Rueil demain - Customer journey

Click here to load reader

  • date post

    22-Jan-2018
  • Category

    Internet

  • view

    79
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Rueil demain - Customer journey

  1. 1. RUEIL DEMAIN Une ville en transition Vincent Poizat
  2. 2. Au dpart il y a un conte: Lhistoire de passe en Amazonie ou vit un arbre immense. Un jour cet arbre prend feu. Les oiseaux qui y vivent slvent dans le ciel impuissants contemplant leur arbre partir en fume. A travers la fume, ils distinguent un petit oiseau qui va la rivire prendre une goutte deau dans son bec et la dposer sur larbre. Il retourne la rivire prendre une goutte deau dans son bec et la jette sur larbre Et ce petit oiseau, cest colibri. Mais colibri, que fais-tu ? Viens ! Cela ne sert rien, viens rejoins-nous ! Je fais ma part, je fais ma part de travail pour teindre le feu ! Et vous aussi, vous aussi venez faire votre part ! Votre part de travail pour teindre le feu. 2
  3. 3. Qui se finit ainsi: Les autres oiseaux se regardent, perplexes. Et dans un mme lan, ils slancent vers la rivire, prennent une goutte deau dans leur bec et la dpose sur larbre, inlassablement ils prennent une goutte deau dans leur bec et la dpose sur larbre. Et ces millions de gouttes deau forment une pluie si fine et si dense que le feu finit par steindre. Depuis ce jour, larbre reverdit, lharmonie est revenue en son sein et chacun a gard en mmoire quil doit faire sa part. 3
  4. 4. Pour que les choses changent il faut que les gens changent de comportement: dans leur consommation, dans leurs habitudes quotidiennes. - Or les gens sont hostiles au changement personnel et externalisent la solution des entits sans rel pouvoir o dont le pouvoir dpend des individus - Ils ne croient pas que le mouvement associatif puisse tre un moyen efficace de lutte contre le changement climatique 4Problmatique LES FRANCAIS ET LA COP 21 Octobre 2015 - Opinion Way
  5. 5. - Grce aux confrences comme la COP21 et des films divers comme Demain de Cyril Dion, les gens ont compris les enjeux du changement climatique et lont accept dans leur grande majorit (marginalisation du climato-scepticisme) 5Problmatique LES FRANCAIS ET LA COP 21 Octobre 2015 - Opinion Way
  6. 6. Le postulat Les gens ont conscience de limportance du changement climatique mais peuvent tre sidrs par les enjeux auxquels ils sont confronts pour y faire face et agir. Pour lutter contre le changement climatique il faut changer soi-mme, changer son comportement de consommateur et de citoyens. Or par dfinition changer ses habitudes est anxiogne et lhomme est hostile au changement. Le site Rueil Demain a pour objectif de montrer: - Que les solutions la lutte contre le changement climatique ne rsident pas forcment dans le gouvernement, lAssemble Nationale mais tout simplement chez eux, dans leur ville - Que des solutions existent et quelles peuvent tre mises en oeuvre dans sa ville, son quartier - Que changer son comportement nest pas si compliqu et que chacun peut faire sa part - Changer soi-mme pour changer le monde 6problmatique
  7. 7. Pour cela le site compte mobiliser les personnes sensibilises la cause environnementales qui rencontrent des difficults pour aller plus loin. Elles se rendent compte : - quobserver certaines bonnes pratiques environnementales ne suffit pas. - quil faut changer significativement son mode de vie, son mode de consommation - quil faut sinvestir dans la vie publique pour challenger les autorits locales et prendre son destin en main - quelles ont besoin daide pour cela Parce que lon ne peut pas tout changer sur tous les plans, Rueil Demain va sinscrire dans un cadre gographique dtermin pour rendre les actions proposes tangibles et atteignables. Il va travailler sur les ressorts de la mise en action et sur les freins qui linhibent. 7problmatique
  8. 8. Quelles cibles pour ce site? 8
  9. 9. 9Les jeunes - Les jeunes sont trs sensibles la question environnementale LES FRANCAIS ET LA COP 21 Octobre 2015 - Opinion Way
  10. 10. 10Les jeunes adultes (25-34 ans) - Et ils pensent pouvoir agir directement contre le changement climatique QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016
  11. 11. 11 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Ou ne demandent pas mieux que de pouvoir agir si on leur montre la voie!! Le conte cest lhistoire du colibri Les jeunes adultes (25-34 ans)
  12. 12. 12 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Leur comportement est (dj) relativement exemplaire. Autre: jachte doccasion Les jeunes adultes (25-34 ans)
  13. 13. 13 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Leur comportement est (dj) relativement exemplaire. Les jeunes adultes (25-34 ans)
  14. 14. 14 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Avec des contraintes conomiques qui psent lourds.. Les jeunes adultes (25-34 ans)
  15. 15. 15 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Politiquement ils ont une vision trs environnementale de lcologie et ne font pas le lien avec la question sociale Les jeunes adultes (25-34 ans)
  16. 16. 16 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 ..ils ne sont pas investis dans les affaires de la cit Les jeunes adultes (25-34 ans)
  17. 17. 17 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Ils sont prts changer de comportement si on leur montre des solutions dj en place localement Les jeunes adultes (25-34 ans)
  18. 18. 18 QUESTIONNAIRE IPSSI DM - JUILLET 2016 Et ils sont pragmatiques car ils font confiance en leurs proches ou en des entits proches (ONG) pour lutter contre le rchauffement climatique Autre (je cite): mon prochain, mes relations (amis, famille) et des tudes, mes concitoyens Les jeunes adultes (25-34 ans)
  19. 19. 19Les CSP+ lecteurs de gauche - Ainsi que les CSP+ et les lecteurs de gauche LES FRANCAIS ET LA COP 21 Octobre 2015 - Opinion Way
  20. 20. Speedboat Les ancres Les ancres: - Difficile de changer sans projets concrets proches de chez soi - Faible confiance dans les institutions politiques - La situation conomique pse sur le budget et nest pas favorable au changement/prise de risque 20
  21. 21. Speedboat Les vents Les vents: - Les jeunes ont conscience quils peuvent changer les choses leur niveau - De plus en plus dinitiatives locales existent qui montrent que le changement de modle est possible 21
  22. 22. Cercle des usages 22
  23. 23. Cercle des usages Cible no1 Jeune adulte parisien Notre 1re cible est le jeune adulte de 25-34 ans. Il habite Paris/proche banlieue, travaille dans linformatique ou le web. Son environnement professionnel est stressant. Il enchane les CDD ( grosses charges de travail) entrecoups de priodes de chmage. Sur le plan personnel il est clibataire ou vit en couple. Il na pas denfant donc la vie sociale entre amis est trs importante. Financirement il est autonome mme si les fins de mois sont difficiles. En thorie il disposerait dun peu de temps pour sinvestir dans des activits pro-environnementales. Toutefois il devra pour cela faire un trade-off entre ses loisirs et son engagement. 23
  24. 24. Cercle des usages Cible no2 Cadre suprieur votant gauche Notre 2nde cible est le cadre suprieur votant gauche. Il/elle habite en proche banlieue ouest. Il/elle est mari(e) avec 2 ou 3 enfants. Lenvironnement professionnel de notre cible est dense mais stable donc ( mon avis) moins stressant que celui des jeunes. Il a un poste de direction dans une grande entreprise et son avenir nest pas en danger. Il dispose dune bonne aisance matrielle et est propritaire de sa maison. Ses enfants ont grandi donc en thorie il dispose dun peu plus de temps sauf quen pratique les enfants quittent le foyer tardivement. Il doit aussi sortir de son train-train quotidien et de la pression du boulot. 24
  25. 25. Personas 25
  26. 26. Persona Jeune adulte Laetitia 30 ans, clibataire. Elle vit Paris. Elle est chef de projet web dans une startup. Elle a une forte conscience environnementale: elle trie ses dchets, achte ses livres dans une librairie (plutt que chez Amazon), sort le soir en transports en commun plutt quen voiture (possde-t-elle mme une voiture?). Freins Elle est contrainte financirement par la vie parisienne. Elle ne simplique pas dans la vie de son quartier. Elle a une confiance limite dans les institutions politiques. Levier de motivations Elle pense quelle peut agir par elle-mme. Elle est convaincue quelle peut encore changer son comportement si elle voit des projets alternatifs concrets se dvelopper dans son quartier. Rfrences/Influences Elle fait confiance ses proches et des entits non-gouvernementales pour changer de comportement 26
  27. 27. Persona: Cadre suprieur votant gauche (portait tir de mon exprience personnelle, demande tre valid par une recherche plus approfondie) Jean-Franois, 50 ans Vote cologiste ou PS aux lections, vit dans les Hauts de Seine Cadre suprieur dans une grande entreprise industrielle du CAC40 Mari et pre de 3 enfants Freins Trs pris par son activit professionnelle et par ses enfants qui finissent leurs tudes. Sinvestit peu dans les activits associatives. A approfondir Levier de motivations Il a une conscience environnementale forte et fait le lien entre question climatique et questions sociales. Il sinvestit lors des lections locales car il croit dans le pouvoir de changement des institutions locales. Rfrences/Influences ?? 27
  28. 28. Story Mapping 28
  29. 29. Story Mapping Le story mapping va dcrire les tapes cls de mes personas lorsquils sont confronts 4 processus de comportement exemplaire en matire denvironnement/cologie. Ces tapes sont divises en sous-tapes puis en tches et en obstacles associs. 29 Je veux voir ce magnifique Story Mapping !!
  30. 30. CUSTOMER JOURNEY 30
  31. 31. Customer journey du persona Jeune adulte Il sagit dun customer journey du jeune adulte de 25-34 ans confront au site Rueil Demain. 31 OK. je prends le risque. Je veux voir ce Customer journey !!
  32. 32. Benchmark - Sites quivalents: Colibris, le mouvement: http://www.colibris-lemouvement.org/ Le site des villes en transition: http:/