Rencontres de Rennes - Anne-Marie Maur

download Rencontres de Rennes - Anne-Marie Maur

of 50

  • date post

    25-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    919
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Le contrat d’axe, un outil d’urbanisme négocié au voisinage des lignes de transport par Anne Marie Maür, directrice d’études à l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise

Transcript of Rencontres de Rennes - Anne-Marie Maur

  • 1. Les Rencontres de RennesMobilit, Urbanisme, Territoire et Amnagement Mieux se dplacer et moins se dplacer Lexemple du contrat daxe grenoblois Anne-Marie Mar : Agence dUrbanisme de la Rgion grenobloise Rencontres RENNES

2. Urbanisme et transports : quelqueslments de contexte surlagglomration grenobloise 2 3. Grenoble et sa rgion Une communaut dagglomration de 400 000 habitants dans une rgion urbaine de 720 000 habitants Dote dun syndicat mixte des transports en commun, le SMTC Une agglomrationtrs contrainte par sagographie Des effets decongestion en entrede ville Un effet de cuvetteavec des phnomnesclimatiques quiaccentuent la pollutionde lair Le dveloppementdes TC rpond deux enjeuxmajeurs pour laVille: laccessibilitet la qualit de lair 3 4. Une monte en puissance des transports publics depuis lacration en 1973 du SMTC : un passage progressif du toutvoiture la fin des annes soixante la ralisation dunequatrime ligne de tramway en 20074 5. Entranant des effets majeurs sur la transformation delespace urbain Annes 80 : requalification des espaces publics du centre ville, auparavant engorgs et pollus par les bus Un espace public et des transports dsormais accessibles aux personnes mobilit rduite 5 6. Annes 90 : cration dun centre ville Echirolles, confortantle ple sud de lagglomrationAvec le tramway comme colonne vertbrale du projet urbainEchirolles 1988Echirolles 1998 Echirolles 20056 7. Annes 2000 : transformation dune autoroute urbaine engrand boulevard paysager avec la 3eme ligne de tramway7 8. une 3me ligne qui dessert pour la premire fois descommunes de seconde couronne En 2006 : 44% de la population et 50% des emplois desservis De vraies difficults mettre en uvre une politique de densification urbaine dans les petites communes desservies aux extrmits de la ligne Un cot lev damnagement pour le SMTC et des inquitudes sur la rentabilit des futures lignes 8 9. mais aussi, une progression de lurbanisation dans lesvalles, moins bien desservies par les TC 1970 2005volution de la tche urbaine Besoin de desserte en TC des communes de plus faible densit9 10. Des potentialits de dveloppement urbainidentifies dans lagglomrationUn potentiel de mutationUn potentiel de densification : Les secteurs de moins de 60 habitants lhectare (en jaune) 10 11. Un contexte qui incite le SMTC engager unerflexion sur larticulation urbanisme transports Une commande politique en 2006 passe aux services et lAgence dUrbanisme : Inventer de nouveaux outils au service decette articulation urbanisme-transports Mieux rpartir les cots damnagement lis la mise en uvre des futures lignes detramway Mettre en place une dmarche partenarialeassociant lensemble des collectivitsconcernes11 12. Un travail prparatoire important, conduisant ladoption dune charte12 13. Un contexte qui incite le SMTC engager unerflexion sur larticulation urbanisme transports Un groupe technique de conduite de projet associant 1 personne des services du SMTC et deux personnes de lAgence durbanisme pendant un an avec laide dune chercheure de lEPFL (Graldine Pflieger) Le montage de 4 sminaires de travail avec le SMTC, la Mtro, les communes, le CG, la Rgion, lEtat, pour partager des analyses sur lagglomration et des expriences extrieures La dfinition progressive des contenus dune charte co- labore avec les acteurs, au cours des sminaires Une implication forte de lAgence durbanisme dans la prparation et lanimation de ce processus dappropriation des enjeux et des outils13 14. Une dmarche partenariale qui dfinit les principesdune charte Urbanisme et Transports, intgreau PDU en 2007 Une forte mobilisation des acteurslocaux lors dune srie de sminairesorganiss en 2006 et 2007 par le SMTC Une charte intgre au PDU quiaffiche des intentions et nonce 12principes gnraux- Un socle commun appropri parlensemble des acteurs, partir duquelpeuvent tre dfinis des objectifs adaptsaux contextes des communes traversespar les futures lignes de tramway 14 15. Des principes gnraux 15 16. Un partenariat dans la dure, un outillage chaque tapePhase 1 Phase 2 Phase 3 Phase 4 Phase 5AnticipationCo construction CoordinationCoordinationCo informationtude des tracs tudes pralables tudesSuivi, potentielsurbaines et detudesoprationnelles etvaluation et transports (SMTC) davant-projet ralisationsvalorisation(schma directeursur des tracs actstramway (SMTC) tramway (SMTC) tramway SMTC)et urbainset oprationsdamnagements (communes) (communes)La constructionLe contrat daxeLvaluationAnalyse dudu partenariatterritoire et deIl dfinit les Les projets et les Engagement du engagements de son potentiel deralisations sont valus travail partenarial dveloppement chaque partenaire en au regard des objectifs entre acteurs des urbainmatire de ralisation dfinis dans le contratinfrastructures etet de financement, daxe acteurs de lurbain dclinant les objectifs de la charte sur laxe. Dispositif de veille foncire Modification ou rvision des PLU des communes concernes16 17. Llaboration du contrat daxe : unprocessus de travail sur 2 ans17 18. Les partenaires du contrat daxe Une dmarche pilote par le SMTC avec lassistance continue de lA.U.R.G., et la mobilisation dun large partenariat institutionnel SMTCSyndicat mixte TransportsMtro (50%) - CG 38 (50%) Matrise douvrage tramway et pilotage du contrat daxeAssistance laboration et AURG suivi du contrat daxe Articulation avec le SCoT EP SCoT Contrat daxe EPFL-RG CommunesGrenoble Alpes Conseil GnralRgionEtat Mtropole de lIsreRhne-AlpesFoncier Urbanisme, Habitat, dveloppement Transports, voirie TransportsVoirie voirie, conomique, politique destationnement la ville, cyclesStratgiePLU, projets PLH, schma de secteur,Cars, cycles,Desserte TER AxesFoncire urbains, zones dactivitscirculation voirie routiersstationnementintercommunales, schma dpartementale cycles 18 19. Une ingnirie complexe Un groupe de pilotage technique restreint : Services SMTC+ A.U.R.G. Une quipe dingnierie largie : A.U.R.G., be urbanisme et transports Les services des communes Le service Habitat de la Mtro (lien avec le PLH) Des expertises complmentaires confies des organismes publics ou privs: services de lEtat, ASCOPARG, be techniques LEPFL associ lensemble de la dmarche 19 20. Le rle spcifique de lAURG Une assistance la dfinition mthodologique du contrat daxe et des outils daccompagnement : structuration des contenus, organisation des partenariats institutionnels et des cadres de travail Un rle dinterface avec les communes : construction doutils communs, inventaire et suivi des projets Un rle dAMO dans la dfinition des marchs dtudes : relecture des cahiers des charges, aide lanalyse des candidats Un rle dexpertises en amont sur le foncier Un rle dexpertise pendant ltude sur les enjeux paysagers et environnementaux et sur les modlisations transport Un rle de matrise duvre dans lcriture du contrat daxe20 21. Les finalits du contrat daxeUn contrat spcifique chaque ligne TC en cours deralisation ou en projet : Faisant lobjet de ngociations entre les communes, laMtro et le SMTC auxquels peuvent sadjoindre dautres partenaires (EPFL, CG38, promoteurs de logements sociaux) Dclinant les principes de la charte sur chaque communetraverse tenant compte des spcificits du territoire travers et des rsultats de la phase dtudes pralables concernant les oprations damnagement et durbanisme situes dans la bande dnviron 500 m autour de laxe TC Prcisant les engagements de chaque partenaire Dfinissant des indicateurs de suivi des engagements21 22. Lexprimentation en cours autour dela future ligne E de tramway :1- un dmarrage en phase des tudespralables 22 23. Un trac sur 10km entre Grenoble et Le Fontanil CornillonYves Sauvage23 24. Les tudes pralables tude urbaine pilote par le SMTC avec lassistance de lA.U.R.G., enconcomitance avec les tudes techniques du tramway dans le cadre dunseul march associant une quipe durbanistes et un bureau dtudestransports tudes techniques dinfrastructure Description technique, faisabilit et cot (niveau davant-projet sommaire) tudes urbaines Potentiel de densification autour du projet Analyse de plusieurs variantes de trac tudes dplacements Analyse des besoins de dplacements (populations, emplois), des besoins dintermodalit Itrations avec les scnarios durbanisation tudes denvironnement et de paysage valuation des impacts du projet sur lenvironnement24 25. Un montage technique complexe25 26. Des analyses de mutabilit foncire ralises par lA.U.R.G. enamont des tudes urbaines26 27. Un primtre de vigilance foncire permettant dtre en veillesur les transactions foncires et les dpts de PC et dassocierlEPFL aux tudes pralables Un primtre dtude SMTC (en jaune) li la ralisation de linfrastructure du tramway couverture du trac de rfrence et des tracs optionnels Et un primtre de vigilance dfini en concertation avec les communes (en vert) sur les zones urbaines potentiel de densification ou de projet Groupe de veille active sur les transactions et les projets se runissant tous les mois Avis consultatif sur les permis dposs, dans un objectif daccompagnement et non de prescription, en lien avec les objectifs de la chartePrimtre dtude (rglementaire) tramPrimtre de vigilance sur le foncier 27 28. Des analyses urbaines confies un architecte urbanistemissionn par le SMTC Renouvellement urbain des tissus pavillonnaires : rduction de lobligation de stationnement ? A : renforcement du faubourg B : liaison tram / ZI D : liaisons modesC : maillage modes doux doux vers Collge Yves Sauvage28 29. Secteurs enjeux tudes de capacit - Propositions issues de ltudeurbaine (Yves Sauvage)29 30. Une modlisation comparative desdplacements ralise par lA.U.R.G. etle b.e. transports Sur la base dun premier scnario durbanisation correspondant aux PLU actuels Sur la base dun second scnario durbanisation correspondant une intensification urbaine plus ambitieuse au voisinage de la future ligne30 3