Régimes alimentaires

download Régimes alimentaires

of 26

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Régimes alimentaires

  • REPRODUCTION AUTORISEE MOYENNANT ACCORD PREALABLE DE LEDITEUR ET MENTION DE LA SOURCE.

    RGIMES ALIMENTAIRES

    Fondation d'utilit publique

    Boulevard Paepsem 20 1070 Bruxelles

  • 2

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    Rgimes alimentaires

    UN MARCHE IMPORTANT

    Plusieurs dizaines de mthodes existent. Nombreux sont les consommateurs et consommatrices intresss par cette pratique. Ainsi, 35% des jeunes de 10 17 ans (quasi 1 sur 2 16 ans) dclarent avoir fait rgime au cours des 6 derniers mois et 66% des adultes dclarent avoir dj consult une ditticienne . De plus, 8 consommateurs sur 10 en surpoids sestiment "normaux".

    9,7% des hommes et 12,8% des femmes consomment des complments alimentaires. Cette consommation augmente avec lge et est la plus leve dans la tranche dge des 60-74 ans, avec une consommation par 15,8% de la population.

    Pas tonnant que les rgimes constituent un vritable march estim plus dun milliard deuros chaque anne.

    Le CRIOC a analys plusieurs types de rgimes. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des rgimes analyss. Il ressort de cette analyse que la plupart des rgimes sans suivi peuvent entraner des carences alimentaires au mieux, de graves problmes de sant au pire. Ces rgimes permettent une perte de poids rapide, mais ne permettent pas une perte de poids long terme. Ils ne permettent pas la prise de conscience des erreurs alimentaires qui ont amen l'excs de poids. Le consommateur ne pourra ds lors grer seul son alimentation long terme et prendre de nouvelles habitudes alimentaires pour une meilleure hygine de vie. Ds lors, le CRIOC conseille toute personne qui dsire suivre un rgime alimentaire de s'adresser un professionnel de l'alimentation afin de ne courir aucun danger.

    Le CRIOC a ralis une classification des rgimes alimentaires selon leurs effets sur la sant.

    MTHODOLOGIE

    Le CRIOC a fait une recherche sur les diffrents rgimes existants sur le march. Chaque rgime a t tudi sous diffrents angles : le principe du rgime en question, les effets sur la sant, les effets long terme. Une conclusion a t tire de ces diffrents aspects. Chaque rgime a t valu sur base du rapport de l'ANSES (agence Nationale de Scurit sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) "valuation des risques lis aux pratiques alimentaires d'amaigrissement" de novembre 2010.

    Le CRIOC a fait une comparaison entre les donnes rcoltes pour chaque type de rgime sur internet et les rgimes voqus dans l'valuation du rapport de l'ANSES. Ainsi, des diffrences probantes entre les promesses vantes et les rsultats ont pu tre soulignes.

    LES DIFFRENTS RGIMES

    Rgime Atkins

    QU'EST CE QUE C'EST ?

    Le rgime Atkins est un rgime qui prconise une surconsommation de protines et de lipides au dtriment des glucides. En effet, tous les aliments pouvant contenir des glucides (sucres simples et sucres complexes) sont exclus du rgime (pain, pte, riz, semoule, pommes de terre, fruits et jus de fruits, lgumes secs, crales, produits sucrs).

    Les protines (viande, poisson, ufs,), quant elles, peuvent tre consommes volont.

    PRINCIPE

    Le rgime se droule en 4 phases. La premire consiste viter les sources de glucides (sucre, produits sucrs, fculents, lgumineuses, fruits, lait, yaourt) et ne pas dpasser 20g de glucides par jour. Cette phase doit tre maintenue durant 2

  • 3

    CRIOC

    CRIOC CRIOC

    CRIOC CRIOC

    CRIOC CRIOC

    CRIOC CRIOC

    CRIOC CRIOC

    semaines. La deuxime tape consiste rintroduire au fur et mesure des aliments contenant des glucides (fruits, crales et laitages). Cette phase dure jusqu' ce que la perte de poids restant ne soit que de 2 4 kilos. Pour la troisime tape, il s'agit d'augmenter de 10g l'apport glucidique par jour, il s'agit de la phase de stabilisation. Lorsque le poids est stable pendant 4 semaines conscutives, il faut passer la dernire phase qui dure vie. Il y a donc une quantit de glucides dtermine selon chaque individu et son activit physique qu'il ne faudra jamais dpasser.

    Pour la premire phase, les apports nergtiques sont en dessous de 1200Kcal. L'apport protique est au-del de 20% alors que dans une alimentation normale, l'apport en protines doit tre situ entre 12% et 15%. Par ailleurs, l'apport en lipides dpasse 60%, mais, dans une alimentation quilibre, cet apport doit se situer entre 35% et 40%. L'apport en lipides est donc le double de l'apport nutritionnel conseill. En ce qui concerne les glucides, l'apport se situe 5% alors mme que les apports nutritionnels conseills se situent entre 50% et 55%.Le rgime Atkins est aussi carenc en fibres, fer, calcium, magnsium et vitamines. Par ailleurs, les quantits de sel apportes par ce rgime dpassent les recommandations de l'OMS.

    LES RISQUES POUR LA SANT

    Ce type de rgime entrane une diminution de la masse minrale osseuse qui a t dmontre chez les femmes aprs la mnopause. Selon deux tudes (Jensen et al. 2001; Ricci et al. 1998), un supplment en calcium chez les femmes obses en mnopause qui suivent un rgime restrictif n'a aucune influence sur la perte de minral osseux. Par contre, ils suggrent que l'apport de protines d'origine laitire prvient ou diminue la perte osseuse. Or dans le rgime Atkins, les produits laitiers sont proscrits, il est donc dconseill aux femmes mnopauses de suivre ce rgime, et ce, mme si les investigations concernant ce phnomne sont rares. Par consquent, il serait prmatur de conclure quant aux complications osseuses, dues la diminution de la masse minrale osseuse, de la pratique de ce type de rgime.

    Par ailleurs, la baisse de consommation de fibres peut entraner de la constipation.

    Le rgime Atkins entrane une augmentation du taux de LDL cholestrol de 10% en moyenne (tudes de : Beisswenger et al. 2005) et des troubles du rythme cardiaque (Best et al. 2000; Larosa et al. 1980; Stevens et al. 2002)."Par ailleurs, une tude amricaine des infirmires et professionnels de la sant a montr sur un suivi de 26 ans et 130 000 sujets, qu'un rgime pauvre en glucides et riche en protines et lipides d'origine animale tait associ un risque accru de mortalit cardiovasculaire Le mcanisme mis en cause semble tre li une augmentation des facteurs de risques cardiovasculaires classiques."

    Ce type de rgime trs hypocalorique et dficitaire en vitamines et minraux peut induire de faon aige des accidents avec mort subite par trouble du rythme cardiaque.

    Chez le sportif, cela peut entraner un risque d'accident cardiovasculaire et le risque d'un malaise (hypoglycmique, vagal, et/ou aggrav par la dshydratation) lorsque la restriction alimentaire est trop importante.

    SUR LE LONG TERME

    Selon l'tude de Wing et al. De 2005, seuls 20% des personnes en surpoids perdent du poids long terme avec succs. La plupart des rgimes sont suivis sur une dure courte, moins de 6 mois voir 1 an. L'apport calorique global est un facteur important dans la reprise de poids. Cependant, si la personne commence une activit physique en mme temps que son rgime et qu'elle la poursuit aprs, cela aide au maintien du poids. De plus, l'apport calorique ncessaire pour maintenir le poids stable est infrieur l'apport calorique fourni avant la perte de poids, ce qui peut tre difficile mettre en application. Il faut aussi noter que la perte de masse musculaire joue un rle majeur dans la diminution de la dpense nergtique.

    La reprise de poids se fait essentiellement sous forme de masse grasse.

  • 4

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    C

    RIOC

    CONCLUSIONS

    Ce type de rgime est dangereux pour la sant et peut entraner divers troubles physiologiques. Ds lors il est dconseill de suivre ce type de rgime. Le CRIOC conseille une alimentation quilibre et la pratique du sport pour une perte de poids responsable et sur le long terme. Avant de vous lancer seul dans un rgime, demandez conseil auprs de votre mdecin ou de votre ditticien.

    Le rgime chrononutrtion

    QU'EST-CE QUE C'EST ?

    Le principe de la chrononutrition est de manger les aliments au bon moment de la journe et dans les bonnes proportions, pour ne pas crer de graisse.

    PRINCIPE

    Le rgime chrononutrition associe la consommation d'aliments l'horloge biologique du corps. Le petit djeuner doit tre riche en lipides, mais sans contenir de sucre, le djeuner doit tre riche en protines, le goter doit comporter des fruits et du chocolat noir et le dner doit tre lger. Il ne faut surtout pas intervertir l'ordre des repas, ne pas augmenter la part de produits d'origine vgtale dans les plats et il faut calmer sa faim avec des produits d'origine animale, sous peine de perdre tous les bienfaits du rgime.

    Cependant, tous les aliments sont autoriss condition de les prendre au bon moment de la journe.

    Ce type d'alimentation doit tre suivi vie sous peine de voir les kilos rapparaitre. Il s'agit de changer ses habitudes alimentaires.

    Ce type de rgime est assez restrictif sur le type d'aliments consomms aux divers repas, il s'apparente aux rgimes dissocis.

    Le rgime chrononutrition a des apports nergtiques suprieurs 2000 kcal/jour. Les protines reprsentent plus de 20% de l'apport nergtique, ce qui est au-del des apports nutritionnels recommands (ANC). Le taux de lipides apport par ce rgime est au-del des ANC (35-40%). Les apports en glucides reprsentent 35% de l'apport nergtique journalier,