Rassemblement du 11 janvier en hommage aux ... - donnemarie- .en hommage aux victimes des attentats

download Rassemblement du 11 janvier en hommage aux ... - donnemarie- .en hommage aux victimes des attentats

of 32

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rassemblement du 11 janvier en hommage aux ... - donnemarie- .en hommage aux victimes des attentats

  • Bulletin municipal officiel de Donnemarie-Dontilly n 106 janvier 2015

    Rassemblement du 11 janvier

    en hommage aux victimes des attentats

  • 2015 dbute dans les larmes et dans le sang. A travers ces crimes barbares des 7, 8 et 9 janvier, cest notre Rpublique qui est vise, ses valeurs et ses liberts fondamentales.

    Les diffrentes marches organises dans notre pays attestent de notre passion pour la dmocratie et de notre amour de la Rpublique. Images fortes de tous ces hommes et femmes rassembls Paris le 11 janvier qui marchent pour exprimer leur refus de la haine, du racisme, de lantismitisme et de lintolrance.

    Souhaitons que cette anne qui commence si mal, se poursuive dans la tolrance et la fraternit. Quil me soit dabord permis, au nom du Conseil municipal et des membres du Centre Communal dAction Sociale, de vous souhaiter une anne 2015 riche de bonheur et de fraternit.

    Avec mon quipe municipale, je sais pouvoir compter sur le dynamisme des forces vives qui font vivre notre petite commune : associations, commerants, artisans, chefs dentreprises, enseignants, services municipaux, sans oublier nos anciens et nos jeunes qui offrent un bel exemple de vivre ensemble.

    Traditionnellement, cette priode des vux est aussi loccasion de dresser un bilan des actions conduites en 2014 et de prsenter celles qui le seront en 2015.

    2014, ce fut dabord une anne dlections et de renouvellement du conseil municipal sous une forme toute nouvelle pour notre collectivit, avec lintroduction de la parit et du scrutin proportionnel.

    Election galement du nouveau conseil communautaire suite la fusion des 2 communauts de communes, La Basse et Le Montois, soit 42 communes et 23 428 hab.

    2014, ce fut aussi la mise en place dune nouvelle organisation de la semaine scolaire, louverture dun centre de loisirs municipal pour les enfants de 3 6 ans, la mise en chantier

    de la cantine de lcole lmentaire, lenfouissement des rseaux : clairage public, France Tlcom, Basse Tension, Boulevard du Nord, lorganisation dune nouvelle preuve sportive, La course nocturne du montois , qui a rassembl 120participants !

    2014, fut aussi lanne dobtention du label Village de Caractre .

    Pour 2015, plusieurs chantiers de voirie vont nous mobiliser : la rnovation des voiries et linstallation des trottoirs sur le boulevard du Nord, lenfouissement des rseaux rue Champeaux.

    Lobtention du Contrat Contact, aprs 2 annes de concertation, ouvre de relles perspectives damnagement et de concertation. Ce contrat, de 415 500 euros de subventions, nous aide financer la rnovation de la cantine de lcole lmentaire et conduire le ramnagement des Places des Jeux et du March.

    La vie dune commune se mesure galement sa capacit fdrer sa population, autour de projets culturels ou associatifs qui traduisent le dynamisme et limplication de tous aux cts des lus : concert de Nol, fte de la musique, journes de la parentalit, Expo de la ville, soires avec la bibliothque Aime Csaire, thtre avec les Scnes rurales, journes du patrimoine, VTT, brocante de septembre, Course verte du Montois,

    Pour 2015, plusieurs chantiers prioritaires vont continuer nous mobiliser :

    La problmatique des transports et linstallation de nouvelles dessertes vers Montereau et Provins.

    Laide linstallation dun nouveau dentiste, dun nouveau mdecin.

    La construction dun nouveau centre de secours pour nos sapeurs-pompiers sur le terrain communal mis disposition.

    Lamnagement de la dchetterie du canton et de sa voirie dlaiss par le SMETOM depuis bien trop longtemps.

    Pour conclure mon propos, je sais pouvoir compter sur les bnvoles du Trait dUnion du Montois qui, avec la Croix rouge et le Centre Communal dAction Sociale se tournent vers ceux qui souffrent de la prcarit, en les aidant chaque fois quil est possible.

    Je sais pouvoir compter sur nos associations qui sorganisent pour nous proposer du sport, de la musique ou des rencontres festives.

  • Je sais pouvoir compter sur nos gendarmes pour scuriser nos espaces publics, sur nos pompiers pour rpondre lurgence, sur nos enseignants pour accompagner nos enfants sur les chemins de la connaissance, sur nos services municipaux et ses agents pour vous aider et vous guider dans vos dmarches.

    Merci vous tous, qui participez faire de notre commune un lieu de solidarit et de fraternit.

    Pour 2015, je vous souhaite de retenir tout ce qui fonctionne, tout ce qui rassemble et de laisser de ct tout ce qui nous spare, nous irrite ou nous loigne.

    Serge Rossire-Rollin,

    Maire de Donnemarie-Dontilly, Vice-Prsident de la Communaut de Communes

    Texte crit par une habitante de 20 ans de Donnemarie-Dontilly, lu par Monsieur le Maire lors du rassemblement du 11 janvier 2015

    Lettre ouverte au monde

    Je ne sais pas qui vous tes, je ne connais pas votre religion ni vos origines, je ne sais mme pas si vous me lirez jusquau bout. Vous ne me connaissez pas non plus, mais je devais vous crire. Vous crire parce que je ne me remets pas des drames qui ont boulevers ma nation, je ne me remets pas des personnes qui sont tombes Nous avons perdu bien plus que des hommes et des femmes, nous avons perdu foi en notre dmocratie et en nos liberts. Nous avons t bien trop longtemps des enfants gts, prenant pour acquis nos liberts, nos droits et nos vies bien ranges. Nous avons t bien trop longtemps les spectateurs ahuris dun monde qui peu peu rgresse. Nous navons pas t Charlie depuis assez longtemps. Depuis bien longtemps, des personnes meurent pour dfendre leurs liberts, des personnes se battent chaque jour pour sexprimer, pour avoir le droit de voter, pour avoir le droit un travail, une vie meilleure. Noublions pas que nos anctres se sont battus pour les mmes droits dans notre pays. Combien de personnes sont tombes en 1789 ? Avons-nous dj oubli Martin Luther King et Nelson Mandela ? Harvey Milk et Olympe de Gouges, qui avant de mourir nous demanda, nous Enfants de la patrie, de venger sa mort ? Les liberts et les droits dont on jouit aujourdhui sont loin dtre acquis et mritent dtre dfendus tous les jours. Pas seulement en un jour de deuil national. Tous les jours. Au quotidien. Je me sens dsarme face aux nombreux combats mener. Dsarme par tant de choses changer. Dsarme et seule. Rassemblons-nous. Nous sommes si beaux quand nous sommes ensemble, nest-ce pas ? Ragissons aux propos racistes qui deviennent si banals. Ragissons, non pas par la violence de nos mots, mais par intelligence : apprenons ceux qui ne tolrent pas les diffrences, duquons ceux qui oublient les erreurs du pass, aidons ceux qui se sentent dlaisss par un monde qui avance trop vite On ne se bat pas contre une religion, contre une origine ou contre une culture. On se bat contre un mode de pense sectaire qui va lencontre de nos valeurs. On se bat contre le manque de vie, la drive solitaire, de ces jeunes dsuvrs qui trouvent leurs identits dans un mouvement qui les embrigade. On se bat contre nous-mmes, qui laissons faire les choses quand elles ne nous touchent pas vraiment. Ragissons face ce qui nous rvolte. Car oui, mme nos niveaux sociaux diffrents, que nous soyons cadre, politique ou simple tudiant, chacun peut faire la diffrence. Car oui, 50 centimes donns aux plus dmunis au lieu dacheter un caf dgueulasse dans la journe, a peut faire la diffrence. Rsistons aux raccourcis faciles, aux informations prmches quon nous donne avaler et quon rgurgite sans rflchir. Rsistons la facilit extrmiste qui veut nous faire croire que lennemi de la Rpublique est musulman, noir, juif, tranger. Rsistons cette peur qui nous empche daller vers lautre. Quand je vois les regards pleins de sous-entendus et de crainte dans les transports en commun, la suspicion de chacun envers son voisin, je me demande comment on peut clamer tre une nation avance et tolrante. Ne laissons pas cette peur de lAutre sancrer dans nos cultures, dans notre ducation... Faisons en sorte que les morts de ces derniers jours ne soient pas morts en vain. Faisons en sorte quil y ait un avant et un aprs. Ouvrons grand les yeux sur le monde qui nous entoure. Apprenons le connatre et le comprendre pour pouvoir lapprendre ceux qui le combattent. Il peut tre trs beau si on prend le temps et si on se donne la peine.

    Noussommeslemonde.tumblr.com

    Partageons nos ides, nos textes, nos photos, notre mmoire, vivons ensemble. (nosoriginesunifieessolidaires@gmail.com)

  • www.donnemarie-dontilly.fr

    Conseil Municipal du 13 novembre

    Prsents ou reprsents : MM. ROSSIERE-ROLLIN, GRISETTO, Mme MONPOIX, M. GIRAULT, Mme VO VAN, M. BORZUCKI, Mme CHEVILLARD, MM. PASCUAL MARTIN, Mme BOUGEANT, M. POTEAU, Mme MULLIEZ, M. BEAUSSART, Mmes MOULET, LAFOSSE, M. LEBAS, Mme LETERRIER, MM. ARLAIS, MENEZ. Absents: M. DESANTIGNY, Mme ESPOSITO, M. ONDOA BELINGA, Mmes MINASSIAN, PIRSON. Madame MOULET Valrie est nomme secrtaire de sance. Le compte rendu du 25 aot 2014 est approuv. Monsieur le Maire et lensemble du Conseil Municipal rendent un hommage Madame LEGUEUX, dcde le 5 novembre, ancienne institutrice du CP et Directrice de lEcole Maternelle, elle restera en mmoire de plusieurs gnrations dlves. Un hommage est galement rendu David DUBOIS, g de 39 ans, dcd des suites dune longue maladie, il a vcu toute sa jeunesse dans notre commune et tait rest Pompier volontaire. Monsieur le Maire demande aux conseillers dajouter lordre du jour du Conseil lavis sur le projet de schma rgional de coopration intercommunale. Cette demande est approuve par lensemble du conseil. De mme, il propose de retirer de lordre du jour le choix de gestion du contrat de dlgation des services public deau potable et dassainissement et la consultation des entreprises pour ces DSP, sachant quau pralable les commissions doivent donner leurs avis. CREATION D