcrets dapplication. Les encadrements sont supprims mais ltat a fait appel.

  • Sminaire national des BTS PI COLMAR (Haut-Rhin) les 13 et 14 dcembre 2017

    Rdactrices et rdacteur : Isabelle BOURGEOIS, Virginie LENFANT et William FARCY Lyce Henri Moissan (MEAUX), Lyce Olympe de Gouges (NOISY LE SEC) et Lyce Philippe Lamour (NMES)

    7/24

    La loi ALUR voulait scuriser les relations entre bailleur et locataire : dfinition de contrats types de location (dcret de 2015) (location meuble ou location

    nue). Il faut joindre une notice dinformations des droits et obligations des parties (document assez lourd).

    UFC Que choisir a constat une baisse des litiges. concernant ltat des lieux (dcret de mars 2016) : difficults dapprciation lors des tats

    des lieux. Des photos sont faites pour viter les contestations. Encadrement des tats des lieux avec tablettes (mais craintes sur la moins bonne visibilit des tats des lieux lectroniques, surtout lors de la sortie (moins pour lentre car le locataire a 10 jours pour complter ltat des lieux dentre). Modalits de prise en compte de la vtust : utilisation dune grille de vtust mais elle nest pas fournie (!) Des soucis avec ltat des lieux lectroniques (sur tablettes). EDL non reus immdiatement par les locataires, voire