Répertoire numérique du fonds Jeanne Landry (P467) · Page couverture : Jeanne Landry vers 1950...

of 62/62
Bureau du secrétaire général Division des archives Répertoire numérique du fonds Jeanne Landry (P467) Josée Pomminville Septembre 2011
  • date post

    20-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Répertoire numérique du fonds Jeanne Landry (P467) · Page couverture : Jeanne Landry vers 1950...

  • Bureau du secrétaire général Division des archives

    Répertoire numérique du fonds Jeanne Landry (P467)

    Josée Pomminville Septembre 2011

  • Page couverture : Jeanne Landry vers 1950 P467/C,8 Spicilège II : Coupures de presse et programmes de concerts 1950-1976

  • i

    TABLE DES MATIÈRES

    AVANT-PROPOS .......................................................................................................................... iii INTRODUCTION ............................................................................................................................v PLAN DE CLASSIFICATION ...................................................................................................... ix P467 Jeanne Landry .......................................................................................................................1

    P467/A Vie personnelle ..............................................................................................................5 P467/A1 Études ..........................................................................................................................5 P467/A2 Biographies et entrevues .............................................................................................6 P467/A3 Prix et hommages ........................................................................................................6 P467/B La professeure ...............................................................................................................7 P467/C La concertiste et l’accompagnatrice ..............................................................................8 P467/D La compositrice .............................................................................................................9 P467/D1 L’œuvre musicale (manuscrits) .................................................................................10

    P467/D1/1 Piano .....................................................................................................................10 P467/D1/2 Orgue ....................................................................................................................11 P467/D1/3 Musique vocale religieuse ....................................................................................12 P467/D1/4 Musique vocale profane .......................................................................................13 P467/D1/5 Musique de chambre ............................................................................................14

    P467/D2 Partitions publiées .......................................................................................................15 P467/E La poète et l’écrivaine ...................................................................................................15 P467/E1 Réflexions personnelles ...............................................................................................16 P467/E2/Poèmes .........................................................................................................................16

    P467/E2/1 Poèmes manuscrits................................................................................................17 P467/E2/2 Poèmes dactylographiés........................................................................................17

    ANNEXE I – Liste des photographies ...........................................................................................19 ANNEXE II – Liste des enregistrements sonores ..........................................................................21 ANNEXE III – Liste des pièces pour piano retranscrites, du dossier P467/D1/1,10 .....................29 INDEX DES SUJETS

  • ii

  • iii

    AVANT-PROPOS

    Pour un service d'archives, il est toujours agréable de présenter un nouvel instrument de recherche. Ce geste est, en effet, un pas de plus vers l'accessibilité et la diffusion des documents d'archives. Ceux qui sont mis en lumière dans ce répertoire ont été produits par la pianiste et compositrice, Jeanne Landry. La réalisation de ce répertoire a été rendue possible grâce à la contribution financière reçue, par Bibliothèque et Archives nationales du Québec, dans le cadre de son Programme soutien au traitement des archives. Sans leur généreuse contribution, cet instrument de recherche n’aurait pu voir le jour. Nos remerciements vont aussi à Josée Pomminville qui a décrit et traité le fonds avec beaucoup de minutie, de même qu’à l’ensemble des personnes affectées à la gestion des archives pour l’empressement qu’elles ont manifesté dans le traitement physique des documents. Cet instrument de recherche permettra aux chercheurs et chercheuses de saisir l’immense talent artistique de Jeanne Landry, ainsi que sa contribution à la musique canadienne.

    Carole Saulnier Adjointe à la secrétaire générale

    Gestion des documents administratifs et archives historiques

  • iv

  • v

    INTRODUCTION

    « [La musique] se situe bien au-delà de la parole. Elle ressortit au mystère, à l’inconnaissable. Confondue à la rumeur puissante du sang dans les artères, elle est pulsion de vie, elle est mouvement, lumière. Elle tisse le lien privilégié que nous entretenons avec l’univers et se doit d’être pour nous, ce qu’est pour nous le vent, l’ombre et le soleil, la valse des saisons, la couleur du temps, le bercement de la mer, les caprices du vent, les clameurs soudaines de la foudre, le bruit doux de la pluie. […] Moi, j’ai connu la musique bien avant l’âge de raison. Je me sens fondée à croire qu’elle est ma langue maternelle. »1 Cet extrait d’un texte écrit par Jeanne Landry pour présenter son Quatuor pour piano et trois instruments à cordes, présente d’une façon poétique ce qu’est la musique pour cette grande pianiste. Traiter le fonds d’archives de cette musicienne et compositrice ayant formé à l’Université Laval de nombreux musiciens fut très enrichissant. Ce fonds permettra aux chercheurs de mieux comprendre que la musique est bien la langue maternelle de Jeanne Landry. Le Répertoire numérique détaillé du Fonds Jeanne Landry a été réalisé selon les Règles pour la description des documents d'archives (RDDA), élaborées par le Bureau canadien des archivistes. Les RDDA sont des normes qui assurent l'uniformisation dans les instruments de recherche ainsi que dans la description des documents d’archives afin de refléter davantage le contenu des fonds traités. Dans l’intention d'assurer une meilleure compréhension de cet instrument de recherche, il convient de donner certaines indications relatives à la cotation et aux zones de description. La cotation Exemple : P467/D1/5,2 P : indique que ce fonds fait partie de la section des archives non-institutionnelles. 467 : indique la cote numérique attribuée au fonds Jeanne Landry. D : indique la série. La lettre D correspond à la série : La compositrice. 1 : indique la sous-série. Le chiffre 1 correspond à la sous-série : L’œuvre musicale (manuscrits).

    1 Extrait d’un texte écrit par Jeanne Landry en octobre 2002 pour présenter son Quatuor pour piano et trois instruments à cordes, dans le dossier P467/D1/5,2.

  • vi

    5 : indique la sous-sous-série. Le chiffre 5 correspond à la sous-sous-série : Musique de chambre 2 : indique le numéro du dossier. Ce chiffre est toujours précédé de la virgule. Zone de titre Les titres des séries sont établis en fonction du créateur des documents ou selon ce qui reflète le mieux le contenu de ceux-ci. Les titres des dossiers sont précis et basés sur le contenu et le type des documents. Zone des dates On ne trouve aucune mention « sans date » dans la description de ce fonds. Lorsque la date de création était introuvable, une date probable a été attribuée selon les RDDA. Il est donc fait mention de décennies certaines [198-] et de décennies probables [198-?], ainsi que de dates probables [1928 ?]. Lorsque des documents sont photocopiés, il est fait mention de : [photocopies 2011]. Aussi, il est à noter que plusieurs dossiers contiennent deux séries de dates. La première série est entre parenthèses et suit le titre du dossier. Elle indique les dates du contenu des documents. Alors que celles inscrites à la droite de la chemise indiquent les dates réelles de la création des documents. Par exemple, un dossier peut contenir des documents au contenu datant des années 1940, mais qui ont été recopiés dans les années 1980. Zone de la collation Le fonds Jeanne Landry se compose en majorité de documents textuels. Cependant, s’y retrouvent aussi de nombreux enregistrements sonores, ainsi que quelques photographies. Pour les photographies, les mentions (n&b) ou (coul.) sont toujours indiqués. Zone de la description des documents Cette zone, la plus importante de l'instrument de recherche, donne accès à une information générale ou détaillée du contenu du fonds selon les niveaux de description. Ainsi, en consultant la présentation des séries, des sous-séries et parfois des sous-sous-séries du fonds, les chercheurs auront un aperçu de l’ensemble des renseignements qui s’y retrouvent et prendront connaissance des dossiers qui les composent. Zone des notes Dans cette zone se retrouvent des informations complémentaires sur le fonds. Dans cet instrument de recherche, les notes informent principalement sur la source du titre, la langue des documents, la classification et sur les documents liés entre eux. Mes remerciements particuliers s’adressent à la direction de la Division des archives de l’Université Laval, pour m’avoir permis de traiter ce fonds; aussi à Madame Chantal Masson-

  • vii

    Bourque, professeure et collègue de Jeanne Landry à la Faculté de musique, pour les informations et les précisions qu’elle m’a données concernant ce fonds. Enfin un merci à Patrick Sirois-Leullier, technicien à la production en audio-visuel pour le traitement des documents sonores et à Geneviève Bourgeois pour l’aide apportée dans la réalisation de ce répertoire.

    Josée Pomminville Archiviste

  • viii

  • ix

    PLAN DE CLASSIFICATION

    P467 FONDS JEANNE LANDRY P467/A Vie personnelle

    P467/A1 Études P467/A2 Biographies et entrevues P467/A3 Prix et hommages

    P467/B La professeure P467/C La concertiste et l’accompagnatrice P467/D La compositrice

    P467/D1 L’œuvre musicale (manuscrits) P467/D1/1 Piano P467/D1/2 Orgue P467/D1/3 Musique vocale religieuse P467/D1/4 Musique vocale profane P467/D1/5 Musique de chambre

    P467/D2 Partitions publiées

    P467/E La poète et l’écrivaine

    P467/E1 Réflexions personnelles P467/E2 Poèmes

    P467/E2/1 Poèmes manuscrits P467/E2/2 Poèmes dactylographiés

  • x

  • 1

    P467 Jeanne Landry

    [1928-?]-2007, [photocopie 2011]. - 1,87 m de documents textuels. - 9 diplômes d’études. - 16 photographies : n&b et coul. – 15 photographies photocopiées : n&b. – 1 disque vinyle (46 min 39 s). – 29 disques compacts (29h 25 min 43s). Biographie : Jeanne Landry, pianiste, accompagnatrice, professeure, compositrice et poétesse; née le 3 mai 1922 à Ottawa, Ontario; elle est la fille de Roméo Landry et Pauline Laframboise; célibataire, elle a un fils adoptif; elle décède à Québec le 2 août 2011 à l’âge de 89 ans. Jeanne Landry a grandi auprès de sa grand-mère maternelle Alphonsine Saint-Jean, sa mère Pauline Laframboise et sa sœur Pauline Landry. Originaire de Saint-Hyacinthe, son grand-père Louis Laframboise, mort en 1922, était le petit-fils de Rosalie Papineau, sœur du tribun Louis-Joseph Papineau. Avocat de formation, il était chef du service de la traduction des lois à la chambre des communes à Ottawa. Suite à la séparation de leurs parents, alors qu’elles sont toutes petites; Jeanne et sa sœur vont vivre chez leur grand-mère maternelle avec leur mère. Pour subvenir aux besoins de sa famille, sa mère trouve un emploi au Service de l’aide à l’enfance à Ottawa. C’est donc sa grand-mère Laframboise, femme très cultivée, engagée et à l’esprit libéral, qui élève ses petites-filles. La littérature et la musique sont encouragées très tôt chez Jeanne et sa sœur, tout comme chez sa mère et ses tantes qui avaient étudié le piano avec Alfred La Liberté à Montréal. Dès l’âge de 3 ans, Jeanne répète les morceaux qu’elle entend ou improvise des petits morceaux d’enfant, que sa mère retranscrit dans des cahiers de musique. Sa grand-mère, une excellente soprano et une de ses tantes qui a une belle voix de contralto chantent souvent lors de réunions de famille et c’est Jeanne qui les accompagne au piano. Elle commence à étudier la musique à l’âge de 9 ans au Couvent Notre-Dame du Rosaire chez les sœurs grises de la croix à Ottawa où elle suit son cours primaire. À l’âge de 14 ans, Jeanne est déjà organiste à l’Église St-Jean-Baptiste d’Ottawa. Un père français de passage l’entend jouer à cette église et il a la certitude que cette adolescente possède un grand talent musical. Sur l’avis de ce religieux, Pauline Laframboise-Landry fait abandonner les études académiques régulières de sa fille, l’inscrit à des cours privés de littérature et de philosophie, mais surtout elle l’inscrit à des cours privés de piano auprès d’Irene Miller, ancienne élève de Josef Hofmann, professeur prestigieux de New York. Jeanne consacre désormais tout son temps au piano. Irene Miller est très déterminante dans la vie de Jeanne Landry. Ainsi, de 14 à 22 ans, Jeanne apprend auprès de sa professeure tout le grand répertoire de piano, dont Brahms et Chopin. Irene Miller pousse beaucoup ses élèves. Aussitôt qu’un répertoire est prêt, elle organise à ses frais des petits récitals pour permettre à ses élèves d’acquérir de l’expérience devant public. C’est ainsi que Jeanne a la chance de jouer au Château Laurier, au Ottawa Ladies College et dans plusieurs autres salles à Ottawa. Elle est également membre du Ottawa Junior Music Club. À l’âge de 22 ans, elle décide de poursuivre sa formation musicale à Montréal. Elle étudie d’abord un an le piano avec Arthur Letondal et l’année suivante elle s’inscrit à l’École supérieure de musique d’Outremont (aujourd’hui École Vincent d’Indy), qui est affiliée à l’Université de Montréal. Ses professeurs sont, entre autres, Jean Dansereau (piano), Claude Champagne (matières théoriques et composition) et Louis Bailly (musique de chambre). Elle

  • 2

    obtient un baccalauréat en musique de l’Université de Montréal en 1945 et l’année suivante elle obtient une licence en musique et une maîtrise en piano de la même université. De plus, les religieuses de l’École supérieure d’Outremont encouragent leurs élèves à participer à toutes les compétitions musicales qui ont lieu à Montréal. Ainsi, en 1945, Jeanne reçoit le prix Archambault créé en 1940 par Edmond Archambault, président de la maison Ed Archambault Inc., afin d'encourager la poursuite des études musicales chez les élèves avancés. Le vainqueur de chaque catégorie reçoit une bourse de 100 $ et le privilège de se faire entendre aux Matinées symphoniques de l’Orchestre symphonique de Montréal. En outre, ces lauréats participent à un concert organisé par la maison Archambault. En 1946, en plus de préparer ses examens pour obtenir sa licence en musique et sa maîtrise en piano, elle prépare le concours pour le prix d’Europe, qu’elle remporte. Ce prix consiste en une bourse d'études de 3000$ offerte par le gouvernement du Québec pour favoriser le développement de l'art musical. Première gagnante du prix d’Europe depuis la guerre, elle choisit de poursuivre sa formation à Paris. Admise au Conservatoire National de Paris, elle travaille le piano avec Yves Nat, l’harmonie, le contrepoint et la fugue avec Jean et Noël Gallon et prends deux ans de cours privés avec Nadia Boulanger, où elle étudie le contrepoint, la composition et l’étude de partitions d’orchestre et de musique de chambre. Parallèlement à ses études de musique, elle s’inscrit à la Sorbonne et suit des cours de littérature française et de philosophie et un cours d’histoire de l’art à l’École du Louvre. Elle revient à Montréal en 1948 où elle débute une carrière prolifique comme pianiste de concert, chambriste et accompagnatrice. C’est Jean-Marie Beaudet, chef d’orchestre et directeur des programmes du réseau français de Radio-Canada, qui la fait connaître au grand public en l’invitant à participer à l’émission radio Pour deux pianos. Le succès est immédiat et tellement grand que l’émission reste en onde pendant cinq ans. En 1950, dans le cadre de cette émission elle crée avec Jean-Marie Beaudet la première à Montréal de la Sonate avec percussion de Béla Bartók. Avec la pianiste Josephte Dufresne, elle crée et enregistre le Concerto pour deux pianos avec percussions de Roger Matton en 1955 pour le Service international de Radio-Canada. De 1949 à 1953, elle est accompagnatrice à l'émission Opéra Minute, du nom d’une compagnie d'opéra de chambre fondée à Montréal par Francis Coleman, directeur musical, Noël Gauvin, metteur en scène, Jean-Paul Jeannotte, conseiller et Gilles Potvin, administrateur. Constituée en coopérative, la troupe présente onze ouvrages en quatre saisons, un total de trente et une représentations. De 1955 à 1958, elle participe et crée avec le ténor Jean-Paul Jeannotte, l'émission radiophonique et hebdomadaire L'Âme des poètes, toujours à Radio-Canada. Cette émission qui l’occupe presque toute l’année combine la littérature, la poésie et la musique. Ils font lire des poèmes des plus grands poètes français par des comédiens très connus de l’époque, dont Gabriel et Jean Gascon, Jean-Louis Roux et Robert Gadouas, alors que des musiciens et chanteurs, dont Jeanne Landry et Jean-Paul Jeannotte interprètent des mélodies françaises de Debussy, Ravel, Fauré, Raynaldo Hahn, Gounod, etc. En 1956, elle fonde avec Serge Garant, François Morel et Otto Joachim la Société musique de notre temps qui fait entendre à Montréal pour la première fois des œuvres de musique contemporaine, dont celles de Pierre Boulez, Olivier Messiaen et Karlheinz Stockhausen. En 1958, dans le cadre de ces concerts, elle joue en première canadienne avec Serge Garant, Structures livre I de Pierre Boulez à la salle l’Ermitage de Montréal.

    http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0000099http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0001040http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0002256http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0002392http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0000756http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0001752http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0002840

  • 3

    Elle prend part également à la création des Jeunesses musicales du Canada (JMC) et part en tournée partout dans la province comme soliste et comme accompagnatrice. Lors de la tournée de 1957-1958 elle joue notamment avec le clarinettiste Rafael Masella. Elle accompagne de nombreux chanteurs et instrumentistes dont Fernande Chiocchio, Joseph Rouleau, Jacques Simard ainsi que le flûtiste français Alain Marion au Centre d'art d'Orford, lors des concerts des Jeunesses musicales du Canada en 1976. Elle crée également plusieurs œuvres de compositeurs québécois en concert et à la radio, dont Maurice Dela, Pierre Mercure, Roger Matton, Serge Garant, Jocelyne Binet, Gilles Tremblay, etc. Elle sera enfin soliste avec différents orchestres, dont l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre de chambre McGill et l’Orchestre de chambre de Radio-Canada. Dans les années 1970, elle fait de nombreux concerts à deux pianos avec le pianiste Robert Weisz, également professeur à l’Université Laval et avec lequel elle joue, notamment, le Concerto de Martinu avec l'Orchestre symphonique de Québec. Collaboratrice en tant qu’accompagnatrice du ténor Jean-Paul Jeannnotte, qu’elle rencontre lors de ses études à Paris, elle se produit avec lui en concert au Canada et aux États-Unis, ainsi qu’à la radio et à la télévision pendant plus de 25 ans. En 1961, ils partent pour une tournée de concerts en Union Soviétique dans quatorze villes, dont Moscou, Leningrad, Lvov, Kichinev, Kharkov, Kiev et Odessa. Ils atterrissent d’abord à Paris où ils donnent quelques concerts ainsi qu’à Vienne. Sa carrière d’enseignante débute dès son retour d’Europe en 1948, lorsqu’elle est engagée comme professeur d’harmonie au Conservatoire de musique de Montréal. Quelques années plus tard, en 1951, l’Université Laval l’engage comme chargée des cours d’harmonie, de contrepoint et d’analyse harmonique. Elle est nommée professeure agrégée en 1957. Menant de front sa carrière de musicienne et d’enseignante pendant 12 ans, elle décide finalement, au début des années 1960, d’orienter spécifiquement sa carrière vers l’enseignement et déménage à Québec, où elle continue à se produire en concert. Elle devient professeure titulaire en 1966. Au cours de sa carrière, elle enseignera aussi la fugue, l’accompagnement au piano et la musique de chambre. Au sein de l’École de musique de l’Université Laval, elle sera membre du bureau de direction de l’École; directrice du programme de baccalauréat en composition; coordonnatrice du programme de piano; responsable de l’enseignement de la musique de chambre et de la formation des accompagnateurs, en plus de préparer et de présenter des concerts. En 1984, elle doit cesser toutes activités professorales pour cause d’arthrose sévère, et prend une retraite en 1989. Pendant toute sa carrière de plus de trente ans d’enseignement, Jeanne Landry a contribué à former de nombreux compositeurs et accompagnateurs, dont certains ont obtenu des distinctions importantes, dont Alain Gagnon, André Lamarche, Denys Bouliane, Denis Dion, Gisèle Ricard et René Dupéré. L’Université Laval lui décerne le titre de professeure émérite en 1998. Sa retraite de l’enseignement permet à Jeanne Landry de consacrer son temps à la composition musicale et à l’écriture littéraire sous forme de réflexions personnelles et de poèmes. Elle compose au moins 70 œuvres musicales dont plusieurs sont jouées en public, à la radio ou enregistrées sur disque par des artistes de grand talent tels que Jean-Guy Proulx, Michel Franck, Chantal Masson-Bourque, Mariko Sato et Jean-François Lapointe. L’œuvre se compose principalement de mélodies, de cycles de mélodies et de pièces pour piano, dont, Sonate romantique, 1986; Variations sur deux thèmes, 1986; Dialogue inouï de la parole et du chant, 1986-1987 et Hommage à Serge Garant, 1986. Pour l’orgue elle compose Orah, une œuvre écrite au printemps 1987 à la demande du service des émissions musicales radio

    http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0003894http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0000698http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0003040http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0003040http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0003212http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0002659http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0002899

  • 4

    de la Société Radio-Canada. La même année, elle écrit pour chœur et orgue un Hymne à la Trinité. Cet hymne est donné l’année suivante à la cathédrale St-Germain de Rimouski par un chœur de trois cents voix sous la direction de Chantal Masson-Bourque. Il est ensuite présenté à l’église Saint-Jean-Baptiste de Québec. Jeanne Landry compose également des pièces de musique de chambre. Elle est aussi l’auteure de plus de 300 poèmes. À plusieurs reprises, Jeanne est sollicitée pour mettre en musique des textes poétiques. Ainsi, en novembre 1994 un disque intitulé Coeurps rassemble des poèmes de Jean Charlebois sur lesquels elle a composé des mélodies. Elle a également mis en musique des textes de Pierre Morency et Anne Hébert qui sont interprétés à la chapelle du Musée de l’Amérique française à Québec. La Fondation de l’Orchestre Symphonique de Québec, lui remet en 1994, le prix d’excellence de la culture. Jeanne Landry est lauréate du concours organisé en 1995 par la Société nationale des Québécois et des Québécoises de la capitale (SNQC) pour la création d’un hymne national. Son œuvre s’intitule Patrie-Liberté. Elle a aussi composé les paroles et la musique de l’hymne officiel de l’Université Laval adopté par le Conseil d’administration en 2000. Cette œuvre intitulée Savoir et Beauté est désormais jouée lors des cérémonies officielles de l’université, notamment lors des collations des grades et de la remise des doctorats honoris causa. Cette grande musicienne et artiste s’éteint tout doucement à l’âge de 89 ans, laissant derrière elle un superbe héritage musical. Historique de la conservation : Les documents ont été remis à la Division des archives par Madame Jeanne Landry en 2004 et un autre versement est venu compléter le fonds en 2010. Portée et contenu : Ce fonds témoigne de la carrière professionnelle de Jeanne Landry qui s’étend des années 1930 aux années 2000 et qui est partagée entre l’enseignement et les prestations musicales. Il renseigne également sur son talent de compositrice, de poète et d’écrivaine. Ce fonds rassemble des partitions, des poèmes et carnets de réflexions de Jeanne Landry, des photographies de la musicienne, des diplômes, de la correspondance, des agendas, ainsi que de nombreux enregistrements sonores d’entrevues et de concerts. Ce fonds se divise en 5 séries : P467/A Vie personnelle; P467/B La professeure; P467/C La concertiste et l’accompagnatrice; P467/D La compositrice; P467/E La poète et l’écrivaine. Le titre est basé sur le nom de la créatrice du fonds. Quelques documents sont en anglais, quelques programmes de concerts sont en russe et un enregistrement sonore est en partie en allemand. Tous les enregistrements sonores sur cassettes et sur bandes sonores ont été transférés sur disque compact en 2011. Des restrictions existent selon les lois en vigueur. Et selon le contrat de donation signé en 2010 par Jeanne Landry et l’Université Laval, l’article 1.4 indique «La donatrice se réserve exclusivement l’octroi de toute licence permettant à un usager autre que l’Université d’utiliser, à des fins commerciales ou non commerciales, les documents du fonds d’archives dont elle est titulaire du droit d’auteur.» Concernant les droits d’auteur sur l’œuvre Patrie et Liberté, voir la convention signée en 1996, entre Jeanne Landry et la Société nationale des Québécois et Québécoises de la capitale (SNQC).

  • 5

    Les documents de ce fonds sont dans un très bon état. À la division des archives les principaux fonds liés à celui de Jeanne Landry sont les suivants : U550 École de musique/Faculté de musique; P336 François Morel; P334 Marius Cayouette; P248 Elzéar Fortier et F841 Roger Matton. Fonds liés à l’extérieur de la Division des archives : voir les fonds P141 Serge Garant au Service d'archives de l'Université de Montréal et pour en connaître davantage sur la famille maternelle de Jeanne Landry voir le fonds CH497 Famille Laframboise au Centre d’archives du Séminaire de Saint-Hyacinthe.

    P467/A Vie personnelle

    [1928-?]-2007. - 19 cm de documents textuels. - 9 diplômes d’études. - 4 photographies : n&b et coul. - 3 disques compacts (2h 37 min 34s). Cette série porte sur quelques éléments de la vie personnelle de Jeanne Landry, des débuts de son apprentissage au piano, jusqu’aux hommages et prix qu’elle a reçus, en passant par des entrevues et biographies qui racontent les grandes lignes de sa vie professionnelle et familiale. Cette série se compose d’agendas, de biographies, de prix, d’entrevues sonores et textuelles, de diplômes, de correspondance et de quelques photographies. Elle se divise en 3 sous-séries : P467/A1 Études; P467/A2 Biographies et entrevues; P467/A3 Prix et hommages. Le titre est basé sur le contenu des documents. Voir l’Annexe I pour le détail des photographies. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    P467/A1 Études

    [1928?]-1946. - 2,5 cm de documents. – 9 diplômes d’études. Cette sous-série renseigne sur l’apprentissage de Jeanne Landry au piano lorsqu’elle était enfant, entre 6 et 14 ans, par des partitions de pièces jouées à l’oreille par Jeanne et que sa mère a retranscrites. Elle témoigne aussi, par de nombreux diplômes, de son parcours scolaire à l’École supérieure de musique d’Outremont, affiliée à l’Université de Montréal et dirigée par l’Institut des Saints Noms de Jésus et de Marie. Cette sous-série contient sept diplômes émis entre 1944 et 1946 qui mentionnent que Jeanne a réussi ses examens en vue de l’obtention de son baccalauréat, sa licence ou sa maîtrise en piano. Un autre diplôme émis en 1945 par l’Université de Montréal mentionne qu’elle reçoit avec très grande distinction son baccalauréat en musique et un dernier diplôme émis par l’Académie de musique de Québec en 1946, lui donne le titre de lauréat avec très grande distinction en piano. Cette série contient également des partitions de pièces jouées par Jeanne enfant et retranscrites par sa mère Pauline Laframboise-Landry entre 1928 et 1936. Cette sous-série rassemble 2 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique.

  • 6

    Liste des dossiers : A1,1 Cahiers de partition de Jeanne Landry enfant (6 à 14 ans), manuscrits par sa mère

    Pauline Laframboise-Landry [1928?]-[1936?] A1,2 Diplômes d’études de Jeanne Landry 1944-1946

    P467/A2 Biographies et entrevues

    [194-]-2007. - 14 cm de documents textuels. – 4 photographies : n&b et coul. - 2 disques compacts (2h 1 min 31s). Cette sous-série renseigne surtout sur la vie professionnelle de Jeanne Landry, dont la carrière musicale est racontée dans diverses biographies, entrevues et articles de revues ou d’encyclopédies musicales couvrant les années 1964 à 1997. Elle témoigne aussi d’une partie de sa vie privée par des agendas écrits par Jeanne entre 2001 et 2007. Cette sous-série contient également un enregistrement sonore d’une entrevue accordée par Jeanne Landry lors d’une émission radio de Radio-Canada, intitulée : Les musiciens par eux-mêmes, en mars 1987, incluant aussi une transcription dactylographiée de l’entrevue. S’y trouvent enfin quatre photographies, dont trois représentent Jeanne Landry à divers moments, dont une en 1940, une autre vers 1970 et une dernière prise probablement dans les années 1990. Une photo représente Jeanne Landry et Josephte Dufresne aux pianos, Louis Charbonneau et Guy Lachapelle aux percussions et Roger Matton devant une partition musicale. Elle a probablement été prise en 1955 lors de l’enregistrement du Concerto pour deux pianos et percussions de Roger Matton pour le Service international de Radio-Canada. Cette sous-série renferme 4 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Voir le dossier P467/C,6 où une dédicace de Roger Matton fait allusion à l’enregistrement du Concerto pour deux pianos et percussions représenté sur la photographie du dossier P467/A2,4. Aussi, le fonds F841 Roger Matton de la Division des archives contient l’enregistrement sonore du concerto, enregistré en 1955. Voir l’Annexe I pour le détail des photographies. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    Liste des dossiers : A2,1 Agendas de Jeanne Landry (2001, 2002, 2005, 2007) 2001-2007 A2,2 Biographies, articles et entrevues (1964-1997) 1975-1997 A2,3 Entrevue sonore avec Jeanne Landry : Les musiciens par eux-mêmes (Radio de Radio-

    Canada) 1987 A2,4 Photographies de Jeanne-Landry [194-]-[199-?]

    P467/A3 Prix et hommages

    1979-2004. – 2,5 cm de documents textuels. – 1 disque compact (36 min 3s).

  • 7

    Cette sous-série rassemble les documents qui rendent hommage à la grande musicienne qu’est Jeanne Landry. Ces prix et hommages lui ont été décernés entre 1979 et 2004. Elle reçoit, entre autres, l’Ordre de la Musique française pour sa participation aux concerts de la Musique française de Rémy Martin à Montréal en 1979. Le parchemin est fait avec du papier Saint-Gilles. Une salle du Campus Notre-Dame-De-Foy à Saint-Augustin est nommée en son honneur en 1997. Un cahier hommage aux lauréats des prix Archambault est publié en 2004 pour souligner la 65e édition du concours. Jeanne a gagné le prix en 1945. Elle reçoit également le prix d’excellence de la culture remis par la Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec en 1994. Finalement, un enregistrement sonore d’une émission radio intitulée : Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? rend hommage à Jeanne Landry en 1998, dans une entrevue réalisée avec elle par l’animateur Jacques Boulanger. Cette sous-série se divise en 5 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    Liste des dossiers : A3,1 Campus Notre-Dame-De-Foy, une salle nommée en l’honneur de Jeanne Landry 1997 A3,2 Hommage à Jeanne Landry, musicienne et poète. Émission radio : Qu’est-ce qu’on

    attend pour être heureux ? 1998 A3,3 Hommage aux lauréats des prix Archambault offert par l’OSM (1940-2004) 2004 A3,4 Ordre de la musique française de Rémy Martin 1979 A3,5 Prix d’excellence de la culture remis par la Fondation de l’Orchestre symphonique de

    Québec 1994

    P467/B La professeure

    1955-1998. – 2 cm de documents textuels. – 3 disques compacts (2h 6 min 1s). Cette série témoigne par quelques documents seulement, dont des notes de cours et de la correspondance, de la carrière professorale de Jeanne Landry à l’Université Laval, de 1955 à 1998, année de sa nomination comme professeure émérite. Cette série contient aussi une liste des œuvres musicales des grands maîtres données à la bibliothèque de l’Université Laval par Jeanne Landry en 1994; une conférence en anglais sur l’appréciation de la musique, donnée en 1960; des notes de cours d’harmonie faites pour ses étudiants en 1958 et publiées par les Presses de l’Université Laval, ainsi que de la correspondance avec l’université concernant son engagement et son salaire, mais aussi sa nomination comme professeure émérite en 1998. Enfin, un enregistrement sonore renferme une entrevue accordée par l’organiste Jean-Guy Proulx, ancien étudiant de Jeanne Landry, à l’émission radio Les belles heures, en août 1988. Il y parle, entre autres, de l’enseignement de sa professeure. Finalement, deux enregistrements sonores contiennent trois œuvres de Jocelyne Binet, compositrice, professeure à l’Université Laval et grande amie de Jeanne Landry. Ces œuvres sont le cycle de mélodies sur les poèmes de Paul Éluard, enregistré en 1955, ainsi que L’amour endormi et Évocation enregistré en 1988, lors des Grands Concerts à la radio de Radio-Canada. Cette série se compose de 7 dossiers.

  • 8

    Le titre est basé sur le contenu des documents. Un document de conférence est en anglais. Restriction à la consultation : le dossier P467/B,3 Engagement et salaires à l’École de musique de l’Université Laval renferme des renseignements nominatifs. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    Liste des dossiers : B,1 Collection Jeanne Landry/Liste des œuvres musicales des grands maîtres données à la

    Bibliothèque de l’Université Laval 1994 B,2 Conférence donnée par Jeanne Landry : Music Appreciation in the Home 1960 B,3 Engagement et salaires à l’École de musique de l’Université Laval 1955-1971 B,4 Entrevue de Jean-Guy Proulx, organiste et ancien étudiant de Jeanne Landry. Émission :

    Les belles heures 1988 B,5 Nomination comme professeure émérite de l’Université Laval 1998 B,6 Notes de cours : Notes d’harmonie faites par Jeanne Landry 1958 B,7 Œuvres enregistrées de Jocelyne Binet, compositrice, professeure et amie de Jeanne

    Landry 1955-1988

    P467/C La concertiste et l’accompagnatrice

    1938-2006, [photocopie 2011]. - 13 cm de documents textuels. – 10 photographies : n&b et coul. – 15 photographies photocopiées : n&b. – 1 disque vinyle (46 min 39 s). – 9 disques compacts (9h 19 min 22s). Cette série témoigne, par des enregistrements sonores, de la correspondance, des contrats d’engagements, des photographies et des spicilèges remplis de programmes de concerts et d’articles de journaux, de la carrière de concertiste et d’accompagnatrice de Jeanne Landry. Ces documents couvrent ses tout premiers concerts à Ottawa à partir de 1938, et remontent jusqu’aux années 1990, concertiste à Québec, en passant par ses concerts de 1961 en U.R.S.S. avec le ténor Jean-Paul Jeannotte. Cette série contient ainsi des photographies et un journal intime sur son voyage en U.R.S.S. avec Jean-Paul Jeannotte. Cependant, le journal est incomplet et s’arrête tout de suite après le premier concert donné à Moscou. Quant aux photographies, elles représentent Jeanne et le ténor déambulant dans les rues de Moscou. Un enregistrement sonore permet d’entendre Jeanne lors d’un concert donné probablement après la tournée en U.R.S.S. en 1961, dans un endroit où l’on parle allemand, car elle accompagne au piano une chorale germanophone. Cette série renferme également quatre partitions dédicacées, entre 1959 et 1992, à Jeanne Landry par leurs créateurs, Roger Matton et Gilles Tremblay. Aussi, plusieurs enregistrements sonores permettent d’entendre Jeanne en concert entre les années 1950 et 1980. Finalement, cette série contient deux portraits de Jean-Paul Jeannotte, dédicacés et datant probablement des années 1950; quatre photographies prises lors d’un récital à La Malbaie en 1952, représentant Jeanne, le ténor Jeannotte, ainsi que Simone Lamarche, mezzo-soprano et Jules Bruyère, baryton; deux autres photographies représentent l’hôtel Cascade Inn de Shawinigan au Québec dans les années 1950 et une dernière photographie représente Jeanne Landry et Robert Weisz aux pianos, lors d’un concert à Québec en 1975. Cette série se compose de 8 dossiers.

  • 9

    Le titre est basé sur le contenu des documents. Certains documents sont en anglais, quelques programmes de concerts sont en russe et un enregistrement sonore est en partie en allemand. Restriction à la consultation : le dossier P467/C,1 Contrats d’engagement comme concertiste renferme des renseignements nominatifs. Les documents sont classés en ordre alphabétique. Pour entendre Jeanne Landry interpréter deux œuvres de Roger Matton : Danse brésilienne (1946) et Concerto pour deux pianos et percussions (1955), voir à la Division des archives, le fonds F841 Roger Matton, sur le disque : Anthologie de la musique canadienne : Roger Matton, 1987. Pour les impressions de Jeanne Landry sur son voyage en Russie, voir l'article qu'elle a écrit dans le journal étudiant de l'Université Laval, Le Carabin, du jeudi 9 novembre 1961, p. 8 et 9, dans le fonds de l'AGEL, P116/12/2,42. Le dossier P467/C,6 Partitions dédicacées à Jeanne Landry par les compositeurs Roger Matton et Gilles Tremblay renferme les biographies des deux compositeurs photocopiées en 2011. Ce dossier contient aussi une dédicace de Roger Matton faisant allusion à l’enregistrement du Concerto pour deux pianos et percussions représenté sur une photographie du dossier P467/A2,4. Le dossier P467/C,2 contient une carte illustrée par une œuvre imprimée du peintre Claude Le Sauteur et dans laquelle l’artiste a écrit un petit mot d’admiration pour Jeanne Landry en 1989. Voir l’Annexe I pour le détail des photographies. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    Liste des dossiers : C,1 Contrats d’engagement comme concertiste 1975-1979 C,2 Correspondance de concerts et d’admirateurs 1961-2001 C,3 Enregistrements sonores de concerts de Jeanne Landry [195-?]-1982 C,4 Jeanne Landry accompagnatrice de Jean-Paul Jeannotte, ténor 1953-2006 C,5 Journal de voyage de Jeanne Landry à Paris, Vienne et Moscou (incomplet) et

    enregistrement sonore d’un concert 1961 C,6 Partitions dédicacées à Jeanne Landry par les compositeurs Roger Matton et Gilles

    Tremblay 1959-1992, [photocopie 2011] C,7 Photographies et copies de photographies de la tournée de Jean-Paul Jeannotte et Jeanne

    Landry à Moscou en 1961 [après 1961] C,8 Spicilèges : Coupures de presse et programmes de concerts 1938-1988, [photocopie

    2011]

    P467/D La compositrice

    [198-?]-[200-], [photocopie 2011]. – 59 cm de documents textuels. - 15 disques compacts (15h 22 min 46s). – 2 photographies : n&b. Cette série porte sur le talent de compositrice de Jeanne Landry qui prend tout son élan au moment de sa retraite de l’enseignement, à partir du milieu des années 1980. Son inspiration lui vient parfois dans son sommeil où elle entend clairement une mélodie qu’elle retranscrit sur des partitions dès son réveil. Elle a composé au moins 70 œuvres, qui ont toutes été publiées aux Éditions Doberman-Yppan.

  • 10

    Cette série contient les partitions manuscrites de ses œuvres et dix-neuf d’entre elles publiées. Elle contient aussi des photographies la représentant en 1994 et des enregistrements sonores de quelques-unes de ses œuvres jouées par elle ou par d’autres interprètes. Cette série se divise en 2 sous-séries : P467/D1 L’œuvre musicale (manuscrits); P467/D2 Partitions publiées. Le titre est basé sur le contenu des documents. Voir l’Annexe I pour le détail des photographies. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    P467/D1 L’œuvre musicale (manuscrits)

    [198-?]-[200-], [photocopie 2011]. – 50,5 cm de documents textuels. - 15 disques compacts (15h 22 min 46s). – 2 photographies : n&b. Cette sous-série porte sur les œuvres musicales de Jeanne Landry composées surtout pendant les années 1980 et 1990. Ce sont des pièces pour piano, pour orgue, des œuvres vocales religieuses et profanes, ainsi que des pièces de musique de chambre. Quelques-unes de ces œuvres sont dédiées à des membres de sa famille ou à des amis, tandis que d’autres ont été composées pour des musiciens, dont Serge Garant, compositeur; Chantal Masson-Bourque, altiste; Harold Smyth, directeur de la chorale de St-Germain de Rimouski ou Jean-Guy Proulx, organiste. Cette sous-série contient les partitions manuscrites des œuvres de Jeanne Landry. Pour certaines pièces, il peut y avoir plusieurs versions. Elle contient aussi des photographies la représentant en 1994 et des enregistrements sonores de quelques-unes de ses œuvres jouées par elle ou par d’autres interprètes. Cette sous-série se divise en 5 sous-sous-séries : P467/D1/1 Piano; P467/D1/2 Orgue; P467/D1/3 Musique vocale religieuse; P467/D1/4 Musique vocale profane; P467/D1/5 Musique de chambre. Le titre est basé sur le contenu des documents. Voir l’Annexe I pour le détail des photographies. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores.

    P467/D1/1 Piano 1979-2002, [photocopie 2011]. – 10 cm de documents textuels. - 2 disques compacts (2h 34 min 5s). Cette sous-sous-série porte sur les œuvres musicales de Jeanne Landry écrites pour le piano, surtout pendant les décennies 1980 et 1990. Parfois elle compose ses musiques sur des poèmes d’auteurs d’ici comme Jean Charleboiset ou d’ailleurs, comme Beaudelaire. Souvent aussi, elle compose des musiques sur ses propres poèmes. Quelques partitions sont aussi le fruit d’improvisations au piano, qu’elle retranscrit par la suite. Cette sous-sous-série contient des partitions pour piano écrites à la main par Jeanne Landry. Certaines sont corrigées par elle ou retranscrites au propre, d’autres contiennent le poème qui a inspiré la musique. On y retrouve aussi quelques œuvres éditées. Elle contient également les enregistrements sonores de deux pièces musicales composées par Jeanne Landry. La

  • 11

    première pièce s’intitule Mort d’un artiste (dédié à la mémoire de Serge Garant) et elle est interprétée, entre autres, par Louise Bessette en 1993. L’autre pièce est une improvisation de Jeanne Landry, inspirée du poème Harmonie du soir de Beaudelaire enregistrée lors d’une émission radio de Radio-Canada, intitulée Musique de Nuit en 1986. On y trouve aussi plusieurs autres interventions improvisées au piano par Jeanne Landry. Cette sous-sous-série se divise en 25 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores. Voir l’Annexe III, pour la liste des pièces retranscrites pour piano du dossier P467/D1/1,10.

    Liste des dossiers : D1/1,1 Adieu à Marie : paroles et musique de Sr Madeleine Michaud; harmonisation pour 4

    voix égales et piano de Jeanne Landry [198-?]-[199-?] D1/1,2 Belles de nuit (recueil de 8 pièces) 1979-1999 D1/1,3 Charme 1980 D1/1,4 Clin d’œil à Rachmaninov 1993 D1/1,5 Complainte de l’homme venu d’ailleurs 1987 D1/1,6 Corps de lumière (recueil de 6 pièces) 1989-1992 D1/1,7 Désidérance 1993 D1/1,8 Dialogue inouï de la Parole et du Chant (correspondance) 1986 D1/1,9 Frères ennemis 1990 D1/1,10 Huit pièces pour piano retranscrites dans un cahier [198-?] D1/1,11 Jeune est le printemps 1994 D1/1,12 Kamouraska 1990 D1/1,13 L’âme déchirée par des mâchoires d’anges fait ton visage plus beau d’être détruit

    1980 D1/1,14 Métamorphoses 1993 D1/1,15 Mort d’un artiste (dédié à la mémoire de Serge Garant) 1986-1993 D1/1,16 Musique 2002 : 1 pièce pour piano 2002 D1/1,17 Naufrages 1986-2000 D1/1,18 Petite musique spontanée (1ère version) 1990 D1/1,19 Poèmes de Charlevoix (5 pièces : Brumes-Coeurps-Les grands jardins-Automne-

    Jubilations) 1986 D1/1,20 Poèmes et musique composés en hommage à deux amies : Les Madeleine

    (Madeleine Chassé et Madeleine Bergeron) 1981-1999, [photocopie 2011] D1/1,21 Pour mémoire de Coeurps (5 improvisations : Mal mâle-Père mêle-Femmes de lune-

    Faïences-Pour mémoire de Coeurps) 1993-1994 D1/1,22 Prélude et fugue 1993 D1/1,23 Sonate romantique 1986 D1/1,24 Thème et variations II 1990 D1/1,25 Trois pièces pour piano : Chanson du temps qui fuit; Je t’accueille, mort

    bienheureuse; Improvisation, De nuit 1985-1986

    P467/D1/2 Orgue 1987-[199-?]. - 5 cm de documents textuels. – 5 disques compacts (3h 47 min 21s).

  • 12

    Cette sous-sous-série porte sur les œuvres musicales de Jeanne Landry écrites pour l’orgue, surtout dans les années 1990. La plus connue de ses œuvres pour orgue s’intitule Orah, elle l’a dédiée à l’organiste Jean-Guy Proulx, un de ses anciens étudiants titulaire de l’orgue à la cathédrale St-Germain de Rimouski. Orah, qui veut dire lumière en hébreu, a été composée au printemps 1987 à la demande du service des émissions musicales radio de la Société Radio-Canada. Cette pièce fut entendue pour la première fois, l’année suivante à la cathédrale de Rimouski, jouée par Jean-Guy Proulx. Cette sous-sous-série contient les partitions manuscrites des pièces pour orgue composées par Jeanne Landry. Quelques pièces ont été publiées. Elle contient également les enregistrements sonores de trois pièces de Jeanne Landry effectués probablement dans les années 1990, qui sont Orah, Divertissement pour orgue et Hymne à la trinité. Les interprètes sont Jean-Guy Proulx et Louise Fortin-Bouchard. Cette sous-sous-série se compose de 6 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores. Liste des dossiers : D1/2,1 Divertissement pour orgue 1992 D1/2,2 Enregistrements sonores des œuvres pour orgue de Jeanne Landry 1990-[199-?] D1/2,3 Et le verbe s’est fait chair (recueil de 4 mouvements) 1991-1992 D1/2,4 Hesychia 1991 D1/2,5 Orah 1987-1990 D1/2,6 Pièce pour orgue (1ère version) [199-?]

    P467/D1/3 Musique vocale religieuse [198-?]-[200-]. – 8,5 cm de documents textuels. – 4 disques compacts (3h 30 min 51s). Cette sous-sous-série informe sur les œuvres vocales religieuses composées par Jeanne Landry, dans les années 1980 à 2000. Elle informe aussi sur la musique que Jeanne a composée sur des prières et psaumes religieux. Elle est l’auteure du texte et de la musique d’Hymne à la trinité pour chœur à quatre voix mixtes et orgue (1987). Cette œuvre a été composée pour la chorale St-Germain de Rimouski et dédiée à son directeur Harold Smyth. Elle compose également un Magnificat dédié à sa sœur Pauline, dominicaine. Cette sous-sous-série contient les partitions manuscrites des pièces vocales religieuses composées par Jeanne Landry. Quelques pièces ont été publiées. Elle contient les enregistrements sonores de cinq interprétations d’Hymne à la trinité effectuées entre 1987 et 1993. S’y trouvent également plusieurs partitions d’accompagnement liturgique. Cette sous-sous-série se compose de 9 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Le dossier P467/D1/2,2 Enregistrements sonores des œuvres pour orgue de Jeanne Landry renferme une version enregistrée en juin 1990 d’Hymne à la trinité (P467/D1/3,7). Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores. Liste des dossiers :

  • 13

    D1/3,1 Acclamation et psaumes 1992-1993 D1/3,2 Accompagnement liturgique [198-?] D1/3,3 Agnus Dei 1994-1998 D1/3,4 Andante Cantabile 1993 D1/3,5 Croyez qu’en vous je demeure [200-] D1/3,6 Dieu parmi nous 1993 D1/3,7 Hymne à la trinité 1987-1993 D1/3,8 Magnificat [200-] D1/3,9 Psaume 144 1993

    P467/D1/4 Musique vocale profane [198-?]-[200-?], [photocopie 2011]. – 18 cm de documents textuels. – 4 disques compacts (2h 32 min 12s). – 2 photographies : n&b. Cette sous-sous-série renseigne sur les œuvres vocales profanes composées par Jeanne Landry, des années 1980 à 2000. Dans ce volet, Jeanne a surtout mis en musique des poèmes dont elle est l’auteure, mais elle a également participé à des projets musico-poétiques sur des textes d'autres auteurs, dont Jean Charlebois, Anne Hébert, Pierre Morency et Marie Laberge. Parmi ces projets, celui de Coeurps (contraction des mots cœur et corps) aboutit à la réalisation d’un disque enregistré à l’Église Holy Trinity à Québec le 9 novembre 1994. Coeurps rassemble douze poèmes de Jean Charlebois mis en musique et joués au piano par Jeanne. Certaines pièces sont chantées par le baryton Jean-François Lapointe et d’autres sont récitées par le comédien Guy Nadon. Ce projet a été réalisé en collaboration avec la maison d’édition l’Hexagone et la Société Radio-Canada. Cette sous-sous-série témoigne également de la participation de Jeanne Landry à deux concours. En 1995, elle gagne le concours lancé par la Société Nationale des Québécois et Québécoises de la Capitale (SNQC) pour la création de l’hymne national du Québec. Elle enregistre son hymne Patrie-Liberté en 1996. Elle gagne le concours lancé en 1999 par l’Université Laval pour se doter d’un hymne à l’occasion de son 150e anniversaire en 2002. L’œuvre de Jeanne intitulée Savoir et beauté a été choisie parmi quinze œuvres finalistes. Elle est désormais jouée lors des évènements officiels. Cette sous-sous-série contient de la correspondance, des poèmes et les partitions manuscrites des œuvres vocales profanes composées par Jeanne Landry. Quelques pièces ont été publiées. Elle contient également les enregistrements sonores de Coeurps (1994), de Patrie-Liberté (1996) et de Savoir et beauté (2000). S’y trouvent également l’allocution du recteur François Tavenas lors du dévoilement de l’hymne de l’Université Laval en concert le 6 décembre 2000, ainsi que deux photographies prises lors de l’enregistrement du disque Coeurps, représentant Jean Charlebois, Jeanne Landry, Jean-François Lapointe et l’équipe de réalisation. Cette sous-sous-série se compose de 20 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Voir l’Annexe I pour le détail des photographies. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores. Liste des dossiers :

  • 14

    D1/4,1 Amour comme un oiseau captif (Cycle de neuf mélodies sur des poèmes originaux) 1987

    D1/4,2 Bateaux (poème Jean Charlebois) 1986 D1/4,3 Chanson de la vie qui va (dédiée à Mme Colombe Leclerc, lors de son centenaire)

    2003 D1/4,4 Chant de reconnaissance (poème de Pierre-Jean Jouve) 1994 D1/4,5 Coeurps (Cycle de mélodies sur des poèmes de Jean Charlebois) 1994 D1/4,6 Coeurps (Projet d’enregistrement; poèmes de Jean Charlebois et musique de Jeanne

    Landry) 1994-1995, [photocopie 2011] D1/4,7 Contes d’autrefois pour les enfants d’aujourd’hui 2002 D1/4,8 Coup de cœur 1997 D1/4,9 Des roses pour Amélie [198-?] D1/4,10 Élégie 1989 D1/4,11 L’Amour et l’Amer (poème et musique) 2000 D1/4,12 La Belle dame (paroles Marc-André Gravel) 2003 D1/4,13 Le feu et la cendre (8 poèmes de Jeanne Landry mis en musique) 1993-1999 D1/4,14 Musique de Jeanne Landry sur quatre poèmes de Marie Laberge 1997-2003 D1/4,15 Partitions manuscrites diverses de Jeanne Landry (brouillons) [198-?]-[200-?] D1/4,16 Patrie-Liberté/Œuvre gagnante du concours pour la création d’un hymne national

    québécois par la Société nationale des Québécois et des Québécoises de la Capitale (SNQC) 1990-1996

    D1/4,17 Savoir et Beauté/Hymne de l’Université Laval/par Jeanne Landry 1999-2001 D1/4,18 Tirer un si grand amour avec un bateau pourri et autres poèmes (de Pierre Morency)

    1988-1989 D1/4,19 Visages de l’amour 2000 D1/4,20 Amour, poème d’Anne Hébert mis en musique par Jeanne Landry (enregistrement)

    1998

    P467/D1/5 Musique de chambre [198-?]-[200-?]. – 9 cm de documents textuels. - 3 disques compacts (2h 58 min 17s). Cette sous-sous-série porte sur les œuvres de musique de chambre que Jeanne Landry a composées, surtout dans les années 1990. Elle compose pour sa collègue et amie Chantal Masson-Bourque, Trois poèmes pour alto et piano en 1990. Cette sous-sous-série contient les partitions manuscrites des pièces pour musique de chambre composées par Jeanne Landry. Elle contient également les enregistrements sonores de Trois poèmes pour alto interprétés par Chantal Masson-Bourque (alto) et sa collaboratrice Mariko Sato (piano), ainsi que par les musiciennes Michiko Nagashima (violon) et Huguette Morin (violoncelle). Et l’enregistrement sonore du Quatuor pour violoncelle, piano et deux violons. Cette sous-sous-série se compose de 5 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Voir l’Annexe II pour le détail des enregistrements sonores. Liste des dossiers : D1/5,1 Quatuor pour violoncelle, hautbois, flûte traversière et piano 1996-1997 D1/5,2 Quatuor pour violoncelle, piano et deux violons (ou un hautbois et une flûte

    traversière) 1996-2002

  • 15

    D1/5,3 Esquisses pour alto et piano (variations) [198-?]-[200-?] D1/5,4 Trois poèmes pour alto et piano 1989-1997 D1/5,5 Trois pièces pour violoncelle et piano ou sonate pour violoncelle et piano 1989

    P467/D2 Partitions publiées

    1998-2000. – 8,5 cm de documents textuels. Cette sous-série témoigne d’un projet lancé par Chantal Masson-Bourque en 1998, pour publier aux Éditions Doberman-Yppan les œuvres musicales de Jeanne Landry. Chantal Masson-Bourque est professeure titulaire à la Faculté de musique de l’Université Laval depuis les années 1960 et donc collègue et amie de Jeanne surtout après sa retraite. Dans le cadre du programme Soutien à la création en milieu universitaire, la professeure reçoit une subvention de l’Université Laval pour préparer et réviser avec Jeanne, les œuvres musicales qui seront publiées. Cette démarche vise surtout à faire connaître les œuvres musicales de la musicienne à de futurs interprètes, ainsi qu’à enrichir le patrimoine musical québécois. À cette époque, le mauvais état de santé de Jeanne Landry la condamne à une immobilité forcée et donc dans l’impossibilité de faire seule ce travail de préparation et de révision. Cette collaboration entre les deux professeures permettra de publier et cataloguer 70 œuvres musicales de Jeanne Landry. Cette sous-série contient la demande de subvention présentée par Chantal Masson-Bourque pour l’édition des œuvres musicales de Jeanne Landry en 1998, un document de travail, ainsi que 19 œuvres de Jeanne publiées aux Éditions Doberman-Yppan en 1999 et 2000. Cette sous-série se compose de 3 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Liste des dossiers : D2,1 Demande de subvention de Chantal Masson-Bourque (professeure à l’École de musique de l’Université Laval) pour l’édition des œuvres musicales de Jeanne Landry 1998 D2,2 Œuvres musicales de Jeanne Landry publiées par Doberman-Yppan 1999-2000 D2,3 Répertoire de mes œuvres musicales/Document de travail de Chantal Masson-Bourque pour la publication des œuvres de Jeanne Landry [1998?-]

    P467/E La poète et l’écrivaine

    1977-2007. – 94 cm de documents textuels. Cette série informe sur la personnalité de Jeanne Landry à travers ses écrits. La musicienne se dévoile énormément dans ses réflexions personnelles et dans ses poèmes. Il est donc possible de mieux comprendre cette grande artiste. Elle y parle de livres, d’auteurs, de philosophie, de petits moments de promenades et d’amitié et tout autant d’amour et de passion.

  • 16

    Cette série contient de nombreux carnets de réflexions et de poèmes, manuscrits et dactylographiés. Cette série se divise en 2 sous-séries : P467/E1 Réflexions personnelles; P467/E2 Poèmes. Le titre est basé sur le contenu des documents. Une série des poèmes de Jeanne Landry est en anglais.

    P467/E1 Réflexions personnelles

    [199-]-2007. - 27 cm de documents textuels. Cette sous-série porte sur l’importance de l’écriture chez Jeanne Landry qui s’exprime sous forme de réflexions personnelles rassemblées dans des carnets, des années 1970 à 2000. Ces carnets permettent de connaître énormément la personnalité de Jeanne Landry en dehors de sa vie professionnelle. Ses réflexions nous indiquent ainsi que Jeanne est animée par l’écriture, la lecture, la poésie et la composition musicale. Elle écrit notamment sur l’enseignement de la musique, sur la liberté, la culture, l’art, l’amour, la passion et la vie. Elle parle des livres qu’elle lit et réagit à l’actualité. Elle revient également sur l’éducation qu’elle a reçue et raconte quelques souvenirs d’enfance. Cette sous-série contient des carnets de réflexions dont la plupart sont manuscrits et quelques-uns dactylographiés. À travers ses réflexions, se trouvent également des poèmes de la musicienne, des citations d’auteurs qu’elle a lues et quelques brouillons de sa correspondance. Cette sous-série rassemble 13 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique et chronologique. Liste des dossiers E1,1 Carnets de réflexion I (1976-1982) (dactylographiés) [199-] E1,2 Carnets de réflexion II (1993-1994) (dactylographiés) [199-]-1994 E1,3 Carnets de réflexion (dactylographiés) (Copie de certains passages des carnets

    manuscrits) 1985-2001 E1,4 Carnets de réflexion II (1993-1994) (manuscrits) [199-]-1996 E1,5 Carnets de réflexion (1994-1995) (manuscrits) 1994-1995 E1,6 Carnets de réflexion (1993-1997) (manuscrits et photocopiés) 1993-1997 E1,7 Carnets de réflexion (1996) (manuscrits) 1996-1997 E1,8 Carnets de réflexion (1997) (manuscrits) 1997 E1,9 Carnets de réflexion (1998-1999) (manuscrits) 1998-2001 E1,10 Carnets de réflexion (2004) (manuscrits) 1996-2004 E1,11 Carnets de réflexion (2006) (manuscrits) 2006-2007 E1,12 Carnets de réflexion (poèmes, correspondance, discours) (manuscrit) 1998 E1,13 Réflexions personnelles (manuscrit) 1993-2001

    P467/E2/Poèmes

    1977-2006. – 67 cm de documents textuels.

  • 17

    Cette sous-série témoigne d’un volet important dans la création artistique de Jeanne Landry, qui s’exprime sous forme de poèmes. La poésie a toujours fait partie de la vie de la musicienne, d’abord par la lecture lorsqu’elle est enfant et ensuite par sa carrière de pianiste et d’enseignante alors qu’elle combine musique et poésie. Jeanne Landry a toujours écrit. Certains de ses poèmes datent de son séjour à Paris en 1946, mais c’est au moment de sa retraite qu’elle peut se consacrer pleinement à cet art. Cette sous-série rassemble donc les poèmes de Jeanne Landry écrits entre 1946 et les années 2000 dont certains ont été retranscrits à plusieurs reprises. Cette sous-série se divise en deux sous-sous-séries : P467/E2/1 Poèmes manuscrits; P467/E2/2 Poèmes dactylographiés. Le titre est basé sur le contenu des documents. Une série des poèmes de Jeanne Landry est en anglais. Des poèmes manuscrits de la sous-série P467/E2/1 se retrouvent dactylographiés dans la sous-série P467/E2/2.

    P467/E2/1 Poèmes manuscrits [198-?]-2006. - 51 cm de documents textuels. Cette sous-sous-série témoigne par des centaines de poèmes de la sensibilité de Jeanne Landry. Selon ses dires, elle a toujours eu ce besoin d’écrire qui a pris beaucoup de place suite à sa retraite, au milieu des années 1980. Ces poèmes portent sur l’amour, la passion, la mort, la beauté, l’amitié, la musique, les voyages, les enfants, mais aussi la guerre. Certains sont dédiés à des amis de Jeanne et d’autres aux membres de sa famille, dont sa mère, sa sœur, son fils, sa belle-fille et sa petite-fille. Cette sous-sous-série contient des poèmes écrits de la main de Jeanne Landry, entre les années 1980 et 2000. Certains poèmes ont été composés dans les années précédentes et les plus anciens remontent au milieu des années 1940, alors qu’elle est étudiante à Paris; cependant, ils ont été retranscrits plus tard. Cette sous-sous-série se compose de 7 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Les cahiers du dossier P467/E2/1,4 contiennent également des réflexions personnelles à travers des poèmes. Liste des dossiers : E2/1,1 Au fil des jours La poésie (Recueil de poèmes) (manuscrit) 1995-2001 E2/1,2 De perles et de pleurs (Recueil de poèmes) (manuscrit) [198-?] E2/1,3 Lieux de lumière et de Beauté (Recueil de poèmes) (brouillons et manuscrits) 2000 E2/1,4 Poèmes; écritures; réflexions; (petits cahiers) 1983-2005 E2/1,5 Poèmes de Jeanne Landry écrits à sa mère et à sa sœur 1983-1992 E2/1,6 Poèmes manuscrits (1947-1998) [199-?] E2/1,7 Poèmes manuscrits (2003-2006) 2003-2006

    P467/E2/2 Poèmes dactylographiés 1977- [200-]. - 16 cm de documents textuels.

  • 18

    Cette sous-sous-série témoigne du désir de Jeanne Landry de publier quelques-uns de ses poèmes. Dans les années 1980, 1990 et 2000, elle rassemble plusieurs de ses poèmes en recueils et leur attribue un titre significatif. Certains poèmes se retrouvent dans plusieurs recueils. Elle publie finalement un recueil de poèmes en 2005, intitulé : Cœur désarmé, aux Éditions Anne Sigier. Cette sous-sous-série contient les poèmes dactylographiés, dont plusieurs sont rassemblés en recueils par Jeanne Landry dans le but probable de les faire publier. Elle contient également de la correspondance et un article de journal concernant son recueil de poésie, ainsi qu’un conte pour enfants (le dossier P467/D2/2,16) intitulé : Enfant-loup amoureux d’une étoile qu’elle écrit en 2003, pour sa future petite-fille d’origine chinoise. Cette sous-sous-série se divise en 18 dossiers. Le titre est basé sur le contenu des documents. Une série des poèmes de Jeanne Landry est en anglais. Les dossiers sont classés en ordre alphabétique. Liste des dossiers : E2/2,1 Amour comme un oiseau captif 1981-1982 E2/2,2 Beauté je t’ai aimée / Poèmes de Charlevoix / Musique magicienne / Tableaux /

    Métamorphoses [198-] E2/2,3 Cœur désarmé (Recueil de poèmes publié aux Éditions Anne Sigier), article de

    journal et correspondance 2005 E2/2,4 De perles et de pleurs/Poèmes d’arrière-saisons/Hymne à la trinité/Litanies 1978-1989 E2/2,5 Enfants de lumière (mêmes poèmes que l’Éloge de la différence) 1990-1992 E2/2,6 Éphémères / Délires / De sons et de couleurs / Paysages de Charlevoix / Arrière-

    saisons [198-] E2/2,7 Essais de poésie en langue anglaise 1997-2001 E2/2,8 Il n’est souvenirs que d’amours (Recueil de poèmes) (1946-1985); Qui t’a nommé

    désir [198-?]-1991 E2/2,9 La mémoire du cœur (1944-1981) [198-?] E2/2,10 La vie une longue barbarie 1977-1982 E2/2,11 Louanges (poèmes religieux) 1991-1993 E2/2,12 Mes saisons traversées de foudres et d’aurores [199-?]-2001 E2/2,13 Nouveaux poèmes 1984-1986 E2/2,14 Poèmes dactylographiés (1946-1978) [200-?] E2/2,15 Poèmes dactylographiés (1976-1991) [197-]-[199-] E2/2,16 Poèmes dactylographiés (2002-2003) 2002-2003 E2/2,17 Poèmes dactylographiés (2004) 2004 E2/2,18 Première et souveraine la vie [200-]

  • 19

    ANNEXE I – Liste des photographies

    P467/A2,2 1 photographie (n&b) : Portrait de Jeanne Landry probablement pris dans les années 1970. Le photographe est Roger Côté. P467/A2,4 2 photographies (n&b) et 1 photographie (coul.) : -Un portrait de Jeanne Landry pris probablement dans les années 1940, par le studio La photographie Larose de Montréal. -Une photographie d’un groupe de musiciens, dont Jeanne Landry et Josephte Dufresne aux pianos; Louis Charbonneau et Guy Lachapelle aux percussions et Roger Matton devant une partition musicale. Les deux autres personnes ne sont pas identifiées. Photo prise probablement en 1955, par le studio Jac-Guy Enr’g, de Montréal (1905-3) lors de l’enregistrement du Concerto pour deux pianos et percussions de Roger Matton pour le Service international de Radio-Canada à la salle l’Ermitage de Montréal. -Une photographie en couleur de Jeanne Landry prise probablement dans son salon dans les années 1990, photographe inconnu. P467/C,4 2 photographies (n&b) : Deux portraits dédicacés de Jean-Paul Jeannotte. Une photographie est prise par le photographe Jac Guy et une autre est prise par le studio photo Harcourt Paris. Ces photos ont probablement été prises dans les années 1950. P467/C,7 15 photographies (photocopiés) (n&b) et 1 photographie (n&b) : Cette série de photographies a été prise à Moscou en U.R.S.S. en 1961, lors d’une tournée de récitals du ténor Jean-Paul Jeannotte, accompagné de la pianiste Jeanne Landry. Une seule photographie est identifiée comme étant prise par le photographe Lucien Nau pour Paris-Match. P467/C,8 7 photographies (n&b) et (coul.) : -Quatre photographies sont prises lors d’un récital au théâtre La Malbaie, le 18 mai 1952. Y sont représentés Jean-Paul Jeannotte, ténor ; Simone Lamarche, mezzo-soprano; Jules Bruyère, baryton et Jeanne Landry, pianiste. -Deux autres photographies représentent l’hôtel Cascade Inn à Shawinigan au Québec. Elles datent probablement des années 1950. -Une photographie en couleur représente Jeanne Landry et Robert Weisz aux pianos, lors d’un concert donné au Théâtre de la Cité universitaire le 15 novembre 1975. Les photographes sont inconnus pour les sept photographies.

  • 20

    P467/D1/4,6 2 photographies (n&b) : Photographies prises lors de l’enregistrement du disque Cœurps à l’Église Holy Trinity à Québec le 9 novembre 1994. Sur l’une sont représentés Jeanne Landry, pianiste; Jean Charlebois, poète et Jean-François Lapointe, baryton. Sur l’autre photo sont représentées les mêmes personnes en plus de l’équipe de réalisation de Radio-Canada. Les photographes sont inconnus.

  • 21

    ANNEXE II – Liste des enregistrements sonores

    P467/A2,3 Entrevue avec Jeanne Landry Émission radio de Radio-Canada : Les musiciens par eux-mêmes Diffusée en deux parties : le 22 et 28 mars 1987. Réalisatrice : Huguette Paré Durée : 2h 1 min 31s P467/A3,2 Entrevue hommage à Jeanne Landry, musicienne et poète. Émission radio : Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? Diffusée le 29 août 1998 Animateur : Jacques Boulanger Artiste invitée : Jeanne Landry Durée : 36 min 3s P467/B,4

    • Entrevue avec Jean-Guy Proulx, organiste (ancien étudiant de Jeanne Landry) Émission radio : Les belles heures Sujet : enseignement de Jeanne Landry et Orah pièce pour orgue composée par Jeanne Landry. Diffusée le 22 août 1988

    Œuvres : La nativité de Jean Langlais

    Choral orné sur le Pater Noster grégorien d’Antoine Reboulot Toccata Ve Symphonie de Charles-Marie Widor

    Durée : 38 min 10s P467/B,7

    • Émission radio : Première de Radio-Canada Dialogue entre le roi et le bourreau de Jacques Brault Comédiens : Guy Hoffman et Henri Norbert Œuvre : Cycle de mélodies sur sept poèmes de Paul Éluard Compositrice : Jocelyne Binet Interprète : Gérard Souzay, baryton français Accompagnateur : Dalton Baldwin Poèmes de Gatien Lapointe Récitant : Jean Saint-Denis (incomplet) 14 mars 1955 Durée : 33 min 41s

    • Émission radio : Les Grands Concerts de Radio-Canada Orchestre métropolitain de Montréal dirigé par Louis Lavigueur Artistes : Catherine Sévigny, mezzo-soprano Jean-François Morin, ténor

  • 22

    Charles Prévost, baryton Adrienne Savoie, soprano Œuvres : Sérénade de Gabriel Cusson L’amour endormi de Jocelyne Binet Évocation de Jocelyne Binet L’Escaouette de Roger Matton Réalisatrice : Johanne Goyette Animateur : Michel Keable Diffusée le 25 mars 1988 Durée : 54 min 20s

    P467/C,3

    • Concerto pour deux pianos et percussions Compositeur : Roger Matton Musiciens : Jeanne Landry (piano)

    Josephte Dufresne (piano) Louis Charbonneau (percussion) Guy Lachapelle (percussion)

    Enregistré en 1955 pour la radio de Radio-Canada (voir le disque vinyle : Anthologie de la musique canadienne : Roger Matton (F841 – disque W-655) Durée : 17 min 45s Danse brésilienne Compositeur : Roger Matton Musiciens : Jeanne Landry (piano)

    Josephte Dufresne (piano) Enregistré dans les années 1950 (voir le disque vinyle : Anthologie de la musique canadienne : Roger Matton (F841 – disque W-655) Durée : 4min 25s

    • Orchestre de chambre de Radio-Canada Direction : Pierre Morin Artiste invitée : Jeanne Landry (piano) Œuvres : Aubade pour piano et 18 instruments de Francis Poulenc

    Marches et intermède de Francis Poulenc Émission diffusée à la radio de Radio-Canada probablement dans les années 1960. Réalisateur : Pierre Boutet Animateur : Louis Thibouthot Durée : 30 min 21s

    • Émission Récital de Radio-canada Artistes invités : Jacques Simard (hautboïste) et Jeanne Landry (piano) Œuvres : Sonate pour hautbois et piano de Paul Hindemith Trois miniatures rustiques pour hautbois seul de Meyer Obsession de Makoto Shinoara Émission diffusée dans les années 1960 Durée : 28 min 54s Orchestre de chambre de Radio-Canada à Québec

  • 23

    Chef d’orchestre : Sylvio Lacharité Artiste invitée : Jeanne Landry (piano) Œuvre : Concerto en La Maj. pour piano et orchestre kc 414 de Mozart Émission diffusée dans les années 1960 Durée : 27 min 27s Orchestre de chambre de Radio-Canada Artistes invitées : Jeanne Landry et Josephte Dufresne (pianos) Œuvres : Danse brésilienne de Roger Matton Émission diffusée dans les années 1950 Durée : 5 min 2s

    • Orchestre Les petites symphonies à la radio de Radio-Canada Chef d’orchestre : Jean Deslauriers Artiste invitée : Jeanne Landry (piano) Œuvres : Concertino de Maurice Dela (en 1965)

    Orchestre de chambre de Radio-Canada à Québec Chef d’orchestre : Sylvio Lacharité Œuvre : Variations symphoniques de César Franck (en 1966) Autres œuvres: Concerto no 17 en Sol Maj. kc 453 de Mozart (en 1965) Trois mouvements : Allegro, Andante, Allegretto-presto Réjouis-toi, Reine des cieux à l’orgue du St-Rosaire (en 1966)

    Plusieurs émissions diffusées entre 1965 et 1966 Durée : 59 min 52s

    • Récital de saxophone

    Artistes : Rémi Ménard, saxophone alto Jeanne Landry, piano Œuvres : Suite brève de Marc Berthomieu Sonatine bucolique d’Henri Sauguet Plaisir d’amour Il pourrait y avoir également ces œuvres : Aeolian Song de Warren Benson Cinq études de Charles Koechlin Sonata de Bernhard Heiden Gavambodi 2 de Jacques Charpentier Récital ayant probablement eu lieu en 1975, selon un programme des spicilèges du dossier : P467/C,8 Durée : 1h 15 min 54s

    • Émission de radio : Récital de Québec Artistes : Jeanne Landry et Robert Weisz (pianos) Œuvre : Extraits de Vision de l’amen d’Olivier Messiaen 26 décembre 1982 Durée : 30 min 33s

    P467/C,4 • Jean-Paul Jeannotte : Franz Schubert-Gabriel Fauré,

    Piano : Jeanne Landry

  • 24

    Disques Sélect M-298.046 Mono 1961 (disque vinyle) Durée : 46 min 39s

    • Collection Opéra/Mélodies

    Jean-Paul Jeannotte, ténor et Jeanne Landry, piano Compilation : Gounod-Hahn-Schubert-Fauré Enregistrements originaux Disques Sélect de 1961 et 1962) Direction artistique de la collection : Renée Maheu CMP Amplitudes 1989 (CD) Durée : 1h 12 min 35s

    • Jean-Paul Jeannotte : Mélodies et cantate de Boismortier-Schuman-Ravel Jean-Paul Jeannotte, ténor et Jeanne Landry, piano Compilation des enregistrements originaux de 1956-1961-1964 Les Disques Fonovox et Société Radio-Canada 1996 (CD) Durée : 1h 8 min 10s

    • Jean-Paul Jeannotte : Mélodies Schubert-Gounod-Fauré-Hahn Jean-Paul Jeannotte, ténor et Jeanne Landry, piano Compilation des enregistrements originaux de 1961-1962 Les Disques Fonovox et Société Radio-Canada 1996 (CD) Durée : 1h 13 min 18s

    • Franz Schubert (1797-1828) Die schöne Mullerin, D 795 Jean-Paul Jeannotte, ténor et Jeanne Landry, piano SMAT-2006CD DEL-206 La Société musicale André-Turp 2006 (CD) Durée : 1h 4 min 50s

    P467/C,5 Enregistrement d’un concert donné par Jeanne Landry et peut-être Jean-Paul Jeannotte lors d’une soirée donnée après leur série de concerts en U.R.S.S. Ils sont accompagnés d’une chorale suisse-allemande ou autrichienne. La chorale est composée d’hommes et d’enfants. Jeanne y interprète une valse de Chopin, l’opus 69, no 1 et joue ce qui semble une improvisation. Durée : 22 min 26s P467/D1/1,8 Émission radio de Radio-Canada : Musique de nuit Improvisation solo sur un poème de Beaudelaire Harmonie du soir Artistes invités : Jeanne Landry et Antoine Reboulot (pianos) Récitant : Pierre-Olivier Désilets Plusieurs autres Improvisations de Jeanne Landry Improvisation d’Antoine Reboulot sur une chanson folklorique (J’ai cueilli la belle rose) Diffusée en mars 1986

  • 25

    Durée : 1h 10 min 2s P467/D1/1,15

    • Louise Bessette et Marc-André Hamelin aux pianos Œuvres : Danse Brésilienne de Roger Matton

    Quatre préludes d’André Prévost Prélude et fugue de Marc-André Hamelin Sonate opus 6 de Jacques Hétu Ballade opus 30 de Jacques Hétu

    Mort d’un artiste de Jeanne Landry, interprété par Louise Bessette Trois préludes de Roger Matton Concerto pour deux pianos et percussions de Roger Matton

    Disque Doberman-Yppan et Société Radio-Canada 1993 (CD) Durée : 1h 17 min 44s

    • Œuvre : Mort d’un artiste pour piano (1986) Compositrice : Jeanne Landry

    Interprète inconnu Durée : 6 min 19s P467/D1/2,2

    • Œuvres : Orah de Jeanne Landry Divertissement pour orgue de Jeanne Landry Fantaisie et fugue en sol m. BWV 542 de Bach Émergences, op. 37 d’Alain Gagnon (création à la basilique de Québec) Variations sur un vieux Noël op. 27 de Marcel Dupré (une improvisation) Durée : 59 min 10s

    • Chœur St-Germain, Rimouski dirigé par Harold Smyth Chorale La Bruyante, St-Étienne de Lauzon dirigé par Louise Fortin Organistes : Jean-Guy Proulx et Louise Fortin Messe Jésus ma joie de J.S. Bach : Entrée : Prélude mi b de J.S. Bach (organiste Louise Fortin) Un nouveau matin se lève de L. Davidica (chœur) Psaume Fleuves et mers de N.D. de Paris Alleluia de C. Mawby Prière universelle de J.S. Bach O Dieu ouvre-nous le ciel de J.S. Bach (organiste Louise Fortin) Choral final, cantate 142 de J.S. Bach Sanctus de J.S. Bach Notre père grégorien Choral de Johannes Brahms (organiste Louise Fortin) Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré Sortie : Carillon de Nibelle (organiste Louise Fortin) Messe enregistrée le 20 mai 1990 à l’Église St-Germain de Rimouski Œuvres enregistrées au Vieux monastère des Ursulines : Mêmes interprètes Notre père de A.H. Nalotte (chœur St-Germain) Orah de Jeanne Landry (organiste Jean-Guy Proulx)

  • 26

    Hymne à la trinité de Jeanne Landry Kyrie de J.S. Bach Gloria de J.S. Bach Les brebis en paix vont paître de J.S. Bach (Chœur St-Germain) Anamèse de J.S. Bach Agnus de J.S. Bach Andante de Charles-Marie Widor (organiste Jean-Guy Proulx) Ave Verum de Camille St-Saëns Toccata de Charles-Marie Widor (organiste Jean-Guy Proulx) Enregistré le 10 juin 1990 Durée totale : 1h 34 min 22s

    P467/D1/2,5 • Musique symphonique pour grand orgue

    Jean-Guy Proulx à la Cathédrale St-Germain de Rimouski Œuvres : Prélude et fugue sur B.A.C.H. de Franz Liszt

    Consolation en ré bémol de Franz Liszt Troisième Choral en la mineur de César Franck Orah de Jeanne Landry Choral varié sur le Veni Creator de Maurice Duruflé La nativité de Jean Langlais Te Deum de Jean Langlais Choral orné d’Antoine Reboulot sur le Pater Noster grégorien Toccata (extrait de la Ve symphonie), op. 42 de Charles-Marie Widor Juin 1988 (CD) Durée : 1h 5 min 58s

    • Œuvre : Orah (1987) Compositrice : Jeanne Landry Interprète inconnu Durée : 7 min 51s

    P467/D1/3,7

    • Œuvre : Hymne à la trinité (électronique) (Une version électronique ayant servi à l’apprentissage des choristes) Compositrice : Jeanne Landry Interprète inconnu [1987-?] Durée : 4 min 34s

    • Concert de la Chorale St-Germain de Rimouski Directeur : Harold Smyth Organiste : Jean-Guy Proulx Œuvre : Hymne à la trinité (piste 4 du CD de la partie 1) Compositrice : Jeanne Landry 20 décembre [1987-?] Durée : 1h 28 min 23s

    • Émission radio : Les Grands Concerts de Radio-Canada À la Cathédrale de Rimouski

  • 27

    Chœur St-Germain de Rimouski et Chœur de la Faculté de musique de l’Université Laval Directrice : Chantal Masson-Bourque Organistes : Antoine Reboulot et Jean-Guy Proulx Œuvres : Messe solennelle de Louis Vierne Hymne à la trinité de Jeanne Landry Enregistré le 13 mars 1988 Durée : 40 min 31s

    • Messe à la Cathédrale de Rimouski Chœur St-Germain de Rimouski pour fêter les 25 ans de la chorale, soixante anciens et nouveaux choristes. Directeur : Harold Smyth Organiste : Jean-Guy Proulx Œuvre : Hymne à la trinité de Jeanne Landry Le 6 juin 1993 Durée : 1h 17 min 23s

    P467/D1/4,6 Projet : Cœurps 12 Poèmes de Jean Charlebois Mis en musique par Jeanne Landry Jean-François Lapointe, baryton Guy Nadon, récitant Bridget MacRae, violoncelle Jeanne Landry, Piano L’Hexagone et la Société Radio-Canada 1995 (CD) Durée : 1h 3 min 10 s P467/D1/4,16 Œuvre : Patrie-Liberté Paroles et musique : Jeanne Landry Société Nationale des Québécois et Québécoises de la Capitale (SNQC) Artistes : Jeanne Landry, piano Jean-François Lapointe, baryton Caroline Ménard, contralto Enregistré à la Salle Henri-Gagnon du Pavillon Louis-Jacques-Casault de l’Université Laval en juin 1996 Durée : 6 min 52s P467/D1/4,17 Œuvre : Savoir et Beauté, Hymne de l’Université Laval Paroles et musique : Jeanne Landry Artistes : Chœur et orchestre de la Faculté de musique Chef de chœur : Chantal Masson-Bourque Direction : Jean-Marie Zeitouni Voix : Marie-Noëlle Claveau Saxophone : Joël Thibault Piano : Sébastien Champagne Basse : Simon Paré

  • 28

    Batterie : Denis Cantin Choristes : Catherine Arial, Jean-Philippe Murray et Frédéric Chiasson Enregistré à l’Université Laval en 2000 (CD) Durée : 20 min 9s P467/D1/4,20 Soirée de poésie : Les poètes de l’Amérique française, saison 1997-1998 Animateur : Michel Pérusse Artistes invités : Anne Hébert (poète et récitante), Marlène Couture (soprano), Raymond Lepage (pianiste), Soirée qui a eu lieu le 11 mai 1998 à la chapelle du musée de l’Amérique française. Jeanne a mis en musique un poème d’Anne Hébert : Amour Durée : 1h 2 min 1s P467/D1/5,2 Projet : Altitude maximale Alto : Chantal Masson-Bourque Piano : Mariko Sato Œuvres : Altitude maximale, op. 44 d’Alain Gagnon Sonate pour alto et piano d’André Prévost Interviews d’Eleonor Cory La Reine africaine de George Leahy Quatuor pour cordes et piano de Jeanne Landry Autres musiciennes : Michiko Nagashima, violon et Huguette Morin au Violoncelle Production SNE et Université Laval Enregistré en 2002 (CD) Durée : 1h 10 min 31s P467/D1/5,4

    • Œuvre : Trois poèmes pour alto et piano Compositrice : Jeanne Landry Alto : Chantal Masson-Bourque Piano : Mariko Sato Enregistré en juin 1991 Œuvre : Les bienfaits de la lune, texte de Beaudelaire Musique : Helmut Lipsky Baryton : Michel Ducharme Violon : Helmut Lipsky Piano : Mariko Sato Alto : Chantal Masson-Bourque Enregistré le 17 novembre 1992 Durée : 37 min 11s

    • Chantal Masson-Bourque Viola/Alto Mariko Sato Piano Œuvres : Sonate pour alto et piano de Rebecca Clarke

    Trois Poèmes pour alto et piano de Jeanne Landry Alto Neptune de Denis Gougeon Sonate en fa mineur op. 49 d’Anton Rubinstein

    Production SNE et Université Laval Enregistré en 1997 (CD) Durée : 1h 10 min 35s

  • 29

    ANNEXE III – Liste des pièces pour piano retranscrites, du dossier P467/D1/1,10

    1. Sonate romantique (3 mouvements) 2. Variations sur deux thèmes frères 3. Le dialogue inouï de la parole et du chant (musique écrites sur des poèmes de Charles

    Beaudelaire : Parfum exotique, Harmonie du soir, La musique, La mort des amants, Recueillement, Obsession)

    4. Poèmes de Charlevoix - I Paysage 5. Torments of Love ou Vicissitudes de l’amour (Naufrages) 6. Mort d’un artiste (à la mémoire de Serge Garant) 7. Poèmes de Charlevoix – II Cœurs 8. Poèmes de Charlevoix – III

  • 30

  • INDEX DES SUJETS

    Académie de musique de Québec

    P467/A/1 ÉtudesAcclamation et psaumes

    P467/D/1/3 Musique vocale et religieuseAccompagnement liturgique

    P467/D/1/3 Musique vocale et religieuseAdieu à Marie

    P467/D/1/1 PianoAgendas

    P467/A/2 Biographies et entrevuesAgnus de Jean-Sébastien Bach

    P467/D/1/2 Orgue

    Agnus Dei

    P467/D/1/3 Musique vocale et religieuseAlleluia de C. Mawby

    P467/D/1/2 Orgue

    Allocution du recteur de l'Université laval, François Tavenas

    P467/D/1/4 Musique vocale et profane

    Altitude maximale, op. 44 d'Alain Gagnon

    P467/D/1/5 Musique de chambre

    Alto Neptune de Denis Gougeon

    P467/D/1/5 Musique de chambre

    Amour comme un oiseau captif (Cycle de neuf mélodies sur des poèmes originaux)

    P467/D/1/4 Musique vocale et profane

    Amour comme un oiseau captif (Recueil de poèmes)

    P467/E/2/2 Poèmes dactylographiés

    Amour, poème d'Anne Hébert mis en musique par Jeanne Landry

    P467/D/1/4 Musique vocale et profane

    Anamèse de Jean-Sébastien Bach

    P467/D/1/2 Orgue

    Andante Cantabile

    P467/D/1/3 Musique vocale et religieuseAndante (Jean-Guy Proulx) de Charles-Marie Widor

    P467/D/1/2 Orgue

    Anglais, Poèmes en langue anglaise

    P467/E/2/2 Poèmes dactylographiés

    ARIAL, Catherine (choriste)

    P467/D/1/4Musique vocale et profane

  • INDEX DES SUJETS

    Au fil des jours La poésie (Recueil de poèmes)

    P467/E/2/1 Poèmes manuscrits

    Aubade pour piano et 18 instruments de Francis Poulenc

    P467/C La concertiste et l'accompagnatriceAve Verum de Camille St-Saëns

    P467/D/1/2 Orgue

    BACH, Jean-Sébastien (compositeur allemand)

    P467/D/1/2 Orgue

    BALDWIN, Dalton (pianiste)

    P467/B La professeure

    Ballade opus 30 de Jacques Hétu

    P467/D/1/1 PianoBateaux (poème Jean Charlebois)

    P467/D/1/4 Musique vocale et profane

    BEAUDELAIRE, Charles-Pierre

    P467/D/1/5 Musique de chambre

    P467/D/1/1 PianoBeauté je t'ai aimée/Poèmes de Charlevoix/Musique magicienne/Tableaux/Métamorphoses

    P467/E/2/2 Poèmes dactylographiés

    Belles de nuit (recueil de 8 pièces)

    P467/D/1/1 PianoBERGERON, Madeleine

    P467/D/1/1 PianoBERTHOMIEU, Marc (compositeur)

    P467/C La concertiste et l'accompagnatriceBESSETTE, Louise (pianiste)

    P467/D/1/1 PianoBibliothèque de l'Université Laval

    P467/B La professeure

    BINET, Jocelyne (compositrice canadienne)

    P467/B La professeure

    Biographies

    P467/A/2 Biographies et entrevuesBOULANGER, Jacques (animateur)

    P467/A/3 Prix et hommagesBRAHMS, Johannes (compositeur allemand)

    P467/D/1/2 Orgue

  • INDEX DES SUJETS

    BRAULT, Jacques (écrivain)

    P467/B La professeure

    BRUYÈRE, Jules (baryton)

    P467/C La concertiste et l'accompagnatriceCampus Notre-Dame-De-Foy

    P467/A/3 Prix et hommagesCANTIN, Denis (batterie)

    P467/D/1/4 Musique vocale et profane

    Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré

    P467/D/1/2 Orgue

    Carillon (Louise Fortin) de Nibelle

    P467/D/1/2 Orgue

    Carnets de réflexion

    P467/E/1 Réflexions personnelles

    Cathédrale St-Germain, Rimouski

    P467/D/1/3 M