Schema Directeur Des Energies Renouvelables

Click here to load reader

  • date post

    12-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    13
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Schema Directeur Des Energies RenouvelablesLe changement climatique lié aux activités humainesest aujourd’hui avéré : la cause essentielle de cephénomène est la concentration dans l’atmosphère degaz à effet de serre (GES), émis notamment par nosconsommations d’énergies fossiles.La prise de conscience de ce phénomène donne lieu àune mobilisation internationale depuis le protocole deKyoto défini en 1997 et mis en oeuvre en 2005.La France, pour sa part, a pris l’engagement, pour2020, de réduire ses émissions de gaz à effet de serrede 20% par rapport à leur niveau de 1990.Une telle ambition doit mobiliser de nombreuxacteurs, parmi lesquels les collectivités localesqui jouent un rôle primordial dans la conduite decette politique de lutte contre le changementclimatique. Montpellier Agglomération s’estengagée dans une politique volontariste en matièred’énergie et de réduction de gaz à effet de serre.Elle comprend deux volets : la réduction des consommationset la production d’énergies renouvelables

Transcript of Schema Directeur Des Energies Renouvelables

  • Eco-projet : Schma Directeurdes Energies Renouvelables

    NERGIES RENOUVELABLES 21AGENDA

    Le schma directeur des nergies renouvelables

  • Contexte 4

    Consommer moins 6Transports et logements sont les plus gros consommateurs dnergie 6

    Se dvelopper en matrisant la consommation 7

    Amnager une ville conome en foncier et en dplacements motoriss 7

    Concevoir des projets urbains intgrant les enjeux climatiques et nergtiques 8

    Construire des btiments conomes en nergie 8

    Produire autrement avec le dveloppement de centrales photovoltaques 10Une situation locale favorable encore peu exploite 10

    Principes gnraux 11

    Produire autrement avec le dploiement de parcs oliens 14Un site potentiel pour une ZDE : les hauts de Cournonterral 15

    Potentiel de production dlectricit dorigine olienne sur lAgglomration 16

    Produire autrement avec de nouvelles chaufferies biomasse 17Dj des ralisations importantes 17

    Dvelopper les chaufferies urbaines dans les nouveaux quartiers 18

    Synthse du Schma Directeur des nergies Renouvelables 19Impacts des diffrentes sources de production dnergies renouvelables 19

    Principaux sites potentiels de dveloppement des nergies renouvelables 20

    Bilan du Schma Directeur des nergies Renouvelables 21

    Conclusion 22

    Glossaire 23

    NERGIES RENOUVELABLES

    32 nergies RenouvelablesAgenda 21 de Montpellier Agglomration Schma Directeur des nergies Renouvelables

  • CONTEXTE

    Le changement climatique li aux activits humaines est aujourdhui avr : la cause essentielle de ce phnomne est la concentration dans latmosphre de gaz effet de serre (GES), mis notamment par nos consommations dnergies fossiles.

    La prise de conscience de ce phnomne donne lieu une mobilisation internationale depuis le protocole de Kyoto dfini en 1997 et mis en uvre en 2005.

    La France, pour sa part, a pris lengagement, pour 2020, de rduire ses missions de gaz effet de serre de 20% par rapport leur niveau de 1990.

    Une telle ambition doit mobiliser de nombreux acteurs, parmi lesquels les collectivits locales qui jouent un rle primordial dans la conduite de cette politique de lutte contre le changement climatique. Montpellier Agglomration sest engage dans une politique volontariste en matire dnergie et de rduction de gaz effet de serre. Elle comprend deux volets : la rduction des consom-mations et la production dnergies renouvelables en substitution des nergies fossiles.

    CONSOMMER MOINSLa manire de concevoir la ville, les quartiers, les logements, les transports, peut avoir une influence directe sur les consommations dnergie. Aujourdhui, on peut concevoir un urbanisme plus durable, rduisant les besoins de dplacements et facilitant lutilisation des transports non polluants. Ces orientations, dfinies dans le Schma de Cohrence Territoriale (SCOT), sont intgres dans les projets damnagement.

    Par ailleurs, Montpellier Agglomration met en uvre des principes dconomies dans lexercice de ses diffrentes comptences : urbanisme, transports, assainissement, dchets, dveloppe-ment conomique. Cela se traduit par des actions au service des citoyens : gestion thermique des btiments, organisation des services et des dplacements, achats durables.

    Enfin, Montpellier Agglomration entreprend des actions de sensibilisation et daide aux acteurs du territoire (communes, entreprises, citoyens) pour agir dans le sens de la rduction des consommations dnergie.

    PRODUIRE PLUS DNERGIES RENOUVELABLESPour anticiper la rarfaction des nergies fossiles et participer leffort national de rduction des missions de gaz effet de serre, il faut aussi produire plus dnergies renouvelables . La France sest engage, travers le Grenelle de lenvironnement , porter 23% la part de celles-ci dans les consommations dnergie finale dici 2020. travers le prsent Schma Directeur des nergies Renouvelables , Montpellier Agglomration sengage utiliser au mieux les ressources de son territoire afin de contribuer cet objectif.

    Au-del des actions entreprises par dautres collectivits ou institutions pour dvelopper les installations individuelles de production ou de rcupration dnergie, la stratgie de Montpellier Agglomration concerne le dploiement de grandes ou moyennes installations de production de trois types :

    les centrales photovoltaques ;les parcs oliens ;les chaufferies valorisant la biomasse.

    54 Schma Directeur des nergies RenouvelablesAgenda 21 de Montpellier Agglomration

  • SE DVELOPPER EN MATRISANT LA CONSOMMATIONLa dynamique de lagglomration montpelliraine devrait conduire un accroissement de sa population de 20% entre 2005 et 2020. Sans mesures ni efforts, individuels ou collectifs, la consommation nergtique annuelle augmenterait dans les mmes proportions, soit un accroissement denviron 1 700 000 MWh par an cette chance.

    Ce scnario au fil de leau doit tre cart au profit dune stratgie de dveloppement conome en nergie. Dans cette optique, Montpellier Agglom-ration pose comme objectif de ne pas accrotre la consommation annuelle du territoire malgr ce dve-loppement important, ce qui revient conomiser terme 1 700 000 MWh par an.

    Pour cela, Montpellier Agglomration met en uvre trois grands moyens :

    amnager une ville conome en foncier et en dplacements urbains motoriss ;

    dvelopper un co-rfrentiel de lamnagement et de lurbanisme ;

    construire des btiments conomes en nergie.

    AMNAGER UNE VILLE CONOME EN FONCIER ET EN DPLACEMENTS MOTORISSLe secteur des transports est le plus gros consommateur dnergie : 51% de lensemble de lnergie consomme sur le territoire de lAgglomration concerne les dplacements.

    Cette part prpondrante des transports est la consquence de ltalement urbain et de son corollaire, savoir lallongement des distances parcourues en voiture. La sparation des fonctions urbaines (habitat, emploi, commerce) accentue ce phnomne par lequel chaque dplacement devient tributaire de la voiture.

    Pour renverser cette tendance, lAgglomration met en uvre de nouvelles formes urbaines, plus compactes et mieux desservies par les transports publics pour diminuer la dpendance lautomobile.

    En particulier les orientations du SCOT et du Plan de Dplacements Urbains (PDU) de Montpellier Agglomration permettent dagir directement sur cette inversion de tendance.

    CONSOMMER MOINS

    TRANSPORTS ET LOGEMENTS SONT LES PLUS GROS CONSOMMATEURS DNERGIESur le territoire de Montpellier Agglomration, la consommation dnergie finale est de lordre de 8 600 000 Mgawatt heures (MWh)* par an pour lensemble des secteurs et des activits.

    Si tous les secteurs doivent participer leffort de rduction globale, il est clair que limportance des secteurs des transports et btiments, dans ce bilan, ncessite une action particulirement forte.

    La part dnergies renouvelables de ces consommations nergtiques est de lordre de 540 000 MWh, soit un peu plus de 6% : il sagit essentiellement de la part bois et de la part renouvelable de llectricit (11%, essentiellement dorigine hydraulique et marginalement dorigine olienne ou photovoltaque).

    Les comptences de Montpellier Agglomration lui confrent un rle majeur dans latteinte de cet objectif dconomie des consommations nergtiques, notamment en matire damnagement et durbanisme.

    *voir Glossaire

    Estimations 2003 Liquides ptroliers

    Gaz Naturel Electricit Bois Charbon Autres Total MWh

    Agriculture 195 000 5 000 8 000 208 000

    Logements 464 000 701 000 1 049 000 358 000 4 000 24 000 2 600 000

    Bureaux 274 000 256 000 499 000 9 000 48 000 1 077 000

    Industrie 100 000 106 000 140 000 14 000 369 000

    Transports 4 352 000 26 000 4 378 000

    TOTAL 5 385 000 1 068 000 1 722 000 358 000 13 000 86 000 8 632 000

    Estimation des consommations finales par sources dnergie et par secteurs en MWh dans lAgglomration

    Transports :

    51%

    Agriculture :

    2,5%

    Industrie :

    4%

    Bureaux :

    12,5%

    Logements :

    30%

    (Source : bilan des consommations finales nergtiques en Languedoc-Roussillon / EXPLICIT 2007)

    Rpartition des consommations dnergie par secteur dactivit

    76 Schma Directeur des nergies RenouvelablesAgenda 21 de Montpellier Agglomration

  • Lco-rfrentiel de lamnagement

    identifie 4 tapes dans le processus

    de fabrication des projets urbains qui

    se concrtisent dans la rdaction des

    cahiers des charges correspondants.

    LA CONSTRUCTION NEUVE

    Montpellier Agglomration sest dj engage depuis plusieurs annes intgrer, dans la construction de ses btiments, la production dnergies renouvelables.

    Ainsi, elle a ralis des piscines, des mdiathques, des btiments de bureaux, des stades, des locaux de services techniques avec des panneaux photovol-taques ou solaires thermiques.

    Avec les projets en cours, Montpellier Agglomration aura ralis un programme dinvestissement de lordre de 15 millions deuros pour plus de 20 000 m2 de panneaux solaires et sengage faire profiter tous les oprateurs de son exprience acquise.

    Depuis 2010, Montpellier Agglomration applique dans la construction de ses btiments la norme de basse consommation nergtique, soit moins de 50 kWh/an/ m2 de Surface Hors uvre Nette (SHON)*.

    Montpellier Agglomration participe enfin leffort dinformation et de mobilisation indispensable en partenariat avec toutes les institutions engages dans une dmarche de matrise de lnergie telles que ltat, la Rgion, les communes, lAgence de lEnvironne-ment et de la Matrise de lEnergie (ADEME), la Conf-dration de lArtisanat et des Petites Entreprises du Btiment (CAPEB), le ple de Dveloppement des nergies Renouvelables dans le Btiment et lIndustrie (DERBI) qui ont mis en uvre des