SAINT MAURICE LA SOUTERRAINE pour l’achèvement de saint-maurice-la- .Le récapitulatif ci-dessous

download SAINT MAURICE LA SOUTERRAINE pour l’achèvement de saint-maurice-la- .Le récapitulatif ci-dessous

of 8

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of SAINT MAURICE LA SOUTERRAINE pour l’achèvement de saint-maurice-la- .Le récapitulatif ci-dessous

  • SAINT MAURICE LA SOUTERRAINE pour lachvement de la

    restauration gnrale et rouverture de notre glise

    Cette glise construite au XII et XIII et remanie ultrieurement est prcde par un auvent protgeant le portail. La sculpture de lembrasure polylobe du portail est inspire du portail ouest de lglise de La Souterraine. La nef trois traves et le choeur chevet plat clair dun triplet, sont vots sur croises dogives. Le dcor sculpt, assez modeste, se limite aux culots des retombes de vote et aux clefs de votes : figures humaines, lments floraux, agneau mystique, main bnissante, .. Dimportants travaux de consolidation, entrepris en 1986, attendent leur aboutissement et lensemble du mobilier a t provisoirement dpos la mairie. Il reste dans le choeur un autel-tabernacle en bois dor de belle facture. EVOLUTION DE L'EDIFICE (datation relative)

    Lglise fut rige fin XIIeme siecle, puis allonge dune trave vers lEst, vraisemblablement au XIIIeme sicle. La vote de la 3eme trave de nef fut refaite cette occasion. Des principaux amnagements qui furent raliss au cours des sicles, il ne subsiste que peu dlments : autel sur socle, tabernacle, stalles, confessionnal. Le rcapitulatif ci-dessous indique les principales dates de construction de l'difice Fin XIIme sicle Construction de la faade Ouest et des trois premires traves de la nef XIIIme sicle Extension de l'glise dune trave vers l'Est. Remplacement de la vote de la 3eme trave de la nef (trave plus large) XIVme sicle Rfection des votes (localisation non precise) XVIIme sicle Construction de la tribune dans la 1ere trave de la nef XVIIIme sicle

  • Construction du porche d'entre Renforcement des contreforts Nord et Sud du choeur par le rajout de contreforts massifs

    Construction de la sacristie 1832 Percement des oeil de boeufs sur les faades Sud et Ouest 1938 Travaux de premire urgence : Mise en place dun mur en maonnerie de moellons sous le doubleau qui spare la 2eme et la 3eme trave de la nef pour stopper la dformation Etaiement ponctuel des voutains par des poutres mtalliques encastres dans ce mur et reposant sur le plancher de la tribune Bchage de lextrados de la vote pour pallier a la dfaillance de la couverture 6 mai 1977 Rapport de ltat de ldifice par un architecte de LIMOGES et proposition de travaux

    EVOLUTION DE L'EDIFICE

    L'glise de Saint Maurice La Souterraine fait l'objet depuis l'anne 2000 d'un arrt de pril qui la maintient ferme au public. Plusieurs campagnes de travaux de confortation ont cependant t effectues depuis le premier constat d'tat tabli en 1986. La dernire campagne de travaux ralise en 2001 devait mettre fin aux dsordres structurels dont souffrait ldifice. Malheureusement, des taiements durgence demeurent ncessaires et sont toujours en place sous certaines votes. Cette fermeture force a contribu galement la dgradation de l'tat de conservation l'intrieur de l'difice. La commune a donc dcid dentreprendre lachvement de la restauration gnrale de lglise, tant extrieure quintrieure.

    Les campagnes de restauration 1986 Ltat de ldifice est proccupant, ralisation par un architecte en chef des monuments historiques d' une tude pralable pour la restauration gnrale de lglise, dans lequel il mentionne les consolidations durgences provisoires et dfinitives raliser et programme un phasage pluriannuel des travaux. - Travaux de premire urgence, sous la direction de cet architecte. . Mise sur cintre des ogives de la 2eme trave de la nef et du doubleau situe entre la 1ere et la 2eme trave.

  • . Pose de fissuromtres sur les arcs.

    . Mise en place de tirants transversaux provisoires, hauteur des naissances de vote, de part et dautre des contreforts des traves 2 et 3 avec platelage de rpartition, destins reprendre les pousses des votes. . Consolidation de la partie suprieure du pignon Est. . Mise hors deau de ldifice par une couverture provisoire en feutre bitume. 1987-88 - Restauration de certains contreforts . Elargissement des fondations et confortation des ttes de contreforts de la faade Nord et de deux contreforts de la faade Sud (angle Sud-est et contrefort du doubleau de la 2me trave de nef). . Consolidation des fondations des deux piles Sud de la 1re trave de nef. . Consolidation des fondations des contreforts Est. . Consolidation des maonneries en lvation des contreforts et des piles.

    . 1990-1991 - Restauration du porche dentre et du pignon Ouest, . Restauration des faades et toitures du porche dentre. . Restauration du pignon Ouest avec remaillage de la lzarde ct Sud. . Reprise en sous-oeuvre de langle Sud-ouest. . 1996 - Restauration de la faade Sud, y compris sacristie, avec rejointoiement en recherche de la faade Est. . 2000 - Restauration partielle du votain Ouest de la 3me trave de la nef, . Recalage de la vote en maonnerie de moellons. . Purge de lenduit non adhrent. . Refichage de maonnerie et rejointoiement. . Pose de 5 fissuromtres sur le votain (jauges Spol Provenal). . Enlvement du mobilier et mise en dpt dans les combles de la mairie. . 2001 - Travaux de restauration de la toiture (hormis la sacristie) et de consolidation : . Reprise des arases des murs gouttereaux par rejointoiement, relancis de moellons et injection de coulis de chaux, et chape de rpartition en bton arm. . Restauration de la corniche par dpose/repose pour mise niveau (faade Sud uniquement).

  • . Mise en place de deux poutres en bton arm contre les poutres du beffroi, en appui sur les arases. . Renforcement de larc doubleau situ entre les traves n 2 et 3 par la mise en place dune pince en bton arm et de tirants obliques liaisonnant les murs gouttereaux. . Travaux dassainissement (recollement des eaux pluviales). . Restauration de la charpente et de la couverture (hormis le beffroi et la toiture de la sacristie).

    RAISONS QUI NONT PAS PERMIS DE REOUVRIR LEGLISE MALGRE LES DERNIERES CAMPAGNES DE TRAVAUX

    Les travaux se sont logiquement ports en premier lieu sur les consolidations provisoires durgence et les dsordres extrieurs de premier ordre. Une couverture provisoire a t mise en place et certains contreforts consolids (fondation et tte de contreforts). Llargissement des fondations de ces contreforts a notamment permis daugmenter la surface de rpartition des semelles, rduisant les tassements ventuels et crant une sorte de bquille sopposant au basculement des murs. Cette premire campagne de travaux a permis denvisager la mise en oeuvre des consolidations structurelles dfinitives. Le contre-devers de la partie haute de la faade Est a ainsi t stopp par un portique en bton arme et lcartement des murs gouttereaux a t bloqu au niveau de la 2eme trave par la pose dune pince en bton arme et tirants obliques. Sans remettre en cause la nature et le phasage des dernires campagnes de travaux, un certain nombre de dsordres structurels nont toujours pas t traites ce jour. Cela concerne le devers des faades Ouest et Est et le devers des murs gouttereaux au niveau de la premire trave. La consolidation de ces dsordres est une tape ncessaire pour stopper la source certaines pathologies et envisager par la suite la restauration des intrieurs Aperu des dgradations

  • Samedi 2 aot 2014, une soixantaine de personnes tait runie pour assister une runion publique dont l'objet tait la prsentation du projet de rnovation de l'glise du bourg. Cette runion publique s'est acheve par la visite de l'glise afin de constater l'tendue des travaux raliser. La participation financire, aprs les subventions escomptes, restera trs leve. Aussi, en partenariat avec la fondation du patrimoine, la municipalit a dcid de lancer une grande souscription publique qui fait appel au mcnat populaire et d'entreprises afin d'allger la charge communale et de limiter le recours l'emprunt. Chacun, particulier, entreprise, commerant, association, etc, pourra participer ainsi ce grand projet de sauvegarde et de valorisation de notre patrimoine communal.

  • . L'glise est un btiment qui fait partie intgrante de notre patrimoine architectural et historique. Chaque commune possde une mairie, une cole (souvent), un monument aux morts, un cimetire et une glise qu'elle doit entretenir. Quelles que soient nos convictions, l'glise fait partie du patrimoine et de l'histoire de Saint Maurice le Souterraine. Nous devons la rendre accessible, la prserver et la valoriser pour les gnrations futures.