Seel champlain 2014 tourisme et évènementiel

Click here to load reader

  • date post

    07-Nov-2014
  • Category

    Marketing

  • view

    265
  • download

    3

Embed Size (px)

description

Intervention au colloque Champlain 2014 Atelier Impacts, évaluation

Transcript of Seel champlain 2014 tourisme et évènementiel

  • 1. Vronique SEEL pour colloque Champlain 2014 PLAYable city, Smart city: lvaluation du jeu pervasif vnementiel dans la ville intelligente. ville intelligente, espace public, jeu urbain, valuation de processus, habitant Luke Jerram Park&Slide Bristol, Mai 2014
  • 2. PLAYable city, Smart city: lvaluation du jeu pervasif vnementiel dans la ville intelligente. ville intelligente, espace public, jeu urbain, valuation de processus, habitant Dans une socit o chacun ressent le besoin de svader de son quotidien, les technologies numriques et leur miniaturisation, le dveloppement de la mobilit et de la connectivit ont rpondu dans les annes 2000 cette envie de jouer par lmergence de nouveaux jeux pratiqus en ville, les jeux urbains. Dans un jeu urbain , la ville, sa structure, ses btiments, son histoire, ses habitants (et parfois ses donnes !) sont utiliss en rel comme plateau de jeu. Il sagit des jeux urbains golocaliss, location-based game dans la version anglicise. Les chercheurs en Sciences de l'information et de la communication, les qualifient de jeux pervasifs: ils emmnent vers des lieux imprvisibles, incertains et non ddis au jeu tels que la ville. A lheure o la ville est lobjet de toutes les attentions, comment le jeu en ville peut-il tre valu ? Comment dpasser le simple critre de la frquentation ? Le concept transdisciplinaire de ville intelligente offre de nouvelles perspectives dvaluation pour le jeu urbain, fortiori vnementiel, au travers notamment de ltude des usages privs de lespace public. PLAYable city, Smart city: the evaluation of evenemential pervasive games into smart cities. Public space, urban game, inhabitant, process evaluation In a society where everyone feels the need to escape from everyday life, digital technologies and miniaturization, the development of mobility and connectivity have responded in the 2000s of the desire to play with the emergence of new games based in the city, urban games. In an "urban game", the city, its structure, buildings, history, people (and sometimes its data!) are used as a gameplay. For researchers in ICT, location-based games are pervasive games: they are non-traditional game venues. How the urban game can be assessed? How to overcome the simple criterion of attendance? Transdisciplinary concept of smart city offers new assessment for urban games, particularly through the study of private uses of public space.
  • 3. Du jeu urbain au jeu pervasif vnementiel dans la ville Jeu golocalis permanent OU Jeu golocalis et dat = jeu vnementiel ESPACE HABITUELLEMENT NON RSERV AU JEU OU
  • 4. Markus Montola : dfinition acadmique du jeu pervasif Pervasif: driv du latin pervasus, signifie aller de toute part, s'insinuer, se propager, se pntrer dans, s'tendre, imprgner, se rpandre, faire rpandre, envahir Jeu pervasif USAGES PRIVS DE LESPACE PUBLIC ENVIE DE JOUER RALIT / VIRTUEL + Le FEU DU JEU Christle Boulaire et Bernard Cova
  • 5. Geocaching : 1999 dtournement de la localisation GPS Le site officiel www.geocaching.com recense plus de 6 millions de joueurs dans le monde et 2 350 000 de caches actives en mars 2014, des modes de jeux toujours plus cratifs, certains trsors tant mme prsents cachs sous leau. Le jeu urbain pervasif peut prendre deux formes diffrentes. La premire forme est qualifie de jeu vnementiel , il est golocalis et dat. Sa dure peut tre clair , dune journe, dune semaine ou plus. Lautre forme est un mode permanent, il peut tre jou nimporte quand et par tous. Cest la forme la plus utilise par les acteurs institutionnels du tourisme. Pour reprendre lexemple du geocaching, il est permanent, mais peut aussi faire lobjet dvnements, geo- event dont certains dpassent actuellement les 5 000 participants. GIGA Event Koblentz en Juin 2013, 5200 joueurs.
  • 6. 1999 Geocaching 2003 Flashmob Big urban games Can you see me now ? 70s Street art concept USA 2007 Sharkrunners game Realtime Data used for a game 2004 Pac Manhattan MP3 experiment NYC 2005 1ire chasse au trsor Ville de Paris 2008 Teeme ra (Estonie) 1er Carrotmob (San Francisco) 2005 Streetwars 2014 Crowdfounding Toboggan Bristol 2012 Street Pong Tiny Games 1986 Superbarrio 1er super hros dans la ville (Mexique) 2011 mouvement des Indigns 2013 hellolamppost 70s Assasination games USA 2010 Dfenseurs de France, branche locale des RLSH 1973 Green Guerrilla 2005 Park(ing) Day
  • 7. Improve Everywhere New York Come Out & Play Festival New York / JuilletCome Out & Play Festival San Francisco Novembre Hide&seek, Londres Watershed, Bristol Invisible Playground Berlin Danemark Collectif Helloearth Lets Play Poznan festival Pologne Pop Up Playground Melbourne Les Festivals de jeux urbains vnementiels
  • 8. En France, on dnombre 84 000 geocaches actives et 91 geo- events en mars 2014, sur le site officiel. Dans le cadre de Marseille Provence 2013, 250 000 personnes ont jou simultanment sur lchelle dun dpartement, les Bouches-du- Rhne : dparts en dcal, 28 zones de dpart et 112 parcours. La Mairie de Paris a ft le 6 juillet dernier la huitime dition de sa chasse au trsor avec 30 000 participants, habitants et touristes. Son instigateur, Jean-Bernard Bros, adjoint au Maire de Paris charg du tourisme, qualifie ce jeu de grand vnement de tourisme participatif urbain . En matire dinstallations vnementielles, pour la 1ire dition du festival Normandie Impressionniste, en juin 2010, 1 250 personnes se sont runies sur la place de l'htel de ville de Rouen, chacun portant un fragment de toile bout de bras, tourn vers le ciel pour former une gigantesque toile impressionniste vivante baptise Monet vu du ciel , d'une surface de 600 m2. Encore plus rcent, 4 000 habitants ont collabor au dernier projet de lartiste JR au Pantheon . En novembre 2012, l'animateur franais Sbastien Cauet a organis une immense foule clair Paris runissant environ 20 000 personnes avec le chanteur coren Psy. Cest pour l'instant la plus grande que la France ait connue. Le jeu urbain en France quelques chiffres rcents
  • 9. www.florianriviere.fr Une multiplicit dacteurs
  • 10. Evaluer un jeu pervasif implique de se poser la question de sa vocation : quoi a sert ? DES CONTROVERSES !! LES NON-JOUEURS HABITANTS LA SCURIT LA VOCATION DU JEU USAGES PRIVS DE LESPACE PUBLIC ??
  • 11. streetwars Lyon
  • 12. L valuation dun jeu pervasif en ville ? Articuler la rflexion sur le jeu des questionnements sur lespace public et ses usages privs, ou encore sur le marketing territorial : - Quel est limpact dun jeu urbain sur limage de la ville ? Dans quelle mesure la dimension participative, cratrice du jeu contribue-t-elle la production dune identit urbaine issue de la communaut des habitants-joueurs ? - Quels sont les effets de la passion active et cratrice des habitants-joueurs sur la cohsion sociale et comportements urbains ? Plus largement, lvaluation devrait permettre didentifier, voire de mesurer et de modliser, les impacts socitaux en faveur de la ville (diffrenciation, cohsion sociale, comportements, vivre ensemble, environnement, participation) Une telle dmarche implique au pralable de repositionner le phnomne jeu urbain dans son terrain de jeu la ville , lheure o cette dernire est lobjet de toutes les attentions, notamment au travers de lmergence du concept de Smart city, ville intelligente.
  • 13. Smart city, ville intelligente Le rfrentiel ville le plus prometteur, par nature transdisciplinaire, Une premire dfinition acadmique depuis 2009 : une ville est intelligente au regard de 6 axes ; investissant la fois dans le capital humain et social, dans les rseaux traditionnels (transport) et modernes (communication et technologies), la qualit de vie et la gestion des ressources naturelles, au travers dune gouvernance participative. A recent and interesting project conducted by the Centre of Regional Science at the Vienna University of Technology identifies six main axes (dimensions) along which a ranking of 70 European middle size cities can be made. These axes are: a smart economy; smart mobility; a smart environment; smart people; smart living; and, finally, smart governance. We base our definition on these six axes : we believe a city to be smart when investments in human and social capital and traditional (transport) and modern (ICT) communication infrastructure fuel sustainable economic growth and a high quality of life, with a wise management of natural resources, through participatory governance. (CARAGLIU ; DEL BO ; NIJKAMP, Smart City, p 50) DeutschePostDHLsDeliveringtomorrow:Logistics2050
  • 14. 1999 Geocaching 2003 Flashmob Big urban games Can you see me now ? 2002 Creative class (Richard Florida) 2004-2008 IPerG European research / Pervasive gaming 2009 Academic definition of Smart city ICT and urban planning The Mobile city (Michiel de Lange) 70s Street art concept USA 2013-2014 European research Catalyse Manifesto Culture 2007 Sharkrunners game Realtime Data used for a game 2010-2014 European research PlanetData Urbanopoly 2004 Pac Manhattan MP3 experiment NYC 2005 1ire chasse au trsor Ville de Paris 2008 Teeme ra (Estonie) 1er Carrotmob (San Francisco) 2005 Streetwars 2009 Pervasive game definition (Markus Montola) 2012 The playable city vs smart city (Watershed) 2014 Crowdfounding Toboggan Bristol 2010 Gaming can make a better world (Mc Gonigal Jane) 2012 Street Pong Tiny Games 1986 Superbarrio 1er super hros dans la ville (Mexique) 2011 mouvement des Indigns 2013 hellolamppost 70s Assasination games USA 2010 Dfenseurs de France, branche locale des RLSH Sciences de linformation et de la communication (ICT) 1973 Green Guerrilla 2005 Park(ing) Day Autres disciplines
  • 15. Le jeu en ville, une valuation de processus. Profiter de lensemble des avances ralises en matire dvaluation sur la ville intelligente pour apprhender le jeu en ville. Une bonne part de la production acadmique de la smart city , de par les parties prenantes engages, porte sur lvaluation, en tant quvaluation de processus. La mthode porte une grande attention aux diffrentes parties prenantes et leurs attentes respectives. Lvaluation nest pas un audit mais une mesure, qui saffine au gr des actions et qui tient compte de toutes les parties prenantes. La rue du quotidien est parfois chamboule par tel et tel vnement en ville, elle produit des effets qui vont au-del du simple impact conomique et touristique dont certains prennent du temps. Cette mthode dvaluation pourrait par exemple permettre daborder autrement la question de larbitrage sur lespace public et son valuation. La question de lespace public, et de ses usages privs, est une des questions actuelles du jeu pervasif, fortiori vnementiel. Et au-del, de la question de la place de lhabitant. A contrario des institutions, quelles soient comptence culturelle, sportive ou touristique, les habitants concepteurs de jeux urbains nont pas laccs lespace public avec les mmes facilits. Or ces mmes vnements contribuent cot nul pour les institutionnels au dveloppement de la participation des habitants, lobjectif final du bien vivre en ville, conformment la dfinition de la smart city .
  • 16. Ramen lchelle dune ville et dun jeu, une telle approche permettrait certainement de faire surgir des pistes de critres dvaluation tels que : - Accessibilit Espace public - Controverses Espace public - Connaissance vnements / groupes agissant sur lespace public - Valorisation vnements / groupes - Collaboration (prt matriel, moyens humains, mobilit, dchets, communication) - Co-cration co-production - Capacit tre reproduit, sauvegard - Capacit tre install dans la dure - Dveloppement SME, crowdfounding sur territoire Aurelien Merceron Laubus JR Au pantheon La Rochelle, 2014
  • 17. The playable city VS the smart city : Watershed
  • 18. Demain, lvaluation de lusage ludique et collaboratif des donnes publiques ? Le jeu pervasif dfriche peine lutilisation de donnes relles (Realtime Data Used for a Game), linstar de jeux tels que Sharkrunners et Weather Wizards. Il est fort probable quapparaissent des jeux urbains base dinformations relles sur la ville. La recherche europenne sest saisie de cet enjeu avec par exemple lexprimentation du jeu urbanopoly . Les joueurs sont acteurs, ils crent pour les autres et partagent avec les autres. Le jeu est ouvert, volutif, interactif, participatif et collectif : le jeu est produit par ceux qui y jouent.
  • 19. Park & Slide, Bristol, Mai 2014 Crowdfunding et jeu pervasif, par Luke Jerram 96,573 personnes se sont inscrites, seuls 360 chanceux ont t tirs au sort. https://vimeo.com/93914669
  • 20. Merci pour votre attention ;-) Vronique SEEL Coordinateur projets europens Mobilit Direction de la Recherche, EIGSI Maintien en parallle dune activit de veille (www.experiences-touristiques.fr) et de conseil indpendant sur la ville comme terrain de jeu (sciences de gestion). Ex : Mission dvaluation dune application de jeu pervasif urbain, Furet Factory, pour le compte de Paris Region Lab (2013-2014). LinkedIn veronique seel www.experiencestouristiques.fr Aurelien Merceron Laubus JR Au pantheon La Rochelle, 2014