REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N°84

download REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N°84

of 24

  • date post

    16-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    232
  • download

    6

Embed Size (px)

description

Revue trimestrielle d'informations syndicales - Décembre 2009

Transcript of REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N°84

  • Fabriquez vos plus beaux souvenirs avec vacanas & lufap

    lepnitentiaire

    rveilJustice n84Trimestriel dinformations syndicales - Dcembre 2009

  • 4-5Reconstitution

    EvasionMoulins 6Loi Pnitentiaire

    LE REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N84 DECEMBRE 2009Trimestriel dinformations syndicales - 0,30 - CPPP N0611 S 07926

    Directeur de publication : Jean-Franois FORGET Rdaction et Administration : 85, Route de Grigny 91130 Ris OrangisTl : 01 69 02 41 41 - Fax : 01 69 06 36 07 - Email : secretariat.federation@ufap.fr - site internet : www.ufap.fr

    Travail excut par des ouvriers syndiqus - Flashage et impression : Color 36 imprimerie ZA, route de Chteauroux 36320 VILLEDIEU/INDRE

    sommaire sommaire sommaire sommairesommaire3 Edito

    4 - 5 Evasion Moulins [ reconstitution ]

    6 Loi Pnitentiaire

    7 - 8 - 9 Visite du Systme carcral Sudois

    10 - 11 FIP : Tous submergs par des flots de dossiers

    12 GMF

    13 Compte Epargne Temps

    14 - 15 - 16 Les Formateurs

    17 Anas/ufap

    18 - 22 Presse

    23 Bureaux locaux

    24 Biard Dmnagement

    17Convention Anas/Ufap

    7-9Visite du systmecarcralSudois

    13Compte Epargne

    Temps

  • 3dito dito dito dito dito dito dito dito dito dito dito

    Amicalement,

    Jean-Franois Forget.

    Jean-Franois FORGETSecrtaire Gnralde lUnion FdraleAutonome Pnitentiaire

    Nous avons beau changer de ministre ou de gouvernement, pour ne pas dire de prsident, la situation du systme carcral franais ainsi que celle des Personnels va de mal en pis!...Depuis le dbut de lanne, nous dplorons 17 suicides parmi les ntres, prs dun millier dagressions physiques (de plus en plus violentes !), des vasions ou tentatives dvasion avec prises dotages (Moulins, Eysses, Clairvaux), une surpopulation pnale insupportable ; tout cela sans le moindre intrt port par celles et ceux aristocrates qui nous dirigent!

    Pour avoir de belles dclarations, de belles promesses et des soyez fiers de vous , on peut compter sur eux!!!... Quant aux actes courageux visant apporter une vritable RECONNAISSANCE aux Personnels Pnitentiaires qui subissent au quotidien dans leur chair, dans leur famille, cest une autre paire de manches !!!

    courage fuyons ! , voil lexpression qui les caractrise, prfrant couper la tte la rsistance sous couvert du sacro-saint statut spcial, quouvrir les yeux et tendre loreille afin de nourrir un vritable dialogue social porteur davances sociales et professionnelles, tel que le prne lUFAP-UNSa, visant basculer dans une administration pnitentiaire, sre, moderne et rnove.

    Malheureusement, nous en sommes loin, lactualit nous ramne constamment cette dure ralit : un Projet de Loi de Finances 2010 au rabais (malgr les apports de laccord du mois de mai !) ; de nouvelles missions (ex. RPE) sans moyens ; des agressions en cascades ; des prises dotages dagents ; des rythmes de travail dignes des temps modernes , avec lappui limposition de la boule dynamique comme comptabilisation des heures en dehors de toute rglementation ; des primes de restructuration scandaleuses et attribues sans cohrence (lUFAP-UNSa poursuit lAP en justice sur ce texte !) ; un management dictatorial (pay coup de primes de fin danne allant de 11000 88000 euros !) poussant les personnels la faute, ou pire encore, les propulsant vers la dpression !

    Quant la Loi Pnitentiaire qui vient dtre promulgue, cest une vaste fumisterie pour les Personnels, ayant le privilge de prter serment sur un code de dontologie qui additionn au statut spcial les astreindra encore plus !Par ailleurs, ils auront le droit de travailler jusqu 70 ans grce la conjugaison de cette loi, travers la rserve civile (paye coups de lance pierre !) et de la dcision du conseil suprieur de la fonction publique du 5 octobre dernier, repoussant lge limite de dpart la retraite 65 ans pour les cadres actifs dont larrt sera applicable au 1er janvier 2010.

    Les seules avances notables de cette loi, si jose dire !, concernent lastreinte judiciaire domicile pour les prvenus et la classification des dtenus permettant de les affecter en fonction de leur cursus, de leur personnalit et de leur dangerosit. Faut-il encore que nos chres ttes pensantes osent les mettre en pratique, avec la cration dtablissements spcialiss, adapts et taille humaine !... Cela ncessite une vritable rflexion de fond, sur la gestion de nos dtentions, qui pour lUFAP-UNSa ne peut sentrevoir autrement quavec le SURVEILLANT comme pierre angulaire tout dispositif.

    Le SURVEILLANT, trop souvent nglig voire oubli, doit tre au cur de cette rflexion et devenir un lment respect et incontournable car indispensable !... Il ne peut pas tre le garant de lEtat, de lAutorit Publique et tre constamment dvaloris comme cest le cas dans la loi, avec la baisse des quantums de sanctions disciplinaires notamment lors dagressions sur Personnels (dnonce vivement par lUFAP-UNSa !) !!!Et que dire du rle du Surveillant made in AP , devenu groomier sagissant de la gestion des suicides des dtenus. En lieu et place du Surveillant, cest le dtenu qui sera form pour endiguer ce flau!... Cest la dernire trouvaille de nos cadres, le dtenu rfrent , qui une fois form pourra aller et venir dans nos dtentions. Un vritable passeport pour le cadat !!

    A croire que NOUS, Personnels de surveillance, on reste inerte face cette vague de suicides. Cest oublier les quelques 1500 tentatives de suicides avortes tous les ans, grce au professionnalisme des Personnels dmunis de moyens !

    Surveillant pnitentiaire, quelle socit peut se passer de vous ! On est des annes lumires de ce slogan dans les faits et la conception des nouveaux tablissements.Annoncs comme rvolutionnaires, ils correspondent pour linstant un vritable fiasco, orchestr par le partenaire priv qui du haut de ses grandes vertus, se remplit les poches avec un minimum dinvestissement et la bndiction du gouvernement !Dailleurs, ce ne sont pas des prisons high-tech et scuritaires quils nous livrent !... Ce sont de scandaleuses prisons en papier mch , avec ouvertures/fermetures intempestives automatiques. Il faut le vivre pour le croire !!!!... Et on nous parle de scurit tout va dans ce pays ; cest un mensonge !!!

    Enfin , pour clturer lanne en fanfare, la DAP fait un reset sur vos heures supplmentaires, sur vos nuits/dimanches et jours fris travaills, sur les astreintes et autres accessoires indemnitaires, par faute de gestion rigoureuse et surtout afin de permettre aux incapables qui dirigent nos tablissements et les directions interrgionales de percevoir leurs moluments indemnitaires, allant jusqu 88 000 euros. Oui, chers Collgues, chers Camarades, vous avez bien compris 88 000 euros !!!....

    Alors daprs-vous, qui joue le rle du pre nol est une ordure ?....Il ny a pas deux poids deux mesures avec ces gens l, ils ne comprennent que la manire forte. Celle de la RUE !!!Notre salut passe par lACTION dans lUNITE et la SOLIDARITE. Nattendons pas quils nous portent RECONNAISSANCE, allons la chercher !... De nos forces dpend notre AVENIR!!!

    Nanmoins cette anne 2009 se termine, alors permettez moi de vous prsenter Vous et Vos Familles, tous mes vux de bonheur pour la nouvelle anne.

  • Evasion de Moulins : La reconstitution

    Union Fdrale Autonome Pnitentiaire4

    Actualite

    Moulins : une reconstitution sous haute surveillance

    SPECTACULAIRE :

    Spectaculaire et impressionnante a t la mobilisation des forces de scurit cette occasion comme si lon avait tent de faire oublier en proportions inverses les dficits constats autour de la prison ds lalerte donne la mi-fvrier dernier.

    Outre les ERIS, taient prsents GIGN, Gendarmerie mobile, services spcialiss de Police, un hlicoptre et mme larme de lair mise en alerte pour loccasion.

    REACTIVE :

    Ractive, pour une fois, ladministration pnitentiaire au travers du Bureau dAction Sociale (RH6) rcemment crer.

    Cela dmontre, malgr les quelques imperfections constates, que le conflit national de mai dernier a permis de relles avances. Ainsi, victimes, parties civiles et familles ont t prises en charge loccasion de cette reconstitution tant sur le plan matriel quen terme de soutien psychologique.

    LUFAP EN SOUTIEN :

    Outre la prsence en soutien auprs des collgues des responsables locaux et rgionaux de lUFAP durant ces deux jours, rappelons que Pascal WINTER et Anne-

    Sophie RODRIGUES DA SILVA avocats de lUFAP ont assist plusieurs collgues tmoins ou parties civiles dans cette affaire, dont les deux surveillants pris en otages.

    ET LA RECONSTITUTION ? :

    Elle a au moins eu le mrite dexister, ce qui est une premire dans ce type daffaire !

    Pour autant, il nest pas certain quelle ait amene tous les claircissements souhaitables dans la mesure ou lun des deux protagonistes a refus son extraction pour la circonstance et lautre naurait pas confirm la totalit de ses prcdentes dpositions prfrant, srement dun point de vue stratgique, les dformer !

    Mardi 29 et mercredi 30 septembre a eu lieu la MC Moulins la reconstitution judiciaire de lvasion spectaculaire lexplosif du 15 fvrier dernier au cours de laquelle deux collgues surveillants avaient t pris en otages durant une partie du priple de C. Khider et O. Top El Hadj.

    RAPPEL DES FAITS

  • Evasion de Moulins : La reconstitution

    Union Fdrale Autonome Pnitentiaire5

    Actualite

    [ Par La Semaine de lAllier le 01/10/2009 extrait ]

    Mardi et mercredi, au centre dun dploiement de force impressionnant autour de la prison centrale de Moulins Yzeure, Christophe Khider, tait le seul des deux inculps prsents cette reconstitution (Omar El Hadj Top a dcid de ne pas accepter linvitation).

    Accompagnant le dtenu et inculp, les magistrats, les tmoins, les avocats... tous run