SECTEUR PLASTURGIE 2009 : INNOVATION ET COLLABORATION, PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE ?

Click here to load reader

  • date post

    01-Nov-2014
  • Category

    Technology

  • view

    2.010
  • download

    0

Embed Size (px)

description

La question est volontairement provocante, mais elle résume de façon caricaturale un sentiment général et commun à de nombreux secteurs industriels. C’est l’interrogation qui a conduit au lancement de cette étude.

Transcript of SECTEUR PLASTURGIE 2009 : INNOVATION ET COLLABORATION, PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE ?

  • 1. SECTEUR PLASTURGIE INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE ? en partenariat avec
  • 2. Sommaire I. Mthodologie de ltude 3 II. Contexte et objectifs de ltude 4 III. Enjeux du secteur plasturgie 5 IV. Axes damlioration 6 V. Difficults commerciales et marketing 7 VI. Process et Ressources Humaines 8 VII. Le systme dinformation et de communication 9 2 VIII. Ce quil faut retenir 10 ...Pour atteindre la maturit, ce secteur doit sans doute intgrer la nouvelle donne des entreprises industrielles : miser sur linnovation, la diversifica- tion, la collaboration en cosystme de partenaires, et changer de statut (passer de sous-traitant donneur dordres) pour dgager les points de marge qui feront la diffrence et garantiront la prennit. Or, cette volution passe, inluctablement, par un systme dinformation et de communication correctement adapt lentreprise et sa stratgie. Les directions gnrales et leurs DSI peuvent dsormais sappuyer sur des solu- tions souples (solutions-as-a-service), conomiques, et quil est possible de tester : pourquoi sen priver ? > Lire la suite de nos conclusions en page 10 INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE ?
  • 3. I Mthodologie de ltude Dmarche Panel Les rsultats de cette tude reposent sur un questionnaire en ligne diffus entre Parmi le panel des 119 rpondants, la Direction Gnrale est le service le plus le 25 septembre et le 10 dcembre 2008. Nous avons men cette tude en nous reprsent (89%), suivie de la Direction Commerciale (64%). Les rpondants focalisant principalement sur les PME (jusqu 250 salaris). proviennent principalement de la rgion Sud Est (65%). Nous tenons remercier lensemble des participants ltude pour le temps quils y ont consacr. Caractristiques des rpondants Rgions des rpondants Fonction des rpondants Direction gnrale IDF 4% Direction commerciale Sud ouest 4% Direction des ressources humaines Sud est 65% Autres Direction de la production et de la qualit Nord ouest 12% Direction de la R&D ou du bureau d'tudes Nord est 15% Direction marketing 0% 40% 80% Caractristiques des socits sondes 3 INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE ?
  • 4. II Contexte et objectifs de ltude La Plasturgie est-elle permable linformatique ? La question est volontairement provocante, mais elle rsume de faon caricaturale un sentiment gnral et commun de nombreux secteurs industriels. Cest linterrogation qui a conduit au lancement de cette tude. Dans un contexte difficile, face aux assauts conjugus dune crise nergtique (flambe du cot des matires pre- mires, principalement le ptrole), dune crise environnementale (les matires plastiques sont montres du doigt), et dune crise financire et maintenant conomique, comment le secteur de la plasturgie sappuie til sur son syst- me dinformation et de communication pour rebondir et aborder la prochaine dcennie ? Ce rapport, avec les chiffres qui y figurent, est un lment de rponse pertinent en ce dbut 2009, tant pour les ac- teurs du secteur qui compareront utilement ces rsultats avec leur propre situation, que pour les observateurs (syndicats professionnels, mdia, qui y trouveront matire rflexion et dcision. Objectifs de ltude : 1. Dterminer les enjeux et problmatiques actuels du secteur de la plasturgie, et particulirement des PME. 2. Cerner les attentes vis vis du systme dinformation et de communication. 3. Mesurer comment le systme dinformation et de communication actuel rpond aux objectifs de dveloppe- ment et leur organisation, et contribue une meilleure intgration des bonnes pratiques du secteur. 4 Le secteur Plasturgique franais en chiffres La filire plastique franaise emploie environ 260.000 salaris Le chiffre daffaire de cette filire tait de 42 milliards deuros en 2003. La rpartition tait : Plasturgie et intgrs : 23,1 milliards deuros Caoutchouc : 10,2 milliards deuros Matires plastiques : 6,6 milliards deuros Moules : 1,1 milliard deuros Machines : 1 milliard deuros Avec une croissance de 33% sur les cinq dernires annes, prs de 30 milliards deuros de chiffre daffaires, la plasturgie franaise se place au 2me rang europen. Des dbouchs varis Au sein de lactivit plasturgie et intgrs ci-dessus, la rpartition pour 2007 tait la suivant : Pices techniques (dont automobile 64%) : 10 milliards deuros Plaques, films, tubes, tuyaux et profils : 4,1 milliards deuros Emballages : 7,1 milliards deuros lments pour le btiment : 5,3 milliards deuros Produits de consommation divers : Sources : www.proplast.org 1,8 milliards deuros Www.laplasturgie.fr Www.plasticway.com INNOVATION ET COLLABORATION : PRIORITES STRATEGIQUES FACE A LA CRISE ?
  • 5. III Enjeux du secteur Plasturgie Sous la pression des diffrentes crises, le court Les enjeux principaux par fonction terme semble privilgi... Direction Gnrale... Dans un contexte conomique tendu, et face la forte volati- lit du prix des matires premires (dont le ptrole) ces der- Maitriser les cots 79% niers mois, cest la matrise des cots qui est cite par 4 r- 5 pondants sur 5 comme enjeu prioritaire. Garantir la conformit aux normes et rgle- 54% La conqute de nouveaux marchs, et leur prennisation mentations (fidliser les clients) arrivent tout de suite aprs dans les pr- occupations actuelles des dcideurs du secteur plasturgie, prcdant de peu la recherche de conformit aux normes et Direction rglementations (54%). Commerciale... Au-del de ces aspirations basiques , peut-tre caractris- Conqurir de nouveaux marchs rgionaux ou 70% tiques dune situation de crise, les enjeux long terme sem- nationaux blent minimiss par de nombreux rpondants. Contrecarrer la concurrence et fidliser les 66% Contrairement aux aspects cits plus haut, chacun des enjeux clients ci-dessous est cit par moins de 50% des rpondants : Innovation R&D, Dveloppement durable Bureau d