Rougeurs Et Peau sensible ... des petits vaisseaux du visage, chez les personnes dont la peau est...

download Rougeurs Et Peau sensible ... des petits vaisseaux du visage, chez les personnes dont la peau est fine,

of 28

  • date post

    04-Feb-2021
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rougeurs Et Peau sensible ... des petits vaisseaux du visage, chez les personnes dont la peau est...

  • 1

    Rougeurs

    Et

    Peau sensible

    Solutions

    Naturelles

    Couperose et

    Rosacée

    Nolwenn EON

    Docteur en Pharmacie

    nolwenn@lanaturepourmapeau.com

    www.lanaturepourmapeau.com

    www.mabulleaunaturel.fr

    mailto:nolwenn@lanaturepourmapeau.com http://www.lanaturepourmapeau.com/ http://www.mabulleaunaturel.fr/

  • 2

    Sommaire

    1. Définition

    2. Mécanisme

    3. Populations concernées

    4. Facteurs favorisants

    5. Sous-types de rosacées

    6. Conséquences

    7. Soins de Peau

    8. Ingrédients Naturels

    9. Conservation

    10. Quelques formules

    11. Froid et Peau Sensible

    12. A éviter

    13. Hygiène de Vie

    14. Détoxifier son foie

    15. Ecouter sa Peau

  • 3

    1. Définition

    La Couperose et la Rosacée sont en fait

    la même maladie au départ.

    Elle correspond à une dilatation visible

    des petits vaisseaux du visage, chez les

    personnes dont la peau est fine, claire

    et fragile.

    C’est une maladie cutanée bénigne au

    départ, qui se manifeste par des

    rougeurs chroniques au niveau des joues,

    du nez, parfois aussi au niveau du

    menton et du front.

    Il s’agit d’une hypersensibilité à

    différents facteurs comme le froid, le

    soleil, l’alcool, le stress…

    C’est dû au fait que les vaisseaux sanguins proche de la surface de la peau se

    dilatent.

    Le teint sera rouge.

    C’est l’arrivée de cellules inflammatoires sur cette zone.

    Ces symptômes s’accompagnent d’une sensation de picotements, parfois de petits

    vaisseaux sanguins, des varicosités plus ou moins visibles.

    C’est une maladie dite évolutive. La peau peut présenter des crises d’acné

    notamment en cas de stress ou de fatigue, après une exposition solaire.

    La maladie a souvent tendance à s’accentuer au fil des années et se manifeste

    souvent à la suite d’évènements impactants.

    A un stade avancé, cette maladie peut faire enfler le nez qui reste rouge et

    bosselé.

    C’est un trouble circulatoire, une fragilité veineuse.

    Il y a plusieurs stades de Couperose :

  • 4

    -érythrose : rougeur constante étendue mais on ne voit pas les capillaires

    -couperose : capillaires deviennent visibles et cela se remarque lors de

    changements de température ou lors d’émotions

    -acné rosacée ou rosacée : dernier stade avec des rougeurs et inflammation des

    glandes sébacées avec formation de pustules ou papules

    2. Mécanisme

    Certains facteurs environnementaux peuvent déclencher les symptômes :

    -température

    -aliment particulier : épices, alcool…

    -émotions, stress

    -fatigue

    Un phénomène vasculaire s’enclenche. La circulation sanguine augmente nettement dans

    les zones concernées.

    Ces facteurs irritants entrainent une accumulation de liquide important et provoque une

    enflure et un dysfonctionnement local chronique du système lymphatique.

    L’exposition au soleil, au froid, au vent, peut endommager ce même système lymphatique

    en causant une dégénérescence de l’élastine.

    La réaction inflammatoire provoque des papules et des pustules.

  • 5

    Des vaisseaux sanguins dilatés ou varicosités ou télangiectasies peuvent apparaitre à la

    surface de l’épiderme et dont le symptôme d’un état avancé de la maladie.

    On suppose une cause bactérienne.

    Le rôle supposé de petits acariens qui se nourrissent de résidus de peau et de sébum,

    les demodex, a été évoqué car ceux-ci semblent être présents en quantité anormalement

    élevée sur l’épiderme des personnes atteintes de rosacée.

    La Rosacée est mal vécue car mal étudiée et mal connue.

    50 % des personnes atteintes de Rosacée se lavent exclusivement le visage à l’eau claire

    par crainte des symptômes que pourraient exacerber d’autres types de soin.

    3. Populations concernées

    Les populations concernées

    sont le plus souvent

    originaires du nord de

    l’Europe, en particulier les

    peaux claires (irlandais,

    écossais, anglais, scandinaves,

    flamands, baltes, russes….).

    On l’appelle « la Malédiction

    des Celtes ».

    Cette maladie peut aussi plus

    rarement toucher les peaux africaines et asiatiques.

    La rosacée toucherait 45 millions de personnes dans le monde.

    Le diagnostic peut être fait à partir de l’âge de 30 ans, le plus souvent entre 40 et 50

    ans.

    Il est assez rare que la rosacée soit diagnostiquée avant l’âge de 20 ans.

    Les femmes (15 %) seraient plus touchées que les hommes (5 %).

  • 6

    4. Facteurs favorisants

    Ils sont nombreux et variés :

    -les alcools (vin rouge…)

    -boissons chaudes (thé, café…)

    -ne pas boire d’eau suffisamment

    -exposition à un grand froid ou à de grandes chaleurs, exposition au soleil/aux UV, à de

    grands vents, changements climatiques

    -le froid est un facteur aggravant car

    le froid entraine une brûlure

    -bains ou douches trop chauds

    -effort physique intense

    -stress, colère, embarras, fatigue,

    toutes sortes d’émotions plus ou moins

    fortes, tout ce qui est susceptible de

    faire monter la tension artérielle

    -certaines affections : fièvre, rhumes,

    gastrite, bouffées de chaleur liées à la

    ménopause…

    -le fait de se gratter le visage trop

    souvent

    -produit cosmétiques pour la peau à

    base de produits irritants, d’alcool, d’acide salicylique, de menthol, de menthe poivrée…

    -tous les produits pour la peau qui provoque un dessèchement ou des picotements

    durables

    - évitez les après-rasages

    -certains médicaments tels que les vasodilatateurs (qui dilatent les vaisseaux sanguins)

    ou des stéroïdes topiques = corticoïdes, qui sont utilisés contre la rosacée, mais qui à

    long terme et après des applications répétées finissent par induire l’effet contraire,

    avec une très mauvaise cicatrisation.

    -certains aliments : aliments épicés, poivre, aliments servis très chauds, vinaigre,

    tomates, agrumes, raisins, parfois le chocolat, yaourts, fromage…

    -grossesse

    -ménopause

    Cela est très variable selon les personnes.

  • 7

    5. Sous-types de Rosacées

    Rosacée érythémato-télangiectasique :

    -rougeurs ponctuelles ou persistantes

    -apparition de vaisseaux sanguins à la surface de

    la peau, ce qui va parfois jusqu’à l’enflure

    -sensation de brûlure ou d’échauffement

    Rosacée papulo-pustulaire :

    -la peau du visage, généralement rougeaude, est

    envahie de papules ou de pustules qui font penser

    à de l’acné (sans points noirs)

    -désagréables sensations, de démangeaisons et

    d’échauffements

    Rosacée phymateuse ou « Rhinophyma » :

    épiderme épaissit, le plus souvent au niveau du nez, qui devient rouge, épais, granuleux

    et boursouflé. C’est la phase finale de la couperose.

    Rosacée oculaire :

    -irritation des yeux, avec une apparence larmoyante ou injectée de sang

    -cela peut aller jusqu’à causer des dommages à la cornée voire une perte de la vue

    6. Conséquences

    Si la Rosacée n’est pas traitée, elle peut devenir permanente et les petits vaisseaux

    dilatés vont demeurer apparents.

    Il y a différents degré de gravité pour la rosacée, de moyenne à sévère, la plus sévère

    sera celle avec des boutons et un épaississement de la peau.

    Ces minuscules petits boutons, appelés aussi papules, contiennent des cellules

    inflammatoire, comme celles des peaux sèches ou les irritations.

  • 8

    La Rosacée est mal vécue car elle est mal étudiée et mal connue.

    50% des personnes atteintes de Rosacée se lavent exclusivement le visage à l’eau claire

    par crainte des symptômes que pourraient exacerber d’autres types de soin.

    7. Soins de Peau

    Hygiène :

    -le manque d’hygiène provoque

    mécaniquement les attaques

    bactériennes auxquelles la peau

    couperosée est particulièrement

    sensible.

    -il faut se laver le visage 1 à 2 fois par

    jour, mais aussi éviter que ce soin

    provoque un dessèchement de la peau car un tel dessèchement provoquera des rougeurs.

    -l’acné provoquée par la rosacée n’a rien à voir avec l’acné juvénile, il n’y a ni peau

    graisseuse (séborrhée), ni poussée de comédons.

    Vous pouvez nettoyer et démaquiller votre visage matin et/ou soir avec le liniment

    oléocalcaire fait maison toujours suivi par un hydrolat adapté à votre type de peau.

    Le liniment oléocalcaire est un nettoyant, qui agit comme un savon doux en laissant

    un fil