Sacré jeu d'Echecs- l'histoire

download Sacré jeu d'Echecs- l'histoire

of 50

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Sacré jeu d'Echecs- l'histoire

  • Sacr jeu dEchecs ! ou lhistoire rinvente du jeu dEchecs en douze pisodes et en chansons 14/02/2016 1/50 La scne : sur le sol, des cases blanches et noires alternes forment la matire dun chiquier gant. Au premier plan, un chiquier de dmonstration repose sur un prsentoir. Arrive Cavalchoc. Il est habill en Cavalier et porte un balai surmont dune tte de cheval. Il arpente la scne de long en large la recherche de quelque chose

    Cavalchoc : Ou sont-ils encore alls ? Oh ! mais, pardonnez-moi, je ne vous avais

    pas vus. Que de monde aujourdhui ! Bonjour les enfants, bonjours les parents, bonjours les tatas, bonjour les tontons. Bonjour les.Enfin, bonjour tout le monde. Heureusement, toi tu es toujours lheure, cher public. a ne te viendrais pas lide darriver aprs le dbut du spectacle. Nest ce pas ? Ce nest pas comme eux. Au fait, les enfants, vous les avez peut-tre aperus ? Qui a ? Mais les petits Pions, pardi ! Oui, les petits Pions Oh ! mais je me rends compte que je ne me suis mme pas prsent. Cavalchoc, Cavalier et professeur dhistoire du jeu dEchecs, pour vous servir ! Et oui, tel que vous me voyez, je suis une pice de ce merveilleux jeu dEchecs (il dsigne lEchiquier de dmonstration), comme mes lves les petits Pions que jattends ici avec vous. Vous connaissez le jeu dEchecs ? Certains dentre vous le connaissent dj mais pour ceux qui en ignorent tout, jai prpar quelques explications (il sort un papier dune poche). Voyons, voyons Ah ! jy suis ! Saidant de lchiquier de dmonstration : Les Echecs se jouent avec deux quipes : les blancs et les noirs sur un chiquier de soixante quatre cases, trente deux blanches et trente deux noires. Le but du jeu est de mettre chec et mat le Roi de ladversaire, c'est--dire de le capturer. Quand on lattaque, on lui dit : chec au roi ! et il est oblig de se dfendre. Sil ne peut plus se dfendre, il est chec et mat et la partie est gagne. Toutes les pices peuvent tre perdus ou sacrifis mais pas le Roi ! Voila ! Pour linstant, cest dj bien assez de savoir a. Tout au long du spectacle vous allez dcouvrir comment chacune des pices du jeu dEchecs se dplace. (On entend un tohu-bohu qui se rapproche) Oh ! mais je reconnais le pas gracieux de mes petits lves Les pions Michko, Pionna et Mirandolle arrivent en se tenant par la main.

  • Sacr jeu dEchecs ! ou lhistoire rinvente du jeu dEchecs en douze pisodes et en chansons 14/02/2016 2/50 Cavalchoc : Alors les Pions ? Toujours en chane, hein ! Et bien sr vous avez une bonne raison votre retard. Les Pions : Bien sr !!! Cavalchoc : On peut savoir laquelle ? Pionna et Mirandolle (poussant Michko du coude) : Dis-lui toi ! Michko : On tait bloqus chacun sur une case. Cavalchoc : Vous tiez bloqus ! Par exemple ! Et par qui, sil vous plait ? Les Pions : Par des Cavaliers !!!

    Cavalchoc : Par des hum ! Bien, bien, bien assez perdu de temps. Auriez vous lamabilit de vous prsenter notre jeune public ? Michko : Je suis Michko et je nai peur de rien ! Mme si je suis pris, il y a toujours une nouvelle partie recommencer. Enchant !

    Pionna : Je suis Pionna et je trouve quil y a beaucoup trop de garons dans ce jeu. Mais, un jour, a changera, croyez-moi ! Enchante ! Mirandolle : Je suis Mirandolle et je connais dj beaucoup de choses sur le jeu dEchecs. Mais jai toujours envie den apprendre davantage ! Enchant ! Cavalchoc : A propos de chanter, vous pourriez peut-tre chanter votre chanson pour notre aimable assistance ? Les Pions (approuvant de la tte) : Parcque je suis petit et nai pas lair bien fort ! Il se trouve des gens qui me croient sans ressort ! On se trompe sur mon compte car lavenir mappartient ! N modeste soldat, je me vois Reine demain ! Cavalchoc : (prenant le public tmoin) : Ne sont-ils pas charmants ? Et maintenant nous allons tudier tous ensemble lhistoire du jeu dEchecs ! Vous verrez : nous allons traverser les poques et les continents, nous allons vivre des

  • Sacr jeu dEchecs ! ou lhistoire rinvente du jeu dEchecs en douze pisodes et en chansons 14/02/2016 3/50 tas daventures exaltantes. Oui mais, propos, par quoi allons-nous commencer ? Mirandolle : Nous pourrions peut-tre commencer par le commencement ? Cavalchoc : Le commencement, mais oui ! Cest une excellente ide ! Nom dun cavalier ! Je ny aurais pas pens tout seul ! Et bien voila ! Le jeu dEchecs a t invent il y a trs longtemps, en Inde, au quatrime sicle de notre re. Tout a dbut avec Sissa. Pionna : Avec quoi ? Mirandolle : Pas avec quoi, Pionna, avec qui. Sissa, cest le nom de linventeur du jeu dEchecs. Cavalchoc : Exactement. Maintenant, montez avec moi dans cette machine explorer le temps. Vous allez voir ce que vous allez voir ! Les Pions : Une machine explorer le temps ? Cavalchoc : Oui, cest un outil pdagogique moderne et trs perfectionn. Mais ne perdons pas de temps en bavardages. Cap sur lpoque de Sissa. On entend un grand bruit dengin en marche Cavalchoc : Nous voici arrivs sans dommages, ma foi. Maintenant, appelons Sissa trs fort, il viendra srement nous raconter lui-mme son histoire. Allons-y ! A trois on crie tous Sissa ! Un, deux, trois

    Sissa ! Sissa ! Plus fort ! Sissa, Sissa ! Premier pisode : SISSA INVENTE LES ECHECS Sissa arrive sur scne en comptant Sissa : quatre mille six cent soixante huit trilliard six cent douze mille deux cent quinze trillions trente deux mille douze milliards Cavalchoc : Sissa !

  • Sacr jeu dEchecs ! ou lhistoire rinvente du jeu dEchecs en douze pisodes et en chansons 14/02/2016 4/50 Sissa : Hum ! Plait-il ? Cavalchoc : Sissa, cest nous qui tavons appels pour que tu nous racontes comment tu as invent le jeu dEchecs. Sissa : Quel jeu, dis-tu, mon ami ? Cavalchoc : Mais, enfin Sissa ! Le jeu dEchecs. Ce jeu auquel on joue dans le monde entier et qui tas rendu clbre (montrant lchiquier de dmonstration). Sissa : Ah, je comprends maintenant ! Tu veux parler du Chaturanga ! Cest comme cela quon appelait les Echecs, en Inde, mon poque. Chaturanga, a veut dire quatre Rois. On y jouait quatre joueurs et avec des ds. Les Pions : Chaturanga ? Quatre joueurs ? Avec des ds ? Sissa : Parfaitement ! Les cases taient dune seule couleur et les pices taient disposes comme cela. (Il arrange les pices sur lchiquier). On pouvait faire alliance avec un ou deux autre joueurs. Il y avait le Rajah, lElphant, le Cheval et le Navire. Vous, les Pions, vous vous dplaciez dj comme vous le faites aujourdhui : (montrant le dplacement du Pion sur lchiquier). Un pas, toujours droit devant, mais vous prenez en diagonale. Si une pice vous fait face, vous tes bloqus. Mirandolle : Oui, mais maintenant nous pouvons avancer de deux pas notre premier coup et nous nous transformons en ce que nous voulons, sauf en Roi, si nous arrivons au bout de lchiquier. Sissa : Eh oui ! mon jeune ami. Mais il a fallu du temps pour en arriver l. Cavalchoc : Alors Sissa ! Tu nous la racontes ton histoire ? Sissa : Bien volontiers. Et maintenant, chut ! Regardez ! Trois personnages entrent sur scne. Sissa se mle eux et interprte son propre rle. Sissa : En Inde, mon poque, on sennuyait terriblement. On ne connaissait pas la tlvision, le cinma, les consoles de jeux vidos On avait bien des charmeurs

  • Sacr jeu dEchecs ! ou lhistoire rinvente du jeu dEchecs en douze pisodes et en chansons 14/02/2016 5/50 de serpents (le premier personnage charme un serpent, les deux autres regardent sans enthousiasme) mais ctait toujours pareil des conteurs Second personnage : Il tait une fois dans la ville de Foix, un marchand de foie qui vendait du foie Premier et troisime personnages (dpits) : Oh ! Encore ? Tu nous las dj raconte, celle-l ! Sissa : Malheureusement, ctait toujours les mmes histoires Des fakirs mais ils taient toujours en grve Troisime personnage (portant une pancarte) : Assez de clous, du gazon pour tous ! (Les trois personnages sortent) Sissa : Les tapis volants auraient pu tre amusants Un personnage, habill en tenue de ville, traverse la scne et sadresse Cavalchoc en lui parlant loreille puis ressort. Cavalchoc : Hum ! Je dois vous prsenter mes excuses, au nom de lorganisation du spectacle, mais nous navons pas reue lautorisation de dcollage. Sissa : Jallais le dire ! Ctait toujours comme a ! Alors, jai pens quil faudrait trouver quelque chose pour distraire le peuple. Quelque chose de nouveau, doriginal, quon pourrait emmener partoutje rflchissais, je rflchissais, mais je ne trouvais rien dintressant. Et puis, une nuit Je mtais profondment endormi (deux personnages habills en Indiens apportent une couche Sissa qui sy allonge). Merci, merci mes bons amis. Je rvais que jinventais un jeu merveilleux. Cassa entre sur scne, majestueuse. Cassa : Sissa ! Sissa ! Sissa : Qui ? Qui sinvite dans mon rve ? Cassa : Cest moi Sissa !

  • Sacr jeu dEchecs ! ou lhistoire rinvente du jeu dEchecs en douze pisodes et en chansons 14/02/2016 6/50 Sissa (la dcouvrant avec plaisir) : Ah ! Comme vous tes jolie, madame, comme vous tes belle ! Si par hasard votre ramage se rapporte votre plumage Mais quest ce que je raconte ? Cassa : Cest normal Sissa, que je sois agrable regarder : Je suis une Desse. Je mappelle Cassa. Sissa : Une Desse ? Vous tes la premire Desse que je rencontre, mme en rve ! Et de quoi tes-vous la Desse, charmante Cassa ? De la pluie, du vent ? Je vous verrais bien en Desse des friandises ! Cassa : Non Sissa, je suis la Desse du jeu que tu vas inventer. Tu vas lappeler Chaturanga mais un jour, on le connatra dans le monde entier sous le nom de jeu dEchecs. Grce toi, ceux qui apprendront y jouer ne sennuieront plus jamais. Il y aura toujours de nouvelles batailles engager, de nouvelles aventures trpidantes vivre sur un chiquier. Tu vas devenir trs riche et trs clbre, Sissa. Sissa : Quel beau rve ! Quel beau rve ! Cassa : Un rve