RP Réseaux Sociaux

of 50/50
Revue de Presse Les Réseaux Sociaux Henri Guérin - Charlotte Burg - Alexis Fillon 14 Novembre 2013 1. Les banques et les réseaux sociaux par Henri Guérin 2. Publicité & réseaux sociaux par Alexis Fillon 3. L’évolution des réseaux sociaux par Charlotte Burg #WCMRS

Embed Size (px)

description

La revue de presse sur les réseaux sociaux réalisée par les étudiants du Master Communication Digitale & Community Management #CDCM

Transcript of RP Réseaux Sociaux

  • Revue de Presse Les Rseaux Sociaux

    Henri Gurin - Charlotte Burg - Alexis Fillon 14 Novembre 2013

    1. Les banques et les rseaux sociaux par Henri Gurin 2. Publicit & rseaux sociaux par Alexis Fillon 3. Lvolution des rseaux sociaux par Charlotte Burg

    #WCMRS

  • Les banques et les rseaux sociaux Etude aot, septembre et octobre 2013 - PQN, internet, site

    fminin, finance et immobilier.

  • Recherche sur les 3 derniers mois

    Google/trendshttp://www.google.fr/trends/explore?q=banque+emprunt+rseaux+sociaux+solvabilit#q=Kreditech&date=today%203-m&cmpt=date

    Le Monde

    TerraFmina

    Le Figaro Etudiant

    Maison vendre

    Action FinanceJDN

  • http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/09/19/popularite-dis-moi-combien-damis-tu-as-sur-facebook-je-te-dirai-si-ta-banque-va-taccorder-un-pret/

  • Courant aux USA, dbute en Europe (Allemagne).

    Facebook et Twitter comme un gage de solvabilit (nombre damis, frquence interactions et dcisions).

    La compagnie refuse en effet tout prt ceux qui comptent parmi leurs amis, l'un de leurs mauvais payeurs.

    Flou Juridique - associations consommateurs ragissent.

  • http://www.terrafemina.com/culture/culture-web/articles/30868-aux-etats-unis-les-banques-etudient-votre-e-reputation-avant-daccorder-un-credit.html

  • Devant la situation professionnelle ou encore le salaire, c'est la popularit sur les rseaux sociaux qui dtermine, dans les agences de crdit amricaines, si un candidat est solvable et donc mme d'obtenir un prt = indices de stabilit.

    Une pratique : stalker leur page Facebook et leurs comptes LinkedIn et Twitter pour valuer s'ils seront capables de rembourser, ou non.

  • http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/des-banques-scrutent-les-profils-facebook-avant-d-accorder-un-credit-2612/

  • Le score FICO, un indicateur statistique (historique bancaire, prts dj sollicits, types de crdits obtenus) qui permet dvaluer les risques potentiels dun client.

    Li une personne qui a dj rembours un prt en retard, votre rputation en prend un coup.

    Si vos amis sont pauvres, et cest souvent le cas pour les tudiants, cest que vous devez srement ltre aussi.

  • Paypal, Amazon tout est scrut la loupe (Allemagne).

    En analysant la manire dont un internaute complte les formulaires de demande de prts en ligne (Trop rapide, tout en majuscule ou aucune majuscule).

    Accs Kabbage leur compte (cest galement le cas pour eBay) avec, la divulgation des ventes en temps rel, des informations de livraison et des paiements.

  • http://www.maison--vendre.eu/accord-pret-immobilier-calcule-notoriete-vos-amis-facebook/

  • Des algorithmes pour prteur sur gage : Des socits ayant pignon sur rue proposent danalyser le-rputation des emprunteurs partir dun algorithme analysant 8000 indicateurs de comportement en ligne.

    3 conseils :

    1. Nettoyez votre page Facebook de tous les mauvais payeurs et autres chmeurs !

    2. Faites-vous amis avec Jos Manuel Barroso, Mathieu Pigasse ou Warren Buffet !

    3. Investissez des rseaux comme Linkedin et Viadeo, devenez ami avec votre patron et votre banque !

  • http://www.actions-finance.com/facebook-banque/

    1er octobre 2013

  • Kabbage propose des prts de petites entreprises au Royaule-Uni.

    Kreditech propose des prts en ligne, des prts par sms, ainsi que des prts en B2C, en Pologne, en Espagne, en Rpublique Tchque et en Russie.

    Un fort rseaux professionnel augmente la probabilit de remboursement dun client.

    Lenddo qui permet dobtenir des prts aux Philippines et en Colombie.

    Kreditech a dj vendu sa technologie certaines grandes Banques (franaise ?).

  • http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/facebook-prets-solvabilite.shtml

  • Kreditech dit recevoir 1 000 demandes chaque jour et accorder 10millions de prts chaque anne.

    Sur le mme march : Kreditech, Lenddo,LendUp, Neo - Score Lenddo

    Outre le shopping en ligne, les lieux, l'usage du tlphone

    Le temps pass, le fait d'avoir tout rempli en majuscules, ou tout en minuscules, diminue la crdibilit. Concernant l'algorithme, nous ne pouvons pas aller plus dans le dtail, puisque les sources de donnes et les classements statistiques constituent notre recette secrte (mouse-tracking ?).

  • Evaluer si les personnes postant des commentaires racistes sur les rseaux sociaux ? En test.

    Un fort rseau professionnel augmente la probabil it de remboursement : en cas de licenciement, ce type de profil retrouvera plus facilement du travail.

    Pas de donnes sur vous = baisse du score

  • !Questions et conclusion

    Merci de ne plus me suivre sur les rseaux si vous avez des difficults financires, si lun de vos amis est raciste, en dlicatesse

    avec sa banque, son employeur ou dans une situation prcaire !

  • Publicit & Rseaux Sociaux

    Quid du business model des rseaux sociaux ?

    "Si c'est gratuit, c'est vous le produit" Agence Adesias (Paris)

  • Facebook en pleine crise de croissance - mediasociaux.com http://www.mediassociaux.fr/2013/11/07/facebook-en-pleine-crise-croissance/

  • Utilisateurs actifs CA

    Facebook en pleine crise de croissance - mediasociaux.com http://www.mediassociaux.fr/2013/11/07/facebook-en-pleine-crise-croissance/

  • Facebook en pleine crise de croissance - mediasociaux.com http://www.mediassociaux.fr/2013/11/07/facebook-en-pleine-crise-croissance/

    Mounthly Active Users / Revenue by User = Chiffres trs bons, o est la crise ?

    Etude Forrester : la satisfaction des annonceurs en berne

    L'efficacit ressentie de la publicit sur Facebook ne serait pas au niveau des autres leviers web

    A nuancer cependant : chantillon restreint, faibles carts

    Problme avec les jeunes : vieillissement des utilisateurs + concurrence des autres rseaux (Twitter) et nouvelles applis de communication (type What's App / Snapchat)

  • Facebook tire prs de la moiti de ses revenus de la publicit mobile LeMonde.fr

    2,02 millards de dollars de CA (Q3 2013) = 1,8 milliards grce la publicit

    49% des revenus par la pub sur mobile

    Intressant pour ce rseau social dont les dbuts sur mobile ont t difficiles

    ex d'initiatives prises en 2013 : Facebook for every phone, Facebook Home

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/10/31/facebook-tire-desormais-pres-de-la-moitie-de-ses-revenus-de-la-publicite-mobile_3506223_651865.html

  • Facebook cherche pister les mouvements de la souris numerama.fr

    http://www.numerama.com/magazine/27394-facebook-cherche-a-pister-les-mouvements-de-la-souris.html

    Rien de nouveau en soi, technique connue de web analytics

    Facebook veut s'en servir pour revoir l'ergonomie gnrale du site + emplacement des publicits

    Problme de confidentialit Dispositif en test seulement

  • La folle premire journe de Twitter en Bourse LeMonde.fr

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/11/07/twitter-entre-en-bourse-jeudi-a-26-dollars-par-action_3509501_651865.html

    26$ > 44,9$ en une journe (+70% environ) Valoris a 24,9 milliards de dollars : 20x son CA

    actuellement

    Twitter n'a jamais dgag de bnfices depuis son

    ouverture

    Les fondateurs dclarent qu'ils n'ont aucune

    chance d'tre rentables d'ici 2015

  • La folle premire journe de Twitter en Bourse LeMonde.fr

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/11/07/twitter-entre-en-bourse-jeudi-a-26-dollars-par-action_3509501_651865.html

  • Twitter is testing a new ad product that will give Facebook a huge headache businessinsider.com

    Un nouveau produit : la promotion d'applications directement sur Twitter Concurrence directe avec FB sur ce terrain Twitter doit rattraper son retard : pub US VS pub EU

    http://www.businessinsider.com/twitter-testing-mobile-app-install-ads-2013-11

  • ?

  • Instagram's first ad hits feeds amid mixed reviews Mashable.com

    http://mashable.com/2013/11/01/instagram-ads-first/?utm_source=BringrImpact&utm_medium=BringrImpact&utm_campaign=861383559065372

  • Instagram's first ad hits feeds amid mixed reviews Mashable.com

    Premire pub sur Instagram Michael Kors : fashion designer "Sponsored" label comme sur Twitter Annonceurs venir : Adidas, Ben & Jerry's, Burberry,

    Levis, Paypal

    http://mashable.com/2013/11/01/instagram-ads-first/?utm_source=BringrImpact&utm_medium=BringrImpact&utm_campaign=861383559065372

  • 3 Key Metrics about the first Instagram Ad Nitrogr.am

    http://nitrogr.am/blog/key-metrics-first-instagram-ad/

  • 3 Key Metrics about the first Instagram Ad Nitrogr.am

    +218K likes en 18 heures +34K new followers mme priode 4,4 M users audience Quelle ecacit pour l'annonceurs ?

    Quelle utilit pour les utilisateurs ? Ciblage ?

    http://nitrogr.am/blog/key-metrics-first-instagram-ad/

  • Donnes personnelles : une approche publicitaire de Google+ ITespresso.fr

    http://www.itespresso.fr/donnees-personnelles-approche-publicitaire-google-68858.html

    Rvision des CGU de G+ Utilisation de vos donnes

    personnelles dans les pubs Google (avis, mentions, +1, commentaires)

    Option dsactivable (contrairement FB)

  • Google Helpouts, systme d'entraide par vido WebRankInfo.com

    http://www.webrankinfo.com/dossiers/google-plus/helpouts

  • Google Helpouts, systme d'entraide par vido WebRankInfo.com

    http://www.youtube.com/watch?v=K-VFC9AQM1k#t=54

    Lancement 4 novembre, service de partage de connaissance

    Tutoriels en ligne, payants ou non Deux politiques de prix : au helpout / la

    minute

    Opportunits pour les marques

  • Google Helpouts, systme d'entraide par vido WebRankInfo.com

  • Lvolution des Rseaux Sociaux

  • Facebook, un rseau social vieillissant ?

  • Article du RFI (Radio franaise Internationale)Cet article met en vidence la baisse dengagement des jeunes sur le rseau social Facebook. Ce phnomne tant croire que le rseau connat un vieillissement de ses utilisateurs et vient ternir la prgression fulgurante de Facebook dans la publicit mobile. ! Lusage de Facebook chez les adolescents amricains a t dans lensemble stable entre le deuxime et le troisime trimestre, mais nous avons observ une baisse de lusage quotidien, spcialement parmi les plus jeunes adolescents , reconnat David Ebersman, directeur Cinancier de Facebook, lors dune tlconfrence avec des analystes. !Un dsengagement des adolescents Ce sont les jeunes de 13-17 ans qui dlaissent le plus Facebook. Ce phnomne sexplique par une forte concurrence, les jeunes prfrent : Twitter, Tumblr et Instagram (rachet par Fb en 2012). 26% des ados prfrent Twitter contre 23% pour Facebook !Facebook mise sur le mobile Sur le mobile, facebook doit faire face de nouveaux concurrents : WhatsApp, et Nippon Line et WeChat. Ces 2 dernires tant des rseaux asiatiques. Les rseaux asiatiques ont pour objectif de dtrner Facebook. Ce dernier doit donc dvelopper au maximum sa stratgie mobile. A ce jour, la stratgie de Facebook est payant puisque les revenus d la publicit slve 49%.

  • Pourquoi les jeunes boudent Facebook ?

  • Article du Point.fr

    Si les jeunes boudent Facebbok, cest parce quils souhaitent grer leur e-rputation. En effet, sur Facebook, les donnes des utilisateurs sont enregistres sur les serveurs de Facebbok. Elles ne peuvent pas tre supprime dCinitivement. !Sur les nouveaux rseaux sociaux, comme SnapChat, les phots et vidos envoyes sont disponibles 10 secondes et sont supprimes des serveurs de SnapChat. Les jeunes peuvent donc communiquer en toute libert sans se soucier de ce quils disent. De plus, si les jeunes favorisent ce type de rseaux cest pour appartenir un groupe ayant les mmes habitudes de communication, les mmes passions. On peut imaginer lmergence de nouveaux rseaux o les jeunes communiqueraient autour dune passion.

  • Facebook perd son emprise sur les adolescents

  • Article du Figaro.fr

    Comment Facebook essaie de retenir les jeunes sur son rseau ? !ACin de faire comme ses concurrents Twitter et Tumblr, Facebook a remodiCi ses rglages de conCidentialit en proposant des messages publics visibles de tous. Malgr la baisse que connat Facebook auprs des jeunes, le rseau social reste le plus utilis au monde. En 3 mois : 1,15 1,19 milliards d'utilisateurs actifs

  • Twitter prend part l'volution

  • Article du Figaro.fr

    Twitter se lance sont tour dans la messagerie instantane. !Cette nouveaut lance prochainement par Twitter sera un programme indpendant au site et sera sous forme dapplication mobile. La messagerie instantane sera indpendant mais utilisera tout de mme les donnes des utilisateurs. Pourquoi Twitter se lance dans cette nouveaut ? Pour contrer ses principaux concurrents WhatsApp et Line, des applications de discussion sur son Smartphone.

  • Vers quelles applications les ados se dirigent-ils ? Article de atlantico.fr

    Snapchat: le rival potentiel de Facebbok avec sa messagerie instantanne sur mobile. Lapplication a t cre en 2011 par des tudiants et compte aujourdhui 300 millions dutilisateurs. La diffrence avec SnapChat cest quil ny a pas de trace laisse sur le web ou sur le Smartphone, tout les contenus (photos et vidos) sauto-dtruise au bout de 10 secondes. Signe de l'volution vers un rseau et des services moins squelettiques, de nouvelles activits ont t proposes rcemment, comme les "Stories" permettant de construire des narrations avec des photos lgendes et vidos et Snapchat Kid pour les moins de treize ans. Snapchat veut aussi introduire le texte, ce qui permettrait un ancrage pour les marques et donc de la publicit. !

  • Pheed: un site et une application rcents reprs comme "prometteurs" pour le march des ados. Cest un "tout en un" (Twitter, Facebook, liens, live-streams) partager. Sa diffrenciation se fait par la montisation des contenus en les dposants sur un "paying wall' (mur payant), o des solutions sont intgres et prtes pour faire ou obtenir un payement. Par exemple, payer pour assister un concert en temps rel.

    Vers quelles applications les ados se dirigent-ils ? Article de atlantico.fr

  • Last Fm: au grand tonnement gnral, les ados se dirigent vers ce site de streaming et de partage de musiques. Ce site nest pas rcent et ne soriente pas vers une cible jeune. Ce qui pourrait expliquer cette attirance pour les jeunes, ce sont lanonyma des commentaires permettant aux jeunes de dlirer et de pouvoir transgresser quelques limites, ce qui nest pas autoriss sur les autres rseaux. Le sentiment de : N'tre ni vus, ni connus que recherche de plus en plus les jeunes.

    Vers quelles applications les ados se dirigent-ils ? Article de atlantico.fr

  • Sources

    RFI http://www.rCi.fr/technologies/20131101-facebook-twitter-mobile-adolescents-internet !

    Le Point http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/pourquoi-les-jeunes-boudent-facebook-11-11-2013-1754374_47.php !

    Le Figaro http://www.leCigaro.fr/secteur/high-tech/2013/10/31/01007-20131031ARTFIG00458-facebook-perd-son-emprise-sur-les-adolescents.php !http://www.leCigaro.fr/secteur/high-tech/2013/10/18/01007-20131018ARTFIG00344-twitter-veut-lancer-sa-messagerie-instantanee.php

    !Atlantico http://www.atlantico.fr/rdv/minute-tech/reseaux-sociaux-ou-sont-passes-ados-louise-hoffmann-888984.html