Rapport d'évaluation de l'Université de Reims - .Reims accueille 82 % des étudiants de l’URCA,

download Rapport d'évaluation de l'Université de Reims - .Reims accueille 82 % des étudiants de l’URCA,

of 42

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rapport d'évaluation de l'Université de Reims - .Reims accueille 82 % des étudiants de l’URCA,

  • Section des tablissements

    janvier 2008

    Rapport d'valuation de l'Universitde Reims - Champagne-Ardenne

  • Section des tablissements

    Le Directeur

    Michel Cormier

    janvier 2008

    Rapport d'valuation de l'Universitde Reims - Champagne-Ardenne

  • 2

  • Sommaire

    Prsentation gnrale de ltablissement 5

    La recherche et la valorisation 7

    I - La stratgie scientifique 7

    1 La structuration en ples thmatiques 7

    2 La gestion des ressources humaines 7

    3 Lutilisation des financements 8

    II - La valorisation de la recherche 9

    1 Les outils 9

    2 Les premiers rsultats 9

    3 La perspective politique 10

    Les formations initiales 11

    I - La carte des formations 11

    1 Les coles doctorales 11

    2 Les masters et les licences 12

    II - La professionnalisation des formations 14

    1 Les licences et masters professionnels 14

    2 Les formations professionnelles drogatoires 15

    La vie tudiante et louverture sur lextrieur 17

    I - La vie tudiante 17

    1 Laccompagnement des tudes et les aides la russite 17

    2 Laction culturelle et sportive 18

    3 Lengagement tudiant 18

    II - La relation lenvironnement rgional et national 19

    1 La relation avec les collectivits territoriales 19

    2 La relation avec les milieux conomiques 19

    3 La relation avec les EPST 20

    4 La recherche dune stratgie de site 20

    III - Les relations internationales 21

    1 Les diplmes, co-tutelles et co-publications en partenariat international 21

    2 Les changes internationaux 21

    3 La recherche dune politique internationale 22

    3janvier 2008

  • 4

    Le gouvernement et la gestion 23

    I - La gestion financire 23

    II - La gestion du patrimoine 24

    III - La gestion des ressources humaines 24

    IV - Le outils de management intgr 25

    V - La gouvernance 26

    Conclusions, points forts, points faibles, recommandations 29

    I - Points forts 29

    II - Points faibles 29

    III - Recommandations 29

    Liste des sigles 31

    Rponse du prsident 35

    Organisation de l'valuation 41

  • 5

    Prsentation gnrale de ltablissement

    LUniversit de Reims Champagne-Ardenne (URCA) a des racines anciennes. La ville des sacres tait, au Moyen-ge, le sige dune Ecole-Cathdrale qui comptait parmi les plus importantes dEurope, et luniversit y vit le jour en 1548 sur lintervention du cardinal de Lorraine qui lui fit attribuer sa charge par la papaut. Luniversit participa pendant 250 ans lanimation intellectuelle et la renomme de la ville sous lAncien Rgime. Mais elle ne rsista pas la Rvolution ; ferme en 1793, elle connut une clipse presque totale pour ne rapparatre que dans les annes 1960.

    Sa renaissance rcente sest inscrite dans le contexte dmographique, conomique et politique des Trente Glorieuses, participant lpoque dune stratgie nationale damnagement du territoire. Lopration a russi, fixant sur place une activit scientifique et de formation qui ny existait pas et qui prit rapidement de lampleur puisque lURCA devenue lune des dix-neuf universits pluridisciplinaires avec sant de France comptait au milieu des annes 1990 plus de 27 000 tudiants et prs de 2 000 agents, enseignants-chercheurs et BIATOS (en 2007, 1 210 enseignants dont 750 EC, 120 HU titulaires et 730 BIATOS sur emploi).

    LURCA comporte aujourdhui 13 composantes, parmi lesquelles 8 UFR, installes sur trois campus trs excentrs et loigns les uns des autres : les SHS sur le campus Croix rouge (lettres et sciences humaines, droit et sciences politiques et un IPAG, sciences conomiques et gestion, les deux premires ayant une importante antenne Troyes) ; les sciences sur le campus du Moulin de la Housse (sciences exactes et naturelles, STAPS), les UFR du secteur sant proximit du CHU (mdecine, pharmacie, odontologie). Deux IUT sont implants respectivement Reims (sur le campus scientifique, avec des antennes Charleville et Chlons) et Troyes. Une cole dingnieur voue lemballage et au conditionnement sur le campus scientifique (ESIEC) et un Institut de formation technique suprieure (IFTS) Charleville-Mzires compltent le tableau. Reims accueille 82 % des tudiants de lURCA, Troyes 12 %, les deux autres sites territoriaux ensemble 2 %1. Lintgration de lIUFM cette anne ouvrira un centre territorial supplmentaire, le plus loign de Reims, Chaumont en Haute-Marne ; elle majorera sensiblement le volume du budget dont les dotations dtat sont dans la moyenne des universits pluridisciplinaires avec sant.

    Depuis dix ans, le dclin dmographique et le ralentissement de la croissance conomique ont affect le recrutement de lURCA comme celui de lensemble des universits, mais avec une brutalit toute particulire par sa rapidit et son ampleur. Cest luniversit qui a t le plus fortement frappe par la dprise dmographique, en raison des sorties migratoires massives provoques par la dsindustrialisation de la Champagne-Ardenne. LURCA, dans ces conditions, a vu ses flux dentres en premire anne se rduire progressivement ltiage actuel de 5 000 tudiants par an, dont 40 % seulement des nobacheliers de la rgion. Malgr lobjectif affich, elle peine, depuis 2002, stabiliser ses effectifs autour de 21 000 tudiants (dont plus du quart vient de lextrieur de la rgion et 12 % sont trangers). Alors que lURCA attirait en 1994 plus de 72 % des tudiants de Champagne-Ardenne (CST et CPGE comprises) sa part de population tudiante rgionale sest trouve rduite 55 % depuis la cration de lUniversit de technologie de Troyes, du fait aussi du dveloppement de lESC de Reims. Cette situation contribue une inquitude sourde pour autant perceptible chaque instant chez les personnels comme chez les tudiants quant lavenir de ltablissement. Lvocation rcurrente dun risque de repli sur les premiers cycles dans un statut de collge amricain est rendue plus prgnante par une lecture le plus souvent ngative de leffet TGV qui met Reims dsormais 45 minutes de la capitale et fait craindre la dvitalisation des laboratoires pour cause de non-rsidence. Le pessimisme ambiant est encore nourri par une tude conduite par les services rgionaux de lINSEE en collaboration avec lURCA (et curieusement reproduite en tte du bilan du contrat quadriennal 2004-2007 au titre de loffre de formation) qui prsente comme une fatalit statistique la baisse dattractivit des formations prsentes par luniversit et annonce son dclin.

    Llection du nouveau prsident de luniversit visite est intervenue juste avant lt et ne sest pas inscrite dans la continuit du prcdent mandat. La visite du Comit sest droule en priode de rentre, un moment o la nouvelle quipe de gouvernance prenait effectivement ses fonctions, quipe qui nest implique ni dans le bilan du contrat dtablissement qui sachve ( lexception du vice-prsident Recherche), ni dans le projet de nouveau quadriennal. Elle en accepte les orientations gnrales, mais elle se propose de lamnager par la ngociation avec le ministre. Cette situation, pour ntre pas exceptionnelle, est particulire au point de vue de la responsabilit des experts de lAERES ; elle confre une importance spciale aux intentions exprimes oralement par le prsident et ses quipiers lors de la visite et peut-tre aussi aux recommandations que contient ce rapport sous lclairage de leurs propos pour apprcier aussi valablement que possible ladquation des moyens dont dispose ou que veut se donner luniversit avec les objectifs quelle se fixe.

    1 4% des tudiants relvent de lenseignement distance.

  • 6

  • 7

    La recherche et la valorisation Dans le cadre du contrat dtablissement 2004-2007, la prcdente quipe de direction de lURCA a su

    concevoir et structurer, dans la perspective du prochain quadriennal, une vritable stratgie scientifique que lquipe actuelle veut et pourra mettre en uvre, dautant que le vice-prsident qui la inspire et construite reste en fonction avec lassistance dun vice-prsident adjoint ouvert lentreprise, motiv par les enjeux de la valorisation, et qui a labor avec lui le volet recherche du projet.

    I - La stratgie scientifique

    Depuis 2005, la recherche de lURCA a t structure en cinq grands ples par agrgation et recomposition des laboratoires, plusieurs fusions ayant ramen le nombre des quipes labellises de 37 33 (celui des quipes CNRS de 6 4) au sein de ces ples :

    - Biomolcules-biomatriaux : 9 quipes dont 1 UMR CNRS et 2 INSERM ; - Agro-sciences : 5 quipes dont 1 UMR INRA ; - Mcanique, matriaux, info-com. : 4 quipes ; - Mathmatiques, sciences de la matire : 2 UMR CNRS ; - Patrimoine, culture, institution : 13 quipes.

    1 La structuration en ples thmatiques

    Il faudra certes vrifier, par lexprience, quau-del des affichages, cet effort de rationalisation soutient bien une dmarche scientifique construite, et lon voit le handicap que constitue la faiblesse des liens avec les grands organismes : peu dunits mixtes, 27% seulement des enseignants-chercheurs dans les quipes associes un EPST, aucun parmi eux ne relevant des quatre plus grosses directions scientifiques (6, 7, 8 et 9). Pour autant, la dynamique de regroupement est manifeste, avec la volont affiche de renforcer les liens avec les EPST.

    Ladossement systmatique des mentions et spcialits recherche de lensemble des masters aux cinq ples souligne le caractre stratgique et lambition du nouveau dispositif (voir annexe II en dernire page) lequel pourrait dailleurs se resserrer utilement en quatre ples par la runion des ples 3 et 4 pour articuler en interface des domaines comme les mathmatiques et la physique dont lacadmisme ne facilite pas la lisibilit des units que la taille modeste de lactuel ple MSM fragilise.

    2 La gestion des ressources humaines